La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
1ère législature de 1918 : résurrection de Livadia
Dim 15 Avr 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Pour ce qui devait être l’un des derniers actes de cette législature, le gouvernement décida de laisser les élus prendre l’initiative de présenter une proposition de loi. Cinq députés issus de la majorité ainsi que des conservateurs de l’opposition constructive rouvrirent donc le dossier épineux de Livadia.

Aux yeux de nombreux russlaves, cette entité dénaturée, brièvement païenne, aux pulsions …


Commentaires: 0
1ère législature de 1918 : question au gouvernement
Sam 17 Mar 2018 - 23:16 par Prince Andronikov
Les séances de questions au gouvernement étaient une réalité tout à fait nouvelle dans l'univers politique russlave, plus habitué à résoudre les dissensions entre majorité et opposition par le sabre et la baïonnette, plutôt que par les procédures parlementaires et l'art oratoire. Certainement était-ce le signe que la Sainte-Russlavie devenait une démocratie apaisée. Le Prince Andronikov était …


Commentaires: 1
1ère Législature de 1918: Renonciation de la Charte de l'ONA
Lun 26 Fév 2018 - 17:05 par Mikha Brasnov
La majorité kadet qui avait ratifié la Charte de l’ONA proposait désormais sa renonciation. Inconsistance ? Sans doute un peu, mais il fallait admettre que l’opinion s’était transformée depuis la dernière  majorité PCD.

La somnolence de l’organisation et ses textes illégaux - fort heureusement rejetés par une majorité d’états membres - dans lesquels des citoyens russlaves se voyaient cloués au …


Commentaires: 4
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Mikha Brasnov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Première Séance de la douma provinciale d'Oudmourtie

Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Première Séance de la douma provinciale d'Oudmourtie   Dim 28 Fév 2010 - 14:55

Le prince Pojarski pénétra pour la première ( et dernière, du moins l'espérait-il) fois dans l'enceinte de la douma provinciale (une petite salle minable dans les locaux du tribunal de paix).

Le projet de loi qu'il allait présenter aujourd'hui lui permettrait de ne plus remettre les pieds dans cet antre de bavards inutiles et de faire les choses à sa manière, sans procédures ennuyeuses et débats stériles. Son projet, il le savait, était assez blessant pour l'ego de ces parlementaires à la petite semaine. Ses propres députés, du PIR, voteraient bien sur selon ses ordres. Restaient à savoir si les députés de l'UstW et du PP feraient de même. Allez savoir, avec ces satanés moujiks !


- Bon, messieurs les députés provinciaux, je n'irais pas par quatre chemins. Nous sommes tous d'accord pour dire que le parlementarisme, ça ne sert à rien dans le gouvernement d'une province. Je vous propose donc d'agir avec noblesse et désintéréssement, en votant ce projet, qui permettra au gouvernement provincial, dirigé par moi, de régler les affaires provinciales sans devoir passer par votre approbation, aussi inutile que superflue. Je vous en donne lecture:

Loi provinciale d'habilitation:

Article 1 - La douma provinciale s'abstient de toute ingérence dans la politique du gouvernement. Celui-ci légifère par oukazes et décrets, sans avoir à obtenir l'approbation de la douma provinciale.

Article 2 - L'article précédent ne contrevient pas au principe de responsabilité ministérielle. Celle-ci prend la forme d'une allocution prononcée par le Ministre-Président provincial devant la douma, tous les quatre mois.


Pojarski acheva de lire, sous les huées et les protestations indignées des députés merksistes et KD, puis tourna la tête vers ses députés, un sourire engageant aux lèvres, et les yeux froids d'une noire menace. Comme un seul homme, les 23 députés tsaristes votèrent pour le projet qui entérinait leur inutilité.
Les 3 députés de l'UstW firent de même. On attendait plus que le vote paysan... Leurs voix n'étaient pas mathématiquement nécessaires pour faire passer le projet, mais s'ils faisaient un esclandre, ils pourraient compromettre la bonne entente entre le PIR et le PP, en Oudmourtie et en Sibérie...

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassian P. Loughinine

avatar

Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Première Séance de la douma provinciale d'Oudmourtie   Dim 28 Fév 2010 - 17:45

Le Prince Pojarski, qui avait beaucoup d'imagination, demandait la "Selbstauschaltung" du parlement, une méthode bien connue à travers le Micromonde. C'était un classique politique, prélude - le plus souvent, en tout cas - à un régime autoritaire. Les merksistes et les kadets savaient la partie perdue en Oudmourtie et se tournaient néanmoins vers les rangs du Parti Paysan, avec l'espoir d'y voir surgir une protestation virulente.

Mais on ne pouvait pas s'attendre de la part des députés paysans à une héroïque action en faveur d'une république qui avait traîné dans la boue les plus élémentaires demandes de leur mouvement, de la réforme agraire à la restauration des couvents, relais ruraux de la charité et de l'aide sociale.

Et s'il était vrai que les députés paysans oudmourtes n'étaient pas des républicains convaincus, ils n'étaient pas moins sceptique envers un éventuel retour à l'autocratie. Mais le Prince Pojarski les ayant intégré dans le gouvernement provincial en annonçant un compromis historique sur la question de la réforme agraire, ils acceptèrent sans broncher la motion mise au vote.

Les cinq députés paysans de la douma provinciale d'Oudmourtie votèrent : DA.

Ce jour-là, dans le journal trudovik "La Terre aux Paysans", Semion Semionovitch Semionov, officier, petit propriétaire et ministre oudmourte du PP, écrivit :

- Sous la supervision de l'énergique Prince Pojarski, le gouvernement oudmourte agira librement, selon les principes sacrés de la Morale et des conseils éclairés de la doctrine sociale de l'Eglise Cathodoxe-Orthodique, afin de mettre fin aux troubles merksistes qui agitent la province et de mettre en oeuvre la réforme agraire attendue depuis la révolution ! Que les terres de la Russlavie immortelle soient réparties entre ses paysans !

_________________
Kassian Pavlovitch Loughinine,
Leader du Parti Paysan
Ministre-Président de Sibérie

Ministre de la Guerre et de la Marine (juin à septembre 1908)
Dictateur éphémère de Russlavie (5 au 7 septembre 1908)
Emprisonné au Katorga d'Ourmansk (septembre à novembre 1908)
Blessé et amputé d'un bras le deuxième jour de la bataille de Mitrovsky (8 avril 1909)
Commissaire à la Guerre du Gouvernement Provisoire (avril 1909 à janvier 1910)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Première Séance de la douma provinciale d'Oudmourtie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première compétition :-) (long)
» quel âge pour la première visite de dentiste ?
» quels conseils pour une première course club ?
» Age de la première gestation dans la nature?
» Notre première randonnée en vidéo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya d'Oudmourtie-
Sauter vers: