La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Prise de possession du Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Prise de possession du Palais   Sam 9 Oct 2010 - 17:47

Alors que le Palais d'hiver à Gornograd venait d'être prit par les troupes de la Caserne Pierre-et-Paul par le charmant Général Krassbulov, la situation du Palais des Terems n'est pas tout à fait la même. Ozy croyait qu'il serait facile de faire main basse sur cette institution. Toutefois, Murasibirsk n'était pas comme Gornograd. Des petites rues étroites et une densité de population bien plus élevé. De plus, le Grand-Duc eut vent que des sbires du Prince Pojarski était déjà à l'intérieur et se mettait lentement en oeuvre et en action.

Tenter de prendre le Palais de force pouvait s'avérer fatal et maladroit. Il pourrait aussi perdre le soutient déjà fragile du Maréchal Romanovsky. Peut-être valait-il mieu tenter d'entrer en contact avec Pojarski en premier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais   Dim 10 Oct 2010 - 17:44



Le Palais des Terems devait devenir ultérieurement la résidence officiel du Régent de la Sainte-Russlavie. Ne voulant pas précipité les choses ou gaffer d'une facon ou d'une autre, il avait commencé par se faire déjà couronner Régent pour avoir un titre plus officieux et plus pompeux. C'est alors seulement qu'il écraserait par la force les ennemis en travers de son chemin. Lorsque le sacre eu lieu à Gornograd, plusieurs officiers se rendirent bien compte que se n'était pas une mascarade ou du bluff. Ozy avait réussit a rallier la majeur partie de la ville de Gornograd à la monarchie et au républicanisme... Ce n'était pas bien difficile non plus, c'était l'ancienne capitale des Tsar depuis des lustres. Les gens y étaient déjà habitué.

On parla dans les journaux des putschs qui se lancaient à gauche et à droite dans le pays. Rien de bien grave en perspective. On pouvait assez largement comprendre que c'était aux extrémité surtout que le soulèvement populaire avait lieu. C'était assez ironique, alors que le retour à la monarchie commencait a prendre forme, les villes se soulevait contre la monarchie en place pour restaurer la monarchie. Comme quoi, le manque d'instruction flagrante faisait toujours sourire le Grand-Duc. Romanovsky enverra bien quelques bataillons mater ces écervellés et en tuer quelques uns pour l'exemple. C'est ce que croyait Ozy... or, le Maréchal se faisait souvent absent. Krasstchenko allait=il réussir a maintenir un pays en vie tout seul ? C'était bien beau les idéaux mais en pratique, il allait avoir besoin d'allié pour instaurer son pouvoir et surtout le garder. C'est donc dans cet optique qu'il visa directement le Palais des Terems. Ce n'était qu'une formalité de toute facon.

Ainsi donc, Ozy avait reprit son dirigeable de Gornograd à Murasibirsk et s'y déposa comme à son habitude dans la cours directement en face du palais des terems. Le Maire de la ville attendait le Régent depuis un bon moment déjà. Lorsque les deux hommes eurent serrés les poignées de mains respective, le Maire lui offrit les clés de la ville, en tant que citoyen d'honneur. Le Grand-Duc se gonflant outrageusement le torse, se dirigea directement devant les portes du Palais avec une très forte sécurité. Il demanda au Général Krassbulov de faire défoncer la porte puisqu'on refusait systématiquement de l'ouvrir. À l'intérieur, les gens criaient à l'Usurpateur de la couronne et du système. Ozy n'avait pas prévut une telle réaction. Cela le mit vraiment de mauvaise humeur.


Krassbulov, lorsque vous aurez enfoncé ces portes et les avoir réduites en miette, vous allez faire fusiller ces intriguants. Se sont des traites de la nation. Vous leur prononcerez les chef d'accusation directement dans la cours arrière. Nous sommes en loi mortiale, le pays avant tout, mon ami.... le pays avant tout...

Cela ne prit pas 5 minutes que les millitaires finirent d'enfoncer les portes. Les troupes entrèrent au pas de course à l'intérieur de l'édifice majestueux. Tout ce qu'il y avait de vivant fut mit sous arrestation provisoire. Les plus réticents furent enmenés dans l'arrière cours et fusillés sans autre jugement. Le Grand-Duc se dirigea prestement vers la salle du trône et s'assis dans le grand fauteuil velour rouge le sourire fendu jusqu'au oreille. Il venait de gagner son pari! Le voilà maintenant assis solidement, du moins il le pensait, sur le trône.

Cigare et champagne s'il vous plaît!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais   Lun 11 Oct 2010 - 11:46


A Murasibirsk même, Pojarski ne pu même pas lever le moindre bataillon pour mener à bien son plan B: personne n'osait affronter Krasschenko et Romanovsky. Le prince du recourir à une autre stratégie: le terrorisme.

Rue d'Akanov, un restaurant bien connu avait, aussitôt le coup de Krasschenko connu, affiché un gigantesque portrait du Grand-duc sur sa façade. A midi, un cocktail molotov explosait à l'intérieur, brûlant vif une dizaine de clients.

A l'angle des prospekts Mouraviev et Saint-Vassili, plus personne ne bougeait: un tireur embusqué était caché quelque part sur les toits, et tirait au hasard sur les passants, avec une prédilection pour les bourgeois bien habillés. Il eut encore le temps de tuer quatre gendarmes et un ouvrier tourneur des ateliers Baumann avant que les forces de police ne parviennent à l'abattre.

Le Grand-duc lui même fut affecté par cette campagne de terreur: la camionnette du traiteur "Monsieur Paul" qui devait livrer champagne, cigares et alcools fins au Palais fut criblée de balles par un commando d'étudiants, dont les membres furent immédiatement pendus aux réverbères. Mais cette prompte sanction ne soigna pas la mauvaise humeur du Grand-duc: au même moment, il apprenait que les magasins de "Monsieur Paul" venaient de partir en fumée, victimes d'une bombe artisanale. Adieu la fine champagne !



_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais   Mar 12 Oct 2010 - 3:39

La nouvelle se rendit rapidement jusqu'au trône du Régent. Comment diable? Aucun champagne a déguster pour accompagner son caviar? C'était un coup parfaitement tordu d'une personne lui en voulant personnellement. Et ses cigares? Cette personne étant décidemment cruelle et sans aucune pitié pour le pauvre aristocrate... Mais le comble par dessus tout c'était de voir partir en fumée sa si chère et délicieuse Krassbier, précieusement importée du Krassland. Cette mousse si onctueusement riche de la savonite du mont Krassberg et son goût des plus redoutables. Bref! c'était visiblement pour atteindre le moral du Grand-Duc.

Ozy plongea dans une rage saguinaire qu'il avait hérité de feu son arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père, Stemka Soyembika, le Métropolite aux soifs de sangs sans fin. Ce terrible outrage devait être punit. En même temps, Murasibirsk n'était pas une ville tellement sûr pour sa propre sécurité. Mais la situation tournait encore plus au vinaigre à l'extérieur des deux capitales. Choisir entre Gornograd et Murasibirsk était déchirant puisque la première était sa préférée. Mais pour l'exemple et montrer combien Ozy était indifférent face à un tel spectacle. Il devait se montrer inébranlable et digne de diriger la nation avec son accolyte le Maréchal Romanovsky.

Cet affront allait être vengé... Il recut au même instant un mémo lui signalant le carnage au devant du palais d'hiver de Gornograd. Ainsi donc, on voulait tester le Régent et ses capacités à gouverner? Il se rendait bien compte qu'il lui faudrait tôt ou tard des alliés pour consolider son pouvoir. Il ne pourrait pas rester seul pendant bien longtemps encore ou alors on finirait par avoir la peau du vieu dans une nouvelle embuscade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais   Aujourd'hui à 16:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de possession du Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fabrication prise et volume
» Prise permanente pour chargeur batterie
» Cable avec prise usb femelle et jack male
» Prise 12 volts
» ATTELAGE DEMONTABLE ET PRISE 12V SUR CALIBER SXT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Palais des Terems-
Sauter vers: