La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Jeu 5 Mai 2011 - 1:13

Précédemment, à la Douma...

Anissim Gornostaï avait accusé la nouvelle avec retenue et dignité:
il ne laissa quasiment rien transparaître de ses états d'âme.
Il savait bien qu'en Russlavie l'expression de sentiments de réussite et
de satisfaction faisaient de vous des victimes évidentes de la jalousie
des arrivistes de tout crin.
Il se contenta donc de se lever, le visage fermé et sobre, et de
s'incliner devant le Tsar en guise de remerciement... Qu'attendre
d'autre d'un Prince de Russlavie? Gornostaï n'était pas de cette
noblesse ramollie dont faisaient partie les Sveringoraï... Mais il
connaissait aussi le monde tel qu'il était et ne comptait pas être de la
clique la plus réactionnaire, de celle des Pojarski et autres popes...

Une fois la session fermée par le Tsar sur le départ pour Edoran,
Gornostaï prit le loisir de faire convoquer les chefs des différentes
factions politiques représentées à la Douma, à commencer par le PMLR (et
associés), du moins ce qui en restait...


- Je vous attendrai au Cabinet, venez-y en forme et munissez-vous de vos
arguments les plus sensés, s'il vous plaît, je ne veux pas débattre
de rhétorique stérile, ce n'est que perte de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Lun 9 Mai 2011 - 1:09

Gornostaï attendait toujours et encore que les autorités des différents partis daignent répondre à son invitation...
Il était bien clair pour le nouveau Premier Ministre que toute invitation restée vaine -et par là vexante- serait une preuve de la non implication des partis... Dès lors il serait toutefois possible de faire sans eux, du fait de leur absence notable... Qui y verrait un inconvénient après tout?

Le prince pouvait parfois être progressiste, mais sa vision du gouvernement laissait cependant plus de place aux réflexes venus d'un autre temps et d'autres mœurs: il fallait parfois trancher de façon abrupte... Ou du moins laisser croire que l'on pouvait le faire sans états d'âme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Mar 10 Mai 2011 - 10:40


Le Prince Pojarski, cantonné en Transylvanie, n'avait pas perdu l'espoir de jouer sa partie à Murasibirsk. Il pouvait s'appuyer sur une fidèle clique de députés; des grands seigneurs, des officiers septembristes, et des larbins de toutes espèces.
Le Tsar l'avait écarté au profit d'un homme réputé libéral dans le conservatisme, le prince Gornostaï, ce qui concordait avec les nouvelles que Pojarski recevait des hommes qui, en Moldavia, avaient résolus de lier leur sort au sien et qui l'informaient des tractations de Chisinau et d'Allancia: le Tsar voulait la paix. Mais la paix, cela signifiait la déchéance pour Pojarski: sa chute politique était déjà pratiquement consommée. Il ne se maintenait que par la possibilité d'une guerre. Et il était prêt à tout pour se maintenir.

C'est pourquoi, après de nombreuses réflexions, entre deux débauches opiomanes dans quelque bouge de Sibiou, le prince manda à son factotum politique sur place, le député Moussyguine, d'aller rencontrer Gornostaï.

Piotr Ivanovitch Moussyguine, un ancien proviseur du collège polytechnique de Pver, avait fait carrière au PCD, qu'il avait quitté pour le PIR lors de la restauration impériale. C'était un homme d'emportements plus que de convictions, un agité perpétuel, qui ne parlait que pour déblatérer servilement la volonté de son maître.


- Serviteur, Votre Altesse - Moussyguine s'était jeté comme un boulet de canon dans le bureau du 1er Ministre, usant de la traditionnelle formule de politesse comme d'une apostrophe violente.

Je suis ici pour m'entretenir avec Votre Altesse de ce que la majorité
- un terme ronflant pour désigner la quinzaine de députés qui composaient la clique parlementaire du Prince Pojarski - veut pour l'Empire. Mais je ne puis en parler en connaissance de cause dans l'ignorance où je me trouve.

Nous avons entendu de nombreuses rumeurs venant de l'Etranger, de la presse noordzeelandaise, de l'ambassade edoranaise, mais nous, la Douma, personne ne nous dit rien ! Même les Chyniens qui nettoient les latrines publiques sont mieux informés que nous, honnêtes députés impériaux, serviteurs du trône et de la foi ! C'est inadmissible !

Je vous en conjure, Prince, éclairez votre serviteur dans l'obscurité !
- la phrase sonnait comme l'ordre d'un boyard à ses serfs -, dites-nous ce qui se trame à Allancia !

C'est seulement à ce moment, une fois sa tirade finie, que Piotr Ivanovitch daigna s'écrouler, hors d'haleine, dans un des fauteuils qui faisaient face au monumental bureau du 1er Ministre Anissim Miroslavytch.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Mar 10 Mai 2011 - 20:39

Gornostaï avait apprécié les simagrées de ce personnage haut en couleurs et en gouaille qu'était Moussyguine! Quel joli numéro! Si chacun mettait autant d'enthousiasme à la Douma le pays serait plus vivant... En irait-il mieux, rien de moins sûr, mais cela tromperait au moins l'ennui de tant de députés oisifs et fainéants!

- Député Moussyguine, vous me voyez fort préoccupé par votre état... Calmez-vous donc ou l'apoplexie vous guette, pire, l'infarctus du myocarde!


Le premier ministre sourit intérieurement et fit un geste de la main pour qu'un greffier apportât un verre d'eau au parlementaire en sueur et à la chemise débraillée.

- Cher Moussyguine, je vais te parler comme je parle aux miens en Rodnov -
Gornostaï y avait de nombreux serviteurs qu'il traitait assez paternellement-: il faut te calmer, je vais te dire ce qui se passe en Edoran...

Le Prince sort des tiroirs de son bureau des liasses de papiers et des fardes multicolores (dont la plupart n'avaient rien à faire avec le sujet mais traînaient là depuis la République et les projets morts-nés de Medvelev...) afin d'expliciter la chose pédagogiquement à son interlocuteur:


- Vois-tu, Moussyguine, les relations de la Russlavie, de la Noordzeeland et d'Edoran n'ont pas toujours été au beau fixe... Cependant notre Tsar, ton maître et mon cousin, a décidé que cela devait cesser! Dans sa grande mansuétude et avec grande intelligence il a tendu une main amicale et protectrice aux nations voisines indispensables au bon équilibre de la région... Bientôt les trois empires seront unis face aux nations arrogantes et débiles qui croissent un peu partout dans le Micromonde.


Bref silence: Gornostaï boit cul-sec un verre de brandy venu droit d'Eslagnes

- Eupatoria va devenir le symbole de cette entente: l'île reste nôtre tout en abritant de manière franche une population mixte et des activités utiles tant à la Noordzeeland qu'à notre Sainte Russlavie...
En ce qui concerne la Moldavia, Edpran ,nous assure la stabilité en faisant régner à nouveau l'ordre chez ses vassaux et le Tsar Imperator a accepté de ne pas ré-éduquer cette nation qui était sur la mauvaise pente... la frontière devrait donc être sûre, Khrestos y pourvoira!


Gornostaï regarde le gros député à peine remis de son discours introductif de tout à l'heure:

- Je t'affirme que la Paix triomphe en Edoran et que les trois empires sont désormais alliés, vois-tu autre chose à me demander?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Jeu 12 Mai 2011 - 12:06


Moussyguine faillit défaillir. Pour deux raisons: la première, c'était que le prince Fedor Vassilievitch n'allait pas être content, ô non, pas content ! Cette guerre, c'était la sienne, c'était l'aboutissement de sa politique: la réussite des pourparlers de paix signifiait que la faction des modérés l'avait emporté dans l'esprit du Tsar sur celle des impérialistes purs et durs. L'autre raison était plus personnelle à Moussyguine: il avait personnellement lié sa situation financière à la guerre. Imprudemment, se fiant aux promesses de Pojarski assurant la guerre comme inévitable, il avait emprunté des sommes énormes pour construire une entreprise de textile produisant des uniformes d'hiver, indispensables pour envahir le Noordzeeland. Il y avait des dizaines de milliers de vestes, de bonnets et de bottes rembourrées qui s'entassaient dans ses entrepôts... Quelle hémorragie d'argent ! Si la guerre n'éclatait pas, il était ruiné, tout simplement: la Stavka, qui accordait déjà peu d'importance au confort de ses soldats en temps de guerre, ne lui en accordait plus du tout en temps de paix.

Ce qui explique le ton affolé avec lequel Piotr Ivanovitch tenta de s'opposer à l'inévitable:


- Comment, que, quoi ? Mais... l'Armée ? Elle est en Transvalachie ! Elle est prête à attaquer ! Il faut attaquer ! Mais quelle folie le Tsar... On ne pactise pas avec un chacal et un serpent ! Nous sommes finis ! C'est la ruine de l'Empire ! C'est le suicide du Trône !

Moussyguine se rendait vaguement compte qu'il s'aventurait sur une pente glissante en critiquant la volonté du Tsar, mais il ne pouvait plus s'arrêter:

- C'est une honte pour la Russlavie, Monsieur !
- dans sa rage, il en oubliait les bienséances -, une honte ! Oui monsieur !
Livrer Eupatoria à la débauche et aux maquignons de toutes espèces ! Notre Empire sera la risée du Micromonde ! Quelle avanie ! Les Jatonnais vont repasser à l'offensive ! En ce moment même, ils sont surement aux portes de Svetivostok ! Maudits soient les boyards de la Cour ! Ces Sternberg, ces Andronikov, ces Godinnik qui égarent l'esprit de l'Imperator ! C'est la victoire du parti edoranais ! Des traîtres qui vendent notre pays !


A présent, Moussyguine délirait complètement:


- Mais il y a des lois, monsieur, oui, des lois. En Russlavie, des gens comme ça, on en fait de la bouillie. De la bouillie. Oui, parfaitement, de la bouillie. Oui monsieur, de la bouillie !

Moussyguine retomba sur son siège, trempé de sueur, en état de panique totale. Il en était à se demander si Pojarski et Krasschenko avaient fait le bon choix en laissant Konstantin Ier accéder au trône en lieu et place du prétendant légitime, le Grand-duc Mikhaïl, réputé plus accommodant... Peut-être était-il encore possible d'y remédier ? Non, c'était sans doute trop tard, le nouveau Tsar était désormais trop bien installé... Il n'y aurait pas de guerre. Moussyguine était ruiné. Mais ce qui obsédait véritablement Moussyguine, c'était de savoir comment annoncer la nouvelle à Pojarski. Oh, il ne voulait pas être en face de lui quand le Prince l'apprendrait, oh non...

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sviatopolk Ourioche



Nombre de messages : 37
Localisation : Kalingrad, Oudmourtie
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Lun 13 Juin 2011 - 22:17

L'Entente Religieuse Impériale (ERI), une des factions du PIR, n'était pas en haut de la liste d'attente.
Patiemment, le vieux Sviatopolk Ourioche attendit son tour, se réjouissant d'imaginer le premier ministre vexé de constater qu'un certain nombre de partis ne s'étaient pas présentés à sa convocation.
Enfin le tour du vieil homme vint.
Il fut introduit dans le bureau d'Anissim Gornostaï par un fonctionnaire particulièrement obséquieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Consultation des Partis Politiques par le Premier Ministre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le premier ministre roule en vw !
» Courrier à adresser à M. FILLON, Premier Ministre
» Ecrire au Premier Ministre
» [27/02] Le Premier Ministre M. Fillon en visite à Caen
» la démocratie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Gouvernement-
Sauter vers: