La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Du côté de l'UPR...
Hier à 23:24 par Alexeï Karenine

» [Murasibirsk] Du côté de l'Hotêl Karénine
Hier à 20:21 par Frère Ivan l'entameur

» Une esquisse de conspiration
Hier à 10:41 par Feodor Pojarski

» Forum
Lun 22 Jan 2018 - 20:46 par Miroslav Kopernich

» Utiliser Houlenn, sauver une baleine
Lun 22 Jan 2018 - 17:07 par Feodor Pojarski

» Lettre au tsar
Sam 20 Jan 2018 - 22:08 par Maison de Livadia

» Parti Blanc Russlave (PBR)
Sam 20 Jan 2018 - 21:11 par Maison de Livadia

» Arrivée mouvementée au Palais Samsonov
Sam 20 Jan 2018 - 19:20 par Alexeï Karenine

» Bureau exécutif du PIR
Sam 20 Jan 2018 - 0:56 par Mikha Brasnov

» Proposition de rencontre
Jeu 18 Jan 2018 - 23:18 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Alexeï Karenine, Charles de Hauteville, Frère Ivan l'entameur

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Coup de force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Coup de force   Mar 29 Juil 2008 - 3:22

Dans son idée de vouloir tout contrôler de manière subtile et de resser toujours de plus en plus sa poigne de fer sur le Grand-Duché, Ozy se servit d'un prétexte pour renvoyer le maire de la ville de Piter qu'lL jugeait comme un total incompétent. Il fit nommer a sa place, un Boyard Légendaire lors de la guerre de juillet 1906. le Marquis Grobulsky von Pfeffam, bras droit du Grand-Duc, et non officiellement reconnu comme un bourreau des Rouge. Le nouveau maire était très heureux de cette nomination politique, mais dans un sens il était si dévoué a Krasstchenko qu'il allait être un pantin.

Ensuite, il fit de même avec Astrakan et les 3 autres principales ville de la Province. Il fit asseoir des proches amis. Les nominations partisanes allait bon train.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Coup de force   Mer 1 Avr 2009 - 3:08

Il semblait que le printemps commencait a poindre a l'horizon du Ninjovskia. Les nouvelles de la révoltes de Gornograd avait semé la panique a travers tout l'Empire. Les généraux ne savaient plus a qui devaient-ils faire confiance. Ce Grand Général mis a la tête du Gouvernement serait-il un objet fantoche du Tzar, une conspiration Rouge? Personne ne le savait réellement.

Le Grand-Duc de Ninjovskia tournait de long en large dans son chateau de Piter. Était-il temps de créer un nouveau Coup de Force? Le moment semblait venu. Alors que personne ne semblait s'en attendre. Les pièces du puzzles commencaient a se mettre en place. La machination du Grand-Duc avait prit un hiver entier a se réaliser. Le Ninjovskia allait renaître de ses cendres. Injustement rabroué au rang de province régionale, ses habitants avaient subit ce terrible affront. Une armée constitués de mercenaire Ozzéte et Tcherkesses, de paysans et de régulier de l'Armée Grand-Ducal était sur le qui-vive. Tous et chacun regardait sa montre.

A midi sonnant, le coup de la grande pendule sonna. Ozy regarda par la fenêtre. Tout était prêt. Le plan était maintenant enclenché au premier carillon. Le Parlement fut investit par 500 hommes, le commandant en chef, Ludwig Srebrenika lu une déclaration formelle émanent du Grand-Duc lui même.


Par ordre de Son Altesse le Grand-Duc de Ninjovskia, cette assemblée est dissoute. Son Altesse Krasstchenko régentera l'ensemble du Ninjovskia a titre personnel. La Province d'Orenburg est officiellement en mode sécession. Toute résistance sera percu comme un acte de haute trahison et sera punit par la potence.

Sur les marches du parlement, un orateur demanda a la foule de s'approcher. Il fit sonner sa grosse cloche et cria violemment. 3000 soldats encerclèrent le parlement et barricada les principales rues de Piter.

Brave gens de Piter. il y a maintenant 10 minutes que vous êtes a nouveau chez vous. Nous déclarons le Royaume du Ninjovskia souverain et libre. Une proclamation unilatérale d'indépendance a été envoyé par un messager a la capitale de Gornograd.

A ces mots, le peuple leva le poing en l'air et cria de toutes ses forces.

La liberté ou la mort! Vive le Ninjovskia! Hourra! gloire a Dieu!

Pendant ce temps, Ozy regardait toujours par la fenêtre dans dire un mot. Tout semblait se dérouler a merveille. Bientot, les citoyens dérouleraient le tapis rouge devant sa personne. Quel sentiment merveilleux! Le gout du pouvoir le reprenait a nouveau.

Dehors ,la foule scandait le nom:
OZY! OZY! OZY!

Le Grand-Duc prit une voiture discrète noit et prit le chemin de l'Hotel de ville. Il monta au deuxième étage et fit son apparition devant une immense foule. Il leva la main et les gens se mirent a applaudirent. Plusieurs de ceux-ci avaient été soudoyés par les sbires de Krasstchenko. Une formidable mise en scène se déroulait et le peuple ignorant suivait les yeux fermés le puissant homme. Ozy commencait son oraison.

Si j'ai bien comprit, si j'ai bien comprit vous êtes en train de me dire que cette fois ca y est! Apres des décennies de domination gornogradienne, nous voila libre!

En entendant le mot libre, le peuple se mit a crier et a applaudir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Coup de force   Mer 1 Avr 2009 - 3:20

Jusqu'a maintenant, aucune bavure n'avait été comise et le plan se déroulait selon l'horaire établit. Il était maintenant 16h00 et la foule était suffisamment réchauffé pour continuer la Coup de Force. Du fond de la rue, l'on entendit des sons de bottes marchant au pas militaire. Puis se furent le tour de dix chars blindés de s'avancer directement vers la foule. Les gens se rangèrent de chaque coté afin de laisser défiler le cortège vers l'hotel de ville. Les batteries militaire se mirent a jouer a une cadence soutenue.

A l'avant du cortège se tenait nul autre que Trifon deBarov, frère cadet de Ozy. Il avait revêtu l'uniforme pour les circontences. La foule était complètement éblouit par ce spectacle monté de toute pièce et ils n'y voyaient que du feu. Trifon s'avanca seul au pied du balcon avec un coffre noit entre les mains.


Altesse, le temps est venu de te remercier d'avoir libéré le peuple du joug infernal de la Russlavie. L'armée Ninjovskoise est avec toi et de supporte. Nous nous batterons jusqu'a la mort pour défendre notre liberté.

Le Grand-Duc fint d'avoir une larme a l'oeil et paru ému...

Trifon ouvrit et le coffre noir et une magniique couronne sertie de pierres précieuses se montra au grand jour.

Altesse, nous vous proclamerons Roi du Ninjovskia demain midi a la Cathédrale de St-Krassimir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de force   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coup du soir
» Pêche au coup des gros poissons
» La pêche au coup
» Montage d'un kit pour la carpe au coup
» pour la carpe au coup en petit étang, pêchez fin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Navolstov :: Piter-
Sauter vers: