La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
1ère législature de 1918 : résurrection de Livadia
Dim 15 Avr 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Pour ce qui devait être l’un des derniers actes de cette législature, le gouvernement décida de laisser les élus prendre l’initiative de présenter une proposition de loi. Cinq députés issus de la majorité ainsi que des conservateurs de l’opposition constructive rouvrirent donc le dossier épineux de Livadia.

Aux yeux de nombreux russlaves, cette entité dénaturée, brièvement païenne, aux pulsions …


Commentaires: 0
1ère législature de 1918 : question au gouvernement
Sam 17 Mar 2018 - 23:16 par Prince Andronikov
Les séances de questions au gouvernement étaient une réalité tout à fait nouvelle dans l'univers politique russlave, plus habitué à résoudre les dissensions entre majorité et opposition par le sabre et la baïonnette, plutôt que par les procédures parlementaires et l'art oratoire. Certainement était-ce le signe que la Sainte-Russlavie devenait une démocratie apaisée. Le Prince Andronikov était …


Commentaires: 1
1ère Législature de 1918: Renonciation de la Charte de l'ONA
Lun 26 Fév 2018 - 17:05 par Mikha Brasnov
La majorité kadet qui avait ratifié la Charte de l’ONA proposait désormais sa renonciation. Inconsistance ? Sans doute un peu, mais il fallait admettre que l’opinion s’était transformée depuis la dernière  majorité PCD.

La somnolence de l’organisation et ses textes illégaux - fort heureusement rejetés par une majorité d’états membres - dans lesquels des citoyens russlaves se voyaient cloués au …


Commentaires: 4
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Origine de la famille Pojarski

Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 99
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Origine de la famille Pojarski   Jeu 7 Oct 2010 - 3:52




Blason de la famille Pojarski


Extrait de l'encyclopédie Russlave

Oyez, oyez, bonnes gens, l’histoire de l’antique et très illustre principauté de Sousdalie.

L’existence de la Principauté est attestée dès le VIIIe siècle. En ces temps là, elle était sous le gouvernement, odieux aux hommes et à Khrestos, des Lithuzaniens païens. Le pauvre peuple souffrait maints et maints tourments sous la coupe des barbares païens. Innombrables étaient leurs sévices ! forcement de femmes mariées, incendies, sacs, etc… Mais Le Très Haut ne voulut poinct que le peuple souffre ainsi : En l’an 1298, dans Sa Grande Miséricorde, il envoya St-Wolodymir, qui apparut en songe au boiard Pojarski, un homme connu pour sa droiture, sa vertu et sa foi. Obéissant à la parole du Saint, il leva un ost de bons et braves slaves fidèles au Très Haut, et marcha sur la Sousdalie. Les Lithuzaniens, ignorants du chatîment divin, ne se soumettèrent poinct, et marchèrent avec tant et tant de guerriers que l’horizon en estoit couvert, et grande peur s’empara du cœur des Russlaves.

C’est alors que le ciel s’ouvrit et que les Trompettes des Cieux retentirent dans la plaine : Les meschants furent emplis d’effroi : le noble Pojarski leur coura sus, avec cent de ses fidèles, et causa grand carnage chez les barbares, tuant de sa main plus de cent ennemis, et vingt de leurs chefs.

Les idoles furent abattues, les temples sacrilèges voués aux flammes, le peuple libéré et instruit dans la vraie foi.

Depuis, la Sousdalie est la terre la plus heureuse de Toutes les Russlavies, communiant dans l’amour des princes de l’illustre Maison Pojarski qui s’y sont succédés, et dans les félicités de la foi cathodoxe-orthodique.

La capitales des princes est la riche et populeuse ville de Borovitchi, enrichie par le commerce avec les nations du Ponant. Malheureusement, richesse venant, les citadins de Borovitchi sont devenus impies et moqueurs : c’est pourquoi le Prince Ivan Gyediminovitch préfère résider en son bourg de Zwiatislaw, où de toutes les façons l’air est meilleur.

Les Pojarski célèbres:

Guireï Khan (Vsevolod II l’Apostat) (1356 – 1379):

En 1356, les Tatars dominent la Russlavie ; les princes leur payent tribut et se prosternent devant le Gran Khan de la Horde d’Or. L’ambitieux Vsevolod Vsevolodovitch, frère cadet du Prince Ivan, accourt à Saraï, se convertit aux dieux païens des Tatars et épouse la fille du Khan. Celui-ci lui donne 2 000 cavaliers avec lesquels Vsevolod-Guireï s’empare de la Sousdalie et fait étrangler son frère. Son règne est une longue suite de débauches, rapines et cruautés en tous genres contre la vraie foi et le bon peuple. En 1379 ; le vent tourne : les Tatars sont défaits devant Vilny, consacrant le Tzar de Murasibirsk comme le nouvel homme fort du pays. Vsevolod-Guireï est assassiné par son fils Wolodymir (originellement prénommé Batou) qui retourne au Tzar et à la vraie foi.

Wolodimir II Philopalonios (« l’ami des palonais ») (1445 – 1487) ;

L’enfance du jeune Wolodimir est une vallée de larmes, n’ayont pas peur des mots. Forcé de supporter les frasques odieux de son oncle, le prince Ivan II, qui,
sous l’influence délétère de son favori, Georgui Morozilov, fait périr toute sa propre famille, à l’exception du jeune Wolodymir, soustrait à la cruauté familiale par un moine au bon cœur. Elevé à la Cour du Palatin Dobrowsky, féal du Roi de Palonie, Wolodimir met à profit le mécontentement populaire pour revenir en Sousdalie, où entre temps, suite à la mort accidentelle (une chute mortelle dans une baignoire) d’Ivan II, l’insolent Georgui règne seul. Wolodimir renverse l’usurpateur et recouvre son légitime héritage. Il inaugure un règne riche et prospère pour la principauté. Il s’appuie sur les Paloniens pour résister aux ambitions centralisatrices de Murasibirsk. Wolodymir, prince cultivé et lettré (il sait lire et écrire son nom), invite savants et scholars à sa cour brillante. De surcroît, il parvient à épouser en 1456 la nièce du dernier emperer bytanzin ; la princesse, promise au Roi de Swède, passant par la Sousdalie, est enlevée et mariée par Wolodymir, ce qui déclenche la première guerre Swedo-russlave et fait passer la Sousdalie sous la vassalité des Tsars de Murasibirsk.

Ivan Gyediminovitch Pojarski (1638 - 1717); Tzar sous le nom d'Ivan VII.

Depuis la mort brutale de ce dernier, la famille Pojarski est retournée à l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Origine de la famille Pojarski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos Perpignan (2009-2010)
» Article sud ouest sur Trinh-Duc
» Origine d'une boiterie ?
» Petite sortie en famille ce soir (13-02-2010)
» Soutien a RudyBoy et sa famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Administration Russlave :: Bibliothèque Nationale-
Sauter vers: