La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 1
2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 4
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Manifeste pour la Sainte-Russlavie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 52
Localisation : Grand-Duc de Ninjovskia
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Manifeste pour la Sainte-Russlavie   Dim 4 Avr 2010 - 23:08

Citation :
Chers membres du Parti Républicain,

Notre avenir est menacé par le déclin démographique et la concurrence micromondiale, la Russlavie ne peut se permettre d'être la république du statu quo. L'avènement de la république à eu quelques bons avantages mais aucune balise n'a été mit afin qu'il n'y ait plus de débordement possible. Donner plus de pouvoir aux régions peut signifier la montée à moyen terme de l'individualisme et de poussées souvrainistes, indépendantistes.

Le poids de la dette publique est rendue à un niveau considéré inquiétant et personne ne semble s'en préoccuper. Tôt ou tard nous foncerons dans un mur. L'instauration rapide d'un système capitaliste depuis la chute du Tsar à créer plusieurs bulles spéculières et financières. Ne pas agir pourrait nous conduire à la banqueroute imminente à des mises à pieds gigantesques et catastrophiques.

Notre système financière accuse un retard stratégique d'importance majeure. Nous avons peine à rejoindre celui du Belondor et de la Turcosie. Laisserons-nous ces ridicules petites micronations nous dépasser alors que nous avons les bras croisés et sifflons en attendant la pluie et le beau temps?

Voiçi quelques pistes de solutions qui pourraient être mises de l'avant afin de contrer le déclin de notre si chère nation:

* L'allègement du fardeau de la dette publique ;
* un investissement massif en éducation et en formation ;
* la mise en place de mesures pour inciter les Russlaves à maîtriser plusieurs langues ;
* Nationaliser tous les biens nationaux: électricité, pétrole, gaz, mines, forestiers
* une réforme majeure du système de taxation, qui privilégie les taxes sur la consommation plutôt que celles sur le revenu ;
* la création d'un régime de revenu minimum garanti
* Une plus grande ouverture au secteur privé en offrant des crédits de taxes.

En fait, le manifeste dénonce le statu quo et la pensée unique, réfractaire aux changements qui se termine toujours par un échec de négociation devant la Douma. La moindre évolution dans le fonctionnement de l'État, le moindre projet audacieux, le moindre appel à la responsabilité, la moindre modification dans nos confortables habitudes de vie sont accueillis par une levée de boucliers, une fin de non-recevoir, au mieux par l'indifférence. Les syndicats sont particulièrement pointés du doigt. À l'heure actuelle, le discours social russlave est dominé par des groupes de pression de toutes sortes, dont les grands syndicats et particulièrement le PMLR qui ont monopolisé le label “progressiste” pour mieux s'opposer aux changements qu'impose la nouvelle donne.

Le PMLR met des bâtons dans les roues de l'État en empêchant tout accomodement susceptible d'aide la nation à relever la tête hors de l'eau. Aux prochaines élections, faites un effort supplémentaire afin de convaincre la population du bien fondé de la république, mais une république qui se mêle des affaires de l'État. Le statu quo n'a plus sa place ici. Nous devons agir maintenant afin d'être capable de regarder dans les yeux nos enfants en leur disant que nous avons prit les bonnes décisions.


Dimitri Krasstchenko, Grand-Duc du Ninjovskia
Nefertius Ramazov, Professeur en économie de l'Université de Gornograd
Benedik R. Minotchenko, Économiste de la BNSR
Feliks Timotchensky, Professeur d'histoire de l'Université de Svetivostok
Alexey Branivik, Éditorialiste du journal Le Vigilant
Faddei Federov, ex sous-ministre aux affaires sociales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manifeste pour la Sainte-Russlavie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifeste pour la sécurité routière
» La foire à l'ail pour la Sainte Anne
» des conseils pour un poste sur le lac de sainte croix?
» Besoin d'info pour voler à la sainte Victoire
» demain 18 aout - sainte laetitia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Archives :: Archives :: politiques :: Parti Républicain-
Sauter vers: