La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le peuple



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Ven 22 Avr 2011 - 22:57

La minorité noordzeelandaise, déjà fortement amputée de ses membres au cours de ces dernières années, voit la colère du petit peuple russlave s'abattre sur elle. En effet, les agressions se multiplient et la maréchaussée local ne semble guère s'en émouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Secrétaire



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Ven 22 Avr 2011 - 23:34


C'était ainsi que l'on concevait une "politique sociale" en Russlavie: jeter le peuple sur quelque minorité faite bouc émissaire, afin de détourner la plèbe stupide des vrais problèmes.
Les exactions contre les Noordzeelandais, après les Hébraïtes, étaient donc fortement encouragées par le Gouverneur de la province, le vieux général Krasnov.

Celui-ci décida même de passer à la vitesse supérieure: il voulait organiser un grand pogrom à travers toute la province: il fallait que, en même temps, le même jour, toutes les localités abritant des Noordzeelandophones soient saccagées et pillées par la foule, de manière "spontanée". Après un coup pareil, Krasnov était sûr de pouvoir lancer sa carrière à Murasibirsk. Le Tsar allait adorer.

Des instructions furent envoyées à tous les chefs de police, afin d'exciter la haine du peuple contre les "riches ploutocrates du Noordzeeland", dans le but de déclencher un pogrom général le 1er dimanche de mai.

Une missive fut envoyée à l'Evêque de Kalingrad, lui demandant d'ordonner à tout son clergé à travers la province de prêcher contre le Noordzeeland. De plus, au jour fatidique, les popes devaient, lors de la messe, appeler directement leurs ouailles à exercer "la juste vengeance de Khrestos contre les impies".

Il ne vint pas à Krasnov l'idée que c'était e plus épouvantable massacre de l'histoire russlave qu'il était en train d'organiser.




_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Diplomatie Noordzeeland



Nombre de messages : 75
Localisation : Noordzeestad, République de Noordzeeland
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Sam 23 Avr 2011 - 13:52

Dans la province toute entière les communautés noordzeelandophones se passaient le mot: des choses terribles se tramaient, la Mère Noordzeeland avait mis en marche des réseaux sur le continent... Des consignes simples se transmettaient dans la plus grande clandestinité: les biens devaient être protégés et cachés, les enfants devaient être mis à l'abri...

En l'espace d'une nuit de nombreux noordzeelandophones avaient muché leurs biens les plus précieux: si les sbires du Gouverneur venaient, ils ne trouveraient rien d'autre que des louches en bois et des conserves de haricots et fèves...
Un réseau "Vrijheid voor kinderen" se mettait même en place: les nouveaux nés et les plus bambins des noordzeelandophones des villages d'Oudmourtie étaient convoyés dans le plus grand secret vers le littoral...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Secrétaire



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Lun 25 Avr 2011 - 11:04


Suite à des informations troublantes venues du représentant russlave à l'OMF, le Gouvernement, ignorant ce que tramait le gouverneur Krasnov, lui envoya l'ordre de redoubler de vigilance et de surveiller les populations noordzeelandophones du littoral, soupçonnées d'entretenir de secrètes complicités avec le Noordzeeland.

Afin d'aider le gouverneur dans la surveillance des côtes, le gouvernement envoyait en Oudmourtie deux compagnies de gendarmes montés et le VIIIe régiment cosaque "Printemps des Peuples", réputé pour son efficacité dans les opérations de "maintien de l'ordre".

Dans le même temps, les bureaucrates du Ministère de l'Intérieur, en collaboration avec la Stavka, travaillaient sur un plan de sécurisation définitive des côtes, en prévision du conflit qui, dans l'esprit de tous, n'allait pas tarder à éclater.



_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Lavrenti Boulgakov



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Ven 29 Avr 2011 - 1:05

Partout dans la province des mouchards et des hommes d'actions de la branche révolutionnaire du PML se préparaient à soutenir la communauté noordzeelandophone. Y compris s'il fallait préparer un éventuel débarquement...
Pour cela des moyens discrets allaient être mis en œuvre, à commencer par prendre contact avec la République du Noordzeeland.
Sur le terrain les actions subversives avaient déjà commencé et de prétendus patriotes avaient demandé à rejoindre les régiments impériaux. Dans le même temps, les rouges infiltrés à l'administration provinciale faisaient tout ce qui leur était possible pour ralentir ou rendre défaillante la bureaucratie locale.
C'était dire que depuis l'avènement de Knoutine, le pseudonyme du camarade suprême, le PML semblait ressuscité avec un esprit plus combatif et mieux organisé. Prendre le pouvoir ne serait pas la chose la plus difficile, mais le conserver allait être un défi...
Knoutine de son côté voyait déjà ses nuits blanches de dirigeant et sa probable paranoïa car effectivement, la politique russlave était un véritable nid de crabes et du jour au lendemain, le pays pouvait passer d'un Empire à une Théocratie en passant par une République sans que cela ne soit gênant pour les fonctionnaires dociles qui s'adaptaient à la photo du dirigeant du moment accrochée aux bureaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Ven 29 Avr 2011 - 13:12


Le spectre d'une nouvelle révolution agitait les nuits du Tsar et l'empêchait de trouver le sommeil. La monarchie avait à peine été rétablie, sur des bases solides (du moins le pensait-on), qu'elle était déja menacée par des épreuves terribles. La Russlavie était seule, isolée, contre trois adversaires redoutables qui coalisaient leurs forces pour abattre définitivement le danger panslave. Edoran à l'ouest, le Noordzeeland au nord, le Jaton à l'est... La situation était critique.

Mais, jusqu'il y à peu, le Tsar espérait encore que face à ce péril, toute la Nation s'unirait autour du Trône: que les ouvriers, les paysans, les bourgeois, les libéraux, les républicains, les merksistes, mettraient de côté leurs griefs contre le régime et soutiendraient le Tsar pour sauver la Patrie.

Or, tous les rapports de police montraient que ce n'était pas le cas. Les sympathies pro-edoranaises grimpaient dans les protectorats. En Russlavie même, selon les mouchards de l'Okhrana, le PML, sous son nouveau leader, avait choisi la voie la plus radicale: celle de la trahison et de l'entente avec l'ennemi. Sabotages et grèves commençaient à se produire. La production militaire, dont l'Armée avait le plus grand besoin, commençait à baisser, sous l'influence de la propagande merksiste dans les usines.

Ah ! pensait le Tsar, ce n'est pas Medjelev qui aurait fait ça ! C'était un modéré en comparaison de la clique qui avait repri les rênes du PMLR.

Mais le Souverain n'était pas homme à se décourager, et il réagit de la seule manière qu'il connaissait. Le Gouverneur Krasnov, ce vieux réactionnaire né en 1842 (ah, le bon vieux temps du servage), reçut les pleins pouvoirs.

La répression s'accrut. A Pockzin, la police tira à balles réelles sur la foule: quinze morts. A Willemstadt, les Cosaques du régiment "Printemps des Peuples" knoutèrent les cent noordzeelandophones les plus riches de la ville sur la place publique, tandis qu'un étudiant sur lequel on avait trouvé de la littérature révolutionnaire était sommairement pendu à un lampadaire. Des tribunaux itinérants, rapidement surnommés "aller-simples", parcouraient la province, expédiant systématiquement au Katorga les citoyens suspects de crime contre l'Etat.

Par ailleurs, l'Okhrana avait reçu l'ordre d'enquêter sur ce mystérieux "Knoutine" dont on parlait un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise   Aujourd'hui à 19:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Violences à l'encontre de la minorité noordzeelandaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fédération Française de Rugby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya d'Oudmourtie-
Sauter vers: