La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 1
2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 4
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 La chute de Stepan Iossifovitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stepan Mai-Maievski

avatar

Nombre de messages : 779
Age : 46
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: La chute de Stepan Iossifovitch   Lun 21 Déc 2009 - 21:11

Stepan Iossifovitch entra comme à son habitude dans le Fumoir de l'Institut, salle de réunion informelle du parti. Il salua l'assistance d'un geste suffisant et s'installa dans un confortable fauteuil, déplia le journal et demanda un verre au domestique.
Il se plongea dans la lecture, mais en sortit rapidement. Quelque chose clochait... L'habituel bourdonnement de conversations déliées et bruyantes avait laissé la place à un silence hostile.
Stepan Iossifovitch se rendit compte que tout le monde le fixait, lui, avec une certaine animosité.

Une nouvelle fronde ? Le parti n'avait plus osé remettre en cause son autorité absolue depuis la petite révolte de Krasstchenko en août 1908, révolte qui avait abouti à la chute du gouvernement Mai-Maievski et à la scission d'une partie des membres. Depuis, Mai-Maievski règnait en maître sur le PCD, et personne ne contestait son autorité, étalée avec arrogance.
Ce fut donc sans la moindre crainte, d'une voix sèche, qu'il apostropha l'assemblée, toujours confortablement assis dans son fauteuil:


-Eh bien, messieurs, qu'il y a t-il ? Vous semblez perturbés !

Ardalion Semionovitch Kostrikov s'avança. C'était un jeune loup, issu de la nouvelle génération et fraîchement élu député. Contrairement à Mai-Maievski et à quelques vieux députés, il s'était rallié à la République avec enthousiasme.
Kostrikov pris la parole, d'une voix stridente, haute perchée: sa nervosité était patente:


- Il y a, Stepan Iossifovitch, que nous ne vous faisons plus confiance. Le pays est entré en démocratie, mais que dire ce parti ? Il est grand temps que votre règne despotique cesse ! Vous ne représentez plus personne, sinon quelques capitalistes immoraux de vos amis ! Vous êtes la risée du pays ! Le peuple vous hait et vous méprise ! Nous demandons votre démission immédiate !

Stepan Iossifovitch resta sans voix, choqué par la virulence de l'attaque. De quel droit ? Quel petit foutriquet ! Stepan chercha des yeux ses amis dans la foule, mais il ne trouva que des regards fuyants et pitoyables. Le prince Galitzine esquissa un geste de dépit, puis se détourna.
Stepan réalisa qu'il était seul: il avait perdu son parti.

Pendant deux heures encore, il lutta pied à pied, tentant de reprendre l'ascendant sur les membres du parti, tour à tour injuriant, suppliant, enjôlant, mais rien n'y fit.
Cette fois ci, les Kadets étaient décidés à se débarrasser de leur chef, et Stepan en comprenait parfaitement les raisons: il était un homme du passé, un monarchiste à peine dissimulé, un grand capitaliste hostile à tout progrès social: les Kadets devaient penser qu'un tel chef les entraînait en arrière, à l'heure où le PCD voulait faire peau neuve et incarner une droite républicaine et moderne.

Stepan Iossifovitch finit par jeter l'éponge. Après avoir épuisé tous ses arguments, il capitula.
Deux heures après son entrée à l'Institut, il convoquait la presse pour un communiqué improvisé.

Affectant la plus parfaite nonchalance, il récita le petit texte qu'il avait préparé aux journalistes. A ses côtés, Kostrikov et un autre député, l'Hébraïte Meyer, l'encadraient comme des gardiens surveillant leur prisonnier.


- Messieurs les journalistes, j'annonce aujourd'hui que je démissionne de mon mandat de président du Parti Constitutionnel Démocrate pour raisons de santé.
Je rends également ma carte de membre du parti. Les sièges étant personnels, je continuerais à siéger à la douma en tant que député indépendant. Je souhaite d'or et déja réussite et succès à la nouvelle équipe dirigeante qui, j'en suis sur, défendra au mieux les intérêts de la République.


Sur ces mots, Stepan se leva et quitta l'Institut de Géographie pour ne jamais y revenir. Le soir même, il se rendit au théâtre, où l'on donnait une adaptation théâtrale des "Pitoyables", le célèbre roman de l'auteur populaire Andronik Ignatius.

_________________
Stepan Iossifovitch Mai-Maievski
Ministre des Affaires Etrangères (Janvier à Novembre 1908)
Premier Ministre de la Sainte Russlavie (Juin à Septembre 1908)
Commissaire aux Affaires Extérieures (Mars à Décembre 1909)
Mort le 31 janvier 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Romanovsky

avatar

Nombre de messages : 283
Age : 27
Localisation : Muarsibirsk
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La chute de Stepan Iossifovitch   Mar 22 Déc 2009 - 15:18

Romanovsky avait été prévenu par son secrétaire de la chose : Maï-Maïevski avait démissionné. La surprise et l'effroi s'emparèrent du maréchal. Stepan parti, qui allais dirigé le PCD ? Et sans lui, le parti est menacé, il été la figure emblématique du PCD.

...

Quelques heures après l'annonce Romanovsky se présenta au siège du parti.


- Nom de Dieu, mais que s'est il passé ?
- Rien du tout maréchal, Stepan à démissionné, il a quitté son poste tout seul, osa le jeune Ardalion Semionovitch Kostrikov.
- Je ne demande qu'a vous croire, il jeta un regard noir sur tout les membres présent.


...

- Et bien, maintenant subsiste un problème, qui remplacera Stepan ?
- Nous avons déjà décider Monsieur le Maréchal.
- A oui et à qui pensez vous ?
- Heu... Bien...
- J'écoute.
- A vous Monsieur.


Romanovsky se laissa tombé dans un fauteuil et avala deux verre de vodka. Surpris et comblé. Il aurais l'insigne honneur de présidé à la destinée du PCD.

- J'accepte cette haute fonction. Je vous remercie.

A midi, Romanovsky convoqua la presse. Et pour la première fois la Radio.

- Messieurs, après la démission de M. Mai-Maievski, et la réunion extraordinaire des membres du PCD, j'ai été désigné par ces derniers, Président du PCD. J'ai accepté se mandat dans le but de redonner à ce parti sa mission de base, celle de la défense de la démocratie, de la liberté et de la Russlavie.

_________________

Nikolaï Alexandrovitch Romanovsky

Président du Gouvernement Provisoire de la République Russlave (1909) (1914)
Député PCD(1908, 1909)
Commandant de la Garnison de Gornograd (1908-1909)
Maréchal de Russlavie
Membre du PCD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chute de Stepan Iossifovitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chute dans un rond point mal nettoyé
» Facteur Chute
» Chute au 1er tour du bol d'or 2005
» descente flambeaux moto chute b king
» Ma petite 636 de 2002 refaite cet hiver (suite à une chute)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Partis et Factions :: Parti Constitutionnel Démocrate-
Sauter vers: