La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Une esquisse de conspiration
Aujourd'hui à 0:17 par Leonid Ztalinov

» Bureau exécutif du PIR
Hier à 23:49 par Prince Andronikov

» Proposition de rencontre
Hier à 23:18 par Prince Andronikov

» Forum
Hier à 22:53 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Mer 17 Jan 2018 - 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Création d'un parti de masses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gleb Molotov

avatar

Nombre de messages : 170
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Création d'un parti de masses.   Mer 12 Sep 2007 - 11:08

L'évolution de la situation politique à Novolensk donne des ailes au Soviet de Gornograd, et à tous les communistes du pays. Les nouvelles arrivent au compte goutte, et on ne sait pas bien ce qui va se passer dans la métropole ouvrière. Les rouges de Gornograd ont décidé de tenir un grand meeting, dans l'arsenal de l'île Rozannov, devenue leur repaire.
De nombreux orateurs s'expriment, de nombreuses opinions contradictoires s'affrontent, mais on finit par décider de ne pas entamer un soulevement armé dans la Capitale: en effet, la présence de l'armée du prince Samsonov rend quasi impossible une victoire de la faible et mal entrainée milice du Soviet. Certains ont également fait valoir qu'un soulevement verrait les Tsaristes en profiter pour démettre le gouvernement provisoire au profit d'une dictature militaire. Hors, pour l'instant, il vaut mieux dialoguer avec ce gouvernement bourgeois, quitte par après à le démettre, quand le rapport de force aura changé. A la quasi-unanimité, les délégués des Soviets décident de se contenter de manifestations, en attendant de voir comment évolue l'insurrection de Novolensk.
C'est au tour du délégué Kourov de s'exprimer:


"Camarades ! Les évenements de cet été ont vu notre victoire, mais la Révolution n'est pas terminée: elle commence à peine ! Il est temps maintenant d'unir l'action des Soviets au niveau national, par la création d'un grand parti socialiste ! Je demande aux délégués de venir s'exprimer sur le programme que nous devons adopter, comme sur son appellation ! Il va sans dire, que, pour moi, la social-démocratie et le courant anarchiste doivent être rayées de notre mouvement ! protestations violentes des délégués soc-dem et anarchistes Ils ont montré leur vrai visage à Svetivostok ! Notre parti sera révolutionnaire et merksiste-luniniste, ou ne sera pas ! Vive Spartakus, vive le Merksisme-Luninisme révolutionnaire !... -Cris dans la salle, une bagarre éclate-

"Voila quelques propositions pour notre programme:

Forme de l’Etat :
Abolition de la Monarchie et de tous les Etats particuliers : création d'une République russlave socialiste unifiée.

Socio-Economique :
Octroi d’une législation sociale: salaire minimal, assurance maladie, assurance vieillesse, assurance accidents du travail, heures maximales. Interdiction du Black-out.
Nationalisation de toutes les entreprises, dés que l’Etat en a la possibilité, en commençant par les grands complexes militaro-industriels.
Découpage des grands domaines fonciers et redistribution des terres en faveur des paysans ou transformation en exploitations agricoles d’Etat. Subvention aux petites exploitations agricoles autonomes.
Comment financer toutes ces réformes sociales ?
Suppression des titres de noblesse et des rentes qui y sont attaché, confiscation des fortunes élevées, confiscation de tous les biens de l’Eglise Cathodoxe-Orthodique, confiscation des biens bouddhinstes qui ne sont pas à destinée sociale, confiscation des biens dynastiques.

Militaire :
Maintenir l’élection des officiers par la troupe et les droits aquis par les soldats.

Religieux/Moral :
Placer sous inspection les activités sociales religieuses, afin d’y interdire tout prosélytisme religieux. Soulager la misère, oui, endoctriner le peuple, non.

Politique étrangère :
Entretenir des liens privilégiés avec les états socialistes, soutenir la Révolution dans les états autocratiques ou capitalistes. Instruire, par tous les moyens, les masses opprimées à l’étranger. « La révolution, c’est comme la bicyclette : si on n’avance pas, on tombe » (Heidi Merks) "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Création d'un parti de masses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage création éléments fibre / carbone
» Création d'un circuit AUTOS / MOTOS
» Création du nouveau blog TCAR
» AMTUIR DEMENAGEMENT à CHELLES : C'EST PARTI
» création.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Archives :: Archives :: politiques-
Sauter vers: