La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor V. Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
3ème législature de 1917 : modernisation militaire
Jeu 9 Nov 2017 - 0:32 par Mikha Brasnov

Réélu haut la main président de la diète, Radimir Komiov prit sa place sur le perchoir et commença à passer en revue l’ordre du jour. Le gouvernement avait insisté pour aborder en premier lieu la question de la modernisation militaire.

Le pays n’était pourtant pas en guerre et des sujets se faisaient plus pressants pour les russlaves de modeste condition. Le plan était vraisemblablement de …


Commentaires: 3
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 1
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Lettre à mon frère Trifon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Lettre à mon frère Trifon   Mer 6 Aoû 2008 - 18:45

Le Grand-Duc voyant l'heure de sa retraite bientôt arrivée décida d'envoya une lettre a son frère Trifon Krasstchenko, Baron de pas grand chose... Toute sa vie, Trifon l'avait passé dans la débauche et la luxure, préférant dépenser le patrimoine famillial plutot que de l'investir. Il était le mouton noir de la famille. Ozy ne l'avait jamais porté dans son coeur et avait fait tout ce qui lui était possible pour l'Écarter de la vie publique et politique. Trifon était tout de même devenu professeur à l'Université Impériale de Gornograd, mais il vivait dans l'ombre de son frère Ozy.

Les temps et les époques étaient révolus. C'est donc en soupirant qu'il écrivit une lettre a son frère, le cadet de la famille, Trifon. Il n'avait rien d'un conservateur, il prônait ouvertement les républicains. Il était le désespoir du Grand-Duc.


Citation :
Mon cher Frère,

toute ma vie tu m'as fait honte... une terrible honte. Un désespoir pour la famille Krasstchenko et surtout pour moi même. Toutefois, je dois prendre ma retraite de la vie publique et politique prochainement et j'ai besoin de toi. Cette fois, ne me décoit pas trop. Je t'ai fait rentrer dans le conseil d'administration du KONSORTIUM. Je te demande également de continuer a veiller sur le patrimoine avec ton neveu Dimitri.

Je partirai la semaine prochaine pour l'Abbaye des Frères de Saint Yourovsky. Je t'ai à l'oeil. Je te souhaite quand même bonne chance et pour une fois dans ta vie, essaie donc de te montrer à la hauteur. Lâche les bordels et devient un peu mature!

Ton frère,

Ozy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luk Skywokovsky

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Lettre à mon frère Trifon   Dim 31 Aoû 2008 - 22:51

Trifon était un homme baucoup plus jeune que son frère Ozy. A peine avait-il 50 ans. Il était un intellectuel, un professeur de psychologie et de sociologie. Très tôt ses parents furent désespérés de voir qu'il ne suivrait pas les traces de son frère ainé. Il fut donc écarté de la famille et envoyer étudier a l'Université Impériale de Gornograd.

Il avait réussit grace a l'aide de ses parents a obtenir le titre de Baron... toutefois sans avoir de terre ni posession. Rien de très reluisant. Il n'avait jamais été marié, aucune femme ne semblait l'intéressé. C'était un lunatique perdu constamment a rêvasser. Il dépensait la fortune famillial a un rythme fulgurant. Ne voulant pas être associé de trop près a son frère Ozy, il prit le nom de famille de sa mère.

Ozy était très désespéré quand il fit appel a lui. Il n'avait rien d'un aristocrate et ayant fréquenté toute sa vie le milieu bourgeois et prolétaire, il avait de drôle d'idée. Il n'était pas un radical. Ni de gauche ni de droite. Il défendait un idéal de liberté. C'était un libéral, vivre et laisser vivre sans intervenir.


Il arriva donc dans sa petite voiture au Chateau de Ninjovskia. Il fut stupéfait de voir la splendeur et la richesse d'un tel monument pour un seul homme.

Voici donc comment commenca l'Histoire de Trifon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre à mon frère Trifon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un cdt de gendarmerie
» Besoin de conseils : lettre de motiv
» 1600 GT BTE AU LETTRE
» lettre pour notre maitre capelo
» Un nom commençant par la lettre C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Navolstov :: Piter-
Sauter vers: