La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Prochaines régates du Déacan
Hier à 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» Noces impériales
Dim 24 Juin 2018 - 0:31 par Mikhaïl II

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

» Journal officiel de la Grande-Principauté de Livadia
Sam 5 Mai 2018 - 19:47 par Jakob N. Ostermann-I.

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Loi du 29 IV 1908 [ Libertés Syndicales ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Loi du 29 IV 1908 [ Libertés Syndicales ]   Jeu 22 Mai 2008 - 23:01

Des Libertés syndicales

Article 1 : Secteur privé – La loi accorde aux travailleurs du secteur privé le droit d'adhérer aux syndicats.

- restrictions à la liberté syndicale:
La loi sur les syndicats exclut cependant de ce droit tout personnel en uniforme.
Un minimum de sept travailleurs est requis pour pouvoir former un syndicat.
Cependant, la Douma peut imposer des restrictions à l'établissement d'un syndicat pour des motifs de sécurité, de maintien de l'ordre public ou d'éthique.
à ce titre : les transports, les fabriques d'armement et de fourniture d'energie, les ports, sont exclus

L'établissement d'un syndicat est, en outre, soumis à l'approbation du Bureau du registre syndical, service du Ministére de l'Intérieur.
Celui-ci est investi d'importants pouvoirs l'habilitant, notamment, à rejeter ou à annuler l'enregistrement d'un syndicat, en particulier lorsqu'un syndicat est déjà en place pour les travailleurs d'une profession ou d'une industrie spécifique.
Les syndicats doivent également soumettre leurs nouveaux statuts, ou tout amendement à leurs statuts, à l’approbation du Bureau du registre dans un délai de sept jours à compter de leur établissement.
Le Bureau du registre a le droit de refuser l’amendement s’il considère que le changement est illégal ou «oppressif ou déraisonnable».

Article 2 : Secteur public:
La loi sur les syndicats interdit aux employés de la fonction publique d'adhérer à des syndicats, bien qu’elle confère au Premier Ministre le pouvoir d'autoriser des dérogations à cette disposition.


Article 3 : affaires internes des syndicats

La loi sur les syndicats limite le droit des syndicats d'élire leurs responsables ainsi que les personnes qu'ils emploient. Les étrangers et les personnes qui ont été condamnées pour des actes criminels ne peuvent pas occuper un poste syndical ou travailler pour un syndicat. Toutefois, le ministre de l'intérieur a le pouvoir de faire certaines exceptions à cette règle.

Les membres syndicaux âgés de moins de 21 ans doivent obtenir l’approbation par écrit du ministre de l'intérieur pour agir comme représentants ou dirigeants d’un syndicat.

la loi sur les syndicats interdit à toute personne qui «n’est pas citoyen de Russlavie» d’agir comme responsable national ou d’une section locale d’un syndicat, à moins qu’elle n’obtienne une approbation par écrit du ministre de l'Intérieur.

La loi stipule également qu’un étranger ne peut être engagé comme employé d’un syndicat sans l’approbation par écrit du ministre. De même, un étranger n’a pas le droit d’agir comme représentant d’un syndicat sans l’accord par écrit du ministre de l'Intérieur.

Article 4 : Restrictions au droit de grève:

Pour pouvoir faire grève, 50% des membres du syndicat plus un doivent voter en faveur de l'action de grève

Les employés des «services essentiels» ( la fourniture en alimentation la poste ) doivent donner un préavis de 14 jours à l'employeur avant de pouvoir entamer une action de grève, bien que les grèves soient interdites dans les services essentiels tels que l'eau, le gaz et l'électricité.

La législation ne contient aucune disposition qui interdise spécifiquement les représailles contre les grévistes.


Article 5 : Les conflits peuvent être résolus par le biais d'une conciliation avec le ministère chargé de la Main-d'œuvre. En cas d'échec de la conciliation, les parties peuvent saisir la Cour supéme de justice de l'affaire.
La loi prévoit également un recours à l'arbitrage obligatoire, qui est cependant réservé à certaines situations exceptionnelles. L'arbitrage peut mettre un terme à la négociation collective et peut intervenir à la demande d'une seule des parties.

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loi du 29 IV 1908 [ Libertés Syndicales ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pédales cyclotouristes avec forte liberté angulaire ?
» Comportement d'un étalon et saillie en liberté
» Les internationaux du Sporting Union Agenais.(1908-2010)
» Thorgal au galop à pieds avec moi, en longe et liberté
» Gaston le hérisson, p4.retour vers la liberté, il va bien !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Ministères et bureaux :: Ministère de l'Intérieur et de la Justice-
Sauter vers: