La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Ven 28 Déc 2007 - 18:52

Les autorités mettent une tribune publique à la disposition des partis, ici même, afin de faire connaitre aux électeurs leur programme politique.
Les déclarations des têtes de liste seront diffusés dans tous les journaux du pays, et par voie officielle dans la Revue impériale.

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD


Dernière édition par le Sam 5 Jan 2008 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Ven 28 Déc 2007 - 20:55




Ce fut de la Baronija d'Azov que Stamboulski lance son " discours programme", le lieu etant un des lieu où le PP compte bien des partisans

Paysans ! Amis! Russlaves !

Depuis la fin de la crise de la guerre civile, les acteurs de l' agriculture russlave attendent un geste des pouvoirs publics. Il tarde à venir mais qui sait ? Certains doutent. Tandis que d’autres espèrent que d’un moment à l’autre les pouvoirs publics peuvent réagir à leurs doléances.

Pour nous paysans, il suffit! notre parti fortement représenté dans les campagne va faire entendre nos voix à la Douma

Et meme, si l’Etat décidait de débloquer des fonds pour la relance de l’agriculture, comment seront-ils géres ?

Nous serons là et vigilants !

Le premier constat que l’on fait en écoutant notre base c’est que ceux-ci ne demandent pas qu’on leur verse de l’argent chacun dans son compte.

Ils souhaitent ne même pas avoir à toucher à cet argent. " Qu’on me donne une quantité de reproducteurs, d’œufs couver correspondant à ce que ma structure à perdu pendant la crise " soutien Cyrill Moussaieff du Complexe avicole de Mvog Beti à Tomsk.

applaudissements

Bernard Ngoutchouessi de Bandjoun , Comté de Oufa souhaite vivement que, si l’Etat venait à débloquer de l’argent, qu’il ne soit pas offert sous forme de don. " Je me méfie des dons. Ca tue les initiatives. Au lieu que l’Etat nous distribue de l’argent, qu’il le dépose plutôt dans une banque où tout acteur de la filière connu peut prendre son crédit à des taux d’intérêt préférentiels "

Stamboulski à la foule: voila nos leaders des hommes intelligents qui se battront pour vous à la Douma ! Tonnerre d'acclamations


A écouter les paysans de russlavie, la nécessité d’une structure financière pour soutenir leurs activités est une des premières priorités. " Il nous est impossible d’obtenir un crédit dans une banque maintenant. Même dans nos tontines du quartier on ne donne plus de crédit pour investir dans l’élevage de poule considéré comme activité hautement dangereuse " constate amèrement Samuel Fossicarov de Bamekalovski

Oui à une Banque agricole ! aidée par l'Etat



La mise à disposition d’un fonds pour les paysans pourrait sortir définitivement nos campagnes de ses difficultés. Et éviter que les acteurs reviennent à chaque fois vers les pouvoirs publics en cas de problèmes financiers : " l’argent qui sera mis à notre disposition à travers une banque produira les intérêts. Il augmentera régulièrement si chacun rembourse son capital et les intérêts. C’est à mon avis la solution la plus durable pour sortir notre aviculture de sa précarité actuelle "

Nous ne sommes pas des mendiants ! gronde Stamboulski

Une chose est sûre, les paysans verraient très mal qu’une éventuelle aide de l’Etat soit gérée par des fonctionnaires de gornograd dont certains sont infecté par le merksisme à la moralité douteuse et peu efficaces.

Un Commentaire amis paysans. " Il ne faut surtout pas mêler les fonctionnaires dans cette affaire ."

Oui ! Oui ! Le parti paysan est pret à vous défendre, defendre la Russlavie de toujours celles des campagnes qui travaillent accompagnées par la compassion des Popes et le Respect de l'Empereur.

Mais que les tenant de l'ordre ancien ne se rejouissent pas trop la tradition n'est pas de continuer à courber la tete sous les caprice des Boyards, la modernité n'est pas se faire voler le fruit de son travail par les merksistes ou les libéraux en frac des grandes villes.

Assez de cliques ! assez de desordres !

Soyons nous, soyons paysans !


Mr Stamboulski
l'assemblée est en délire


Dernière édition par le Ven 28 Déc 2007 - 21:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Ven 28 Déc 2007 - 21:26



DROIT ET JUSTICE à un programme et le respectera !

Parti TSARISTE"Droit et Justice"


Soutien indéflectible à la Monarchie et à la dynastie Samsonov, le Mouvement Droit et Justice a comme objectif la restauration par tous les moyens légaux d'un monarchie répondant aux valeurs traditionnelles.

Les Valeurs

La dignité des personnes

Nous mettons au cœur de nos convictions la dignité de la personne humaine, de sa conception à sa mort, en considérant que tout homme a une vocation spirituelle et ne peut, de ce fait, se résumer à sa fonction sociale ou économique. Nous sommes particulièrement attentifs aux plus faibles, enfants, vieillards, malades, pauvres, exclus, dont la dignité doit être, pour cette raison, particulièrement protégée. Cette dignité étant garantie par le Souverain et le Patriarcat de l'Eglise officielle


La famille

Cette dignité des personnes s’acquiert et se développe essentiellement au sein de la famille, qui constitue le cadre naturel dans lequel les enfants, avenir du pays, peuvent pleinement se construire et développer leurs vocations propres. L’institution tsariste est la mieux à même de porter et de développer ces valeurs, l’une des principales fonctions tsariste étant précisément d’exercer le rôle d’un chef de famille.


Le patrimoine

Selon cette conception, notre pays apparaîtra plus encore comme le patrimoine commun de tous les russlaves, constituant, particulièrement pour les plus démunis, un cadre politique familier, protecteur et pertinent, un environnement culturel et naturel. Nous sommes fiers de notre pays qui s’est forgé, pour l’essentiel, sous le règne de nos tsars, contrairement à ce que prétendent les thèses révolutionnaires. Nous aimons la Russlavie, avec son patrimoine humain et naturel si riche et si varié. Nous aurons à cœur de le préserver, de le développer, et de le transmettre aux générations futures comme nous l’avons nous mêmes reçu en héritage.


La liberté

La liberté fait partie de ce patrimoine. Ce sont les libertés concrètes des Russlaves, de leurs familles, de leurs associations et entreprises, de leurs régions, et dont l’État ne devrait être que le serviteur. C’est aussi la liberté politique, qui se manifeste dans nos sociétés modernes par la représentation démocratique, mais qui ne peut exister vraiment que sous l’arbitrage impartial de l’institution tsaristes. C’est enfin la liberté de la Russlavie elle-même, cette souveraineté si chèrement acquise par les générations qui nous ont précédés et qui nous permet de vivre en paix et de prospérer.
Nous nous élevons contre une conception simpliste de la liberté pronant l'égalitarisme, moins protecteur qu'une organisation en ordres et corporations.


L’unité

Mais la Russlavie n’est pas un bloc monolithique comme le voudrait les tenants d'une République. Elle est faite de personnes, de corps sociaux et de régions aux particularismes variés, unis par une culture commune mais prompts à la querelle. Seul le Tsarisme peut non seulement préserver leurs identités, mais en plus les réconcilier autour d’une personne quand la République les divise en partis et en idéologies. La solidarité, la cohésion, voilà la force d’une nation. La Russlavie a besoin de retrouver cette unité fondatrice qui lui permettra de faire face aux grands défis de ce siècle.


Voila messieurs à mon sens la colonne vertebrale de notre pensée

Bien des mesures pratiques en découlent et il serait fastidieux d'accabler le public !

CONFIANCE ! TSAR et EGLISE meneront a travers l'action inlassable de Droit et Justice le Pays vers la restauration de son honneur et de sa Puissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Sam 29 Déc 2007 - 0:05

Discours du Front Cathodoxe Orthodique Russlave.

Un pope en costume traditionnel s’adresse à la foule, gesticulant et parlant comme un prophète.

La Sainte Russlavie vient de connaître une grave période de troubles, en vérité, une apocalypse. Nous voilà confrontés au péril le plus effroyable de notre histoire depuis l’invasion tatare.
L’hydre révolutionnaire a abattu toutes les structures de notre société. Les membres des loges maçonniques et les propagandistes merksistes veulent faire croire au peuple que la Russlavie s’est amélioré depuis la chute de Nicolas Ier.
Mensonges ! Tout n’est que calamité ! La monarchie, mère sévère mais juste des russlaves, a chuté, l’Eglise a été violemment attaquée, l’autorité paternelle des boyards contestée, les mœurs se dégradent : sous couvert de libéralisme, des requins, dont certains sont issus de la race qui crucifia Chrestos, détruisent notre économie.
Sous couvert de progressisme, des libres-penseurs dérèglent les mœurs du peuple.
Sous couvert de démocratie, des révolutionnaires remettent en cause l’ordre établi et l’institution autocratique du Tsar, voulue par Dieu !
Le Front Cathodoxe Orthodique Russlave entend lutter contre l’abîme qui menace ce pays.
- Contre le morcellement du pays, voulu par les merksistes et les républicains, rendu possible par la licence morale de Mai-Maievski, nous appellons à une Russlavie monocéphale et unitaire, sans décentralisation.
- Contre le parlementarisme stérile, qui ne mène qu’à l’inaction et aux vaines palabres, nous prônons une autocratie forte, où le Tsar aura les moyens de veiller à la prospérité de son peuple.
- Contre le relativisme, le déreglement des mœurs, le laïcisme, nous exigeons la restauration d’une Eglise forte, marchant de concert avec l’Etat, pour maintenir la foi en Dieu et l’amour du souverain.
- Contre l’imitation servile des décadences occidentales, nous proposons un retour aux vraies valeurs russlaves : obéissance au Tsar, respect aux boyards, foi, humilité, travail, patriotisme.

Le FCOR entend se battre contre le péril rouge et la menace républicaine.
Le FCOR appelle les électeurs à se défier tant des libéraux du PCD qui font fortune sur le travail du moujik, que des sicaires de D&J qui ont abandonnés le peuple pour se vendre au grand capitalisme.
Le seul vote conservateur, c'est le vote FCOR !
Que Le Très Haut, en Sa sainte miséricorde, prenne en pitié la Très Sainte Russlavie !

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Sam 29 Déc 2007 - 0:15

TRIBUNE DU PARTI CONSTITUTIONNEL DEMOCRATE

Le vieux renard de la finance, bientôt sorti de la soixantaine, monte sur scène d’un pas énergique. Il toise la foule d’un regard roué. Il répond aux acclamations par un vague signe de la main.

« Mes très chers concitoyens, nous avons pu voir ici un beau –et imposant ! – déballage d’idées, de belles envolées rhétoriques, et d’idéologie à ne plus savoir qu’en faire.
Contrairement à mes aimables concurrents, je ne suis ni un glosateur, ni un théologien.
Je me contenterais plutôt d’exposer quelques idées forces, et les actions concrètes que le PCD envisage pour remédier à la situation du pays.
Un autre candidat, je ne sais plus lequel, a dit qu’il serait fastidieux d’énoncer des mesures concrètes au peuple.
Eh bien, pas du tout. C’est de mesures concrètes que le peuple a besoin, pas de glose herméneutique ! N’en déplaise à certains, la Russlavie est un royaume terrestre, et c’est de concret qu’a besoin notre pays !

En matière socio-économique :
Les questions économiques sont cruciales et méritent qu’on s’y attarde. Elles vont déterminer l’avenir du pays et la prospérité du peuple.
Aucun parti n’a encore proposé de remède pour combler le budget et augmenter les ressources de l’Etat. Le PCD lui, l’a fait.
Libre – circulation ! Le commerce, à l’intérieur du pays comme avec l’étranger, doit s’exercer sans entrave aucune, sans la moindre réglementation. C’est la seule manière d’intensifier les échanges, et, partant, d’enrichir tout le monde ; les citoyens par les affaires, l’Etat par l’augmentation de ses recettes proportionnellement aux revenus.
Par conséquent, il faut s’assurer que les immenses ressources naturelles du pays soient mises en valeur et exploitées. Nous devons initier une politique industrielle d’envergure : injecter des fonds dans les entreprises publiques, venir en aide aux entreprises privées, encourager l’initiative par des primes et une législation fiscale allégée.
Il faut supprimer sans tarder les rentes et pensions nobiliaires, réduire le train de la Cour, réformer l’administration, mettre fin au vaste transfert d’argent public dans les caisses de l’Eglise.
Le PCD est prêt à soutenir une réforme agraire si celle-ci permet d’améliorer le rendement et les exportations de l’agriculture russlave.
Le dévelloppement des voies de transport, vital pour notre immense pays, sera le dernier volet d’une réforme socio-économique qui devrait nous permettre de réduire l’écart avec nos voisins occidentaux.
Enfin, il faut mettre le holà à cette politique d’expansion systématique impérialiste en Asie et en Europe. Elle est horriblement coûteuse et rapporte peu. Développons au contraire les comptoirs, les lignes commerciales et les traités d’exploitation avec les indigènes.

Relations extérieures :
Notre dernière proposition s’inclut également dans ce champ. Une politique d'expansion commerciale en direction de Zanzibur et du Mnibet pourrait se révéler intéréssante.
Nous voulons rompre avec la politique d’impérialisme forcené du régime précédent. Les conflits n’amènent en effet que ruine, appauvrissement et calamités, pour des gains douteux. Nous voulons amorcer une politique de détente avec les Etats voisins, sans pour autant négliger les intérêts russlaves. Nous voulons alléger le budget de l’armée sans pour autant désarmer nos frontières. L’évolution de l’Empire edoranais en dictature militaire nous incite à être particulièrement prudent sur ce point.

En matière institutionnelle :
Nous défendons la Constitution actuelle comme la meilleure assurance d’une Russlavie démocratique et prospère.
Nous défendrons avec acharnement le parlementarisme. La monarchie constitutionnelle a notre soutien le plus entier, tant qu’elle ne sort pas de ses attributions et qu’elle reste un facteur de stabilité pour le pays.
Nous prônons une politique qui tiendrait compte des particularités régionales et des peuples sous protectorats (Ukhraniens, Transylvaniens, etc…). L’histoire a montré que leur loyauté était une condition sine qua non de la sécurité de nos frontières occidentales.
A ce titre, nous refusons toute politique de slavisation, que le grand-duc Krasschenko, décidément bien versatile, avait voulu initier sous l’ancien régime.

En résumé, Russlaves, si vous aspirez à la paix et à la prospérité, votre choix est simple. Seul Mai-Maievski peut résorber le déficit budgétaire sans alourdir les impôts, seul Mai-Maievski peut augmenter la prospérité tout en fortifiant l’Etat. Seul le libéralisme peut défendre la démocratie contre ses agresseurs.
Voter démocrate, c’est voter PCD !
»

La foule explose de cris et d’acclamations. Le tribun dévisage le public d’un air de triomphe, tandis que ses co-listiers (des hommes d’affaire, des avocats, des petits commercants, des intellectuels, des aristocrates, etc …) viennent le rejoindre sur scène.
Ensemble ils saluent.

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD


Dernière édition par le Sam 5 Jan 2008 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tikalovitch Salekine



Nombre de messages : 371
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Sam 29 Déc 2007 - 13:44

Tikalovicth Salekine s'approcha de la tribune. Il se savait en territoire ami, ayant préféré faire son discours dans les quartiers ouvriers de Gornograd plutôt sur la grande place. Le public avait été plus ou moins sélectionné, il reconnaissait dans la foule des gens qui s'étaient battu à ses côtés lors des révolutions de Juillet et d'Août 1906.
Camarades ! Si vous êtes ici aujourd'hui, c'est que vous croyez tout comme moi aux valeurs qui sont celles du merksisme: la liberté et l'égalité. Et tout comme moi, vous êtes prêt à vous battre pour ces valeurs, mais il ne s'agit pas de se battre avec ceci. Il prit en main un fusil Mais de nous battre sur le plan politique pour faire triompher la liberté et l'égalité.
Et cela le PMLR a déjà commencé à le faire, contrairement aux autres partis qui parlent mais n'agissent pas, nous avons agit concrètement. La constitution qui garantit l'égalité et la liberté de tout citoyen russlave devant la loi fur l'œuvre d'un gouvernement où nous avons travaillé avec les libéraux.
Mais ces bourgeois arrogants, comme l'ont été et le sont toujours les seigneurs aristocrates, se sont contentés de cela, tandis que nous voulons plus. Et c'est en cela que sont en tort, les camarades qui se sont laissés abusés par leurs patrons en voulant voter pour le PCD qui n'est qu'une autre forme de D&J. Et à cela je voudrais dire:"Rejoignez nous et combattez vraiment pour vous, pour votre famille et pour votre pays" Nous ne serons réellement tous libres et égaux que lorsque les titres des boyards seront abolis, nous ne serons libres et égaux que lorsque l'exploitation du genre humain par les vampires aristocratos-bourgeois sera fini.

Je m'adresse donc à vous camarades, ouvriers et paysans, si vous souhaitez en finir avec ces barbares esclavagistes, ayez confiance dans le parti merksiste-luniniste russlave, le seul parti qui se préoccupe réellement du droit à la liberté et à l'égalité de tout citoyen.

Il s'écarta de la tribune, laissant la parole à d'autres orateurs, la foule en délire l'acclamant. Ce n'était pas une surprise, il prêchait auprès de convaincus. Mais ce qui permettrait vraiment la victoire du peuple face aux minorités exploitantes serait de convaincre, les égarés, ceux qui croyaient en d'autres partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roman Modzalevski



Nombre de messages : 32
Localisation : Gornograd, batiments de l'Amirauté
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Dim 30 Déc 2007 - 14:16

Aux frontières, dans les garnisons, les officiers murmurent en recevant les programmes:
"Quand donc ces bureaucrates comprendront que la Russlavie ne doit son empire qu'à ses soldats ?
Les Edoranais ont profité de la Révolution pour nous voler la Hongarie, et aucun parti ne songe à remédier à cet affront ! Les endimanchés du PCD croient sans doute que c'est avec des relations commerciales qu'on défend un empire ?
Prenez garde, politiciens, ne négligez pas l'armée ! Elle seul garantit la sécurité de notre peuple !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Jeu 3 Jan 2008 - 21:49

TRIBUNE DU PARTI RÉPUBLICAIN (PR)

Leonid Godinnik, fondateur du Parti Républicain, avait fait le déplacement express afin de présenter le programme de son parti aux élections législatives. La Perle de l'Orient aurait à coup sûr été un terrain plus favorable, mais désormais le parti devait se faire connaître de tous les citoyens de Russlavie afin de rayonner sur la géographie toute entière de la Patrie réintégrée...

Leonid monta à l'estrade établie en plein coeur du Parc Godinnik, baptisé ainsi en d'autres temps en hommage à son père alors Ministre de l'Intérieur...


Peuple de Gornograd! Peuple de Russlavie!

Bientôt se joue l'avenir de la Patrie à travers les élections législatives. La Russlavie a connu cette année le chaos, la division, un retour en arrière incommensurable du point de vue du progrès. Cependant, comme toute chose ne peut être totalement négative, ces troubles ont aussi apporté du bon et ont permis une évolution, mouvementée, soit, mais réelle: l'avénement de la Démocratie, de la Chose Publique en tant que moteur politique!

Leonid jette un oeil sur le public qui s'est regroupé devant lui, de plus en plus nombreux et attentif...

Trêve de discours stériles et égocentriques, trêve d'énumération d'aberrations... Je ne ferai pas de ce discours un instrument de haine ou de tension sociale et politique!

Applaudissements fournis des badauds, déjà repus de politique politicienne

Voici donc les aspirations du Parti Républicain, telles que je les conçois, telles que le peuple de Svetivostok a pu les mettre en application lors de la sécession... Ces aspirations sont viables, chers compatriotes, écoutez-donc notre profession de foi et engagez-vous à la vivre et à la colporter: « Laïcité, Solidarité, Humanisme, Tolérance, Universalisme ! ».

Leonid Godinnik, tout en développant la prose, s'appuya sur un document dactylographié pour la suite de son discours:

Citation :
PRIMAUTÉ DE L'INDIVIDU: Le Parti Républicain offre et développe une vision spécifique de l’organisation sociale et humaine fondée sur cette notion. La Patrie dans ce mode de pensée est l'affaire de tous et devient la Chose Publique « Res Publica ». Il revient donc à chacun de participer, selon des critères d'âge et de maturité, de sa gestion et de son évolution à travers un système électif non censitaire menant à un régime parlementaire constitutionnel.

SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L'ÉTAT et lutte contre les congrégations religieuses: la Patrie ne doit pas être soumise à quelque confession que ce soit. Chaque citoyen a le droit à vivre la foi qu'il choisit sans en faire toutefois du prosélytisme. Il s'agit là d'une affaire privée et non publique. A ce titre, les Églises ne doivent aucunement interférer dans les affaires séculaires laïques non sectaires et rester dans le temporel.

CRÉATION D'UN IMPÔT ÉGALITAIRE basé sur le revenu. Chacun participerait donc ainsi du fonctionnement de la Patrie à travers le financement de toutes les institutions et administrations publiques dédiées au bon fonctionnement des affaires du quotidien mais aussi à l'assise de bases consolidées pour un futur meilleur et plus égalitaire. La noblesse ne sera pas dispensée d'un tel impôt.

NATIONALISATION DES GRANDS MONOPOLES pour la fin de l'enrichissement abusif d'une minorité au détriment de la majorité de la Patrie: l'État gère les richesses nationales et redistribue dans le développement du pays les bénéfices touchés.

DÉVELOPPEMENT DE LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE : L’accession des salariés et des paysans à la propriété sera le remède aux problèmes de la société industrielle et héritière du système nobiliaire. Posséder la terre, les murs ou le matériel de travail est un point essentiel dans la maîtrise du développement économique et dans l'implication relative à un système égalitaire. La noblesse ne sera qu'honorifique et ne donnera droit à aucun privilège ou droit de propriété abusif.

L’INSTRUCTION dispensée par l’école et les universités est le moteur du progrès social. Il n'est pas envisageable de laisser les citoyens dans le dénuement intellectuel le plus profond. L'éducation est le meilleur outil qui soit contre les fanatismes, contre les haines irrationnelles et les peurs intestines.

Une fois qu'il eut fini sa glose, Leonid se rinça la gorge avec un grand verre d'eau mâtinée de wrodka, puis regarda le public, pour l'instant atone. Le jeune politique reprit alors la parole:

Mes chers compatriotes, voyez comme Svetivostok vit bien de ces preceptes! Je vous invite, que dis-je, je vous exhorte à ne pas suivre les enjôleurs, les démagogues vêtus d'uniformes ou de bure... Votez pour la Patrie, votez pour votre présent et l'avenir de vos enfants! VOTEZ PR! Vive la Russlavie!

Leonid Godinnik, motivé comme jamais salua la foule applaudissante et vibrante d'espoir, puis parti vers le centre de Gornograd, qu'il connaissait bien. Qu'en restait-il après ces conflits fratricides?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Ven 4 Jan 2008 - 19:50

Pour information :

Roman Modzalevski, candidature à la députation de Tomsk
Michel Sébastopol, candidature à la députation de la baronie d'Aleksandrovkoe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roman Modzalevski



Nombre de messages : 32
Localisation : Gornograd, batiments de l'Amirauté
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Ven 4 Jan 2008 - 22:05

Que les élections soient heureuses pour tous ! (mais que DJ gagne ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Sam 5 Jan 2008 - 15:59

Le samedi 5 janvier 1908, les citoyens furent amenés à remplir leur devoir d'électeur. L'ouverture des bureaux de vote était prévue pour 9 heures, mais la plupart n'ouvrirent leurs portes qu'à 11 heures voire même 15 heures, faute d'avoir reçu à temps les bulletins électoraux.
Compte tenu des menaces qui pouvaient peser sur le scrutin, et l'absence de pouvoirs provinciaux dans la plupart des régions, le Gouvernement envoya des commissaires, escortés de gendarmes impériaux, pour surveiller la régularité du scrutin, et déjouer les éventuels fauteurs de troubles.
A Oufa, un bureau de vote fut victime d'un incendie probablement criminel.
Néanmoins, dans l'absolu, le scrutin semblait bien se passer.
Il se prolongerait encore le lendemain, pour permettre une participation maximale.
En Transylvanie, de violents manifestations opposèrent la police aux autochtones qui réclamaient le droit de vote.

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Dim 6 Jan 2008 - 21:58

Dans la soirée de dimanche, les premiers résultats par province arrivent à Gornograd....

Province de Stavropol (9 sièges)
D&J 1
PP 3
PML 5


Province de Murasibirsk (13 sièges)
FCOR 1
D&J 5
PCD 3
PML 4


Province de Navolstov (23 sièges)
D&J 2
PR 3
PP 3
PML 15


Province d'Ekaterinodar (2 sièges)
FCOR 1
D&J 1


Province de Dunav (11 sièges)
D&J 7
PP 2
PML 2


Province de Svetivostok (19 sièges)
D&J 4
PCD 4
PR 10
PML 1

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 13:20

Les premiers résultats annoncés les têtes chez Droit et Justice s'assombrissaient ................... mais les résultats de quelques bastions de D & J n'étaient pas encore arrivés.

En tout cas déja une personnalité élue : Roman Modzalevski, à la députation de Tomsk.

EL, je ne sais pas comment on a déterminé le nombre de députés par circonscription, j avais proposé plus simple, en fin on va faire avec
Je propose pour le DUNAV :

Grand-Duché de Dunav:
Comté de Tomsk :
Baronija de Binsk :
Comté de Nijni-Binsk :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 14:42

EL/ je me suis limité à des chiffres par province. cela donne une bonne base pour un role-play provincial. je n'ai pas jugé nécéssaire, en l'état actuel des choses, de détailler dans les arrondissements électoraux. pour la répartition des sièges, voire la loi sur le territoire, au ministère de l'intérieur. 46 sièges était à mon sens un peu peu./EL

Les résultats continuaient d'arriver dans la matinée...

Province de Novgorod (17 sièges)
D&J 7
PCD 7
PR 1
PML 2


Province de Petrograd (9 sièges)
FCOR 1
D&J 6
PR 1
PML 1


Province de Piter-Orenburg (12 sièges)
FCOR 1
D&J 2
PR 1
PML 8


Province de Dourakovo (12 sièges)
D&J 3
PCD 5
PML 4


La tension était à son comble. Seuls les résultats de la province de Gornograd manquaient. Des problèmes techniques avaient empêché les votes d'arriver de la province paradoxalement la plus proche du siège du comité électoral.
Enfin, on rendit publiques la répartition des sièges à Gornograd.


Province de Gornograd (23 sièges)
D&J 6
PCD 10
PR 1
PML 6


Les militants et les journalistes se jetèrent fébrilement sur leurs bouliers pour calculer la répartition des sièges au niveau national. Déja, il semblait clair qu'aucun parti n'obtenait la majorité absolue. Il allait falloir composer. le PML serait il forcé de s'entendre avec D&J ?

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Tyulof



Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 19:24

Contrairement aux différentes rumeures qui ont pu courir à mon sujet, j'annonce publiquement mon adhésion au parti Droit et Justice, conformément à mes idées et convictions politiques qui n'ont en aucun cas changé et qui n'ont pas été altérés depuis mon départ. Si Michel Sebastopol veut bien de moi évidemment ... Je suis bien évidemment libre et désireux d'obtenir une quelconque responsabilité politique.

Stanislas Tyulof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 19:31

Ami Stanislas Tyulof,

La question ne se pose pas Droit et Justice est ta maison !



EL :Stanislas Tyulof, est notre député à Oufa, dans la circonscrption du regrété Babaef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 20:35

Composition de la Douma:

PML 48
D&J 44
PCD 29
PR 17
PP 8
FCOR 4


total: 150 députés

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iossif Maï-Maïevski



Nombre de messages : 906
Age : 67
Localisation : Gornograd, Palais d'Hiver
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Lun 7 Jan 2008 - 20:49

Dés l'annonce des résultats, Iossif envoya un coursier au QG de Droit et Justice. Dans ce genre de négociations, les premières heures étaient décisives. Il fallait agir sans perdre de temps. Le risque était toujours possible que les merksistes forment un pacte minoritaire avec les républicains et le Parti Paysan.
Pendant plusieurs heures, il fut impossible de trouver Sebastopol dans sa circonscription. Les rues étaient pleines de militants qui parfois menaçaient d'en venir aux mains. Des jeunes communistes agitaient des drapeaux rouges en criant "Victoire ! République du Peuple ! "
Enfin, le messager trouva l'amiral. Il lui transmis le pli cacheté, puis attendit sa réponse.


Citation :
"Duc,

Le résultat des élections ne rend pas inutile le contact que nous avions eu pendant la campagne. Le pays a les yeux braqués sur nous. Il est temps de nous retrouver et de mettre au point un programme commun, si toutefois vous n'avez pas renoncé à l'aide des Constitutionnels-démocrates.... Retrouvons nous en terrain neutre, au Casino de Gornograd.
Amicalement,
Mai-Maievski"

_________________

Iossif Iossifovitch Maï-Maïevski,
Vice-président du Krasschenko Maï-Maïevski Konsortium,
Avocat,
député KD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Mar 8 Jan 2008 - 1:30

Une fois les résultats définitifs, Leonid Godinnik fit envoyer un télégraphe aux candidats heureux et malheureux à la députation.

Mes chers amis, chers concitoyens!

Voilà que les Républicains entrent à la Douma! Voilà que notre mouvement à présent légal pénètre dans le sein du pouvoir législatif à travers des députés élus par le Peuple et pour le Peupe!

Certains nous diront que nous sommes minoritaires, certains nous diront que nous ne sommes rien, mais voyez donc cette percée phénoménale de 17 députés pour une mouvance encore considérée comme inique hier!

Soit les conservateurs font des scores plus élevés, mais ils siègent depuis toujours! Soyons donc fiers et honorés de ces sièges neufs et inédits, qui ne pourront qu'aller en se multipliant lors des prochaines législatures!

La Province de Svetivostok est le foyer le plus important, mais déjà nos idéaux se répandent de par la géographie de toute la Russlavie, nous ne pourrons que nous développer tandis que certains seront condamnés à régresser...

Voici la liste des députés PR à la Douma:

Citation :
Province Autonome de Navolstov:

- Piotr Dimitrievitch
- Peter-Paul Vannabelski (Collectif Noordzeelando-Russlave Républicain)
- Igor Assimovitch

Province Autonome de Svetivostok:

- Leonid Antonovitch Godinnik
- Sergeï Kannunsen
- Jeremiah Israelovitch
- Anton Zerevski
- Amir Yoroussov
- Pavlov Kaczmerinski
- Natali Abramovitch4
- Oleg Rasmussen
- Piotr Irinovitch
- Leon Sakichmili

Province de Novgorod:

- Dimitri Perenovski

Province de Petrograd
:

- Nikolaï Tchernenko

Province de Piter-Orenburg:

- Janek Mikaeolvski-Krasstchenko

Province de Gornograd:

- Alexei Davidovitch

Félicitations et continuons cette belle oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES   Aujourd'hui à 0:51

Revenir en haut Aller en bas
 
TRIBUNE ELECTORALE ET ELECTIONS LEGISLATIVES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A vendre Abonnement homme tribune G Dentan (Tribune Nord)
» Yann.L Supporter Du PSG Tribune Boulogne
» LS - Servette, billets tribune LMT Gratuit!!
» Réservations PSG - LOSC - 21 mai en tribune visiteurs (21h)
» tribune présidentielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: La Sainte Russlavie-
Sauter vers: