La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» 2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Aujourd'hui à 1:12 par Mikha Brasnov

» Communications diverses de la CSH
Lun 21 Aoû 2017 - 22:55 par Diplomatie Scanthéloise

» Programme et idéologie
Lun 7 Aoû 2017 - 13:19 par Miroslav Kopernich

» Siège du PTER
Lun 7 Aoû 2017 - 13:18 par Miroslav Kopernich

» Bureau d’enregistrement des partis politiques
Dim 6 Aoû 2017 - 21:05 par Mikha Brasnov

» Demande de rencontre auprès du ministre
Dim 6 Aoû 2017 - 3:35 par Mikha Brasnov

» Miroslav Kopernich
Sam 5 Aoû 2017 - 22:37 par Mikha Brasnov

» [Vote Critique] Quel micromonde ?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:23 par Mikhaïl II

» Constantïn
Ven 28 Juil 2017 - 5:29 par Mikha Brasnov

» Oukaze du 20 juillet 1917
Jeu 20 Juil 2017 - 16:13 par Alexeï Karenine

» Charte de l'Organisation des Nations de l'Archipel
Mer 19 Juil 2017 - 5:34 par Mikhaïl II

» Entretien avec l'ambassadeur yssois
Mer 19 Juil 2017 - 0:16 par Alexeï Karenine

2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 3
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Prise de possession du Palais d'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Prise de possession du Palais d'hiver   Dim 10 Oct 2010 - 6:01

Le Grand-Duc Krasstchenko fit noliser un vol par ballon dirigeable de Murasibirsk jusqu'à Gornograd. Le vol se fit sans incident et permit à Ozy de sauver du temps. Étrangement, il avait fait affrété un train pour la ville du nord et à la dernière minute un incident étrange avait bloquer velui-ci en gare. Des informateurs dirent au Grand-Duc que c'était l'oeuvre du clan Pojarski et d'un étrange plan jaune-orange... Bref, il finit par arriver en plein centre de la capitale dans la cour même du Palais. Comme d'habitude, le vieu n'avait pas fait les choses à moitié.

Une mise en scène digne du sacre de Nalopéon 1er, empereur de Rance l'attendait. Il n'était que régent de couronne et pourtant dans sa tête, il se voyait déjà Tsar à la place du Tsar... L'ambition était trop souvent le point faible d'Ozy. Ses idées de grandeur avait toujours finit par l'acculer à une terrible défaite. C'est une entrée magistrale qui attendait le Grand-Duc. Lorsque le dirigeable se posa prêt du sol, un orchestre symphonique se mit à faire jouer des trompettes. Trois milliers de personnes attendaient de chaque coté du tapis rouge. Des soldats dans leurs plus beaux uniformes fusil sur l'épaule étaient cordé tout le long de l'allée afin de garantir une sécurité lors du passage du futur régent. La presse était à droite, les généraux et officiers qui avaient aidé Ozy à gauche.




Au son des trompettes et des tambours, Ozy releva le nez haut dans les airs et d'un air fier marcha lentement vers l'entrée principale du Palais. Par terre, de jeunes filles jetaient des pétales roses sur lesquelles le Grand-Duc marchait dessus. Cet mise en scène lui avait couté une véritable fortune et il avait du soudoyer presque l'intégralité de la ville de Gornograd pour être sûr de ne pas manquer son coup.

À l'intérieur, le cortège se poursuivit jusqu'à la chapelle du Palais. Monseigneur Kouzmitch attendait patiemment le futur Régent. Lorsque la musique de la fanfare se termina, Ozy allait au devant de l'autel et s'agenouilla face au Metropolite. Tous les bancs de la chapelle étaient comblés. Amis, famille proche et éloigné. Enfin plusieurs citoyens de Gornograd furent expressément invité afin de rependre la bonne nouvelle une fois la cérémonie terminée. Le pope prit la parole et récita une messe qui du durer environ 45 minutes. Une fois l'eau bénite lancée à qui en voulait bien, Kouzmitch demanda à Ozy.

Ozy Xenofontovitch Krasstchenko, fils de Xenofontovitch Ezekiel von Krassberg, Grand-Duc de Ninjovskia, acceptez-vous la régence de la couronne de la Sainte-Russlavie en attendant le retour d'un souverain digne de porter la couronne? Acceptez-vous de défendre à coeur les intérêts de la nation et de ses citoyens? Acceptez-vous de ne pas abuser de votre pouvoir?

Ce à quoi Ozy répondit un simple OUI! Ainsi officiellement Ozy devenait Régent de la couronne!

La musique repartit de plus belle, dehors des feux d'artifices brillèrent de mille feux durant une partie de la soirée. Un immense banquet avec des lacquais et des majors d'hommes versèrent du champagne et de la krassbier à tous les convives et invités. C'était un retour digne et en force des anciennes traditions qui avaient lieu. Ozy en était fier. Parmis la foule il y avait plusieurs aristocrate revenus d'un exil forcé par la venue au pouvoir des merksistes. Le Grand-Duc allait montrer combien les apparats étaient important pour montrer la puissance personnel d'un personnage tel que lui. Pojarski pouvait peut-être bien comploter dans son dos à qui voulait bien l'entendre, le faste et le cérémonial de Krasstchenko le prenait de vitesse.

La soirée se termina très tard dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais d'hiver   Lun 11 Oct 2010 - 11:36


Le train blindé affrété par Krasschenko finit par arriver gare de Fanlinde. Voyant surgir au loin l'imposante silhouette de ce qui avait été l'ancien train personnel de Nicolas Ier, un obscur préposé parvint à réunir à la hâte un comité d'accueil tout beau tout neuf: c'était sans doute le Maréchal Romanovsky (ou quelque autre huile) qui arrivait de la capitale: il fallait l'accueillir comme il se doit. On avait même fait venir une fanfare, celle de l'école Novembrya.

C'est au son du tuba et de la grosse caisse que le train entra en gare...apportant avec lui un bataillon entier de tchetniks, et ceux-ci apportant avec eux mort et effroi. Le train n'avait pas encore ralenti que des rafales de mitrailleuse balayaient les quais: l'entièreté de la fanfare fut fauchée en trois secondes, les corps exsangues des enfants s'effondrant au milieu de leurs instruments. La foule se dispersa dans toutes les directions tandis que des tchetniks armés jusqu'aux dents descendaient du train et s'emparaient de la gare en quelques minutes.

Au même moment, les soldats du 8e Kalmouk, menés par un obscur sous-officier à la diction étrangement aristocratique, empalaient leurs officiers au murs de la caserne, et se jetaient sur les prospekts, cassant les vitrines et molestant les bourgeois.

Déja des troupes loyales à la République se regroupaient pour mater la rébellion, mais, du Palais d'Hiver, les officiels rassemblés par Krasschenko ne pouvaient pas ne pas entendre les détonations et les rafales qui claquaient à travers la ville. Plus d'un nouveau dignitaire sentit un frisson parcourir sa nuque: Krasschenko les avait-il abandonné ?

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko

avatar

Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais d'hiver   Mar 12 Oct 2010 - 3:24

Ce fut un choc et une consternation terrible pour les fidèles alliés de Krasstchenko. Il venait de comprendre que l'accession au pouvoir suprême de leur ami ne venait pas du même coup les mettre à l'abris contre des terroristes ou des gens peu cotnent de revoir l'Ancien Régime se remettre lentement en place. Le colonel Timochenko, l'un des amis les plus intimes d'Ozy restait sans voix. Comment riposter face à une telle démonstration de violence? Il n'attendit même pas que le Régent lui téléphone pour lui donner ses ordres, il allait agir de son propre chef pour punir les coupables. Mais en même temps c'était une occasion inespérée pour discréditer totalement l'ancien pouvoir Merksiste. On ne pouvait le cacher à personne. Ce que détestait par dessus tout un monarchiste et aristocrate, c'était bien un rouge. Et tant qu'a le voir le PML déjà par terre agonisant lentement de sa belle mort, autant frapper dessus avec la plus grande violence possible, telle une vengeance salvatrice.

Le Colonel timochenko fit donc parraitre immédiatement dans la ville de Gornograd des communiqués placardés aux quatre coins de celle-ci. Il contacta personnellement la presse et leur dicta ce qui serait écrit dans la une de demain. LES MERKSISTES SE VENGENT EN TUANT DES CIVILES INNOCENTS. Tel serait écrit dans toutes les pages des organes méditatiques. En faisant porter le blâme sur les mauvaises personnes, tradition courrante en Russlavie, il allait vérifier qui avait fait un tel coup et pourquoi donc?

Timochenko prit le téléphone et contacta l'Okhrana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de possession du Palais d'hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de possession du Palais d'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est l'hiver, pensez a modifier la position de la prise d'air...
» Maintient batterie en hiver
» Orleix hiver 2013
» fabrication prise et volume
» Qui roule l hiver en cuir Soubirac…?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces russlaves :: Gubernya de Gornograd :: Gornograd-
Sauter vers: