La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mar 21 Avr 2009 - 22:27

Le palais du Gouverneur était un lieu ma foi somptueux pour une ville comme Novolensk. Mais si les mencheviks l'avait choisient pour établir le siège du Conseil Révolutionnaire, c'est surtout parce qu'il symbolise le pouvoir dans la ville. Dans le salon de la demeure, avaient été installé des tables et des fauteuils : c'est là que se réunirait le conseil. Celui-ci était composé de 10 personnes : Viktor, Annatole, un représentant de chacun des 5 plus gros syndicats de la ville (outre l'Union Syndicale de Viktor), deux hauts-gradés de la Millice Rouge et le Président du Club Salamine : un médecin du nom d'Alexandre Ionichtine. Vers huit heures, tout le monde à l'exception de Viktor et d'Annatole était présent dans le salon.

Les deux absents, eux, se croisèrent dans la rue devant le palais. Annatole salua rapidement son maitre et lui annonça avec fierté que la police reconnaitrait le Conseil. Le visage de Viktor, qui est moins dupe que son homme de main, s'assombrit lorsqu'il apprit qu'un idéaliste républicain avait pris la tête de la police. Néanmoins, il n'en laissa rien paraitre et sourit à Annatole avant de rentrer dans le Palais. Au moment oû les deux hommes pénétrèrent dans le salon, les hommes présents se levèrent et applaudirent. On entendit des Vive la République, Vive Novolensk et Vive les Rouges !


Alexandre Ionichtine, l'archétype du bourgeois mencheviks, pris la parole

Bravo Viktor, Bravo ! Je savais que tu calmerais ces ouvriers

Grognement du côté du représentant du Syndicat des cheminots qui n'appréciait pas les façons de se bourgeois avec peu de considération pour les ouvriers. Mais Alexandre poursuivit

Maintenant, nous avons beau jeu de planifier quelles seront nos exigences vis à vis du nouveau régime, le peuple nous suivra de toute façon.

Viktor le coupa avant qu'une bagarre éclate entre syndicats et bourgeois pour dire

Oui, oui, mais nous verrons ça plus tard... pour l'instant il convient de s'organiser et d'organiser la ville. De plus, il faut peut-être craindre l'attaque de soldats loyalistes au tsar. Le maréchal, d'autres part, vient de constituer un gouvernement provisoire duquel nous sommes exclues... il faudra y remédier.

Et des discussions animés commencêrent pour se conclure, tard dans la nuit, par la rédaction d'une affiche de directives à l'intention de la population. Celle-ci fut placardé partout dans la ville

Citation :
CONSEIL RÉVOLUTIONNAIRE DE NOVOLENSK
Règlements municipaux provisoires


Dans le but de maintenir la stabilité, la cohésion et la sécurité de Novolensk de même que dans l'intérêt supérieur du peuple et de la République, le Conseil Révolutionnaire de Novolensk décrète ce qui suit :

QUE le soutien au tsarisme de même que le rejet de la République est un crime et que tout Novolenske proférant des paroles ou perpétrant des actions allant à l'encontre de la République sera arrêter par la Millice Rouge et jugé par un tribunal spécial

QUE le Conseil Révolutionnaire de Novolensk est l'institution légal qui remplace la gouverneur et qu'elle a autorité sur tout novolenske.

QUE la Garde Républicaine et la Millice Rouge sont les institutions qui remplacent la police impériale et qu'ils ont autorité sur tout novolenske.

QUE la fin de la grève est décrêté et que tous les ouvriers doivent se rendre aux usines ou s'engager dans la Millice Rouge et ce dans l'intérêt supérieur de la République et du peuple.

QUE le Conseil Révolutionnaire est mandaté pour aller défendre l'intérêt des Novolenske devant le nouveau gouvernement à Gornograd.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mer 22 Avr 2009 - 15:58

Le lendemain, le Conseil sièga à nouveau. Maintenant les ouvriers conquis par les concessions de leurs employeurs et les récalcitrants devenus criminels grâce aux règlements temporaires, il convenain de parler des négociations avec Gornograd. Car Novolensk n'avait pas de véléité sécessioniste et la prise de contrôle de la ville par le Conseil n'était qu'une façon de damner le pion au maréchal à Novolensk et pouvoir négocier à pied égale le nouveau régime.On s'appliqua donc à choisir des priorités, une position à défendre. Cela fut fait assez rapidement. Mais, lorsqu'on fut rendu à choisir les deux émissaires, les débats devinrent plus houleux. Tout le monde concédait que Viktor devait être des négoces mais tout le monde voulait aussi être le deuxième émissaire (à l'acception d'Annatole que Viktor dédiait à s'assurer de la gestion de la ville et du Conseil pendant son absence). On convainc finalement que les miliciens seraient de piètyre négociateurs et que les syndicalistes ne seraient pas accoutumé aux façons bourgeoises des dirigeants de la jeune république. Ce serait donc Alexandre Ionichtine qui accompagnerait Victor.

Mais, rendu là, un millicien fit une remarque fort pertinente.


Savons-nous s'ils sont disposés à négocier ? Sont-ils seulements au courant de notre prise de contrôle de la ville ? Après tout, il serait embêtant de se faire fusiller à l'approche de Gornograd...

Écrivons leurs d'abord une lettre suggéra un syndicaliste enthoutiasme. Quelques heures plus tard, le dite missive partait en direction de Gornograd. Les émissaires attendraient une réponsse avant de se rendre là-bas.

On ajourna donc les travaux et tous se retrouvèrent au Club Salamine autour d'une bonne vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stepan Mai-Maievski



Nombre de messages : 779
Age : 45
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Jeu 23 Avr 2009 - 13:44

Une réponse du Gouvernement provisoire de Gornograd ne tarda pas à arriver.

Citation :


GOUVERNEMENT REPUBLICAIN PROVISOIRE


Le Gouvernement provisoire du Maréchal Romanovsky, seule autorité légitime de la République Russlave, adresse ses salutations aux autorités de Novolensk.

Nous vous félicitons d'avoir chassé de Novolensk les traîtres et les contre-révolutionnaires suppôts du vil Samsonov, et de garantir la démocratie dans la province de Navolstov.

Le Maréchal Romanovsky n'a pas de plus cher désir que d'étendre la démocratie et la paix à tout le territoire national.
C'est pourquoi nous sommes disposés à acceuillir les responsables de Novolensk pour discuter de la future Constitution de la République Russlave, et de l'attitude à adopter face aux séparatistes.

Stepan Iossifovitch Mai-Maievski,
pour le Gouvernement Provisoire

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Ven 24 Avr 2009 - 2:03

Viktor, au lit, se remettait de la soirée de débauche de la veille quand on tambourina à sa porte.Par la fenêtre ouverte, il entendit la voix excité d'Annatole crier


Monsieur, monsieur, ouvrez-moi ! Nous avons reçu une réponse de Gornograd monsieur !

Viktor jura et s'extirpa de son lit. Il enfila sa robe de chambre, se massa vigoureusement le visage et quitta sa chambre. En passant devant un mirroir, il tenta d'applatir ses cheveux en bataille : un échec retentissant. Il maugréa en descendant les escaliers rapidement pour ouvrir la porte et se retrouver en face d'un Annatole frais comme la rose et bien habillé.

Bon sang, déja debout toi..... ou tu feignais d'être soul hier...

grommela Viktor d'une voix pateuse. Anatole, ignorant sa remarque, lui transmit d'un ton excité le contenu de la lettre de Mai-Maievski.

Une heure plus tard, tout le Conseil Révolutionnaire de Novolensk était réuni pour apprendre la bonne nouvelle. On convainc que Viktor ferait un discours aux ouvriers avant de s'en aller vers Gornograd avec Alexandre et on rédigea en hâte un billet annonçant l'arrivée des émissaires qui fut posté aussitôt. Puis, les deux émissaires s'en furent préparer leurs bagages tandis que les représentants syndicaux s'affairaient à interompre la production des usines et à rassembler les ouvriers sur la Place Centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Lun 27 Avr 2009 - 23:16

Quelques jours après le départ d'Annatole et de Viktor pour la capitale, le Conseil Révolutionaire de Novolensk était à nouveau réunit. En effet, une lettre de la main d'Alexandre Ionichtine était parvenu à Annatole, révelant par le fait même l'issue des discussions entre émissaires novolenskes et adminstrateurs de la République. Annatole lut la lettre aux autres conseillistes

Citation :


Cher Annatole,

Après une avant-midi de discussions parfois forts animés, nous sommes arrivés, avec Viktor, à une entente raisonable concernant la participation de Novolensk à la République Russlave.

Novolensk continuera d'être gêré par le Conseil Révolutionnaire jusqu'à ce qu'une forme plus permanente de gouvernement soit installée en Russlavie. Et Novolensk, par la voix de Viktor, contribuera à l'élaboration de ce nouveau régime. D'ailleurs, ce dernier a été nommé Comissaire à l'économie et aux finances.

Finalement, nous avons eu la garantie que le nouveau régime tolérera syndicats et soviets.

Je te laisse donc annoncer cette nouvelle ma foi fort encourageante aux autres membres du Conseil pour que vous preniez les mesures qui s'imposent. J'ai pour ma part encore à faire dans la capitale.

Alexandre


Les membres du Conseil, s'imaginant que la nomination de Viktor donnerait le pouvoir décisionel en matière d'économie aux syndicats, se réjouirent de la lettre et convirent de faire une annonce publique sur la chose. Un rassemblement populaire fut aussi planifié pour redonner du moral aux ouvriers. Fut donc placardé un peu partout ce communiqué

Citation :
CONSEIL RÉVOLUTIONNAIRE DE NOVOLENSK
Annonce publique et décrêt


Le Conseil Révolutionnaire de Novolensk fait part à la population du fructueux dialogue du Conseil avec les administrateurs provisoires de la République Russlave de même que de la nomination, en tant que représentant des travailleurs de Novolensk, de Viktor Medjelev au poste de Comissaire à l'économie et aux finances.

De même, le Conseil Révolutionnaire de Novolensk décrête la participation de Novolensk à l'élaboration de la République Russlave. Ainsi, le règlement municipal numéro 1 est amandé pour devenir ceci.

QUE le soutien au tsarisme, le sécessionisme de même que le rejet de la République ou du gouvernement provisoire de celle-ci de la est un crime et que tout Novolenske proférant des paroles ou perpétrant des actions allant à l'encontre de la République sera arrêter par la Millice Rouge et jugé par un tribunal spécial.

Ceci n'est cependant en aucun cas une adhésion de Novolensk dans ce qui sera le régime final de la République. De plus, le Conseil Révolutionnaire de Novolensk continue d'administrer la ville dans l'intérêt supérieur du Peuple et de la République.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Ven 8 Mai 2009 - 18:34

Annatole était nerveux. En effet, il présiderait dans quelques minutes une réunion du Conseil Révolutionnaire. Ma foi,contrairement à Alexandre, il aimait bien mieux être dans l'ombre de Viktor qu'éclairé par la gloire. Mais son maitre tous comme l'ambitieux médecin étaient au loin et il lui incombait donc d'annoncer aux conseillistes les révelations de Viktor et de diriger les débâts.

Lorsque la porte s'ouvrit et qu'une dizaine de syndicaliste et miliciens entrêrent en discutant bruyamment, Annatole réprima un crie de surprise et s'assis dans un fauteuil par crainte de s'affaler si il restait plus longtemps debout. Finalement, les autres hommes s'assirent et le fixèrent... tous, ils le fixait lui !

Annatole déglutit et commença d'une voix lente dont il ne put masquer le begaiement


Chers collègues, j'ai reçu ce matin des nouvelles de Viktor et elles ne sont pas bonnes. Il semblerait que le gouvernement transitoire n'est pas si républicain que nous l'aurions cru. Pour l'instant, il s'y parle de conserver une religion d'état et les privilèges de la cosaquerie

Des murmures de désaprobation coururent dans l'assemblée. C'est que la plupart des conseillistes étaient de vrais millitants rouges n'ayant pas encore été corrompus par le pouvoir.

Évidemment, Viktor s'est insurgé en notre nom et en celui du peuple contre ses mesures bourgeoises. Mais mis à part Utchenko, peut on sa noblesse d'âme à Gornograd...

Alexandre est parti, au dire de Viktor, rencontrer les républiques orientales qui pourraient être des alliés précieux. Mais il nous incombe de garder le peuple motivé et surtout, de lui faire défendre le républicanisme. Que suggérez...

Un milicien coupa Annatole pour s'écrier, d'une voix rustre

Et bien proclamons l'égalité de tous, ici à Novolensk. Et expulsons ses chiens de contremaitre, les usines aux ouvriers !

Mais un syndicaliste assez âgé parla encore plus fort pour contredire le milicen

Quelle sotise ! N'avez-vous donc pas une tête pour penser ? Rendez Novolensk merksiste et vous allez voir que les tsaristes comme les bourgeois s'uniront pour nous détruire. Il convient bien plus de faire manifester le peuple pacifiquement

Il fut aussitôt coupé par un syndicaliste plus jeune qui s'exclama

Allons donc papi, avez-vous peur de vous battre ! Que le peuple sorte dans les rues et défende la République

Et c'est ainsi que débuta une longue nuit de débats houleux comme en ont l'habitude les rouges. Là-dedans, le rôle d'Annatole restait à peu près limité à s'assurer que personne n'en vienne aux poings. Ainsi, la vodka aidant,bien vite, le palais du gouverneur semble bien plus le théatre d'une engeulade de taverne que d'une réunion de politiciens. Mais il reste que le lendemain, on verrait sans doute un compromis plus ou moins concensuel émergé et que la machine rouge se mettrait alors en marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Ven 29 Mai 2009 - 17:52

Il devait approcher des cinq heures du matin et les engeulades battaient toujours leur plein au plalais du Gouverneur. Annatole, las, était affalé dans un fauteuil quand on lui annonça avoir reçu un télégramme de Viktor

Citation :
... Sombres abrutis... STOP... Ais règlé moi-même les problèmes sur la religion et la cosquerie ... STOP ... Godinik arrivé à Gornograd ... STOP ... Alexandre aussi minable que vous ... STOP ...

Annatole déglutit et demanda le silence. Une demi-heure plus tard, il réussit à l'obtenir et annonça la nouvelle fort embêtante aux autres conseillistes. L'un deux s'écria

À la bonne heure ! Allons donc nous coucher !

Et les autres quittèrent la salle en l'acclamant. Resta Annatole qui, le visage enfouis dans ses mains, se demandait comment les leaders syndicaux pouvaient être aussi bêtes. Restait maintenant à trouver une explication acceptable pour Viktor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Lun 1 Juin 2009 - 22:26

Le Palais du Gouverneur, 14h30 le surlendemain. Tous les conseillistes étaient réunis devant un nouveau pli de Viktor

Citation :

Des élections seront déclenchés sous peu. Préparez les millitants, mettez la machine en marche : c'est l'ocassion de prouver que vous n'êtes pas que des incompétants finits. Je veux qu'Annatole dirige le comité électorale. Et je veux qu'Alexandre rammène ses fesses à Gornograd, je vais avoir besoin de lui.

Viktor

PS : Le Conseil Révolutionnaire sera dissoud dès les résultats des élections proclamés. Nous faisons désormais partie de la République Russlave.

Alexandre était déjà dans le train. Annatole, fixé par tous les conseillistes, se demandait plutôt si il devait se suicider ou tenter de conduire d'une façon pas trop médiocre les préparatifs électoraux Il opta finalement pour la deuxième option et passa imédiatement à l'action :

- Toi, déniche-moi un graphiste pour nous pondre une identification visuelle

- Toi, coure chez l'imprimeur préparer des tracts

- Vous, préparez les syndicats pour le discours inaugural de la campagne et une grande manifestation

-Les autres, il faudrait songer à un programme ou du moins à quelques promesses...

Et tout le monde s'activa. Bientôt, c'est tout Novolensk qui était en ébullition et on eu dit que la ville entière préparait la campagne des rouges. Mais après tout, les candidats aux élections et les maitres de la ville ne faisaient-ils pas qu'un.... c'était bien la démocratie russlave dans toute sa splendeure qui était à l'oeuvre à Novolensk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Sebastopol



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mar 2 Juin 2009 - 15:19


Boyard Radinsky en campagne


La population fut fort étonnée que dans ce fief révolutionaire D & J reléve la tête, comme toujours la même stratégie, les Popes en action, la multiplication des soupes populaires, des secours en argent, et agitation dans les campagnes.....

L'argent des possédants soutient sans vergogne le mouvement

La jeune garde d&J jeunes garcons de bonne famille font du porte à porte recevant parfois quelques coups mais sachant aussi les rendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mar 2 Juin 2009 - 16:20

Mais si les rouges savaient que bien des fiefs russlaves étaient acquis aux conservateurs ou pire aux tsaristes, ils comptaient bien répondre en s'assurant le soutien indéfectible de Novolensk... de tout Novolensk.

Bien vite, il y eu donc des altercations entre la millice rouge et la garde D et J, la première voyant d'un très mauvais oeil que la second marche sur ses plates-bandes. La peur monta d'un cran dans la ville et les opposants des rouges durent se faire discret.

Mais le Conseil Révolutionnaire restait réaliste : il ne pourrait pas empêcher une partie de la population de voter à droite et même D et J, ceux-ci avaient le soutient de l'Église et en Russlavie ce n'est pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mer 3 Juin 2009 - 17:34

Annatole était un peu frustré. Il venait de recevoir un fax d'Alexandre : celuic-i élaborait le programme du PMLR avec des millitants de Gornograd et au diable les fidèles Novolovites qui ont ressortits ce parti de sa torpeur. Il avait donc donné congé aux conseillistes chargés d'élaborer le programme et brassait des pensées sombres, seul dans le palais, quand un jeune homme fit irruption dans la pièce

Monsieur, Monsieur, j'ai le logo, j'ai le logo

Annatole se releva pour jauger celui qui venait de faire intrusion. Il s'agissait de Pierre Golistine, jeune leader du syndicat des cheminots et conseilliste.

-Ha Pierre, heureux de te voir aussi rapide

-C'est plutôt ce graphiste qu'il faut remercier... il est vrai que les arguments des miliciens étaient convaincants. Au fait, bel article dans Egalité monsieur, bravo

-Toi de même, toi de même... mais montre moi donc ce logo

Et il prit une feuille des mains de Pierre

Citation :



Bien, bien, classique et simple mais élégant. Et que cette faucille rappelle aux moujiks que le Parti Paysan n'est pas le vrai parti des paysans

En prononçant le nom du PP, Annatole cracha sur le sol

- En tout cas tu as fait du bon boulot Pierre

-Merci monsieur, vous-voulez que je le poste à Gornograd ?

Annatole allait répondre par l'affirmative quand il eu une illumination. Si le pouvoir se déplacait vers Gornograd, et bien il s'y rendrait aussi !

-Non, non, je vais aller le porter moi-même. Un cerveau de plus à la primature du PMLR ne sera pas de trop. Je prend le train dès maintenant, je te confies la direction du Conseil Révolutionnaire en attendant

Pierre réprima un hocquet de surprise

- Moi ? Mais, monsieur, c'est trop... je ne suis qu'un petit syndicaliste... je ne serai jamais à la hauteur...je

-Arrête de chialer. tu feras très bien l'affaire. Hop ! Ressaisit-toi, on a une campagne à organiser

Et Annatole quitta le palais direction Gornograd, laissant pantois Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Lun 15 Juin 2009 - 18:00

Pierre Golistine était affalé dans un fauteuil désespéré. Déjà, ses nouvelles responsabilités de président du Conseil Révolutionnaire le terrorisaient. Et maintenant, Viktor se prononcait contre la Millice Rouge alors que celle-ci contrôlait à peu près Novolensk. Les évènement paraisaient intenable pour celui qui devait diriger la ville mais ce n'était pas tout. Avec la victoire des armées tsaristes dans les protectorats, il devait lever une armée de miliciens pour défendre la ville alors que ces mêmes miliciens seraient destitués après les élections. Que faire ? Pour l'instant, Pierre se contentait de gémir dans son fauteuil...

Soudain, la porte s'ouvrit dans un grand fracas et le Caporal Utchkor ainsi que le lieutenant Namograd, les deux haut-gradés de la millice membres du Conseil Révolutionnaire, entrèrent.


PIERRRRE rugit Utchkor Qu'est-ce que sa signifie ? Vous voulez vous débarraser de nous hein ? ... Et debout quand je te parles !

Pierre bondit de son siège et se cambra, presqu'au garde-à-vous, devant les millitaires

- C'est à dire...ca..caporal que l'ordre ne vient pas de... de.. de moi.

- Je le sais bien, et cesse de bagayer ! Mais maintenant que fait on hein ? Tu crois peut-être qu'on va retourner cultiver nos champs sans rien dire ?

- Mais...mais non. Le PMLR risque de faire un bon score aux élections et l'armée vous ouvrira grand les bras...avec des postes intéressant.

- Des promesses, des promesses... je voudrais bien y croire mais c'est trop risqué. Je ne sais pas ce qui me retient de te tuer et de prendre le contrôle de la ville.

Pierre glapit et, voyant sa vie menacé, se mit à se défendre avec beaucoup de véhémence. Allons, soyons sérieux ! Il faut que tous s'unissent pour que la République fonctionne. L'ennemi est à nos portes, l'armé tsariste arrive ! Convenez que vous serez-mieux sous la République que sous le Tsar. Oui, peut-importe qui dirigera, la millice rouge disparaitra. Mais si vous aidez la République à gagner, vous serez récompensé par des postes de prestige...

Utchkor tenta de paraitre peut impressionné mais Pierre avait touché juste. Il vallait mieux que la République survive pour les miliciens même si elle ne voulait plus d'eux.Il concéda Soit, la Millice Rouge sauvera une fois de plus Novolensk du Tsar. Mais nous reparlerons de tout ça ensuite...

Et les deux millitaires partirent organiser la défense de la cité laissant derrière eux un Pierre plutôt satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Medjelev



Nombre de messages : 409
Localisation : Novolensk
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Mar 22 Déc 2009 - 2:24

Citation :
LE CONSEIL RÉVOLUTIONNAIRE DE NOVOLENSK
DÉCRET


ÉTANT DONNÉ le triomphe des forces républicaines et la chute du Tsar

ÉTANT DONNÉ la pleine confiance du Conseil Révolutionnaire de Novolensk envers la nouvelle république

ÉTANT DONNÉ l'attachement profond du Conseil Révolutionnaire de Novolensk à la démocratie


LE CONSEIL RÉVOLUTIONNAIRE DE NOVOLENSK DÉCRÈTE

la dissolution immédiaite du Conseil Révolutionnaire de Novolensk, cela afin de laisser la pleine latitude au futur gouvernement provincial.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Palais du Gouverneur -- Siège du Conseil Révolutionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» refaire un siège de j7
» conseil pour acheter une xsara
» conseil pour float tube
» [Conseil] Achat réfrigérateur combiné [Résolu]
» Problème siège chauffant (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya de Navolstov :: Novolensk-
Sauter vers: