La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Promotion dans les ordres impériaux
Hier à 22:56 par Prince Andronikov

» Noces impériales
Hier à 22:13 par Prince Andronikov

» Prochaines régates du Déacan
Lun 16 Juil 2018 - 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 L'heure de la liberté ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: L'heure de la liberté ?   Dim 22 Mai 2011 - 23:39

Parti ! Le prince Pojarski avait prit la tangente en direction de la Petite-Russlavie avec une petite partie de ses troupes laissant l'armée russlave sans commandant et désunie !

Avant son départ, le prince c'était livré à un véritable pogrom contre les minorités noordzeelandophones et chironaises ne laissant dans son sillon que sang et larmes. Les fidèles éclaireurs de Ion Boulkaniov, des nationalistes pourtant convaincus, furent écœurés et effarés en visitant les villages, fumants et en ruines, de ce qui était autrefois de dynamiques communautés.

Avant de disparaitre, le général séditieux avait proclamé l'indépendance du territoire, confiant la destiné de ce nouveau pays à Ion Boulkaniov, à la stupeur de ce dernier.

Voïvode pour le moins discret, Ion Boulkaniov c'était évertué jusqu'à lors, à conserver une certaine distance avec le Prince espérant ainsi s'assurer une destinée favorable en cas de chute de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: L'heure de la liberté ?   Lun 23 Mai 2011 - 0:20

Discrètement, les principaux hommes influents de Transylvanie furent réunis au "Domaine Boulkaniov". Les rangs de ces derniers c'étaient singulièrement éclaircis avec les exactions de la troupe russlave qui ne c'était montré tendre avec personne. La réunion allait être pour le moins agitée :

"Andrei Boulkaniov, comment pouvons-nous vous faire confiance ? Vous avez été nommé Voïvode par Pojarski ! Qu'est-ce que nous prouve que vous n'avez pas vendu votre âme à l'ogre russlave ?

Je vous en prie Vasile Floricel, vous savez comme moi le sort qui m'attendait si je venais à refuser l'offre de ce boucher. Qui plus-est messieurs, vous êtes aujourd'hui encore libres de vos faits et gestes, si je m'étais vendu aux russlaves, vous croupiriez, au mieux, aux fonds de leurs geôles. "


L'argument avait fait mouche.

"Désolé Andrei, mais nous avons tous vécus de terribles moments et j'ai peine encore à m'en remettre.

Je comprends parfaitement Vasile, mais soyez assuré que j'entretien le même amour pour notre terre et pour mes frères transylvains que feu mon père.

Que nous proposez-vous Andrei ?

Avant de partir, ce cinglé de Pojarki m'a nommé "Dictateur de la République" avec en charge la gestion de notre territoire mais aussi de celui de ces voleurs de valaques.

Il a peut-être signé là votre arrêt de mort...

Peut-être bien que vous avez raison Alin Cosma, mais toujours est-il que je ne peux rien faire contre cela. D'après mes sources, il est parti avec plusieurs milliers d'hommes mais il reste un bon demi-million de soldats à l'occupant..."


Les mines s'assombrirent à l'annonce du chiffre, nul ne peinant à imaginer la puissance de feu d'une telle armée.

"Notre chance c'est que Pojarki est parti sans désigner son successeur hors l'état-major russlave est déchiré par les rivalités internes. Il ne devrait pas se passer trop de temps avant que les russlaves ne s'entre-tuent. Qui plus est leur logistique, déjà à la peine, va complètement s'écrouler avec la disparition de leur chef. Il nous faut mettre à profit cela et jouer le tout pour le tout. Nous n'arriverons pas à les vaincre lors d'un affrontement conventionnel, il nous faut une stratégie plus insidieuse, il nous faut introduire la peur dans leurs cœurs. Paralysons leur approvisionnement, éliminons leurs officiers, faisons disparaitre discrètement chaque saoulard de cette armée laissé seul par ses compagnons.

J'adhère à cela Andrei mais les russlaves pourraient bien le faire payer à notre peuple...

La liberté à un prix Alin et jamais nous n'avons été aussi proches du jour de notre libération."


Tous hochèrent de la tête.

"De mon coté, je vais mettre à profit ma nouvelle fonction pour préparer le peuple au soulèvement final.

Et pour les valaques ?

J'en fais mon affaire Vasile, j'en fais mon affaire... Si la destiné en a décidé ainsi alors nous serons bientôt libres mes frères. VIVE LA TRANSYLVANIE !"


"VIVE LA TRANSYLVANIE !" reprirent en cœur les notables transylvains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: L'heure de la liberté ?   Ven 27 Mai 2011 - 1:17

Les nationalistes transylvains commencèrent à faire leur œuvre, assassinant une poignée d'officiers à la tombée de la nuit, faisant disparaitre une vingtaine de saoulards russlaves dans les faubourgs malfamés de Sibiou.
Le lendemain, ce fut toute une escouade qui vint à disparaître lors d'une hasardeuse reconnaissance en foret.
Et ce n'était là que le début...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: L'heure de la liberté ?   Jeu 2 Juin 2011 - 1:04

La déroute était complète chez les troupes de l'occupant et la chasse au russlave était à présent ouverte. Un certain nombre de régiments réussissaient à se replier en bon ordre, pillant allègrement au passage villages et hameaux autochtones tandis d'autres se voyaient purement et simplement annihilés par la furia locale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de la liberté ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de la liberté ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pédales cyclotouristes avec forte liberté angulaire ?
» Comportement d'un étalon et saillie en liberté
» Calendrier du LS: qui fixe le jour et l'heure du match ?
» Tentatives de record de l'heure
» enfin a la bonne heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Gornograd :: Kraï de Transvalachie-
Sauter vers: