La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Une esquisse de conspiration
Aujourd'hui à 0:17 par Leonid Ztalinov

» Bureau exécutif du PIR
Hier à 23:49 par Prince Andronikov

» Proposition de rencontre
Hier à 23:18 par Prince Andronikov

» Forum
Hier à 22:53 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Mer 17 Jan 2018 - 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Alexeï Karenine

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Harangue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassian P. Loughinine

avatar

Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Harangue   Lun 9 Juin 2008 - 19:59

Dans l'ancien arsenal Rozannov, la foule s'amasse continuellement. Les orateurs se succèdent, enflammés ou posés, extrémistes ou modérés, bolcheviks ou mencheviks. La multitude braille, on se joue les coudes, des coups de pieds renversent les moins solides des auditeurs. Tout Gornograd se mêle ici. Ouvriers, chômeurs, boutiquiers, professeurs, soldats, déserteurs ou non, brutes paysannes, aristocrates mal tournés, officiers sociaux-démocrates, généraux putschistes en quête de soutien populaire et bien d'autres défilent sur le rostre et écoutent avec ferveur.

Un visage encore peu connu apparaît sur l'estrade. Le député Loughinine, notable provincial sorti il y a peu de sa sombre campagne, s'avance pour causer politique et société. Il commence son discours par une brave profession de foi provinciale : il assure à l’assistance qu’il ne fait pas partie des politicards corrompus, que les fourbes manigances parlementaires lui sont étrangères, qu’il n’a jamais touché de l’argent de qui que ce soit, qu’il ne fréquente pas la vie mondaine peuplée de filles faciles et de sodomites, qu’il est droit et intègre, qu’il est un homme respectueux de la veuve et de l’orphelin et qu’il est un inflexible défenseur des mœurs russlaves.

Il enchaîne en faisant le procès de la Babylone moderne, de la Gomorrhe impériale, bref : de Gornograd la pécheresse, qui de ses énormes crocs engloutit tout un peuple. Il accuse les capitalistes bourgeois, il accuse la clique des junkers militaristes et réactionnaires, il accuse les anarchistes, il accuse l’omniprésente Okhrana, il accuse les Hébraïtes, il accuse la franc-maçonnerie, les femmes, les popes, les raskol’niki, le ciel et la terre, l’enfer et le paradis, le feu et l’air. Tout le monde est coupable, oui, tout le monde, sauf les Russlaves !

Mais halte ! Là n’est pas le propos, et notre orateur se reprend, désireux de faire une autre constatation. Il veut montrer au peuple l’affreuse machination, le gravissime complot ourdi par un fourbe et perfide junker. Il veut dévoiler, tel Cicéron, la conjuration du Catilina russlave. Oui, oui ! Hardi, camarades, écoutez ces paroles ! Gardez-vous de ce monstre, car il dévore les enfants de la nation ! Il veut tout le pouvoir pour lui, c’est un mégalomane, il veut s’accaparer de larges pouvoirs militaires pour mater la vierge démocratie russlave ! Gardez-vous, amis, de cet homme qui veut concentrer dans les mains d’un simple ministre l’autorité qui revient à toute une coterie de généraux ! Gare à ce dictateur en herbe !

Alors que Loughinine développe sa théorie, des coups de feu fusent dans la grande halle. Une dispute a éclaté entre des anarchistes et des jeunes blancs-becs bourgeois. Des cris, des tirs, les gens fuient, d’autres tombent inanimés. Loughinine est emporté avec la foule, des amis sont venus le chercher sur sa tribune, soucieux de le sauver d’une balle perdue. Ah, c’est trop bête ! Il devra faire son discours une autre fois !

_________________
Kassian Pavlovitch Loughinine,
Leader du Parti Paysan
Ministre-Président de Sibérie

Ministre de la Guerre et de la Marine (juin à septembre 1908)
Dictateur éphémère de Russlavie (5 au 7 septembre 1908)
Emprisonné au Katorga d'Ourmansk (septembre à novembre 1908)
Blessé et amputé d'un bras le deuxième jour de la bataille de Mitrovsky (8 avril 1909)
Commissaire à la Guerre du Gouvernement Provisoire (avril 1909 à janvier 1910)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Harangue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Archives :: Archives :: politiques-
Sauter vers: