La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Une esquisse de conspiration
Aujourd'hui à 0:17 par Leonid Ztalinov

» Bureau exécutif du PIR
Hier à 23:49 par Prince Andronikov

» Proposition de rencontre
Hier à 23:18 par Prince Andronikov

» Forum
Hier à 22:53 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Mer 17 Jan 2018 - 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Cours I, l'Ancien Régime russlave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luk Skywokovsky

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Cours I, l'Ancien Régime russlave   Mar 9 Sep 2008 - 21:43

On tend souvent a penser que l'histoire actuelle de la Russlavie remonte a plusieurs décennies. Il n'en est rien. Il s'est passés plus de chose ces dernières années que depuis les cent dernières années. Commencons tout d'abord par une date extrêment importante, 1905. Depuis toujours, le peuple russlave a été très remuant et revendicateur. Les Tsars le savaient et pour toute réponse, le canon tsariste bombardait. Sauf qu'en 1905, les choses allaient changés.

Les révoltes devinrent de plus en plus sérieuses au point de menacer d'une véritable révolution civile. Le Tsar Nicolas 1er n'était pas prêt a perdre le pouvoir. Il fut obligé de promulguer une constitution et de créer une monarchie parlementaire de toute pièce. 1905 est une date charnière a retenir comme un véritable boulversement dans l'histoire de l'Empire. Un gouvernement allait être créer. Mais comment partir avec rien dans les mains? Jamais, la démocratie n'avait été présente. Le Tsar ne voulant pas créer d'élection sur le champs décida de nommer Premier-Ministre Nicolaiev Lebronov, l'un des chefs dissidents de la révolte de 1905.

Le Tsar Nicola 1er fit d'une pierre deux coups. Il venait de clouer le bec a l'un des plus grand révolutionnaire et il faisait taire la population civile. A ses cotés vinrent se joindre Anton Godinnik, un républicain convaincu de la première heure. Il vint se greffer également Mikhail Pecheneg, ingénieur militaire. Le Premier-Ministre fonda le Parti du Peuple. Un parti fantoche qui se devait une réponse a l'aristocratie bourgeoise du Tsar. Pourtant! Le Tsar s'empressa de le nommer Comte de Vertinskia. Nicola 1er venait encore une fois de garder la main mise sur la Russlavie.

Le pays revint au calme pour 6 mois. Six mois pendant lesquels le Tsar fera tout en son pouvoir pour gonfler les rangs de l'Armée Impériale. Créant ainsi une invincible machine extrêment couteuse pour mater toute tentative de nouvelles rébellions. Le Tsar n'était certainement pas en faveur de donner plus de pouvoir ou d'abdiquer.

En 1905, Nicola 1er du partager les pouvoirs avec le PM. Il fit donc créer plusieurs Ministère:

Ministre de l'Intérieur et de la Justice (nommé par le PM)
Ministre des Finances (nommé par le PM)
Ministre de la Défense (nommé par le Tsar)
Ministre des Affaires Étrangères (nommé par le Tsar)
-Dirigeant TOUT les territoires de l'empire personellement
Ministre du Renseignement (nommé par le Tsar)
Ministre des Affaires Religieuses (nommé par le Tsar)
Ministre de la Culture et du Sport (nommé par le PM)

Nous voila donc en théorie devant une belle et fière démocratie qui en réalité ne l'était qu'à moitié. En effet, 4 ministère relevait et était nommé directement par le Tsar. Le PM n'avait aucun droit de regard. qui plus est, durant tout l'Ancien Régime c'est le Tsarevitch (fils du Tsar) Alexeiev Samsonov qui occupa le siège des Affaires Étrangères. autant dire que le Tsar avait gardé le contrôle de tout. Cela provoquera d'ailleur l'enragement généralisé du deuxième PM Krasstchenko Père, lorsque celui-ci voulant créer certaine réforme sera systématique bloqué par le Tsar via ses ministres.

En poursuivant dans la chronologie on penserait vite que les choses se seraient calmés et que tout aurait rentré dans l'ordre. Mais l'histoire de la Russlavie n'est pas aussi facile. En juin 1906, des grèves générales ont lieu un peu partout dans le pays. Cette fois, le Tsar ne se laissera pas avoir une deuxième fois et il décide de répliquer. Ce sera par le feu et le sang. Nicola 1er gagnera cette bataille par un cheveu. Il fait nommer alors un vieil homme inconnu de la population Ozy Krasstchenko, Grand-duc de Ninjovskia, Généralisime en Chef des Armée Impériales et lui ordonne de reprendre le pays. Après avoir réorganisé l'Armée il y arrivera mais au prix d'un nombre incalculable de massacre de militaires, d'ouvriers et de civiles. Le Généralissime Krasstchenko sera surnommé le Boucher de la Révolution. La période sera baptisé: Les Révoltes de Juillet 1906
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours I, l'Ancien Régime russlave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A bas régime ma vectra tremble
» [Vidéo] Saloon-Car à Magny-Cours 2010
» Cours de géopolitique
» Le régime prise de masse
» S3 en cours de restau/café racerisation + cure de vitamines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Administration Russlave :: Université Impériale-
Sauter vers: