La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Promotion dans les ordres impériaux
Jeu 19 Juil 2018 - 22:56 par Prince Andronikov

» Noces impériales
Jeu 19 Juil 2018 - 22:13 par Prince Andronikov

» Prochaines régates du Déacan
Lun 16 Juil 2018 - 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 La proclamation du Directoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Secrétaire

avatar

Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: La proclamation du Directoire   Lun 28 Juin 2010 - 21:57


Décidément, la démocratie ne réussissait pas à la Russlavie. La République, censée incarner l'accomplissement final et glorieux d'une longue marche populaire vers la modernité démocratique, n'avait pas tardé à sombrer dans l'impéritie, la gabegie et l'indolence. A y bien regarder, la démocratie de Mars, tant blâmée, avait finalement été l'épisode le plus durable de démocratie en Russlavie.

La douma dissoute, le gouvernement démissionné: le vide du pouvoir menaçait.
La République désarmée, nombreux étaient les loups, tsaristes ou spatrakistes, qui déjà s'en approchaient, l'eau à la bouche. Heureusement, il restait à Murasibirsk et à Gornograd des hommes vertueux, d'authentiques serviteurs de l'Etat et du peuple, qui étaient résolus à protéger la Mère Patrie de ses ennemis, rouges ou blancs. Avant tous partisans de l'ordre, ils entendaient assurer la paix et la sécurité.

Avec le soutien actif des forces de police et du 87e régiment de ligne, un Directoire fut mis en place. Organisé par des fonctionnaires et des militaires désintéressés mais non moins obscurs, le Directoire eut la riche idée de se placer immédiatement sous le haut patronage du Maréchal Romanovsky, dont la grande popularité parmi le peuple et l'armée était incontestable. Évidemment, Romanovsky lui-même n'avait pu donner son accord, étant absorbé par ses occupations mondaines et semi-mondaines dans son hôtel particulier, mais on espérait ardemment qu'il se rallierait avec enthousiasme à ce Directoire qui lui offrait le pouvoir et la gloire sur un plateau.

Sans réelle résistance de qui que ce soit, les troupes à la solde du Directoire s'emparèrent assez rapidement des différents ministères, et commencèrent à ranimer les administrations déficientes. Signe de continuité, le Directoire se plaçait sous l'ombre de la République, qu'il entendait défendre de ses ennemis.


Citation :

Manifest du Directoire

Citoyens, soldats !

A l'heure où la Mère Patrie tremble sous la menace d'ennemis innombrables, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur,
à l'heure où les institutions constitutionnelles ne peuvent plus assurer la défense du pays, du fait de leur dissolution,

Le Directoire National de la République Russlave, gouvernement provisoire mais non moins légitime de Russlavie, appelle tous les patriotes à s'unir contre le Jaton, les terroristes, les révolutionnaires et contre-révolutionnaires !

Ouvriers, à vos machines ! Soldats, à vos fusils ! Moujiks, à vos charrues ! Femmes, à vos cuisines ! Popes, à vos goupillons ! Citoyens, défendez votre terre !


La composition du Directoire était la suivante:

Premier Directeur, Directeur aux Armées et aux Protectorats: N.A. Romanovsky

Directeur à l'Intérieur et à la Justice: P.G. Koutaïssov

Directeur à l'Economie de guerre et aux Mesures Extraordinaires: P.A. Arpakine

Directeur à l'Information: V.N. Teretchenko


Aux côtés de deux militaires qu'on ne présente plus, on trouvait un certain Koutaïssov, chef de l'Okhrana sous Alexandre III, et lié à certains milieux politiques jusqu'à récemment. Quant à Teretchenko, c'était un ancien du PMLR, mais il se murmurait qu'il avait conservé des liens étroits avec Godinnik et certains responsables influents du PMLR...



_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Le Secrétaire

avatar

Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: La proclamation du Directoire   Mar 6 Juil 2010 - 15:57


L'impéritie du gouvernement démissionnaire n'était plus: le Directoire prenait les choses en main, avec énergie et célérité. "L'Etat d'urgence", concept fumeux inventé de toutes pièces par le Directeur Koutaïssov pour éviter de déclarer la Loi martiale, fut déclaré dans toutes les grandes villes du pays.

Des piquets de gendarmes à chaque carrefour, des bataillons de policiers autour des bâtiments officiels, des contrôles d'identité dans les gares et les cafés...; on se serait cru retourné au temps de Nicolas Ier !

Sauf que cette fois-ci, dans le but de restaurer l'ordre public, le Directoire frappait autant à droite qu'à gauche. L'ordre d'arrêter le prince Pojarski avait été lancé, les groupuscules d'officiers radiés et de Septembristes furent placés sous étroite surveillance, tandis que plusieurs dizaines d'anciens caciques de la Milice Rouge étaient raflés par mesure de prévention.

En fait, l'avènement du Directoire traduisait le réveil d'une force qu'on avait cru longtemps inanimée: la bureaucratie. Il existait à travers le pays des centaines de fonctionnaires, éclairés, éduqués, dégoûtés par le marasme et l'anarchie dans lesquels s'enfonçait la Russlavie, et c'était leur soutien qui garantissait l'effectivité des décisions du Directoire. Koutaïssov et Teretchenko, bien qu'ils soient de bords politique opposés, partageaient le désir de l'ordre, le souci de la concorde publique et un patriotisme acharné.

Ce que le Directoire voulait, ce n'était pas faire œuvre politique, mais apaiser suffisamment le pays et raffermir sa sécurité intérieure et extérieure, afin qu'ensuite enfin la démocratie russlave puisse fonctionner de manière stable et apaisée. Pour les Directeurs et leur clique de bureaucrates, peu importait que le peuple choisisse la Monarchie ou la République, pour autant qu'il puisse le faire en connaissance de cause et de plein gré.

Mais avant cela, le chemin vers la paix civile passait par une victoire décisive contre les Jatonnais...

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
 
La proclamation du Directoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: La Sainte Russlavie-
Sauter vers: