La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Palais Zlemskaïa, siège de la République

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Mer 8 Avr 2009 - 1:10

Godinnik se tenait au courant de l'évolution de l'actualité depuis Svetivostok. La distance ne rendait pas la chose facile, mais les réseaux et les nouvelles communications comme le télégraphe et le téléphone permettaient de le faire assez confortablement quand même.

Il faudrait agir et réagir rapidement dans un contexte de crise assez urgente et brûlante. Leonid se mit donc à user de son téléphone et de sa plume afin de préparer les jours à venir. Il rentra en contact avec tous les édiles de la République de Svetivostok, pris des nouvelles de toutes les garnisons, se mit au courant de la situation militaire auprès du Général Jorgsen... Peut-être qu'il serait nécessaire de proclamer l'état d'urgence de la mobilisation générale...

Une chose était sûre, afin d'assurer un écho au combat à mener; Svetivostok devait être un exemple! Godinnik prit sa plume et une feuille de papier et se mit à rédiger ses réflexions quant à la l'Union des Républiques de Russlavie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Sam 11 Avr 2009 - 13:24

Tandis que les cornes de brume venaient de retentir du large jusques aux portes de la ville, relayées par les cloches des édifices religieux et civils, Godinnik se dirigea vers le balcon d'honneur du Palais Zlemskaïa. Dehors une foule impatiente bravait l'alerte et les ordres de mobilisation générale -mise en branle depuis 6 minutes- pour entendre quelque chose de celui qui était le leader de la ville et de ses territoires.

Godinnik sortit, contempla la foule qui resta silencieuse, comme dans les moments les plus intenses, s'avança u plus près du bord du balcon et commença son allocution:


- Mes chers concitoyens, mes chers compatriotes, le moment est venu pour la République de Svetivostok de rentrer dans une nouvelle dimension. Je ne vais pas vous cacher que le danger est proche, que la liberté nous coûtera des vies prises par l'ennemi tyrannique, mais le moment est venu pour nous de montrer l'exemple.

Godinnik scrute la foule qui boit ses paroles, pétrie par la peur et la ferveur...

- Aujourd'hui, depuis midi, la mobilisation générale est en cours afin de répondre à la menace impériale. Une fois les troupes levées sur tous les territoires de l'ancienne Province Autonome, nos armées se composeront d'environ 500 000 hommes vaillants équipés des armes les plus modernes et efficaces. Voilà la première armée de la Fédération des République de Russlavie. Car oui, depuis midi la République de Svetivostok est la première des Républiques Russlaves soeurs et fédérées!

Des applaudissements massifs retentissent et couvrent le bruit des cloches...

- Mes chers compatriotes, nous sommes svetivostokois mais russlaves, montrons l'exemple! Non, je n'ai pas fui comme un traître de la capitale, non, je ne souhaite pas un état sécessionniste et indépendant comme le prétendent les allégations des faux démocrates, des nationalistes tous aussi buttés, qu'ils soient de notre bord ou non.
La Russlavie ne peut continuer d'être régie par Gornograd en un bloc! La seule manière d'apporter la Démocratie en tous lieux est la fédération de républiques, afin que les idéaux les meilleurs soient appliqués en tous lieux sous les formes les plus indiquées par rapport aux contextes particuliers...


Applaudissements fournis

- Svetivostok a déjà montré l'exemple à travers son union à la Russlavie et son autonomie. Le modèle est viable. Aussi, mon appel de ce midi, qui sera relayé par des correspondants locaux aux quatre coins de l'empire, est un signe de ralliement pour tous les républicains et démocrates s'opposant au nationalisme primaire et sanglant et préférant la fédération pacifique et harmonieuse. Que tous les volontaires nous rejoignent et fassent grossir les rangs des fédéralistes dans les provinces de l'empire!

Non, Svetivostok n'est pas sécessionniste, non Svetivostok n'est pas coupée du reste de la Russlavie: aujourd'hui tout part d'ici! Aujourd'hui je crée le Gouvernement des Républiques Fédérées de Russlavie et j'appelle les hommes vaillants et de bonne foi à relayer cette initiative et à s'engager à mes côtés à Svestivostok et dans leurs terres! J'en appelle au maquis et à l'action dans les quatre coins de Russlavie! Et bien sûr ce jour mes pensées vont aux habitants de Mitrovsky meurtris, Martyrs de la barbarie... J'appelle les Républicains de Mitrovsky et du Ninjovskia à se lever contre le despotisme du Grand Duc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Mer 15 Avr 2009 - 16:51

"C'est ça... continue à parler... ne bouge surtout pas, Godinnik..."
A 100 mètres de là, au balcon du Palais, Godinnik, entouré de deux collaborateurs, fait un brillant discours.
Irakli ferme l'oeil droit et vise, très calmement; sa respiration ralentit. Bientôt, il ne respire plus du tout: le viseur n'oscille plus; il reste fixé sur le crâne du Prince Godinnik.
Lentement, très lentement, Irakli glisse son doigt sur la gachette; dans moins d'une seconde, le crâne de Léonid Antonovitch Godinnik explosera dans une gerbe de sang.

Au moment précis où Irakli se décide à appuyer sur la détente, il entend un bruit dans son dos, ce qui lui fait faire un mouvement involontaire: il tire, et la balle part se ficher dans la gorge de l'homme à la droite de Godinnik.
Enfer !
Irakli se retourne brusquement et trouve en face de lui une bonne d'étage, muette, dans l'entrebaillement de la porte.
La femme, paralysée par l'étonnement, n'ébauche pas le moindre geste;
Irakli, d'un pas rapide, marche vers elle et l'assomme d'un coup de crosse. Il jette le fusil dans un coin de la pièce puis enjambe le corps inanimé.

Dans le couloir, il marche très vite; arrivé au bout, il emprunte les escaliers de service, qu'il dévale quatre à quatre, ne croisant personne, par chance.
Il traverse à une allure normale l'arrière-cour, puis débouche dans une rue anonyme.
Affectant de prendre un air normal, il marche d'un pas vif, laissant le Palais Zlemskaia dans son dos.

Une rumeur de cris et d'affolement lui parvient, tandis que des policiers le croisent au pas de course, se précipitant vers le Palais.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Mar 21 Avr 2009 - 20:25

Youri Letchenko avait été enterré avec les honneurs tandis que la sécurité avait été renforcée dans la Capitale. Le coupable courrait toujours... Mais on mettrrait la main dessus et il paierait cette mort!

Godinnik se rendait compte qu'il avait failli perdre la vie quelques jours plus tôt et depuis s'attachait encore plus à mettre en place les organes de la République en place... Les différents comité l'ayant rejoint depuis les quatre coins de l'Empire en risquant leur vie étaient désormais regroupés dans un Parlement des Républiques Fédérées de Russlavie.

La nouvelle de la prise de pouvoir à Verstinkskia avait mit du baume au coeur à Godinnik qui ne se remettait pas de la mort son proche et intime collaborateur Youri...

En ce début de soirée un message télégraphique parvint à Svetivostok: on parlait d'un coup d'état, d'une chute du tyran Samsonov et de l'avènement de la République de Romanovsky: on croyait rêver! Deux générations de Godinnik luttant pour la république et voilà que des arrivistes et des parvenus -plus royalistes que le Tsar quand cela était porté par le vent- proclamaient la République!

Il ne pouvait s'agir que d'une mascarade! Godinnik présenta la nouvelle aux représentants des différents territoires: certains acclamèrent la République, d'autres conspuèrent Romanovsky le fourbe. Quelle serait l'attitude de la Perle de l'Orient face à cette nouvelle intrigante et qui démangeait comme une petite vérole?


- Mes chers amis, restons méfiants devant cette nouvelle qui demande à être confirmée. Svetivostok attendra que cette nouvelle autorité républicaine -Rires et sifflets dans l'assemblée- prenne contact, et à ce moment là nous jugerons... Mais restons sur nos gardes: tel le goupil qui abuse du loup par finauderie, les arrivistes se feront prendre par le berger s'il s'approche trop près des oeufs par zèle! dit Leonid...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski



Nombre de messages : 779
Age : 45
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Lun 27 Avr 2009 - 11:51

Après une seconde de silence interloqué, la foule applaudit bruyamment le sens aigu de la métaphore imagée de Léonid Antonovitch.

La réponse de Gornograd tarda, mais enfin, elle arriva;


Citation :
Gouvernement Républicain Provisoire - République Russlave


Au Prince Léonid Antonovitch Godinnik,

C'est avec une grande fierté que nous déclarons au pays tout entier la chute de l'autocratie tsariste et l'avénement de la démocratie républicaine.

La révolte de Svetivostok, rendue légitime et juste par les exactions du tyran Aliocha et de sa clique, a sonné comme le réveil du peuple, qui a pris son destin en main.

Nous saluons le courage et la valeur des nobles défenseurs de Svetivostok qui ont mis en échec les hordes contre-révolutionnaires du tyran.

Léonid Godinnik aura sa place à jamais dans le panthéon des héros russlaves pour son noble combat contre la barbarie et la dictature.

A présent que le Tzar sanglant est tombé, que la République a été proclamée, que le peuple russlave est enfin maître de son destin, la sécession de Svetivostok n'a plus de raison d'être.

Nous invitons donc le Prince Léonid Antonovitch et ses sectateurs dans les villes avoisinantes à acceuillir les envoyés de la République, afin de célèbrer ensemble l'avénement de la démocratie dans une Russlavie unie.

Veuillez agréer, etc.

Stepan Iossifovitch Mai-Maievski,
pour le Gouvernement Républicain Provisoire.

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Godinnik



Nombre de messages : 900
Localisation : Svetivostok
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Lun 27 Avr 2009 - 20:35

Quelle ne fut pas la surprise de Léonid lorsque la missive lui fut apportée, qu'il l'eût lue et qu'il eut vu qui l'avait signée... Les Kadets étaient désormais républicains, comme cela était étrange...

Godinnik avait pris le temps de penser sa réponse toute la journée: une telle occasion ne pouvait pas être laissée pour compte. Il fallait y répondre, et y répondre positivement, mais pas à n'importe quel prix...


Citation :



Union des Républiques Russlaves
République de Svetivostok


Au Gouvernement Républicain Provisoire de la République de Russlavie,


Nous partageons avec vous l'avènement du nouvel ordre qui touche enfin la Russlavie. L'Union des Républiques Russlaves, soit six républiques fédérées par les mêmes idéaux de liberté, est heureuse de voir que ses soeurs de l'Ouest souhaitent échanger et se rapprocher dans l'esprit de la République la plus ouverte qui soit.

La sécession n'est pas, la République est! Svetivostok était séparée de l'Empire, mais comment peut-elle l'être de la République unanime? Soyez donc assurés du soutien et de la fraternité de l'Union des Républiques Russlaves. Nous recevrons avec plaisir et courtoisie vos émissaires afin de célébrer le nouveau régime dans une Russlavie Unie, et aurons soif de discuter avec eux afin d'envisager des protocoles d'accord et de coopération.

Veuillez agréer les salutations cordiales et républicaines des soeurs orientales.

Pour l'Assemblée des Républiques Russlaves Unies

Leonid Antonovitch Godinnik

Cette missive était un accusé de réception, soit, cela était aussi une réponse accueillante et pacifique, mais cela n'était en aucun cas une soumission à cette république lointaine et dont les têtes pensantes étaient encore hier les piliers de la Russlavie impériale... Il s'agissait d'un courrier adressé à un égal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palais Zlemskaïa, siège de la République   Aujourd'hui à 18:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Palais Zlemskaïa, siège de la République
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème siège chauffant (résolu)
» Siège bébé et pousette dans le coffre ?
» [vend] siège bacquet
» bruit de vibration dans le siège passager
» Tissus de Siège Gt Ph2 Triangle Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya d'Orient :: Svetivostok-
Sauter vers: