La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le VIGILANT renaît de ses cendres - numéro spécial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Le VIGILANT renaît de ses cendres - numéro spécial   Lun 8 Fév 2010 - 14:53




LE VIGILANT


Le VIGILANT reprend ses activités au service de la vérité.
Crimes inquiétants à Murasibirsk. Que fait la police ?



Éditorial:

Chers et fidèles lecteurs, le Vigilant est fier de vous annoncer la reprise de ses activités ! Nous vous prions, chers lecteurs, de pardonner nos manquements ces derniers temps, mais le saccage de nos bureaux par la clique du PMLR a rendu difficile la poursuite de nos obligations journalistiques.

Mais aujourd’hui, le Vigilant, seul journal indépendant du pays, renaît de ses cendres, grâce à l’aimable soutien du prince Bestoujev qui nous a prêté de nouveaux locaux !

Le Vigilant, chers lecteurs, a l’intention de rester fidèle aux exigences qui en ont fait le premier journal du pays, reconnu pour son information de qualité, sa rigueur journalistique et son impartialité, qualités mises au service du peuple russlave.

En effet, peut-être est il utile de rappeler qu’à l’heure actuelle, le journal que vous tenez entre vos mains est le seul journal indépendant de la ci-devant République, qui subsidie généreusement nos concurrents afin qu’ils rivalisent de propagande et de mensonge.
Plus personne ne prend au sérieux « La Sentinelle », dont la médiocrité n’a d’égal que sa servilité éhontée à l’égard de ses maîtres.

Quant à « Egalité », on peut lui reconnaitre le bénéfice de l’honnêteté : en effet, la voix écrite du PMLR n’a jamais caché son objectif de pervertir les consciences et de manipuler le peuple pour satisfaire aux exigences immondes de l’Internationale Franc-Charpentière. Reconnaissons donc nos ennemis pour ce qu’ils sont, et préparons nous à les affronter.

Priap Kolossievitch Rioumine, nouveau rédacteur en chef.


La sécurité publique mise en péril – Que fait le Gouverneur ?

Depuis quelques semaines, la peur emprisonne le cœur de tous les bons citoyens de Murasibirsk, et plus particulièrement des résidents du quartier Soubrovnitch. C’est en effet dans à cet endroit que plusieurs meurtres ignobles ont eut lieu depuis le début de l’année nouvelle.

Quand la police découvre, le matin du 12 janvier 1910, le cadavre d’Elsa Marmeladovna gisant dans l’impasse St-Mavriki, elle conclut tout naturellement au coup de sang de quelque proxénète du quartier, tant les mœurs légères de la victime étaient connues de tous. La police ne songe même pas à faire autopsier le corps égorgé. L’affaire est classée.

Deux jours plus tard, nouvelle découverte macabre : Les locataires de la pension sise au 32, rue Godinnik, ont la désagréable surprise d’apercevoir, fichée sur la grille de la propriété, une tête humaine, celle d’une femme. « Je n’oublierais jamais l’expression d’effroi qui défigurait ce visage si pur, si angélique » nous dit le colonel en retraite Porfiri von Stolz, témoin de la scène. Cette fois-ci, les forces de l’ordre se démènent quelque peu, et la tête est rapidement identifiée : elle appartient à Tatiana Asimovna, la jeune et vertueuse épouse de l’écrivain Asimov, dont la réputation n’est plus à faire.
Depuis lors, les forces de police ont multiplié les fouilles, les enquêtes et les interrogatoires, sans résultat à l’heure actuelle.

Au contraire ! Comme s’il voulait narguer l’ordre public, le meurtrier a récidivé, conviant les forces de police à un macabre jeu de piste. La police a retrouvé le souteneur d’Esla Marmeladova,… noyé dans la fontaine du parc Rozannov. Sur son dos était épinglé un papier taché de sang. Selon notre source bien informée du Commissariat de la Tsarytzine Prospekt, il renvoyait à l’adresse d’un mont de piété du quartier Subrovnitch, où les enquêteurs eurent la macabre surprise de découvrir les restes de Tatiana Asimovna, accompagnés de bras et de jambes dont on ignore encore la provenance. Le tenancier du mont de piété a bien été retrouvé, lui, derrière son comptoir, une balle dans la tête.

Interrogé par votre serviteur, le Commissaire Bialezky n’a pu que nous répondre : « Ecoutez, laissez la police faire son travail. Croyez bien que dès que nous aurons du nouveau, vous en serez les premiers informés ».

Autant dire que, à l’heure actuelle, la police nage dans le plus complet brouillard. Les citoyens ne se contenteront pas de ces bonnes paroles, Gouverneur ! Il est temps que les autorités prennent les choses en main et rétablissent la sécurité dans nos rues. D’ici là, nous conseillons aux jeunes femmes de ne plus sortir seules de chez elles, et nous suggérons à tous les bons Murasovites de s’armer et de tirer à vue si d’aventure ils croisent le monstre qui hante notre ville.


Piotr Zakharevitch Tarantiev

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le VIGILANT renaît de ses cendres - numéro spécial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carbu Numéro Spécial: Peugeot 205 GTi
» Numéro Spécial APNEA
» fénix
» Wakan renaît de ses cendres !!
» Numéro spécial d'Autorétro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: