La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le Vigilant, 25 IV 1911

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Que pensez-vous de la guerre imminente ?
Vive le Tsar ! Nous mourrons avec joie pour Sa gloire !
25%
 25% [ 3 ]
Je me battrai pour la Russlavie, pas pour ce maudit Tsar...
17%
 17% [ 2 ]
Je suis contre la guerre, car je suis lâche
25%
 25% [ 3 ]
Je suis contre la guerre, car le gouvernement noordzeelandais me paye une pension
33%
 33% [ 4 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Le Vigilant, 25 IV 1911   Lun 25 Avr 2011 - 17:35


LE VIGILANT


Chers lecteurs, la paix et la concorde régnant au sein de notre vaste Empire sous la férule éclairée de notre non moins éclairé Tsar (béni soit le sol que Ses pieds foulent), nous n'avons absolument rien à écrire qui concerne nos affaires intérieures.

Nous parlerons donc, lecteurs, de la situation internationale qui elle, est trouble et agitée. En effet, nul n'ignore que notre pays est sous la menace de deux de nos voisins. Au nord, au delà de la mer des Glaces, le Noordzeeland, jadis notre allié, trame désormais à visage découvert de sinistres desseins contre notre peuple. Ce conglomérat de repris de justice et de sodomites qu'est le Noordzeeland a mis toute la puissance qu'il tire de son commerce juteux pour anéantir à jamais le peuple russlave, tandis que le dégénéré sanglant qui règne à Rijsel sous le nom de Willem Ier rève de ceindre son front débile de la triple couronne des Tsars.


Willem Ier (à gauche), en compagnie de feu Léonid Godinnik, traître bien connu assassiné par un patriote dans le Kaukaze

A l'est, notre ennemi ancestral, Edoran, mobilise ses armées, les oreilles pleines des promesses impies dont les abreuvent la diplomatie noordzeelandaise. Jadis, le Saint-Empire d'Edoran était un ennemi noble et valeureux: nos Tsars et leurs Empereurs, malgré leurs différents, s'estimaient mutuellement, comme le montrent les nombreux mariages qui ont eu lieu entre les deux dynasties.

Ce passé est révolu. Edoran est devenu une démocratie violente et agitée. L'Empereur Charles III, un homme de constitution frêle et d'esprit fragile, a abdiqué tout son pouvoir entre les mains d'une coterie de ploutocrates et de capitalistes franc-charpentiers qui exploitent le peuple et pressurent les vassaux d'Edoran.
L'Empereur, qui n'a plus toute sa tête, est devenu un jouet entre les mains des Carnaval, Ducon-Troudbal et autres Stordebeguère, des mécréants bien connus qui travaillent inlassablement à la ruine des Nations afin que se réalise leur rêve: la Domination Micromondiale de la Franc-Charpenterie Athée et Merksiste.


Idhomène VIII Kosturi s'adonnant à la débauche

Ce sont eux qui, au Noordzeeland et en Edoran, poussent à la guerre contre la Sainte Russlavie. Car ils ont Khrestos en haine, et ne peuvent supporter la vertu de notre peuple. Leurs complicités dans notre Empire sont Légion: ploutocrates, usuriers, noordzeelandophones, merksistes.

Pour achever de peindre ce noir tableau, cher lecteur, n'oublions pas les Jatonnais, ce petit peuple de macaques cruels et vicieux, qui à ce jour occupe toujours le Kaukaze, possession légitime du Tsar Isopostole, et qui risquent bien de joindre leurs forces à la coalition qui se lie contre nous.

Est-ce-à dire, lecteur, que notre Mère Patrie est condamnée à devenir la proie des barbares ? Certes non, ce serait douter des desseins de Khrestos ! Aurait-il donc crée la Sainte Russlavie pour la voir sombrer sous la coupe d'un dégénéré et d'un fou ? Certes non !

Le peuple russlave, groupé autour du Tsar, Commandeur Infaillible, Protecteur de la Foi, Défenseur du Peuple, ne peut être vaincu. Nous pouvons mobiliser des millions d'hommes qui ne demandent qu'à verser leur sang pour le Tsar et la Patrie. Les plus farouches cavaliers du Micromonde; Cosaques, Khazars, Tcherkesses, s'assemblent en masse sous la bannière impériale. Nos canons sont puissants et innombrables. Nos usines tournent sans interruption. Notre Flotte se reconstruit à une vitesse incroyable, et sera bientôt prête à vaincre les flottes réunies de nos ennemis. Nous ne craignons pas la guerre qui s'annonce: notre destin est de vaincre.

Vive Khrestos ! Vive le Tsar !


P. Rioumine,
journaliste accrédité


_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sviatopolk Ourioche



Nombre de messages : 37
Localisation : Kalingrad, Oudmourtie
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Le Vigilant, 25 IV 1911   Jeu 28 Avr 2011 - 23:20

"Encore un excellent article" l'ecclésiastique reposa son exemplaire satisfait de sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavrenti Boulgakov



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Le Vigilant, 25 IV 1911   Ven 29 Avr 2011 - 0:50

En lisant le journal, Lavrenti avait compris que désormais, la guerre semblait imminente. Il en esquissa un sourire satisfait.
Il affirma à ses camarades :

- Ce torchon nuit gravement à la conviction merksiste. Il est temps pour nous camarades de faire taire P. Rioumine et toute sa clique.

Il se souvint du surnom qu'il voulait s'attribuer comme les plus illustres leaders russlaves et termina par :

- Soyez en assurés, votre Camarade Knoutine* ici présent - vous m'appelerez désormais de cette façon - vous ouvrira les portes du pouvoir !


*Knout est un instrument de supplices, Knoutine est donc supposé être l'Homme tortionnaire, à prendre au sens de dur, de déterminé et de sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Le Vigilant, 25 IV 1911   Ven 29 Avr 2011 - 1:22

Le Prince Gornostaï, qui parcourut les articles de ce torchon ultra-réactionnaire -il fallait savoir faire preuve de réaction mais pas de manière contreproductive- se prit à éclater d'un bon rire... Voilà que l'on osait ressortir la prétendue photographie d'un Prince de Russlavie enturbanné... Ledit Prince mort en héros dans le Kaukaze, malgré ses frasques sodomites notoires...

Ce feuillet était donc un ramassis bon pour les ânes! Mais il était toutefois intéressant de le parcourir de la première à la dernière ligne afin de comprendre la manière de penser de ces aristocrates ruinés, de ces cadets se croyants nobles et de ces moujiks parvenus, afin de mieux savoir par où les prendre...

EL/ J'adôôôôre les articles de ce journal ;o) merci pour le rire assuré ;o) /EL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Le Vigilant, 25 IV 1911   Ven 29 Avr 2011 - 13:40


"Mentir pour s'assurer un salaire mensuel est, évidemment, un fait bien connu en Russlavie, et la profession de journaliste n'est pas sans avantages. Mais c'est une occupation assez morne et qui ne mène guère au-delà d'une sorte d'obscurité ostentatoire", a dit un jour le célèbre dandy Oskar Wildski.

Si Priap Rioumine avait eu un peu de culture, il aurait pu trouver que cette phrase s'appliquait particulièrement bien à sa propre situation. Créature lâche et véreuse, Rioumine était au journalisme ce que Kassian Loughinine avait été au PMLR: pas franchement indispensable. Il avait mangé à tous les râteliers, en commençant par écrire pour "La Sentinelle", le torchon démagogique de la famille Maï-Maievski. C'est tout naturellement qu'il était passé au Vigilant, encore un échelon plus bas dans le caniveau où se débattait la presse russlave.

Priap Rioumine était un homme lâche, faible, et, ce qui est probablement le pire, qui ne croyait absolument aucune des absurdités qu'il écrivait. A la base, il était plutôt de conviction sociale-démocrate (il avait même voté Parti Républicain à une époque), mais l'argent... Les propriétaires du journal le payaient grassement pour placer les mots "merksiste", "franc-charpentier" et "hébraïte" dans la même phrase.

C'est donc avec un sentiment d'avilissement mais aussi avec la satisfaction d'avoir encore gagné de quoi pouvoir assouvir ses goûts de luxe qu'il sortit du N°15, rue Boguslav, où étaient installés les locaux du Vigilant. Il avait travaillé tard pour mettre la dernière main à son article sur les crimes rituels commis par les Noordzeelandophones à Kalingrad. La rue était déserte, la nuit était noire. Un mauvais vent froid soufflait du nord. Rioumine rabattit le col de son manteau et s'en alla vers le quartier Nicolaïevski. Il avait hâte de retrouver Agnetia, sa fiancée.



EL/ Merci ! Je fais mon possible pour introduire un peu d'éthique et de déontologie dans le journalisme micromondiale ;-)

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Vigilant, 25 IV 1911   Aujourd'hui à 16:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Vigilant, 25 IV 1911
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montage d'un 1911,need help!
» Vend [Bell] Colt 1911 full métal
» m4 dboys full metal avec red dot bon prix+1911 bell bon prix
» GBB 1911A1 ou MEU // Kit métal 1911 ou MEU // culasse
» Dan Wesson 4" contre M9 ou 1911 GBB full métal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: