La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Proposition de rencontre
Aujourd'hui à 9:59 par Alexeï Karenine

» Convocation
Aujourd'hui à 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Aujourd'hui à 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

» Modifier le nom d'un parti
Jeu 11 Jan 2018 - 22:21 par Alexeï Karenine

» Programme et idéologie
Jeu 11 Jan 2018 - 19:58 par Miroslav Kopernich

» Communiqué de la faction parlementaire démocrate
Jeu 11 Jan 2018 - 9:52 par Iraklion Menchikov

» Concernant le prétendant au trône Kolozistanais
Jeu 11 Jan 2018 - 8:31 par Charles de Hauteville

» Réunion de cabinet
Mer 10 Jan 2018 - 20:58 par Prince Andronikov

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Alexeï Karenine

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Progroms...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anissim Gornostaï
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Progroms...   Ven 20 Mai 2011 - 22:33

En fin d'après-midi le Prince-Premier Ministre avait reçu les premiers rapports concrets de la situation en Transvalachie, après des billets alarmistes plus tôt dans la journée...
Il semblait donc que le Prince Pojarski avait définitivement sombré dans la folie la plus obscure... Quelle serait donc sa prochaine gloire: conquérir la capitale de Transvalachie et se déclarer souverain?
Le Tsar étant absent, il revenait à Gornostaï de réagir. Il fit aussitôt mander un soldat des communications afin de télégraphier un message à celui que la rumeur de la cour avait déjà rebaptisé "le boucher de Transvalachie"

La substance du message était la suivante:


Citation :
Prince POJARSKI vous outrepassez vos droits -STOP- Vous ordonnons instamment de cesser -STOP- Votre gouvernement militaire est suspendu -stop-Revenez à Murasibirsk pour vous y expliquer -STOP- Toute insoumission sera sévèrement punie- STOP-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Progroms...   Sam 21 Mai 2011 - 9:09


Le Prince Pojarski, malgré l'apparente folie de ses actes, gardait la tête froide. A l'instant où il reçu le télégramme, il gardait toujours espoir que ses pogroms de la veille allaient provoquer la guerre avec Edoran et le Noordzeeland. Il n'avait donc aucun intérêt à se rebeller ouvertement contre l'autorité impériale... Mais il ne pouvait pas non plus obéir aux ordres de ce laquais huilé et perruqué qui faisait la loi dans les salons mondains de Mura-la-grande... Il fallait gagner du temps...


Citation :
Ma présence est absolument nécessaire ici -STOP- menace edoranaise -STOP- agressions inexpliquées contre minorités -STOP- mon absence signifierait chaos général -STOP-

Mais déja, au cas où, Pojarski étudiait les possibilités futures en compagnie de ses fidèles, tandis que les officiers loyaux au Gouvernement étaient mis aux arrêts, et remplacés par de jeunes colonels agressifs et ambitieux.

Que faire si la guerre n'éclatait pas ? Le Prince ne pouvait pas compter se maintenir en Transvalachie, où il était cordialement détesté. D'autre part, la loyauté de ses troupes était discutable... Elles ne le suivraient pas dans une révolte ouverte contre le Tsar ( à l'heure actuelle, Pojarski leur avait affirmé que les pogroms se faisaient sur ordre expresse du Souverain). Déjà, de nombreux généraux de division complotaient contre lui... Attendre ici, en Transvalachie, c'était la mort assurée.




_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Progroms...   Sam 21 Mai 2011 - 9:49

Gornostaï venait de recevoir le télégramme de Pojarski et, pour lui, cela ne faisait plus aucun doute, l'homme était fou à lier!
Voilà qu'il refusait de se soumettre à l'autorité du Premier Ministre du Tsar...
Que voulait ce dément? Quelles étaient donc les motivations le poussant à ces excès et ces folies sans nom?

L'Empire ne pouvait pas rester sans réaction face à cet événement qui compromettait les pourparlers en cours a Alliancia...
Un second télégramme fut immédiatement envoyé en Transvalachie:


Citation :
POJARSKI ceci est un ORDRE -STOP- le retour à Murasibirsk est IMPÉRATIF -STOP- Toute insoumission marque votre condamnation -STOP- Troupe de la Garde Impériale vient vous chercher -STOP-

Les ordres furent immédiatement donnés pour que le 5e bataillon de la Garde Impériale, commandé part le Colonel Sobetski prenne la direction de la Transvalachie averc des ordres précis et confidentiels: il fallait ramener le séditieux par tous les moyens: la force était permise et -si la situation l'exigeait- il serait possible de ramener une dépouille inanimée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Pojarski

avatar

Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Progroms...   Sam 21 Mai 2011 - 12:50


Hum, la Garde impériale ? Gornostaï était manifestement moins mou-du-genou que Pojarski le pensait... Le Premier Ministre voulait manifestement forcer Pojarski à sortir du bois: celui-ci devait se soumettre... ou entrer en rébellion. Aucune de ces deux hypothèses n'était très séduisante, mais, puisqu'apparemment la guerre se refusait à éclater, Fedor Vassilievitch devait faire un choix.

Et ce choix était vite fait. S'il se rendait à Murasibirsk, il serait à la merci de ses ennemis, sans plus aucune carte à jouer. C'était la mort, ou à tout le moins le bannissement, qui l'attendait. Tandis que s'il entrait en rébellion, paradoxalement, Pojarski conservait des chances de sauver sa tête et sa carrière politique. Il lui fallait pour cela devenir une véritable nuisance, une épine dans le pied du Tsar, afin que celui-ci, de guerre lasse, préfère négocier plutôt que de punir. La chose était possible: cela s'était maintes fois dans l'histoire russlave: Krasschenko, Godinnik, Loughinine; autant d'hommes qui multiplié rebellions et retours en grâce...

Il fallait agir vite. Pojarski ne prit même pas la peine de répondre au second télégramme du Premier Ministre. Celui-ci comprendrait bien assez tôt...

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Colonel du 1er Régiment cosaque "Révolution & Etat de droit"
Commandant du Corps Expéditionnaire Russlave au Kolozistan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Progroms...   Sam 21 Mai 2011 - 22:26

L'attitude de Pojarski, n'ayant pas répondu au télégramme et donc affirmé sa sédition, semblait se compliquer encore avec son arrivée en Petite Russlavie, à Poursk. Les échos de ses déclarations avaient finir par arriver à Murasibirsk en fin de journée...

La Russlavie venait, en peu de temps, de voir deux de ses protectorats s'émanciper sous la houlette de la réaction manipulée par un prince désormais déchu... Il n'y avait pas à attendre plus longtemps!

Gornostaï fit convoquer l'État Major en grande urgence et y fut clair, net et précis:


- Messieurs, l'action doit être fulgurante: nous userons des mêmes techniques que notre ennemi! La surprise! Aussi pas de déclaration officielle, mais les troupes doivent être mobilisées séance tenante, n'hésitez pas à conscrire à touer de bras! Prenez contact avec les troupes restées fidèles en Transvalachie et Petite Russlavie, mettez les en état de marche d'ici à demain matin au plus tard! Comment? Je ne veux pas le savoir, c'est votre tâche!

Les généraux et maréchaux n'avaient pas eu le loisir de dire quelque mot que ce fusse. Le Prince Pemier Ministre les consultait pas, il leur intimait des ordres et n'attendait pas qu'on lui répondît: il s'agissait d'un monologue sans équivoque!

- Messieurs, le félon Pojarski est désormais privé de ses titres et biens... N'est retenue que la qualification de traître et d'ennemi de l'Empire. Par conséquent sa tête n'aura pas grande valeur nobiliaire mais aura une grande valeur d'exemple. Je veux cet homme mort au plus vite!

Sur ce, Gornostaï fit un geste brusque signifiant à tous des hauts gradés qu'ils devaient quitter le plancher du bureau... Le Prince souhaitait désormais réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Progroms...   Dim 22 Mai 2011 - 0:12

Une carte des dégâts provoqués par Pojarski et son mouvement suicidaire fut enfin apportée à minuit au Prince Premier Ministre:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Progroms...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Progroms...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Conseil d'État-
Sauter vers: