La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Bureau exécutif du PIR
Aujourd'hui à 0:56 par Mikha Brasnov

» Une esquisse de conspiration
Hier à 23:10 par Prince Andronikov

» Proposition de rencontre
Jeu 18 Jan 2018 - 23:18 par Prince Andronikov

» Forum
Jeu 18 Jan 2018 - 22:53 par Prince Andronikov

» Camps militaire de Murasibirsk
Mer 17 Jan 2018 - 17:54 par Maison de Livadia

» Hôtel particulier Ventspills - Maison de Livadia
Mer 17 Jan 2018 - 17:45 par Maison de Livadia

» Convocation
Mer 17 Jan 2018 - 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Mer 17 Jan 2018 - 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Organisation politique de la Russlavie 1609

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Organisation politique de la Russlavie 1609   Jeu 7 Oct 2010 - 3:27

Organisation politique

La Société divisée en trois ordres : la noblesse, l’Eglise, le peuple.
La noblesse est divisée en deux catégories :

Les Boyards : les boyards sont de puissants propriétaires terriens, contrôlant de vaste domaines et des centaines de serfs. Les plus puissants d’entre eux ont droit au titre de prince. La plupart des familles princières ont régné jadis sur des principautés indépendantes, avant l’union de Toutes les Russlavies sous l’égide du Tzar Fedor Ier. Les Boyards forment la Douma des Boyards.

Les Barines sont de petits nobles au patrimoine modeste : ils ne se maintiennent que par le servage et les privilèges. On les voit peu à la Cour et aux Affaires, car ils se concentrent sur la gestion de leurs terres.

La Sainte-Mère Eglise Cathodoxe-Orthodique a un empire sans commune mesure à travers toutes les Russlavies. Le clergé dispose de nombreux biens, eglises, monastères à travers le pays. Les hauts dignitaires sont influents et puissants, même si, en définitive, l’Eglise est subordonnée au Tzar qui fait et défait les Patriarches. Certains murmurent que des dissensions religieuses commencent à apparaitre au sein du clergé et dans le bas peuple.

Le peuple : composé du peuple libre, en grande majorité la population des villes, et quelques riches paysans (très rares), et des serfs, qui composent l’essentiel de la population. Le peuple libre dispose d’une représentation au Zemsky Sobor. Les serfs, quant à eux, ne bénéficient de presque aucun droit. Ils sont la propriété des Nobles ou du Tzar qui peuvent les marier, les déplacer, les vendre, les punir, selon leur bon plaisir.

Institutions

Le Conseil : réunit le Tzar, les titulaires des Prikaze, et tous ceux que le Tzar juge bon de convoquer. Tout ceci est informel ; excepté les deux départements, il n’y a pas de ministres officiels, mais simplement des dignitaires que le Tzar nomme à telle ou telle mission.
A ce sujet, il faut trouver des noms pour les officiers d’Etat, les généraux, etc…

Prolsky Prikaze : Département de la Diplomatie

Pechatny Prikaze : Département du sceau impérial (et par extension, des affaires intérieures en général).

Douma des Boyards : convoquée par le Tzar, elle est composée des princes de toutes les Russlavies, et de tous les hommes que le Tzar juge bon de nommer.
La Douma des Boyards donne « bon conseil » et « loyal avis » au Tzar lorsque celui-ci le demande.
Elle n’a évidemment rien d’un Parlement au sens moderne du mot.
Le pouvoir s’exerce dans les alcôves du Kremlin, pas dans cette assemblée de seigneurs trop divisés les uns les autres. Idée : on pourrait également faire de la Douma des Boyards la Cour suprême de Justice, elle jugerait les cas de haute trahison, les procès de princes et de boyards ; etc…

Le Zemski Sobor (Congrès de la Terre), rassemble les trois ordres du pays, sur convocation du Tzar.
Il se compose de : - la Douma des Boyards, le Haut clergé, les représentants des Marchands et des Villes.
Convoqué par le Tzar, le Zemski Sobor est prié de voter les lois que lui propose le Tzar, sans débat.
Le Tzar fait son discours, le porte-parole de chaque ordre fait un discours où il remercie le Tzar de sa confiance, puis le Zemski Sobor vote et proclame le projet.
S’il ne le fait pas, libre à lui, mais l’accusation de trahison n’est jamais loin…
Il s’agit la plupart du temps de lois importantes ou révolutionnaires auquel le Tzar veut donner une légitimité supplémentaire et un plus grand retentissement en la soumettant au Zemski Sobor.
En cas de vacance du pouvoir, c’est le Zemski Sobor, appelé par le Patriarche ou la Douma des Boyards, qui élit le nouveau Tzar.
En théorie, le Patriarche et la Douma des Boyards peuvent aussi convoquer le Zemski Sobor du vivant du Tzar, et sans son accord, mais à leurs risques et périls, puisqu’il s’agit là d’une manœuvre d’opposition contre le Tzar.

Le Soudiebnik (ou l'Oloujenié) : le recueil des textes de lois : pas de constitution au sens moderne.
Plutôt un amas de textes lacunaires, qui se bornent à émettre quelques considérations d’ordre général sur la monarchie.
Par contre, on peut imaginer des lois très précises sur le servage et incroyablement précises sur les crimes et leurs sanctions (du genre : celui qui est coupable d’incendie, s’il est noble, sera décapité après avoir subi le knout. S’il est vil, il sera enterré vivant après avoir eu les mains coupées, etc…)

Gracieuseté de notre MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Organisation politique de la Russlavie 1609
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» organisation pêche en mer de nuit a cogolin le 19/08/2009
» [28.11.2010]Organisation du car - Salon Essen Motor Show
» Rando liberty organisation
» Organisation Journée Avenir Class Triathlon le 6/02/11
» [Formule1] Nouvelle organisation chez Renault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Administration Russlave :: Bibliothèque Nationale-
Sauter vers: