La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» 2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Mer 16 Aoû 2017 - 22:35 par Mikha Brasnov

» Programme et idéologie
Lun 7 Aoû 2017 - 13:19 par Miroslav Kopernich

» Siège du PTER
Lun 7 Aoû 2017 - 13:18 par Miroslav Kopernich

» Bureau d’enregistrement des partis politiques
Dim 6 Aoû 2017 - 21:05 par Mikha Brasnov

» Demande de rencontre auprès du ministre
Dim 6 Aoû 2017 - 3:35 par Mikha Brasnov

» Miroslav Kopernich
Sam 5 Aoû 2017 - 22:37 par Mikha Brasnov

» [Vote Critique] Quel micromonde ?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:23 par Mikhaïl II

» Constantïn
Ven 28 Juil 2017 - 5:29 par Mikha Brasnov

» Oukaze du 20 juillet 1917
Jeu 20 Juil 2017 - 16:13 par Alexeï Karenine

» Charte de l'Organisation des Nations de l'Archipel
Mer 19 Juil 2017 - 5:34 par Mikhaïl II

» Entretien avec l'ambassadeur yssois
Mer 19 Juil 2017 - 0:16 par Alexeï Karenine

» Arrivé d'un diplomate yssois
Mar 18 Juil 2017 - 18:50 par Alexeï Karenine

2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 1
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Mikha Brasnov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Une visite à l'Institut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragomir Utchenko

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 46
Localisation : 52, Boulevard Nicolas Ier, Piter
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Une visite à l'Institut   Ven 17 Avr 2009 - 5:34

C'est sur l'invitation de Romanovsky qu'Utchenko et Loughinine quittèrent une Mitrovsky meurtrie, mais encore russlave. Navigant à travers le tributaire qui traverse Mitrovsky, les deux nationalistes, accompagnés de quelques hommes de confiance, rejoignèrent le fleuve Fjord. Puis jetant l'ancre au port de Novolensk, il prirent le train pour Gornograd.

Le voyage fut éprouvant, et la fatigue et le stresse refoulés pendant la bataille, se manifestèrent pleinement sur le siège du train. Mais ce le fut encore plus pour Loughinine, qui avait été amputé du bras gauche. Le vieux menchevik était souvent inconscient en prois à la fièvre et au délire et la fatigue de ce pénible voyage n'encourageait pas son rétablissement.

Arrivé enfin à Gornograd, Utchenko se sépara de son compagnon d'arme qui fut confié aux médecins de l'Hopital Universitaire. Se faisant discret sous un sombre manteau et un chapeau qui lui tombé sur le nez, il arpenta d'un pas rapide le Tsarevicth prospekt vers le siège des Kadets. D'après ce qu'il avait entendu pendant sa courte escale à Novolensk, toute la province de Gornograd grondait de colère contre le Tsar et sa loi martiale, et Romanovsky entré en disgrâce restait introuvable. Mais le colonel Grigvidov, l'intermédiaire, affirmait que l'introuvable Maréchal se trouvait bien au siège de son parti.

Arrivé à l'Institut de Géographie, Utchenko fut courtoisement accueilli et enmené à l'un de ces somptueux bureaux que les Kadets aimaient tant, où il trouva Romanosky.


Bonsoir Maréchal, c'est un grand honneur que de vous rencontrer... Veuillez excuser Loughinine, il n'a pu venir, blessé comme il est, et le voyage n'a rien arrangé...

Puis retirant son chapeau, il continua:

"Mais dites-moi, quelle est la raison de cette invitation?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Ven 17 Avr 2009 - 12:31

Le Maréchal était en compagnie de Stepan Mai-Maieviski.

Bonsoir, Dragomir Iakovitch, mais qu’est il arrivé a se pauvre Kassian ?

Il revint sur le sujet principal.

Vous n’êtes pas sans savoir que le Tsar est un fou, et que notre pays est attaqué de tout les cotés. Je vous ai fait venir pour que nous discutions d’un de mes projets. Je compte renverser la monarchie et proclamer la République. Mais pour cela j’ai besoin de vous, vous êtes influant auprès des républicains. En tout cas ceux qui n’ont pas fait sécession.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Ven 17 Avr 2009 - 13:24

En retrait, mollement affalé dans un confortable fauteuil, Stepan Iossifovitch fume cigarettes sur cigarettes.
Il ponctue la tirade de Romanovsky;


- Et le plus grave, Dragomir Iakovitch, c'est que cette foutue loi martiale m'empêche de rendre visite à ma petite Dounetchka ! ... Ses yeux noirs...son adorable petit nez...ses seins lourds et bien faits...

Stepan Iossifovitch se ressert un verre de vodka - apparement pas le premier de la journée - et continue à parler dans le vide, en arrière-fond;

- Je lui acheté un collier de perles... Les femmes, messieurs, sont commes les poissons; elles sont attirées par ce qui brille...

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragomir Utchenko

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 46
Localisation : 52, Boulevard Nicolas Ier, Piter
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Sam 18 Avr 2009 - 1:46

Dragomir Iakovitch s'était enfoncé dans un de ces moelleux fauteuil en face de Nikolaï Alexandrovitch. Dans la pénombre il n'avait pas vu Mai-Maïevski.

"Il a été blessé lors de la bataille. On a du l'amputer du bras gauche, mais les médecins nous ont rassuré, il s'en sortira."

S'interrompant pour allumer une cigarette, il fut surpris d'entendre la voix de Iossifiovitch. Il avait pourtant appris de source sûre que l'ancien Premier-Ministre avait reçu un portefeuille au sein du comité de Salut Public, et pas des moindres, le ministère de l'intérieur. Mais après un court moment d'hésitation il déduit que Mai-Maïevski était de mèche avec le Maréchal déchu

"Ah! Monsieur Mai-Maievski, je ne vous ai pas vu... En effet, c'est affligeant que vous n'ayez pu rencontrer votre amie... Mais, vous êtes bien ministre de l'intérieur, la loi martiale ne devrait être qu'un petit détail pour vous... D'ailleurs félicitation pour ce nouveau poste."

En effet c'était affligeant... pour Utchenko d'entendre Stepan Iossifovitch narrer ces ébats et émettre quelque théorie farfelue danjuanesque, alors qu'il était venu discuter de l'avenir de la nation, à un moment aussi crucial!
Détournant du débauché Kadet son regard dédaigneux il s'adressa à nouveau à Romanovsky.


"Vous avez absolument raison, Alexandrovitch. L'heure est grave, et la politique du Tsar est catastrophique, il est de notre devoir à tous de sauver le pays du Chaos.
La monarchie est devenue un boulet qui retient la Russlavie de progresser, on aurait du s'en débarasser il y a bien longtemps... Mais ma seule crainte est de voir le Tsar remplacé par une dictature militaire dans une République fantoche..."


Utchenko restait spectique. Se méfiant instinctivement des militaires, il voulait sonder la pensée du Maréchal avant de s'engager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Sam 18 Avr 2009 - 12:40

Une dictature militaire.

Il se mit à rire aux éclats, il n’avait rien entendu de si drôle depuis un bout de temps.

Le Comité de Salut est déjà une dictature. Et puis, si je fais ca s’est pour crée une république non pas fantôme, mais qui représente justement le peuple russlave.

Il servit un verre de vodka à Utchenko, à Mai-Maievski et a lui-même.

Et puis entre nous, si je voulais monter une dictature militaire es-ce que je m’encombrerai de deux civile ? J’aurais déjà pris les devant avec la garnison de Gornograd.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Sam 18 Avr 2009 - 12:57

Subitement, Mai-Maievski se redresse, et d'une voix claire qui curieusement ne semble pas se ressentir des nombreux verres éclusés, intervient dans la conversation, un sourire ironique aux lèvres:

- Une république pour le peuple russlave ? Tiens donc, Nikolaï Alexandrovitch. Et peux tu nous expliquer ta soudaine volte-face ? N'étais tu pas un fidèle tsariste il y a quelques semaines encore ? Un bon petit soldat du Tzar, largement récompensé et anobli ?

Que nous vaut cette curieuse volte-face ?


La vérité, pense Stepan, c'est que tu t'imagine déja Président de ta république, mon ami, vieil arriviste ambitieux !

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Sam 18 Avr 2009 - 13:04

Stepan Iossifovitch, sache que je n’ai jamais été un Tsariste convaincu. Et ma volte-face est une conséquence de la dérive autoritaire du Tsar. Le peuple et ses liberté, et les notre donc on été bafouée. Et je n’ai jamais souhaité être anoblis, le tsar l’a souhaité pas moi.

Nikolaï s’était lui aussi levé pour faire face à Stepan. Et il semblait près a exploser.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassian P. Loughinine

avatar

Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Sam 18 Avr 2009 - 23:51

Des bruits de pas résonnèrent dans le couloir. La porte s'ouvrit sur Loughinine et Arpakine, qui entrèrent dans la pièce sans saluer l'assistance. Soutenu par Arpakine, Loughinine vint s'assoir dans un grand fauteuil de couleur bordeau.
Il réclama aussitôt à boire.


- De la vodka, par Dieu ! N'aidez-vous donc pas un vieil infirme?

Effectivement, tous les hommes dans la pièce, béats, observaient avec un certain respect sa manche gauche pendante, vide, qui attestait les horribles rumeurs. Ce n'était donc pas des sottises de vieilles babouchkas ! Loughinine avait réellement été blessé ! Son sacrifice personnel donnait maintenant une autre valeur à la discussion bassement mercantile qui se déroulait en ces murs avant son arrivée. Les tractations, échanges et achats qui devaient se faire entre les hommes politiques présents allaient immanquablement se solder par des victimes réelles.

- Où en êtes-vous, avec la préparation du coup d'Etat? Il faut se débarassez d'Aliocha, et vite !
J'ai eu Godinnik au téléphone, il y a une semaine, avant la bataille de Mitrovsky. Ce fou, ce crypto-hébraïte veut sincèrement fonder seul la république !

Devançons-le, proclamons la république à Gornograd, puis réglons définitivement le compte de Piter-Orenburg et de Svetivostok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Dim 19 Avr 2009 - 20:29

Se tournant vers Loughinine et lui servant à boire.

Kassian Pavelovitch, s’est exactement mon but, mais il semblerait que Stepan Iossifovitch doute du bien fondé de mes intentions, j’ai besoin de vos soutiens et j’agirai si je l’ai. J’irai tout de suite arrêter le Tsar et les membres du comité de Salut.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragomir Utchenko

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 46
Localisation : 52, Boulevard Nicolas Ier, Piter
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Dim 19 Avr 2009 - 22:02

Utchenko écoutait en silence la discussion entre Romanovsky et Mai-Maievski et leur échange à peine voilé d'accusations. Il allait répliquer quand l'irruption de Loughinine l'arrêta net. Décidement le solide Menchevik avait l'art de faire des apparition inattendu. Mais il fallait l'admettre, cet homme faisait preuve d'un rare courage, il l'avait prouvé à Mitrovsky et il le prouvait à nouveau devant la petite assemblée.

Ecrasant sa cigarette, Dragomir Iakovitch se leva, s'adressant d'abord Romanovsky:


"Maréchal, tant que vous oeuvrez pour le retour à la Démocratie et l'unité du pays vous pouvez comptez sur mon soutien et celui de tout les Républicains patriotes, et je crois qu'il en va de même pour notre brave Loughinine. Plus vite on agira plus promptement on arachera les racines des toubles et du séparatisme."

Puis se tournant vers Stepan Iossifovitch:

"Mais vous Monsieur Mai-Maievski, qu'avons nous pour preuve de votre loyauté pour notre cause? Votre parti n'a t-il pas déclarer son soutien au Tsar, n'avez vous pas vous-même accepeter un poste au sein de son gouvernement fantoche?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Lun 20 Avr 2009 - 12:56

Stepan Iossifovitch eut le plus grand mal à réprimer le fou rire qui menaçait d'éclater.
" Mais "tovaritch" Utchenko, je la méprise ta république ! Je lui crache dessus ! Crois tu donc, "tovaritch" Utchenko, qu'un changement de régime mettra fin à la corruption, au népotisme, à la formidable inertie qui pèse sur notre peuple ?
Crois tu qu'en remplaçant Samsonov par un petit bourgeois dans ton genre, on supprimera l'incroyable marasme qui pèse sur ce pays-continent, ce géant aux pieds d'argiles ?"

Voila les mots que Mai-Maievski brûlait de dire.
La vérité, c'était que Stepan Iossifovitch n'était pas républicain pour un kopeck, mais il était vain de s'opposer à quelque chose que l'on ne pouvait arrêter.
Il était, bon gré mal gré, le relais politique de la haute bourgeoisie, de ces gens qui avaient fait fortune en batissant l'industrie et le commerce russlave dans les dernières années de l'ancien régime.
Depuis l'effondrement des partis tsaristes, il était aussi, pour une grande part de l'aristocratie, le garant de l'ordre - bourgeois, certes- mais de l'ordre tout de même.

Mai-Maievski avait acquis la certitude, grâce à son récent poste à l'Intérieur, que la vague de fond républicaine était inéluctable. Si elle ne l'emportait pas aujourd'hui, à Gornograd, elle vaincrait demain à Novolensk ou Murasibirsk.

Stepan Iossifovitch se ralliait à la République par pur réalisme.
Il était hors de question de laisser le nouveau régime à la gauche, à tous ces merksistes et ces "progressistes", peu importe la coupe de leur habit.
Il fallait que les classes supérieures participent à la République, à sa naissance même, afin de la faire correspondre à leurs intérêts, dans la mesure du possible.

Il n'y avait nulle autre raison à la participation de Ma-Maievski. Comme disait un vieil aristocrate; "Il faut que tout change pour que rien ne change".

Mais il était bien évidemment hors de question d'expliquer ça à Utchenko. Stepan Iossifovitch se contenta de répondre d'un ton froid:


- Si j'étais contre vous, Dragomir Iakovitch, je peux vous garantir que vous seriez depuis longtemps dans les caves de l'Okhrana, en train de subir un traitement spécial.

Stepan Iossifovitch laissa planer l'idée quelques secondes, puis reprit:

- Vous n'avez pas à connaitre mes raisons. Contentez vous de savoir que les forces de police observeront la plus parfaite neutralité lors du putsch, ça devrait vous suffir.

Stepan ouvrit négligemment son étui à cigarettes et en pris une, après en avoir proposé à la ronde.

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Lun 20 Avr 2009 - 18:30

Le Maréchal décompressait, il se sentait pousser des ailes.

Alors, Messieurs comme j’ai votre soutien, je m’en vais de ce pas rétablir l’ordre dans le pays. Mes hommes sont près dans la rue, nous marcherons directement vers la place de l’Empire et prendrons le palais d’Hiver, la surprise sera tel que personne ne pourra réagir, et d’ailleurs, 7500 homme sont déjà devant la caserne de la garde impérial celle-ci ne pourra pas réagir.

Il bu sa vodka cul sec et sorti par la porte.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   Lun 20 Avr 2009 - 18:37

Mai-Maievski se lève, et d'un ton empressé;

- Bien. Quant à moi je vais retourner au Ministère de l'Intérieur, d'où je m'assurerais que la police se tienne à carreau pendant que vous... que vous faites vôtre petit coup d'Etat.

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite à l'Institut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite à l'Institut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade et visite de la Casse Moto du Sud Ouest
» VISITE DE L'ABEILLE BOURBON DIM 19
» contre visite
» contre-visite pour pollution, que faire ?
» Visite de l'usine Akrapovic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Partis et Factions :: Parti Constitutionnel Démocrate-
Sauter vers: