La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Au kilomètre 3651...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre III



Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Au kilomètre 3651...   Jeu 11 Mai 2006 - 17:04

Station de relais du Transibérien, km 3651. La nuit s'apprête à tomber sur la petite gare. Le vent est glacial mais il ne neige pas. Le train hebdomadaire Novolensk-Murasibirsk-Svetivostok approche, on l'entend de loin.

Après 20 minutes, le train arrive en vue de la petite gare qui semble toujours déserte. La locomotive ralentit, les voies sont glacées et il faut faire attention malgré le fait que le train ne comporte que deux wagons pour passagers et trois wagons pour matériel, voir bestiaux.

Toujours aucune réaction dans la petite gare gelée... Les ingénieurs remarques à l'approche que le drapeau Russlave, pendant lamentablement à une branche d'un arbre voisin de la gare, est déchiré. Le silence est complet... On entend uniquement la locomotive surchauffée qui peine à faire encore les cinquantes mètres qui la sépare du relais.

Finalement, le train s'arrête. Les ingénieurs et les deux contrôleurs descendent. Les passagers, au nombres d'une dizaine, restent bien au chaud dans leurs deux wagons. Personne ne sort de la bâtisse pour actionner le réservoir d'eau qui doit refroidir la locomotive...

Inquièts, les trois ingénieurs et un des contrôleurs s'approchent de la porte...

_________________

Sa Majesté Impériale Alexandre III
Tsar de toutes les Russlavies
Souverain des Protectorats de l'Empire
Protecteur de la foi Cathodoxe-Orthodique
Assassiné le 10 juin 1909
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Jeu 11 Mai 2006 - 18:07

Ils pénètrent dans la gare, anormalement sombre... Ils ne sont désormais plus visible du train.

C'est alors qu'un bruit casse le silence du hall de gare. Le "shlack" caractéristique du verrou d'un mossine nagant que l'on rabat. Rapidement, les ingénieurs sont entourés d'hommes armés. Ils reconnaissent le blason du parti tsariste sur leur veste... Surement des fanatiques qui ont pris les armes depuis la déchéance du parti... Au fond du hall, le chef de gare et quelques personnes sont baillonnées. 2 corps sans vie sont cachés dans un coin. Les terroristes prennent maintenant possession du train. Leur revendication sont envoyées au correspondant de presse local. Un sobre communiqué dit
Citation :
Les otages seront executés si le tsar ne devient pas chef absolu de l'état. Il n'y aura pas de négociation

Que va-t-il se passer?



EL/ Ce texte m'a inspiré. Comme j'ai beaucoup écrit, je vous laisse la suite, histoire de pas monopoliser le scénar... S'il ne plait pas, libre à vous de le dire et de proposer autre chose EL/


Dernière édition par le Jeu 11 Mai 2006 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Antonov Wadiesky



Nombre de messages : 113
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Jeu 11 Mai 2006 - 18:19

Alors que le message atteind le Tsar et le Premier Ministre, ceux-ci se demande ce qu'il peuvent faire...Le Premier Ministre aimerait envoyer un commando d'agents qu'il occupe dans les services secrets. Le Tsar, lui, préfèrerait proposer de l'argent ou autre chose aux terroriste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre III



Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Ven 12 Mai 2006 - 19:35

El/Super scénario Pecheneg! Very Happy Tu peux continuer, pas besoin de craindre que tu monopoliserais./EL

C'était là la première apparition des "Spectres du Tsar", ce nom allait entrer dans l'histoire nationale et faire la Une des journaux pour de nombreuses années encore. Ce groupe, né du coup de force du 11 mai 1906, dit "le coup Samsonov", était une organisation secrète, spécialisée dans les prises d'otages, les attentats, mais aussi dans l'infiltration de la société. Le groupe rassemblait toutes les classes de la société et était doté d'une influence certaine. Militaires, nobles, bourgeois, boyards, clercs comme fonctionnaires s'y retrouvaient. Leur but unique était la réintroduction du servage et la remise en place de la Monarchie absolue.

La Sibérie était alors en proie à un hiver plus rude que d'habitude. Aucun renfort ne pouvait arriver avant longtemps. Il fut décidé et ordonné par télégramme que qu'un fonctionnaire local, Piotr Khornilov, devait rétablir l'ordre public...

_________________

Sa Majesté Impériale Alexandre III
Tsar de toutes les Russlavies
Souverain des Protectorats de l'Empire
Protecteur de la foi Cathodoxe-Orthodique
Assassiné le 10 juin 1909
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandr Semenov



Nombre de messages : 465
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Ven 12 Mai 2006 - 21:42

Piotr Khornilov commenca à rassembler des hommes compétents pouvant l'aider, puis il tenta de convaicre par la voix des journaux de convaicre les hommes du "coup Samsonov" de se calmer. Il proposa même de trouver des compromis entre le gouvernement et les terroristes. Mais ses tentatives furent un écheque: le 12 mais 1906, plusieurs hommes rentraient simultanement dans la maison de Khornilov et dans la mairie du village le plus important de la Sibérie. Khornilov fut entainé à l'extérieur par les terroristes et fut exécuté sur place. Au même moment dans la mairie, les terroristes ouvrèrent le feu sur les principaux hommes politiques de la Sibérie, ce fut un massacre et un désastre pour le pays. Le Tsar ne savait pus quoi faire et réunissait ses hommes politiques les plus important. M.LeBronov dit:...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas 1er



Nombre de messages : 1687
Age : 64
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Dim 14 Mai 2006 - 18:58

Qu'il fallait faire quelque chose le plus vite possible! Le Tsar était d'accord avec lui et avait organisé le départ de 2 500 cosaques depuis Svetivostok qui devaient rétablir l'ordre en Sibérie.

On ne connaissait ni le nombre, ni l'armement et encore moins l'emplacement des Spectres du Tsar, ces vils meurtriers qui avaient osé exécuter publiquement de braves fonctionnaires impériaux, dont le regretté Piotr Khornilov...

_________________
Sa Majesté Nicolas 1er,
Tsar de toutes les Russlavies
Empereur de Sibérie
Membre la dynastie des Samsonov
Fervent Cathodoxe-Orthodique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Dim 14 Mai 2006 - 21:00

Les cosaques partirent. Certains doutaient qu'ils allaient arriver un jour. Si le temps restait stable, sans tempêtes, ils réussiraient. D'autres ne croiaient pas au massacre, et prenait tout ceci pour un entrainement suicidaire inventé par un Tsar un vieux et totalement fou... Mais ils avaient à obéir, et ils le feraient...

EL/ Ceci est le 1 000eme message sur notre forum! Félicitaions! EL/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Dim 14 Mai 2006 - 21:25

Les doutes se dissipèrent quand la section éclaireur revint d'une incursion 10 km plus loin, annonçant la découverte d'un village fantôme, où visiblement a eu lieu une bataille. Les cosaques décidèrent d'y passer la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Dim 14 Mai 2006 - 21:45

"Ceci ne peut être le village attaqué par les fantômes du Tsar! La ligne du Trans-sibérien ne passe pas ici... Les terroristes ont du passer ici avant d'attaquer le train!" dit le capitaine. Ils allaient continuer vers le lieu du massacre le lendemain. Mais la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Nicolas 1er



Nombre de messages : 1687
Age : 64
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 12:57

Le village avait été totalement dévasté, il ne restait pas une âme vivante. Les habitants avaient résisté pendant plusieurs jours mais avaient fini par succomber au attaques meurtrières... Les cosaques, sous le commandement de l'attaman Vertinsky s'y installèrent pour la nuit.

Alors que tout le monde dormait à part quelques sentinelles, une fusée éclairante s'élança dans le ciel étoilé! Immédiatement fut ouvert un feu nourrit de mitrailleuses et de fusils Mossine-Nagant sur le campement des cosaques depuis les bosquets et les arbres des alentours...

Les cosaques, pris à court par cette attaque surprise, ripostèrent non moins farouchement. Après une demie heure de combats sans merci, les attaquants avaient disparus emportant leurs tués. Les cosaques se reprirent et voulurent se lancer immédiatement à leurs trousses, mais la tempête de neige les en empêchat.

_________________
Sa Majesté Nicolas 1er,
Tsar de toutes les Russlavies
Empereur de Sibérie
Membre la dynastie des Samsonov
Fervent Cathodoxe-Orthodique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 13:01

"RASSEMBLEMENT!!!!" hurla le capitaine

"Que chaque sous-officier compte ses victimes, blessés et disparus! Réunissez les armes et les munitions. Ne laissez rien trainer qui puisse profiter à l'ennemi!"

Après 3 minutes, les chiffres arrivèrent:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 13:48

Il ne restait que 1800 hommes... On décida alors de rester au village jusqu'à la fin de la tempête. On ne pourrait pas poursuivre les attaquants, la neige ferait disparaître les traces. Alors on se dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Nicolas 1er



Nombre de messages : 1687
Age : 64
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 16:57

...qu'il fallait retrouver la ligne du Trans-Sibérien pour pouvoir mieux s'orienter dans ces terres désolés. Les préparations furent entreprises, lorsque un groupe de cosaques arriva dans le village... Ils avaient été coupé du reste du contingent lors des combats. Les effectifs remontaient alors à 2100 hommes et 2238 chevaux.

La tempête terminée, la troupe se dirigea vers le chemin de fer, à quelques miliers de verstes plus au sud...

_________________
Sa Majesté Nicolas 1er,
Tsar de toutes les Russlavies
Empereur de Sibérie
Membre la dynastie des Samsonov
Fervent Cathodoxe-Orthodique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 17:57

L'armée longea la voie ferrée jusqu'à un vieux dépot de train. Ils l'investirent rapidement et constatèrent qu'il était vide. Un groupe de soldat mit la main sur un vieux train. Les officiers décidèrent de mettre au point une nouvelle stratégie. Le train fut blindé par des plaques d'acier qui constituait le hangar, et des mitrailleuses furent mises en batterie à de multiples endroits, le transformant en canonnière inprénable. Le train se lança lentement sur les rails, escorté par les hommes à cheval qui n'ont pas pu monter dans les wagons. Ce procédé permettait d'économiser les hommes et les chevaux en effectuant un roulement.

En longant la ligne de train, le contingent étiait sûr de tomber sur l'ennemi, et de venger leur frères d'armes!


Pour l'anecdote, au cours du voyage, un soldat eut l'idée de procéder de la sorte sur un tracteur à chenille. L'idée du char d'assaut était née..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 18:26

Plus tard dans la journée, un soldat doté de jumelles vit un village avec une gare au loin...Ils devaient être arrivés. Ils s'arrêtèrent hors de vue, et on se réunit pour discuter de la situtation. On décida d'envoyer deux éclaireurs pour connaitre la situation. Alors qu'ils n'étaient toujours pas de retour après 4 heures, on pris la décision d'agir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Aleksandr Semenov



Nombre de messages : 465
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 18:48

Quand ils arrivèrent près du village, un canon tirait un projectile juste devant le train. Le train fit halte pour voir ce que c'était. Les cosaques effrayés remarquèrent vite que c'était la scalpe de l'eclaireur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 15 Mai 2006 - 18:54

"BAIONETTE AU CANOOOOOOOON!!!!!!!!!!!!!" Hurlaient les sous officiers!
"LES CAVALIERS DERRIERE LE TRAIN! MITRAILLEURS, CHARGEZ VOS ARMES! C'EST MAINTENANT QUE S'ECRIT L'HISTOIRE!!!!" Declara le capitaine

Le train commença à se déplacer vers la gare, les mitrailleurs avaient le doigt sur la détente, près à faire cracher leur armes. Les 150 tonnes d'acier du train étaient les seuls avantages des cosaques, ces amas de boulons et de ferrailles détermineraient le destin de miliers de soldats, et scèleraient l'avenir du pays! La bataille s'annonçait terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre III



Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Mar 16 Mai 2006 - 13:55

Le train se rapprocha toujours plus de la gare, et les premiers coups de feu fusèrent dans sa direction. Les cosaques avaient reçu l'ordre de tirer seulement lorsqu'ils était sûr de toucher. Finalement, le train arriva en gare, et s'arrêta. Les Spectres du Tsar, qui avaient pu se préparer car avertis par les éclaireurs cosaques, s'étaient solidement barricadés dans le village. Chaque maison avaient été transformé en bastion et de chaque fenêtre s'hérissaient des fusils et des mitrailleuses.

La tactique des cosaques était la suivante:

Pendant que le train avançait vers le village et noyait sous son feu les défenseurs du village, les cosaques restant, au nombre de 1100, chargeaient les ennemis isolés dans le village. Le village était un des plus grand de Sibérie, Ekatarinodar, et possédait plus de 150 maisons dont une bonne partie était bâti en pierre...

_________________

Sa Majesté Impériale Alexandre III
Tsar de toutes les Russlavies
Souverain des Protectorats de l'Empire
Protecteur de la foi Cathodoxe-Orthodique
Assassiné le 10 juin 1909
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Mar 16 Mai 2006 - 18:15

Les attaques de certains "Spectres" imprudents étaient un suicide... Les spectrent étaient plutot mal organisés puisqu'il était tous séparés, et certain voulaient lancer l'attaque totale. Ils se retrouvaient seul dans la pluie de balles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Mikhail T. Pecheneg



Nombre de messages : 148
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Mer 17 Mai 2006 - 21:55

La bataille tournait donc à l'avantage des cosaques, et au milieu du vacarme assourdissant, un messager venait d'arriver, Il était gravement blessé, une balle de 7,62 mm dans l'épaule... Le capitaine reçu ses instructions que le dévoué militaire lui transmis en rassemblant ses forces deans un murmure... Il fut coduit à l'infirmerie, où son état était jugé très incertain...

Le capitaine rassembla ses sous-off'
:

"Messieur, je serai bref... Le tsar a prévu de venir visiter la Sibérie avec une congrégation de personnalités internationale... Ces informations viennent directement du premier ministre et du ministre de la défense (EL/ Cf. la discussion mentionné au début du topic du départ de Gornograd vers la Sibérie EL/) Il va sans dire que cette situation doit être maitrisé dans les lus brefs délai. On a pris un bon départdans cette bataille... Il va s'agir de conclure aussi brillament. Voilà mes instructions

- Pas de prisonniers
- Abatez d'abord les spectres hors des maisons Esuite, pour les maisons, couvraient nos hommes à la mitrailleuse, ils iront brûler les batiments. Ces chiens périront sous os balles, ou brûlé vifs...

Je vous fait confiance... Rompez"

Les instructions données, le dénouement était proche. Maintenant ce serait la détermination des spectres contre l'entrainement des cosaques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas 1er



Nombre de messages : 1687
Age : 64
Localisation : Palais Impérial - Gornograd
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Jeu 18 Mai 2006 - 16:32

L'on ordonna une charge sur la rue principale du bourg. 600 cosaques s'élancèrent vers Ekatarinodar...

Pendant ce temps, la petite ville était déjà partiellement tombée aux mains des cosaques loyalistes. Ils étaient remontés par la gare prise sans trop de mal avec le train blindé. Les combats étaient maintenant d'une rare violence, les Spectres se battaient avec la force du désespoir.

La charge des 600 cosaques fit un massacre... Arrivant par le sud, les cosaques surprirent les Spectres du Tsar qui s'étaient réfugiés dans les maisons. Les cosaques lancèrent de la dynamite et des torches à l'intérieur des maisons par les fenêtres et parvinrent à mettre le feu à une dizaine d'habitations avant de se retirer.

Un incendie ravagea à présent la bourgade. Les défenseurs étaient débordés...


Un télégramme fut envoyé au commandant du corps expéditionnaire cosaque:
Citation :
Au commandant -STOP-
Prenez la ville dès que possible -STOP-
Faites le plus possible de prisonniers -STOP-
Afin de faire un exemple -STOP-
Ordre du Tsar -STOP-

_________________
Sa Majesté Nicolas 1er,
Tsar de toutes les Russlavies
Empereur de Sibérie
Membre la dynastie des Samsonov
Fervent Cathodoxe-Orthodique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaiev LeBronov



Nombre de messages : 1668
Age : 46
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Jeu 18 Mai 2006 - 17:01

Le reste des cosaques chargèrent alors, et les défenseurs, certains de leur défaite, abandonnèrent. La plupart des Spectrent tentairent de se prendre la vie, pour ne pas dénoncer les informations primordiales sous torture. Mais les cosaques réussirent tout de meme a faire une centaine de prisonnier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lbjcavalier.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Lun 22 Mai 2006 - 18:40

Cependant, Ilivitch arriva au lieu ou Oulianov devait être jugé et exécuté. Mais lorsqu'il demanda a le voir, on lui dit seulement de se rendre aux quatres coins de la Russlavie et au terrain de foot de Gornograd...
Il pria alors pour l'âme d'Oulianov car il comprit soudainement. Et il écrivat dans la neige, de son baton la phrase qu'Oulianov répétait toujours: "Le plus court chemin d'un point à un autre est exactement le même en sens inverse"



Fin d'épisode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au kilomètre 3651...   Aujourd'hui à 20:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Au kilomètre 3651...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conversion compteur miles en kilomètre
» calcul temps au kilomètre???
» Combien de km avec un plein ? (dCI 85)
» BRM 300 MORTAGNE AU PERCHE 61
» 10 km marche 15/11 au semi marathon de Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Les Territoires de Sibérie-
Sauter vers: