La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Reflexions pol.Russ.1700.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Secrétaire



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Reflexions pol.Russ.1700.   Dim 4 Jan 2009 - 19:31

A côté de la carte de la Russlavie 1709, voilà mes idées concernant le régime politique de cette éventuelle russlavie ancienne: j'ai fait une synthèse de tout ce que j'ai pu glané comme renseignements sur le système pol de l'époque:

La Société divisée en trois ordres : la noblesse, l’Eglise, le peuple.
La noblesse est divisée en deux catégories :

Les Boyards : les boyards sont de puissants propriétaires terriens, contrôlant de vaste domaines et des centaines de serfs. Les plus puissants d’entre eux ont droit au titre de prince. La plupart des familles princières ont régné jadis sur des principautés indépendantes, avant l’union de Toutes les Russlavies sous l’égide du Tzar Fedor Ier. Les Boyards forment la Douma des Boyards.

Les Barines sont de petits nobles au patrimoine modeste : ils ne se maintiennent que par le servage et les privilèges. On les voit peu à la Cour et aux Affaires, car ils se concentrent sur la gestion de leurs terres.

La Sainte-Mère Eglise Cathodoxe-Orthodique a un empire sans commune mesure à travers toutes les Russlavies. Le clergé dispose de nombreux biens, eglises, monastères à travers le pays. Les hauts dignitaires sont influents et puissants, même si, en définitive, l’Eglise est subordonnée au Tzar qui fait et défait les Patriarches. Certains murmurent que des dissensions religieuses commencent à apparaitre au sein du clergé et dans le bas peuple.

Le peuple : composé du peuple libre, en grande majorité la population des villes, et quelques riches paysans (très rares), et des serfs, qui composent l’essentiel de la population. Le peuple libre dispose d’une représentation au Zemsky Sobor. Les serfs, quant à eux, ne bénéficient de presque aucun droit. Ils sont la propriété des Nobles ou du Tzar qui peuvent les marier, les déplacer, les vendre, les punir, selon leur bon plaisir.

Institutions

Le Conseil : réunit le Tzar, les titulaires des Prikaze, et tous ceux que le Tzar juge bon de convoquer. Tout ceci est informel ; excepté les deux départements, il n’y a pas de ministres officiels, mais simplement des dignitaires que le Tzar nomme à telle ou telle mission.
A ce sujet, il faut trouver des noms pour les officiers d’Etat, les généraux, etc…

Prolsky Prikaze : Département de la Diplomatie

Pechatny Prikaze : Département du sceau impérial (et par extension, des affaires intérieures en général).

Douma des Boyards : convoquée par le Tzar, elle est composée des princes de toutes les Russlavies, et de tous les hommes que le Tzar juge bon de nommer.
La Douma des Boyards donne « bon conseil » et « loyal avis » au Tzar lorsque celui-ci le demande.
Elle n’a évidemment rien d’un Parlement au sens moderne du mot.
Le pouvoir s’exerce dans les alcôves du Kremlin, pas dans cette assemblée de seigneurs trop divisés les uns les autres. Idée : on pourrait également faire de la Douma des Boyards la Cour suprême de Justice, elle jugerait les cas de haute trahison, les procès de princes et de boyards ; etc…

Le Zemski Sobor (Congrès de la Terre), rassemble les trois ordres du pays, sur convocation du Tzar.
Il se compose de : - la Douma des Boyards, le Haut clergé, les représentants des Marchands et des Villes.
Convoqué par le Tzar, le Zemski Sobor est prié de voter les lois que lui propose le Tzar, sans débat.
Le Tzar fait son discours, le porte-parole de chaque ordre fait un discours où il remercie le Tzar de sa confiance, puis le Zemski Sobor vote et proclame le projet.
S’il ne le fait pas, libre à lui, mais l’accusation de trahison n’est jamais loin…
Il s’agit la plupart du temps de lois importantes ou révolutionnaires auquel le Tzar veut donner une légitimité supplémentaire et un plus grand retentissement en la soumettant au Zemski Sobor.
En cas de vacance du pouvoir, c’est le Zemski Sobor, appelé par le Patriarche ou la Douma des Boyards, qui élit le nouveau Tzar.
En théorie, le Patriarche et la Douma des Boyards peuvent aussi convoquer le Zemski Sobor du vivant du Tzar, et sans son accord, mais à leurs risques et périls, puisqu’il s’agit là d’une manœuvre d’opposition contre le Tzar.

Le Soudiebnik (ou l'Oloujenié) : le recueil des textes de lois : pas de constitution au sens moderne.
Plutôt un amas de textes lacunaires, qui se bornent à émettre quelques considérations d’ordre général sur la monarchie.
Par contre, on peut imaginer des lois très précises sur le servage et incroyablement précises sur les crimes et leurs sanctions (du genre : celui qui est coupable d’incendie, s’il est noble, sera décapité après avoir subi le knout. S’il est vil, il sera enterré vivant après avoir eu les mains coupées, etc…)

Qu'en pensez vous ?

D'autre part, je crois me souvenir que Kassian a une idée quant au Tzar...Je l'attends avec impatience !

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Kassian P. Loughinine



Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Reflexions pol.Russ.1700.   Lun 5 Jan 2009 - 19:50

Voilà des infos très utiles, merci ! Maintenant, on va pouvoir construire le squelette politique et social de la Russlavie 1700.

Le Secrétaire a écrit:
D'autre part, je crois me souvenir que Kassian a une idée quant au Tzar...Je l'attends avec impatience !

Effectivement !

Mon idée n'est pas tout à fait mûre, mais je crois pouvoir vous l'expliquer en partie déjà.

Je me suis d'abord imaginé les luttes et les machinations politiques de la Russlavie 1700. J'ai ensuite schématisé deux niveaux de lutte politique, qui peuvent éventuellement se recouper:

- Les luttes "privées", càd les petites guerres entre nobles, une vendetta active sur plusieurs générations, la concurrence entre différents clans de cosaques, les histoires de femmes, les marchands fluviaux des différentes villes qui font de la piraterie les uns contre les autres, etc. Ce serait l'aspect FEODAL, pittoresque, habituel de la vie en Russlavie 1700.

- La course à la pourpre, càd les luttes qui entourent (et concernent!) directement le Tsar et son entourage. Là, c'est de la "Grande Politique" qu'il s'agit. Le kremlin serait un endroit divisé entre les diverses factions, chacune voulant placer un membre de son clan ou une créature docile sur le trône. Dans les couloirs et les antichambres des palais régneront coups bas et tromperie. Pour recevoir honneurs et privilèges du Tsar, les clans le flatteront un jour et le menaceront le lendemain. Et, une nuit de banquet, lorsque le Tsar mourra subitement d'une cause inconnue, les "oncles" mettront son frère débile sur le trône, gouvernant de fait à sa place. Et quand celui-ci aura suffisamment mécontenté l'armée en retenant les soldes, il sera massacré par les Streltsy - l'élément prétorien de la Russlavie 1700 - qui le remplaceront par n'importe quel autre dignitaire, pourvu qu'il honore ses engagements financiers. Ce serait l'aspect BAS-EMPIRE, intrigues de palais, vie de cours, etc.

C'est ce dernier point que je veux développer pour "éclipser" le Tsar sans lui enlever son importance première. Le Tsar serait un personnage puissant, mais lointain. Ce serait évidemment un personnage non-joueur, le ou les clans présentement les mieux placés dans l'appareil de l'Etat faisant la pluie et le beau temps.

Le Tsar serait une sorte d'image, dont quelques caractéristiques seraient connues. Par exemple:

Dmitri VI (enfant/adolescent/homme jeune/homme mûr/homme âgé/vieillard)
Fils de Dmitri V


Aimé du peuple
Peu belliqueux
Possible homosexualité

Partisans naturels: clan Samsonov, corporations marchandes
Ennemis éventuels: Eglise Cathodoxe-Orthodique, boyards, streltsy


Et un mois plus tard:

Dragomir I (homme mûr)
Oncle de Dmitri VI


Belliqueux
Homme à femmes
Craint de tous

Partisans naturels: streltsy, boyards
Ennemis éventuels: ...


On peut imaginer beaucoup plus de descriptions. Evidemment, le Tsar sera présent dans les RP, joyeusement commenté par les différents joueurs, mis dans une lumière positive ou négative selon l'appartenance des sources.

On peut aussi créer un système (peut-être inspiré de celui de Borée, Godinnik?) pour savoir si une usurpation réussit ou non, etc.

Qu'en pensez-vous? Etes-vous motivés à jouer dans une Russlavie si affreusement byzantine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Reflexions pol.Russ.1700.   Lun 5 Jan 2009 - 20:24

Ça me semble complexe et plus qu'intéressant!

Je suis bien sûr partant pour de nouvelles aventures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reflexions pol.Russ.1700.   Aujourd'hui à 3:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflexions pol.Russ.1700.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ou placer une Sonde température ? (1700)
» cherche 1700
» [vds] moteur volvo 1700
» 1700 turbo
» [rech] [vds] pièces gt turbo et clio 1700

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Ex-Lude :: Discussions de BG-
Sauter vers: