La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 1
2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 4
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Un étrange réveil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor V. Pojarski

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Un étrange réveil...   Mar 7 Avr 2009 - 13:04


Le jeudi 19 Mars, à Gornograd, Irakli Ordjonikidze avait ingurgité trois litres de Zoubrovska, un verre d'alcool de pomme de terre, un bon litron de vin blanc, une pleine cuillère de haschich dans du café, et peut-être encore une bière, puis il s'était couché, avec l'objectif de voir s'il se réveillait le lendemain matin.

Il ne s'était pas réveillé le lendemain. Il s'est réveillé à Svetivostok, deux semaines plus tard, c'est à dire aujourd'hui. Qu'avait il fait pendant ce temps, et comment avait il atterri ici ? C'était une question tellement vaine que Irakli Akhrameivitch ne prit pas la peine de se la poser.

Il se trouvait dans une ruelle de la vieille ville, sur un vieux matelas abandonné et souillé. Irakli Akhrameivitch regarda ses mains avec la plus grande attention, mais sans vraiment s'étonner: elles étaient couvertes de sang séché. Les manches de sa veste étaient aussi recouvertes d'épaisses tâches brunâtres, jusqu'aux coudes.
"Bon bon, pas la peine de se poser des questions pour ça; j'ai encore fait du vilain" pensait, en substance, Irakli Akhrameivitch.

Il parut soudain se souvenir de quelque chose, et tâta ses poches avec fébrilité. Il y trouva son revolver, qui ne le quittait jamais, et, heureuse surprise, plusieurs liasses de billets. Il avait donc ce quoi rentrer chez lui, tant mieux tant mieux.

A moins que... A moins qu'il ne décide de s'attarder dans cette ville, au demeurant charmante... A moins que sa venue ici ne soit pas du tout fortuite... Peut être avait il quelque chose à faire, un travail à éxécuter, ici, dans cette ville du bout du monde ?

Sifflotant gaiement un air de fanfare, Irakli Akhrameivitch quitta la petite ruelle, et d'un pas vif, les mains dans les poches, il emprunta la Loujine Prospekt, en direction du centre-ville.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Un étrange réveil...   Mar 7 Avr 2009 - 18:29


Irakli, par mesure de prudence, avait échangé sa veste souillée de sang contre celle d'un clochard. Elle puait, mais au moins était elle plus passe-partout que la précédente.

Il se passait plein de choses dans cette ville. Irakli voyait des soldats courir partout. Des drapeaux qu'il ne reconnaissait pas flottaient partout. Des histrions en pardessus haranguaient la foule à chaque coin de rue. Derrière Irakli, sur la Loujine Prospekt, défilait une fanfare. Elle faisait un tapage effroyable. Irakli hâta le pas pour s'éloigner.
"La république de Svetivostok"..., c'était donc cela !

En consultant régulièrement un plan acheté à la gare, Irakli Akhrameivitch parvint sans trop de mal à l'adresse que ses employeurs avaient mentionné.
C'était une petite maison sans prétention, à la vérité fort laide et en mauvaise état. A peine eut il frappé six coups secs qu'on lui ouvrit. Un petit homme soupçonneux le fit entrer dans ce qui semblait être un parfait capharnaum.
Le petit homme, sans se présenter, demanda à voir ses ordres. Irakli, sans un mot, les lui donna.

Hochant la tête, l'homme trottina jusqu'à une malle, qu'il déplaça, non sans peine, sous le regard ennuyé d'Irakli Akhrameivitch.
La malle dissimulait une trappe dans le sol, que le petit homme ouvrit. Il s'y engouffra et disparu dans l'obscurité.
Il en ressortit quelques secondes plus tard avec deux paquets, apparement pas légers.

Il ouvrit le premier devant Irakli;


- Il s'agit d'un détonateur standard, avec un retardement non règlable d'une demi-heure. Je n'ai pas pu trouver mieux. Apparement, Godinnik a fait saisir l'arsenal des anarchistes. Voici les charges; il y en a suffisament pour remplir votre mission.

Irakli fit la moue, puis jetta un coup d'oeil interrogateur vers le second paquet. Le petit homme l'ouvrit, dévoilant un fusil en pièces détachées, particulièrement fier.

- Martini-Henry 06R, avec crosse escamotable et lunette de haute précision. Chargeur de 6 balles. S'il échappe à la bombe, ceci ne le ratera pas !

Tournant le dos à Ordjonikidze, le petit homme continuait à jacasser:

- J'ai eu un mal fou à le trouver, mais que ne fait on pas pour la cause, n'est ce pas tovaritch ? Vous le leur direz, n'est ce pas, tovaritch ? Vous leur direz que Semion Romanovitch a rempli sa mission, n'est ce pas ?

Pourquoi cet homme disait il autant "n'est ce pas" ? songeait Irakli Akhrameivitch, tout en sortant son poignard.
Cela ne l'amusait pas particulièrement, mais il fallait être prudent; il ne pouvait se permettre de courir des risques.

Le petit homme se tu brusquement, sentant une ombre dans son dos. Il n'eut pas le temps de se retourner qu'il avait déja la gorge tranchée, d'un coup net et sans bavure.

Emettant un gargouillis qui ressemblait à une protestation indignée, Semion Romanovitch s'écroula sur le sol.
Irakli essuya rapidement sa lame, s'empara des paquets, et quitta rapidement la maison, fermant soigneusement la porte derrière lui.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Un étrange réveil...   Jeu 9 Avr 2009 - 15:11

Irakli Akhrameivitch s'ennuyait. Cela faisait deux jours qu'il attendait, posté dans une chambre de l'Hotel Imperial, en face du Palais Zlemskaïa.
Son "contrat" n'avait toujours pas mis le nez dehors, où alors il avait emprunté la sortie de service qui donnait sur l'arrière.
Cela posait un problème logistique particulièrement insoluble. Si l'homme ne sortait pas, Irakli ne pouvait pas l'abattre, ça tombait sous le sens.

Irakli Akhrameivitch passa mentalement en revue la somme des possibilités:
Il pouvait attendre encore et encore, perché à cette fenêtre, jusqu'à ce que le Prince finisse par sortir, et là, il le descendrait d'une balle bien placée, avant de disparaitre par l'arrière-cour de l'Hotel.
Seconde possibilités; s'introduire dans le Palais sous un prétexte quelconque, et abattre le Prince à bout portant, à coup de pistolet. L'inconvénient majeur de cette solution était évident: Irakli ne sortirait pas vivant du Palais. Il serait rapidement abattu par la Garde Républicaine.
Troisième possibilité: faire entrer le paquet explosif dans le Palais, jusqu'au Prince. Le problème était la minuterie, non règlable. Il faudrait bien calculer son temps.

Le Kaukasien cracha par terre; il n'aimait pas ça, l'incertitude. Il fallait choisir, et vite.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un étrange réveil...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un étrange réveil...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire étrange oO
» bizarre autant qu'étrange
» quel réveil avez vous pour le cyclo-camping???
» alfa le réveil (une TS à clapets)
» "Blessure" étrange.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces russlaves :: Gubernya d'Orient :: Svetivostok-
Sauter vers: