La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Recrutement   Sam 6 Nov 2010 - 18:54

Voulant faire d'une pierre deux coups, je m'étais renseigner sur l'emplacement du bureau de recrutement le plus proche, et il s'avérait que le ministère de la guerre en soit un aussi, curieux, normalement un ministère c'est pour la paperasse, les recruteurs sont au dehors dans des bâtiments annexes, mais ça ne semblait pas ce faire dans pays.

Grosse bâtisse, très clinquant, j'en déduire qu'ici, c'est l'armée qui a un pays et pas l'inverse. Je m'avançais, plus j'approchais, plus c'était énorme, non pas énorme en taille et d'apparence, ça ne faisais qu'une chose, écraser le visiteur, le frappé par tant de d'apparat. Je n'osais imaginer le budget de l'état alloué à l'armée, ça devait être quelque chose de gros.

J'entrais, un hall immense, beaucoup de gens, en uniforme parfois, beaucoup de fonctionnaires, surement des militaires qui n'ont jamais mis les pieds sur un champ de bataille. Je ne savais par ou commencer, peut-être qu'en demandant des renseignements, oui mais à qui ?

Je ne remarquais pas vraiment d'accueil ou je pourrais demander des renseignement, peut-être qu'il y a un préposé au recrutement quelques part, je cherchais un peu partout dans le hall voir si il n'y avait pas des indications précises sur la présence d'un recruteur ici. Je trouvais un panonceau avec un plan du niveau ainsi que la légende.

« Bureau du recrutement, étage 1, escalier 2, couloir « B », première porte à gauche. »

Net et précis, ça commençait bien, je suivais l'indication pour atteindre ce bureau. Dans le hall, il y avait plusieurs escaliers numéroté, je prenais le deux, pas besoin d'aller plus haut, le couloir « B » était juste à ma droite, et la première porte à gauche y était. Je pénétrais dans la pièce. Une personne devant une genre de comptoir, elle ne m'avait pas remarquer. Je m'avançais.


« Excusez moi. Je cherche des renseignement sur le recrutement pour les … mercenaires. »

J'avais hésiter à dire « mercenaire » peut-être qu'ils n'étaient pas autorisé à s'engager dans une armée régulière, je verrais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Recrutement   Dim 7 Nov 2010 - 1:14

La femme en question était une jolie créature, par le hasard des choses, elle était une des secrétaires particulière du Généralissime-prince, Fedor Pojarski. Elle observa attentivement l'homme qui venait s'adresser à elle, l'air complètement perdu dans le dédale de l'immense et prestigieux édifice de la guerre et de la marine.

Bonjour Monsieur, je m'appel Tatiana Ferodovna Umgolich. Bienvenue dans le Ministère de notre bon et grandissime Prince Pojarski. Le bureau du recrutement se trouve ici même. Puis-je voir vos papiers?

Fedor s'exécuta et lui montra ses nouveaux papiers d'immigration russlave. Elle fut surprise lorsqu'il lui dit le mot mercenaire... Le Généralissime cherchait justement de nouveaux officiers pour l'Armée Impériale réformée.

Attendez un instant, monsieur, je vais vous mettre en contact avec le Généralissime lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Recrutement   Dim 7 Nov 2010 - 23:11

Je l'à voyais partir par une porte derrière elle, je suis sur qu'ils réservent un traitement de faveur pour les mercenaires.

Je voyais des chais, j'allais m'y asseoir, j'avais toujours mes valises en main, d'abord un travail que je suis sur de ne pas perdre, et le toit vient plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Recrutement   Lun 8 Nov 2010 - 14:16


Une porte claque, et un homme vêtu d'un uniforme vert sombre, presque noir, sans décorations ni chamarres, entre dans la pièce; c'est le Prince Pojarski, Généralissime des Armées Impériales, qui s'est déplacé en personne, pour échapper un moment aux monceaux de paperasse qui s'accumulent dans son bureau.

Le Curriculum vitae de Vladimirovitch l'intrigue également. L'Armée russlave compte 3 millions de braves, mais des spécialistes, elle en compte peu. Le soldat russlave type est un paysan raflé dans son village, et expédié au front avec des chaussures trouées, un fusil périmé, et une ignorance absolue des raisons pour lesquelles on l'envoie se battre. Quant à l'officier russlave... Il est très courageux, ou très corrompu, ou les deux à la fois.

Des spécialistes, des gens compétents, le Général-prince en a donc le plus grand besoin, et c'est pourquoi il a décidé de rencontrer en personne cet homme qui se prétend "mercenaire". Le prince s'assied négligemment face à son interlocuteur, et lui tend son étui à cigarettes, une fine boîte métallique frappée des armes Pojarski;


- Une cigarette, monsieur... monsieur Vladimirovitch ?

Sans attendre la réponse, Pojarski allume sa propre cigarette, et embraie, massant distraitement ses joues ombrées d'une mauvaise barbe qui le fait ressembler à un brigand kaukazien... ce qu'il a sans doute été dans une autre vie:

- Je lis que vous êtes spécialisé en "génie militaire", et que vous cherchez un emploi en tant que mercenaire ? Dites-moi donc, Fedor Ivanovitch, de quelle façon désirez-vous être utile à votre nouveau pays ? Un poste à l'Etat-major ? Dans la logistique ? Dans la Garde Impériale ? Ou bien voulez-vous voir la guerre, la vraie, celle que nous allons bientôt reprendre contre les Jatonnais ? Etes-vous apte à commander des soldats russlaves sous le feu ?


Le prince se renverse dans sa chaise, attendant la réponse de Vladimirovitch. Il sort d'un geste souple une flasque, qui contient sans doute de la vodka, de sa poche, et s'en abreuve généreusement, puis la fait glisser vers son vis-à-vis.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Recrutement   Lun 8 Nov 2010 - 17:14

J'avais en face de moi un mec louche, m'inspirait pas confiance, mais bon, fallait bien que je trouve du boulot.

« Je ne fume pas général. Pour commencer, général, je ne suis pas spécialisé dans le génie, je suis un génie. Je suis sapeur de formation, bien que je n'ai guère souvent porté la barbe réglementaire, ayant un diplôme de lieutenant en second, je n'ai pas était assez longtemps dans les sapeur pour me laisser pousser une barbe digne de ce nom. J'ai était formé à l'école du génie militaire à Elbêrönhit, Belondor, j'y ai passer mon enfance, mais je n'ai pas le souvenir d'y être née. »

Je marquais une pause, je me demandais si il suivait ce que je disais, ou si il était déjà embrumer par la fumée de son tabac.

« Demandez moi ce que vous voulez qui puisse relever de mes compétences, j'ai fait parti de l'état-major d'un corps d'armée lors de mon service belondaure, j'ai travaillé à la logistique pour assurer des ravitaillement rapides au endroits ou il y en avait besoin. J'ai déjà eu affaire avec des gens d'une garde mais je n'ai été dans aucun régiment d'élite, bien que je soupçonne que j'en ais parfaitement les moyens. Je sais commander, et je suis un homme de terrain, je tire bien, je sabre bien, à pied ou à cheval, cela m'est égale. »

Je me demandais si il n'était pas mieux que j'en vienne tout de suite au faits, cela pouvait attendre.

« Étant dans le génie depuis toujours, j'ai un diplôme d'ingénierie, ainsi que de sciences physiques et chimies, ainsi que certaines autres choses, que je me suis gardé de rajouté et qui pourrait faire tache sur mon CV, si jamais les militaires sont conduits à faire des choses qui pourrait nuire à l'image. Je suis aussi un bon sténographe, et je suis très bricoleur. Et enfin, j'ai était déjà blesser au combat. »

Alliant je geste à la parole, je montrais à ce général ma main gauche, auquel il manque deux phalanges à l'annuaire.

« Et j'ai quelques notions de turcose. »

Pour ne pas dire que c'était ma deuxième langue maternel.

« Maintenant à vous de voir, général. »

J'attendais droit comme un ''i'', pratiquement au garde à vous, mais pas trop, j'avais toujours mes valises avec moi, pas question que je m'en sépare, même dans un ministère on n'est jamais trop prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Recrutement   Lun 8 Nov 2010 - 17:53

Le Général-prince écrasa lentement sa cigarette dans le cendrier, un vague sourire aux lèvres. Ce type n'a pas froid aux yeux, pensait-il. Pojarski avait tout particulièrement relevé l'allusion à ce qui "pourrait faire tache sur un CV". Pojarski lui-même était bien placé pour se douter de quoi il s'agissait: lui-même avait... eh bien, il avait mitraillé, égorgé ou plastiqué, disons, un certain nombre de gens, à une époque où il était loin de s'imaginer en Généralissime des Armées Russlaves.

- Bien, Fedor Ivanovitch. Ce que vous me dites est plutôt impressionnant. Si tout est vrai, vous êtes l'homme idéal pour mener à bien un projet qui me tient à cœur depuis quelques temps... Voyez-vous, l'Armée Russlave est colossale, pleine de soldats prêts à se faire tuer sur place plutôt que de reculer, mais nous manquons complètement de soldats d'élite: la Garde Impériale elle-même n'est pas un corps d'élite: juste quelques milliers de grands soldats joufflus qui meurent un peu mieux que les autres: en rangs serrés, et sans proférer un son.

Ce que je veux, c'est créer un corps d'élite, un bataillon spécial, composé d'hommes triés sur le volet, recrutés en dehors des canaux habituels: un corps chargé de missions "délicates": infiltration, guérilla derrière les lignes ennemies, sabotage, agitation, etc... Quand nous reprendrons l'offensive contre les Jatonnais dans le Kaukaze, il nous faudra un commando spécial qui puisse paralyser l'ennemi sur ses arrières, afin que notre offensive ait une chance de réussir. Pensez-vous être l'homme capable de former et de commander ce bataillon spécial que j'ai l'intention de créer ?


Le Prince alluma une nouvelle cigarette, puis se leva et s'approcha de Vladimirovitch:

- Je ne vous cache pas qu'il faudra faire des choses peu cathodoxes: il va falloir recruter nos tueurs là où on peut les trouver: dans la pègre, chez les anciens soldats de la Milice rouge, par exemple. Je veux des soldats qui soient prêts à tuer, saboter, assassiner, sans la moindre pitié ni le moindre scrupule: par conséquent, leur chef doit l'être aussi.

Votre réponse ?

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Recrutement   Mar 9 Nov 2010 - 0:32

Mon bonhomme tu y est allé un peu fort sur ce coup, me disais-je. Impossible de refuser, et difficile d'accepter. Je pouvais feindre que j'avais un code de conduite en tant que soldat privés qui m'amenait à ne faire plus que ce qu'il ne faut en terme de violence. Mais comme tout le monde dans l'archipel, je n'avais que la réputation de barbares de la part des russlaves.

Rien ne m'obligeais cependant à apprendre à ces gens tout ce que je savais, les bases pouvaient suffire.


« Et bien je pense que cela est réalisable, mais inutile d'aller chercher vos hommes bien loin, recrutez de simples paysans, donner leurs un entrainement intensif et quelques confrontations directe avec un ennemie suffira pour en faire des hommes aguerris. Cependant je n'ai pas était former à ces missions d'espionnage, tout au plus, le génie peut faire de la reconnaissance, aux mieux vous cartographiez des terrains inconnues, parfaitement fiable bien entendue. Je ne pense pas vraiment être l'homme de la situation, mais je veut bien accepter de former un groupe selon mon savoir et ma manière d'enseigner, cependant je pense que vos services secrets les formerait mieux que moi à l'infiltration et à l'espionnage, je pense que mon enseignement fournira de solides bases, que vos agents secrets seront satisfait d'embellir. »

C'est ce qui s'appelle retombait sur ses pattes. Une raison bien argumenté pour ne pas tomber dans ce genre de choses, je suis un soldat, pas un espion.

« vous savez si ce que vous me dites est vrai concernant l'état de votre armée, alors c'est une armée d'instructeur qu'il vous faudra, je pense qu'il serait plus judicieux de mieux entrainer vos troupes plutôt que de former une unité tel que vous me la décrivez, elle serait parfaitement inutile à des troupes non entrainer. Enfin, ce n'est que mon point de vue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Recrutement   Mer 17 Nov 2010 - 4:21

Le Généralissime reçu un télégramme urgent provenant directement de l'État-Major du Kaukaze. Il du quitter rapidement le bureau et s'en excusa à son interlocuteur. La discussion allait surement reprendre d'ici quelques heures... Mais par le hasard des choses, le Régent de la couronne se trouvait dans les parages. Le Prince Pojarski discuta brièvement avec Krasstchenko et lui demanda de continuer l'entrevue. Ozy trouva la situation étrange et particulière mais se laissa embarqua dans le jeu. Après tout, son après midi était plutot calme. Il pénétra donc dans le grand bureau du Généralissime et se présenta personnellement à l'homme en face de lui.

Bon après-midi monsieur, à qui ai-je l'honneur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Recrutement   Sam 20 Nov 2010 - 18:50

J'avais des doutes concernant ce pays, à présent, j'en été sur, c'est un pays bizarre, prétextant un message urgent, ce général s'en alla comme un mal propre, et à peine trente secondes plus tard, je me retrouvais nez à nez (c'était le cas de le dire) avec un type qui en avait, du nez.

Quel engin ! Un nez crochu pareil, il y du sang krasslandais dans les veines. On en voyait de temps à autre au Belondor des types avec des proéminences nasales plus ou moins prononcé, mais celui-la, c'était bien un pur jus ! Je lui aurais ri au nez, mais je sentais que ça n'irait pas pour ma recherche de travail. Pour couper court au grotesque de la situation, je lui répondis sans ménagement.


-A vous aussi monsieur. Fedor Ivan Vladimirovitch, mercenaire, je souhaite m'engager dans votre armée, j'ai déjà fait les présentations avec cette personne qui vient de partir. Je crois qu'il pourrait vous dire que je suis une recrue potentiellement bonne, si vous avez le temps de le rattraper. Je suis spécialisé dans le génie militaire, si cela peut vous convenir. Et à qui ais-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Recrutement   Lun 22 Nov 2010 - 17:46


Le Général-prince revint aussi vite qu'il avait disparu. Il exécuta une courbette devant le Régent puis déposa sur le gigantesque bureau - digne d'un dictateur - la liasse de papier qu'il était allé chercher.


- Bien, Fedor Ivanovitch, voilà vos ordres d'affectation: je vous nomme Colonel du IIIe Régiment de Génie "Grand-duc Mikhaïl": je vous préviens, la discipline s'y est un peu relâchée: les soldats ont élu leur propre soviet, ils ont abandonné leur nom officiel pour s'appeler Régiment "Drapeau Rouge"... vous devrez faire preuve d'autorité... La caserne se trouve ici-même à Murasibirsk, rue St-Pavel. Si vous parvenez à restaurer l'ordre et la discipline dans ce régiment, et à les instruire de vos connaissances, nous pourrons envisager une promotion rapide et éclatante...

Le Prince laissa planer cette idée séduisante dans l'air...

- Le commandement militaire d'un district entier, par exemple... Vous pouvez disposer, colonel.


Puis le Prince parut se rappeler quelque chose:

- Ah, j'allais oublier: en tant qu'officier de l'Armée Impériale, vous devez prêter serment; répétez après moi:
" Je jure devant Khrestos Tout-Puissant de servir Sa Majesté Impériale, le Tsar Imperator, sincèrement et fidèlement, de lui obéir en toutes choses, et de défendre sa dynastie jusqu'à la dernière goutte de mon sang."

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Recrutement   Mer 24 Nov 2010 - 0:24

Vladimirovitch s'il vous plait, Ivanovitch ça sera pour mes descendant.

J'étais quand même dans un sacré pays, il n'y avait pas que la discipline qui s'y était relâché. Colonel, déjà ? J'avais pensé qu'il y avait une mise à l'épreuve avant d'atteindre un tel sommet. L'idée même de passer un serment ne me plut guère, mais bon, c'était du blabla bien vite oublié, leur Khrestos machin-chose, finira bien par être oublié, quelque part dans les méandres cérébrales. Je n'en avait rien à faire de leurs serment, mais si ce qu'il dit est vrai sur la discipline, je serais dans mon bain, je vois déjà les peloton d'exécution.

Comme il fallait que je fasse quelque chose, je levais la main droite, et répéter sans changer la moindre virgule et sans le moindre trou de … Heu …, ça va revenir.

"Je jure devant Khrestos Tout-Puissant de servir Sa Majesté Impériale, le Tsar Imperator, sincèrement et fidèlement, de lui obéir en toutes choses, et de défendre sa dynastie jusqu'à la dernière goutte de mon sang."

Et patati patata, et blablabla … J'en avais déjà ras-le-bol, mais prononcer ça devant un type que je soupçonnais de porté un uniforme pour la première fois de sa vie et un krasslandais avec un roc à la place du nez, c'était quelque chose.

J'osais une question.


Et je commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Recrutement   Mer 24 Nov 2010 - 0:48


Le Général-prince leva les yeux de sa paperasse et les plongea dans ceux de son interlocuteur, sans y déceler la moindre parcelle de crainte, ce qui lui déplût souverainement; Pojarski ne connaissait qu'une seule manière de mener les hommes: la peur. Et ce Vladimirovitch y semblait tout à fait insensible. Pendant un moment, Pojarski fut traversé par l'idée que cet homme était peut-être un dangereux pychopathe, idée qui l'amusa beaucoup.

Le prince sourit méchamment. On va voir si tu feras toujours autant le malin après ta première journée... pensait-il. A la vérité, quand on parlait du IIIe Régiment de Génie, "indiscipline" était un doux euphémisme. Ce régiment était en fait l'un des pires de toute l'Armée; c'était un nid de Rouges, d'agitateurs, de républicains et de brigands. Et son cantonnement dans la Capitale le rendait encore plus dangereux. Abandonnés à eux-mêmes, dépourvus d'officiers depuis la chute de la République, les soldats du IIIe avaient élu un soviet.

Autant dire que Pojarski se souciait peu de l'issue de la mission donnée à Vladimirovitch. S'il réussissait (ce qui était franchement peu probable), tant mieux. S'il se faisait embrocher à coup de baïonnette par ses hommes, Pojarski tiendrait le prétexte pour faire bombarder la caserne, et se serait en plus débarrassé de cet métèque arrogant par la même occasion.


- Quand commencez-vous ? Mais tout de suite, colonel ! Voici un ordre de mission. Vous passerez par le Bureau des Affectations, au rez-de-chaussée, où vous attendent vos futurs seconds, le capitaine Sidorine et une demi-douzaine de lieutenants affectés à votre régiment ("des blancs-becs tout juste sortis de l'Ecole militaire, pas une grosse perte", songea Pojarski.)
Vous vous rendrez ensuite directement à votre caserne, rue St-Pavel, dans la banlieue sud-est. Demandez un plan au secrétariat. Rompez.


_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recrutement   Aujourd'hui à 0:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Recrutement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recrutement de modérateur
» recrutement club belge
» RECRUTEMENT – Géomaticien pour l'ON3V
» Stage de recrutement à Evry
» Recrutement pour etre modo du 13/02 au 20/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Ministères et bureaux :: Ministère de la Guerre et de la Marine-
Sauter vers: