La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917
Dim 21 Mai 2017 - 19:32 par Mikhaïl II
Comme l’exigeait l’article 12 des Lois Fondamentales, le Tsar convoqua formellement la Douma suite aux élections du mois de mai. Le cérémonial était relativement simple et débutait avec le discours du trône au Palais des Terems auquel les députés étaient invités. Cette fois-ci, le tsar se fit présenter son texte par la majorité PCD, rompant avec la tradition qui laissait au souverain le choix de …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 0
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 L'avénement du Tsar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Secrétaire

avatar

Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: L'avénement du Tsar   Jeu 17 Mar 2011 - 10:50

Le 16 mars, le Régent de l’Empire, Ozy Krasschenko, déclara dans une annonce officielle que sa mission était terminée, et qu’il abandonnait le titre de Régent pour redevenir un simple et honnête citoyen. Personne n’était dupe : le vieux renard était toujours l’homme fort du régime. Néanmoins, il était venu le temps de rétablir un Tsar sur le trône de Saint-Wolodymir.

Le prétendant légitime était le prince Mikhaïl, dernier fils vivant de Nicolas Ier, un jeune homme plus connu pour son amour des chevaux que de la chose publique. C’était le candidat de Krasschenko. Se produisit alors une scène digne des anciens temps. Dans la nuit du 16 au 17, suite à d’obscures intrigues souterraines dont on ne connaitra sans doute jamais le fin mot, le prince Mikhaïl fut jeté dans un train blindé et envoyé dans un sanatorium ozzète aux fins de reposer ses nerfs fatigués. Le matin du 17 mars, la Stavka, le Gouvernement et le Métropolite de Murasibirsk produisirent une déclaration conjointe sur les marches du Palais Samsonov :


Au peuple russlave,

Réjouis-toi, ô peuple ! Car il a plu à Khrestos (béni soit son nom) d’appeler à la tête de la Sainte Russlavie le meilleur des souverains : le Grand-duc Konstantin, fils d’Alexandre II, frère de Nicolas Ier, a accepté avec courage et grandeur la couronne d’épines des Tsars Isopostoles. Il a juré sur les Saintes Evangiles de St-Bob, et fait le serment de servir Khrestos et la Patrie en tous points.

Gloire au Tsar Konstantin ! Gloire à Khrestos ! Loué soit Son Nom ! Vive l’Empire !


Qui était ce grand-duc Konstantin qui venait d’écarter son neveu du trône impérial ? Quinquagénaire ambitieux, il avait longtemps végété dans l’ombre de son frère Nicolas, avant d’acquérir un certain prestige durant les Guerres Turcoses. Manifestement, l’Armée et les élites russlaves le jugeaient plus à même que son neveu de rétablir la grandeur de l’Empire.

Son premier acte de gouvernement était lui aussi digne des temps anciens, des anciens Morains, plus précisément. Konstantin I, pour fêter son avènement, organisa une gigantesque parade militaire dans les rues de Murasibirsk, suite à quoi chaque soldat participant reçu dix roubles et une bouteille de vodka. Comme de bien entendu, on finança cette généreuse donation en rackettant la communauté noordzeelandaise.


_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Anissim Gornostaï
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: L'avénement du Tsar   Lun 21 Mar 2011 - 23:39

"Vive le Tsar! Vive le Tsar!", voilà ce qu'entendait le Prince Gornostaï sous ses fenêtres grandes ouvertes en cette douce nuit de printemps...
Il semblait donc que l'Empire était de retour, mettant fin à la mascarade de la régence.

Gornostaï n'avait pas vraiment œuvré au bien de ce régime condamné à péricliter du fait de sa non existence... Il avait plutôt participé passivement à sa décadence!

Alors, en cette soirée, il était temps de raccrocher les wagons, il était temps de se rabibocher avec le pouvoir: le prince s'approcha de la fenêtre, jeta un coup d'œil furtif vers cette foule mi-ivre mi-dévote, pui s'avança, et se mit à crier avec son plus bel accent, roulant les r et montant dans les graves: "Vive le Tsar! Vive le Tsar! Hourra! Hourra!". Ce faisant, comme c'était la tradition sous l'ancien-régime, il prit des poignées d'or et les jeta au peuple en cette soirée de joie et de partage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'avénement du Tsar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» surentraînement: la zone rouge du sportif
» Entraînement chien
» [Evénement] Les 10 ans de la New Beetle !
» CREF (Centre Régional d'Entraînement et de Formation)
» Quelle est la définition de l'entraînement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: La Sainte Russlavie-
Sauter vers: