La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» 2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Hier à 22:35 par Mikha Brasnov

» Programme et idéologie
Lun 7 Aoû 2017 - 13:19 par Miroslav Kopernich

» Siège du PTER
Lun 7 Aoû 2017 - 13:18 par Miroslav Kopernich

» Bureau d’enregistrement des partis politiques
Dim 6 Aoû 2017 - 21:05 par Mikha Brasnov

» Demande de rencontre auprès du ministre
Dim 6 Aoû 2017 - 3:35 par Mikha Brasnov

» Miroslav Kopernich
Sam 5 Aoû 2017 - 22:37 par Mikha Brasnov

» [Vote Critique] Quel micromonde ?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:23 par Mikhaïl II

» Constantïn
Ven 28 Juil 2017 - 5:29 par Mikha Brasnov

» Oukaze du 20 juillet 1917
Jeu 20 Juil 2017 - 16:13 par Alexeï Karenine

» Charte de l'Organisation des Nations de l'Archipel
Mer 19 Juil 2017 - 5:34 par Mikhaïl II

» Entretien avec l'ambassadeur yssois
Mer 19 Juil 2017 - 0:16 par Alexeï Karenine

» Arrivé d'un diplomate yssois
Mar 18 Juil 2017 - 18:50 par Alexeï Karenine

2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 1
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Projet de loi - Sécurisation des ZPB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor V. Pojarski

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Projet de loi - Sécurisation des ZPB   Lun 25 Avr 2011 - 18:08


On trouvait de tout au sein du gigantesque Parti Impérial, qui était davantage un conglomérat d'intérêts convergents qu'un parti homogène. Des aristocrates réactionnaires, de gros industriels novembristes, des popes fanatiques, transfuges de l'ancienne Armée Cathodoxe Sociale, des officiers ivres et violents issus du Parti Septembriste, et toute une foule de députés dont on avait arrêté de compter les changements de camp, obscures créatures avides et méprisables qui se plaçaient toujours du côté du plus fort.

Parmi cette vaste armée, vingt-deux députés pouvaient plus ou moins être catalogués comme Pojarskistes, c'est-à-dire comme ultra-réactionnaires. Certains l'étaient par conviction: c'étaient surtout de grands seigneurs revenus d'exil, qui étaient trop indépendants pour soutenir réellement Pojarski mais qui partageaient ses vues... pour l'instant.

On y trouvait aussi une faune de larbins de la politique qui devaient leur élection à la faveur du Prince, qu'ils servaient avec la loyauté des lâches, une loyauté qui pouvait très vite basculer...

Mais pour l'instant, le Prince-Généralissime tenait bien "ses" députés. Etant absent pour cause de manoeuvres militaires en Transvalachie, il avait chargé une de ses créatures, le député Moussyguine, de proposer un projet de loi, le premier de la nouvelle Douma.

Le député monta à la tribune, et lu son texte:

- Honorables collègues, représentants de la Nation.

Vous n'ignorez pas que la situation est extrêmement tendue. De nombreux ennemis nous menacent. Un débarquement noordzeelandais sur nos côtes est devenu une hypothèse réaliste. J'ai pu prendre connaissance d'un rapport de l'Okhrana indiquant qu'en Oudmourtie, les minorités noordzeelandophones entretiennent des relations extrêmement suspectes avec des agents venus du Noordzeeland. Il va de soi que, si ces informations sont vraies - et elles le sont -, un grave péril pèse sur notre pays.

Imaginez la catastrophe d'une attaque surprise du Noordzeeland en Oudmourtie, facilitée par des populations complices !
Nous ne pouvons tolérer cette Epée de Domaclès qui pend au dessus de nos têtes.

Afin d'assister Notre Tsar, Béni Soit Son Nom, je suggère que nous, députés, prenions l'initiative de voter une loi afin de remédier à ce terrible danger. Je propose donc d'organiser le déplacement des populations suspectes des zones côtières d'Oudmourtie et de les réinstaller dans l'intérieur du pays, mettons en Sibérie où en Krimée.

Cela permettra non seulement de sécuriser nos côtes, mais également de mettre en valeur des terres qui manquent d'habitants.

Je soumets donc le texte suivant à votre approbation:


Citation :
Projet de loi - Loi de Sécurisation des zones à potentiel belliqueux [ZPB]

Article 1er. Tout individu résidant en Oudmourtie et possédant un patronyme à consonance noordzeelandaise se voit offrir, à lui et à sa famille, une terre en Sibérie, Krimée ou Khazar, telle que définie et attribuée par le Gouvernement.

Article 2. Les familles désignées à l'Article 1er seront transportées sur le lieu de leur nouvelle propriété par l'Etat, aux frais des familles susmentionnées.

Article 3. Tout individu bénéficiaire de la présente loi qui refuse de s'y soumettre est passible d'un crime contre l'Empire, passible d'un à 5 ans de travaux forcés.

Le petit député Moussyguine retourna s'asseoir, très fier d'avoir eu son moment de gloire.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merkoul I. Pankratov

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: Projet de loi - Sécurisation des ZPB   Lun 25 Avr 2011 - 21:07

- Et c'est ainsi, mon cher Makhar Makharovitch, que j'ai pu sauver des flots de la Mer des Glaces la dépouille momifiée du chef proto-noordzeelandais Olaf Olafson. Ce qu'il en est advenu? Il est actuellement exposé dans le musée d'histoire naturelle de Gornograd, à côté de la grande baleine blanche "Doby Mick", au troisième étage. Une très belle pièce, je vous assure!

Alors que dans l'hémicycle le député Moussyguine présente son projet de loi, le grand Pankratov raconte son dernier exploit au député Makhar Makharovitch Makharov, ancien indépendant, réélu en avril sous la bannière du Parti Impérial Russlave.

- Quelle aventure, n'est-ce pas?

Malheureusement pour Merkoul Ippolitovitch, le député Makharov s'est endormi - ce qui est compréhensible : perdu et ennuyé, éloigné de sa petite circonscription de plusieurs milliers de verstes, l'alcool est le seul passe-temps du pauvre Makhar Makharovitch!

Pankratov quitte donc son collègue - "collègue", car Pankratov est également député du Parti Impérial Russlave, fraîchement élu en avril. Il revient dans la chambre et s'installe à sa place.

Du haut de son olympe intellectuel, Pankratov ne comprend pas tout se qui se trame. Curieusement, la politique échappe quelque peu à son entendement. Sa grande culture, toutefois, lui permet de construire quelques analogies par rapport à la situation qui se dessine devant ses yeux. Au parlement, le PIR jouit de la majorité absolue. L'opposition, privée de portefeuilles à distribuer à ses fidèles, se prépare à une longue traversée du désert - combien de constitutionnels-démocrates et de merksistes-républicains le supporteront-ils?

- Verrons-nous la disparition des kadets, maître? Rappelez-vous du destin du Parti du Peuple, avec l'avènement de la Démocratie de Novembre! explique-t-il à l'avocat Iakovlev, son voisin. Disparu! Et pensez donc au "Vieux Parti" de Port-Banane, le fameux Bloc Electoral Bananier, qui après avoir perdu la majorité pour la première fois en soixante ans - c'était en 1909 -, ne put que se dissoudre.

Iakovlev acquiesce et fait remarquer un autre phénomène intéressant à Pankratov : l'apparition de faction au sein même du Parti Impérial Russlave majoritaire. Entre le tiers cathodoxe-conservateur et le tiers pojarskiste, se bousculent une belle brochette de clans de plus en plus différenciés. Bientôt, le spectre politique national risque de se transposer dans le parti majoritaire. - Ma foi, comme pour le Bloc Electoral Bananier. observe Merkoul Ippolitovitch.

Un peu plus tard, Pankratov monta à son tour à la tribune, pour faire part de ses candides - et potentiellement dangereuses - réflexions par rapport au projet de loi de Moussyguine.

- Honorables collègues, représentants de la Nation.

Il est vrai que la perfide Noordzeeland menace la Russlavie Immortelle. Il est vrai, également, que ces menaces sont injustifiées. Les Russlaves, peuple pacifique, ont tout essayé pour éviter la guerre. Aujourd'hui, la justice et la raison nous commandent de nous y préparer.

La presse nationale exalte le moral et la qualité de l'équipement de notre armée. Bien qu'étant un fidèle lecteur du Vigilant, que j'ai eu l'honneur de défendre devant la Cour Suprême lors du règne de l'infâme Medjelev, je dois me permettre de mettre en doute ce qu'il écrit dans sa dernière édition. Notre armée est-elle, au stade actuel, en mesure de mener un conflit de l'ampleur qui se prépare? Quels sont les rapports que reçoit la Stavka? Je pense que cette assemblée a le droit de le savoir, pour être en mesure de prendre la meilleure décision au sujet du projet de loi proposé par mon honorable collègue Moussyguine.

En bref : si nous sommes prêts à tout, transportons !
Et si les préparatifs ne sont pas terminés, évitons ce qui pourrait être injustement compris comme une provocation par la Noordzeeland !


Dernière édition par Merkoul I. Pankratov le Lun 20 Juin 2011 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sviatopolk Ourioche

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Kalingrad, Oudmourtie
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Projet de loi - Sécurisation des ZPB   Jeu 28 Avr 2011 - 23:36

Les membres de l'ERI ne prêtent qu'une oreille distraite à Pankratov bien trop occupés à imaginer les profits conséquents qui vont découler de l'expropriation des populations noordzeelandophones.
Ils voteront la loi, sans la moindre réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavrenti Boulgakov

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Projet de loi - Sécurisation des ZPB   Ven 29 Avr 2011 - 0:34

Les quelques députés rouges se contentèrent de dégager les contradictions du projet de loi avec sarcasme :

- Monsieur Moussyguine, ne soyez donc pas si naïf, tout le monde n'est pas bien portant, tout le monde n'est pas riche et ne vit pas du travail des exploités !

Les députés rouges huèrent le larbin de Pojarski en applaudissant la remarque. Le député qui avait pris la parole continua :

- L'article 2 mentionne que les déplacements se font aux frais des familles, sans compter que ces déplacements sont imposés par le gouvernement du Tzar ! Avouez tout de même que vous avez du culot. Envisageriez vous peut être de déporter pour cinq années tout ceux qui parlent la langue du Stadhouder faute de ne pas pouvoir garantir les frais de transport ?

La consigne des rouges étaient de soutenir implicitement ou explicitement si c'était nécessaire l'ensemble des pays en guerre contre le Tzar.
Le camarade suprême comptait ainsi prendre appui sur les invasions edoranaises, noordzeelandaises et peut être belondaures pour prendre le pouvoir et instaurer son régime utopique sur fond de terreur et de manipulations, en respectant une politique extérieure amicale avec les pays frontaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet de loi - Sécurisation des ZPB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet de loi - Sécurisation des ZPB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet 2007, agrandissement de Gentilly ?
» projet mercedes 508D 4X4
» Mon Projet : Golf 1 cab boite auto de 84
» Projet Coffre BMW E36
» projet restauration stage 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Douma-
Sauter vers: