La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Organisation des services du Feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Organisation des services du Feu   Dim 4 Mar 2007 - 20:25

Décret du 27 avril 1907
(extraits)

portant organisation du nouveau bataillon des sapeurs-pompiers de la ville de Gornograd


Titre II
Organisation
Art. 6 – Le capitaine ingénieur a autorité sur tous les hommes du bataillon.


Titre V
Service contre l’incendie

Art. 47 – Chaque année, avant l’établissement du budget prescrit par l’art.22 ci-dessus, le Préfet de Police de Gornograd fait connaître au conseil d’administration du corps la nature et le nombre des objets devant composer, pendant l’année suivante, le matériel du service contre l’incendie. Il reçoit à cet effet les propositions du chef de bataillon et du capitaine ingénieur, et s’éclaire, d’ailleurs, des renseignements donnés à cet égard par les inspections périodiques ou éventuelles.



décret du 28 avril 1907

Les cadres du corps des sapeurs-pompiers de la Ville de Gornograd ont été constitués comme suit :

État-Major
Officiers Chevaux
Colonel 1 2
Lieutenant-colonel 1 2
Chefs de bataillon 2 2
Major-ingénieur ou Major exclusivement
(En aucun cas, il ne pourra y avoir deux ingénieurs revêtus en même temps du grade d’officier supérieur) 1 1
Ingénieur du grade de capitaine ou de chef de bataillon 1 1
Ingénieur adjoint du grade de lieutenant ou de capitaine (facult.) 1 »
Capitaines adjudants-majors 2 2
...


RÉSUMÉ PAR GRADE

52 officiers
185 sous-officiers dont 173 pouvant servir comme rengagés ou commissionnés (douze emplois de sous-officiers étant réservés à des militaires non rengagés).
290 caporaux.
1.189 sapeurs.
36 clairons.
24 enfants de troupe.
15 chevaux.

FONCTIONNEMENT

Donc, le régiment de sapeurs-pompiers de Gornograd est institué spécialement pour le service de secours contre l’incendie.
Ce régiment, dont les dépenses demeurent à la charge de la Ville de Gornograd, est placé dans les attributions du Ministre de la Guerre pour tout ce qui concerne son organisation, son recrutement, le commandement militaire, la police intérieure, la discipline, l’avancement, les récompenses, les gratifications et l’administration intérieure.
Mais le service de secours contre l’incendie s’exécute sous la direction exclusive du Préfet de Police.

Répartition de l’Effectif

L’état-major du régiment est installé au n°9 du boulevard du Palais ; les 12 compagnies sont logées dans douze casernes et onze postes centraux (ces derniers doivent être portés à douze) disséminés sur la surface de Gornograd et qui ont chacun une portion de cette surface placée plus directement sous leur protection.

Service d’incendie

Au point de vue de l’incendie, la surface de Gornograd est divisée en vingt-quatre zones de protection délimitées par des périmètres en rapport avec la densité de la population.
Dans chaque périmètre est installé un centre de secours auquel aboutissent les avertisseurs téléphoniques (de 20 à 25 environ) et qui est pourvu d’un parc technique de 4 voitures à 2 chevaux : fourgon, grande échelle, fourgon auxiliaire, pompe à vapeur.
12 centres de secours sont installés dans les casernes, correspondant aux 12 compagnies du régiment. L’instruction se fait dans les casernes.
12 autres centres de secours, intercalés entre les casernes, sont appelés postes centraux. Ils sont construits uniquement en vue de l’incendie.
Le personnel de chaque poste central est fourni par une caserne, de sorte qu’une compagnie est répartie en deux périmètres.
Le poste central doit loger, outre les sapeurs de garde envoyés journellement par la caserne, un personnel instruit, à demeure, et composé d’un adjudant chef de poste, d’un sergent sous-chef de poste, de 3 mécaniciens, de 3 chauffeurs et du nombre de conducteurs nécessaires.
Le personnel de garde de chaque centre de secours comprend, un chef de piquet, officier ou adjudant, 3 sous-officiers, 26 caporaux ou sapeurs
En cas d’appel, le centre de secours qui reçoit l’avertissement fait partir immédiatement une ou deux voitures et prévient aussitôt le centre de secours le plus rapproché du sinistre après lui.
Les centres de secours sont appelés à s’entr’aider mutuellement pour l’extinction des incendies. Ils ne se dégarnissent pas, en principes, de plus de la moitié de leur matériel pour un même feu.
Le fourgon et l’échelle sont employés à la défense du périmètre de chaque centre de secours ; ces 2 voitures arrivent toujours les premières et sont renforcées, dès le début, par le fourgon auxiliaire et la pompe à vapeur du centre de secours prévenu.
Exceptionnellement, et tout en prévenant le centre voisin, les 4 voitures sortent immédiatement lorsque le centre de secours auquel elles appartiennent est appelé pour « grand feu » dans le périmètre.
Les autres renforts nécessaires proviennent des périmètres voisins et sont envoyés par le quartier central.
Ainsi les voitures, appelées dès le début du sinistre, vont à la rencontre les unes des autres.

Postes de ville

Dans quelques quartiers où les postes avertisseurs ne sont pas encore installés, ou encore dans quelques monuments publics, les casernes détachent toutes les 24 heures une partie de leur personnel dans un certain nombre de postes.
On compte actuellement 24 postes de ville.
Dans les établissements et monuments publics, le matériel comporte généralement une canalisation spéciale d’eau en pression, installée sous la direction des officiers du régiment ; les moyens d’action consistent en robinets de secours placés aux points dangereux et armés à postes fixes de tuyaux et de lances.

Service des officiers-ingénieurs

Le service des officiers-ingénieurs comporte :
La construction, la réparation, la conservation, la réception, le perfectionnement et l’entretien du matériel d’incendie, l’établissement des marchés pour l’achat du matériel, l’acquisition et la réception des matières premières, l’étude des projets de création et d’installation des casernes et postes centraux, les petites réparations au casernement ; l’établissement des statistiques ; l’étude des inventions soumises par le Préfet de Police à l’examen du service technique du corps ; la réception du matériel contre l’incendie employé par les administrations publiques ou privées qui en ont fait la demande à la Préfecture de Police ; l’étude des projets d’installation de secours contre l’incendie à établir sur la voie publique, dans les théâtres, monuments, établissements publics et privés, lorsque le Préfet de Police le prescrit.

CASERNES ET POSTES DE SAPEURS-POMPIERS

Nous donnons ici le tableau des Casernes et Postes des sapeurs-pompiers, et leur adresse.

Comme on le verra, deux postes, celui du Palais Impérial et celui de la Douma, ne sortent jamais, ne devant pas quitter les palais qu’ils ont à surveiller.

Quartier central d’incendie : 9, boulevard du Palais

1ER BATAILLON

1ère compagnie. – Caserne de Blanche, rue Blanche, n°24. Poste central de Rome, rue de Rome, n°90.
2ème compagnie. – Caserne du Bochoî, rue des Réservoirs, n°9. Poste central des Michkine, avenue mignkine, n°24.
3ème compagnie. – Caserne de Port-Royal, boulevard de Port-Royal, n°53. Postecentral de Tomsk, avenue de Tomsk, n°43.
4ème compagnie. – Caserne du Vieux-Rempart, rue du Vieux-Rempart, n°11. Poste central de Malar, rue Malar, n°7.
5ème compagnie. – Caserne de Poilversky, rue de Poilversky, n°24. Poste central de St Jacques le Redempteur rue St Jacques, n°68.
6ème compagnie. – Caserne de Lonviev, rue des Entrepreneurs, n°78.

2ÈME BATAILLON

7ème compagnie. – Caserne de Ménilmontant, rue de la Mare, n°42. Poste central de Parmentier, avenue Parmentier, n°87.
8ème compagnie. – Poste central du Château d’Eau, rue du Châtau d’Eau, n°50.
9ème compagnie. – Caserne de Jean-Jacques Rousseau, rue Jean-Jacques Rousseau, n°70. Poste central de Saint-Honoré, place du Marché Saint-Honoré.
10ème compagnie. – Caserne de Château-Landinine
11ème compagnie. – Caserne Dourakine, rue Dourakine, n°7. Poste de pompe à vapeur détaché de Sainte-Chapelle, quai des Orfèvres, n°14.
12ème compagnie. – Caserne de Chaligny, rue de Chaligny, n°26. Poste de pompe à vapeur détaché de Pomard, rue de Pomard, n°11.

Postes de ville

4ème arrondissement. – Hôtel de Ville. Boulevard du Palais, n°9.
6ème arrondissement. – Douma (ne sort pas).
7ème arrondissement. – Palais-Impérial. ( ne sort pas).
8ème arrondissement. – Palais de l’Industrie. Palais Charnov (ne sort pas).
12ème arrondissement. – Rue de Antonoff, n°139.
15ème arrondissement. – Perspekiv, n°11.
16ème arrondissement. – Rue Callinsky, n°3. Rue Lapoutine, n°9. Rue de l’Assomption, n°43.
18ème arrondissement. – Rue Marcadof, n°170. Mairie du XVIII°.
19ème arrondissement. – Abattoirs Marché aux bestiaux.
20ème arrondissement. – Quais
SERVICE DANS LES THÉATRES

Pour les représentations, les casernes fournissent un personnel en rapport avec l’importance de l’établissement (de 2 à 20 hommes) : ils surveillent plus spécialement la cage de scène. Ce personnel a à sa disposition, pour combattre tout commencement d’incendie, des moyens de secours permanents d’eau en pression installés sous la direction des officiers du régiment.

Personnel de service chaque jour.
(Service d’incendie. Officiers)


Colonel 1
Lieutenant-colonel 1
Capitaine-Ingénieur 1.
Capitaine-adjudant-major 1
Médecin de semaine 1
Officiers de piquet 1
Officiers de rondes, visites, etc. 11
Total 28

En outre, tous les officiers ont un service, chaque jour, soit pour l’instruction, soit pour le service intérieur.
(Service d’incendie. Troupe)


Piquet dans les casernes et postes centraux 544
Postes de ville 65
Théâtres (service de représentations) 281.
Service intérieur dans les casernes et postes centraux 124
Secrétaires et ouvriers employés à l’état-major 73
Total 1089

Tous les hommes de troupe, non de service d’incendie, assistent à des exercices journaliers, matin et soir.


MATÉRIEL DE SECOURS

Le matériel roulant des sapeurs-pompiers va être, sous peu, entièrement renouvelé. Toutes les voitures seront dotées d’un moteur électrique. Cette réforme permettra de hâter l’attaque du feu.



BUDGET DE LA DÉFENSE CONTRE L’INCENDIE


Soldes des officiers du régiment des sapeurs-pompiers 300.000 rr.
Solde des sous-officiers, caporaux, sapeurs et enfants de troupe 1.690.000 rr.
Indemnités allouées en faveur d’enfants de sous-officiers, caporaux, sapeurs rengagés 16.000 rr.
Service de santé 50.000 rr.
Location et entretien de literie 44.025 rr.
Indemnités de route, etc 9.500 rr.
Dépenses des écoles régimentaires 4.000 rr.
Dépenses des corps de garde 14.402 rr.
Chauffage des chambrées 26.000 rr.
Entretien des armes 2.200 rr.
Gratifications, récompenses, primes pour les militaires du régiment 33.031 rr.
Dépenses diverses 5.000 rr.
Dépenses imprévues 1.000 rr.
Traction des pompes et voitures spéciales 230.000 rr.
Dépenses du service de la télégraphie 73.332 rr.
Pensions et secours 67.000 rr.
Dommages-intérêts pour accidents causés par le matériel roulant 1.000 rr.
Total 2.729.092 rr.

Recettes

Rétributions versées par les entrepreneurs de spectacles 200.000 rr.
Subvention de l’État pour l’achat et l’entretien du matériel d’incendie 47.000 rr.
Total 247.000 rr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Organisation des services du Feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» organisation pêche en mer de nuit a cogolin le 19/08/2009
» site moto services classic
» [28.11.2010]Organisation du car - Salon Essen Motor Show
» Rando liberty organisation
» Organisation Journée Avenir Class Triathlon le 6/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya de Gornograd :: Gornograd-
Sauter vers: