La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 arrivée de Pavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Merkoul I. Pankratov



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Mer 6 Juil 2011 - 20:48

Même sous le règne de Konstantin I, les partis les plus divers foisonnaient en Sibérie, sorte de Far East de la Russlavie. Dans ces régions extrêmement étendues, très peu peuplées, les individus apprenaient à s'émanciper de la tutelle intrusive que l'Etat russlave leur imposait d'ordinaire.

Comme les élections provinciales de février 1910 l'avaient montré, le Parti Paysan constituait la plus grande formation, suivi du Parti Impérial. Avec eux cohabitaient une pléthore de factions plus ou moins homogènes : l'Union de St-Wolodymir, l'Armée Cathodoxe et Social, le Parti Novembriste, le Parti Septembriste, etc.

Et voilà qu'en plus d'entretenir une vie politique active, les Sibériens se prenaient l'envie de fonder des écoles et des hôpitaux privés!

C'était là des conditions dangereuses, créant une atmosphère propice à la révolution. Le vieux gouverneur Doubrovine, qui voulait terminer sa carrière tranquillement, dans une province sans agitation, avait pris des mesures appropriées.




Le général-baron Doubrovine, 56 ans de service pour la Mère-Patrie

Le général Doubrovine, gouverneur de Sibérie, était un beau spécimen de cette catégorie spécial de fonctionnaires qui, en raison d'un état de service hors du commun, ne pouvait pas être mis à la retraite. Ils terminaient leur vie à l'abri du besoin, soit en occupant des postes spécifiquement inventés pour eux dans un ministère quelconque, soit en se faisant déléguer la responsabilité des marches de l'Empire, réputées totalement insignifiantes.

Sur invitation de Doubrovine, le fameux professeur Merkoul Ippolitovitch Pankratov était arrivé à Tobolsk. Son objectif : opérer une tournée éducative en Sibérie et tuer dans l'oeuf toute velléité d'autonomie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merkoul I. Pankratov



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Mar 19 Juil 2011 - 22:51

A Tobolsk, Merkoul Pankratov commençait à prendre conscience de l'ampleur du problème qui se présentait à lui. Le gouverneur Doubrovine, ses députés-lieutenants, ses commissaires-administrateurs, ses juges-magistrats, tous étaient formels : l'on avait à faire à des troubles d'un genre nouveau. Si, par le passé, on avait pu assister en Sibérie à des soulèvements ouvriers encouragés par des conseillistes novolovites, des jacqueries de petits propriétaires provoquées par la baisse du prix du lait, quelques mutineries septembristes ou manifestations novembristes, l'on se trouvait aujourd'hui face à une population rurale désireuse de s'instruire et de profiter de soins sanitaires modernes... Une revendication qui ne rimait à rien.

Cela devait cacher quelque chose. - Une insurrection spartakiste ! avait assuré Doubrovine à Pankratov. - Ou pire encore : une ruse franc-charpentière ! Khrestos seul sait ce qui se trame dans la cervelle des nos moujiks, si facilement influençables ! s'était effrayé le procureur Nikandr Igorevitch Kepler. - Et ce Pavel Ivanovitch Pestel, personne ne sait d'où il vient; c'est sûrement un hébraïte à la solde du Jaton. avait laconiquement conclu Fiodor Iossifovitch Jegoroff, le sous-secrétaire délégué à l'administration de la poste et du télégraphe. - Il faut agir vite, Votre Haute Noblesse : la corde pour Pestel, le Katorga pour son complice Dortof et le knout pour toute la racaille qui les a suivi dans leur révolution !avait proposé le colonel Evgraf Zakharovitch Choulguine, secrétaire d'Etat à la Police et adepte de méthodes musclées. - Mais non, c'est impossible, Evgraf Zakharovitch; l'homme est connu dans toute la Russlavie, tous les journaux libéraux de Gornograd et de Murasibirsk lui ont déjà consacré un article et de nombreux intellectuels ont pris sa défense. s'était lamenté Theodor Matveïevitch von Suchtelen, maire de Tobolsk et membre éminent de l'Union de St-Wolodymir.

Pankratov évoluait dans ce qui devait être le dernier bastion de la folie réactionnaire russlave à l'aube du XXème siècle. Mais le gouvernorat de Sibérie faisait-il vraiment exception dans cette Russlavie tourmentée, victime avant tout d'elle-même et de son propre peuple, totalement inapte à une quelconque transformation? Le despotisme, la corruption, le népotisme, l'incompétence et la barbarie de manière générale avaient encore de beaux jours devant eux.

Pankratov appartenait peut-être aux cercles conservateurs du Parti Impérial à Murasibirsk, mais faisait figure de pur libéral à Tobolsk. Calmant les ardeurs patriotiques de ses interlocuteurs, il proposa la voie de la réconciliation nationale :

- Je vous en prie, Excellences ! Ce Pavel Pestel me semble en réalité attester d'une vertu fondamentalement russlave : l'entrepreneurship citoyen ! Pankratov continua sous le regard désorienté de son entourage. - Oui, je parle de cette charité extraordinaire qui pousse n'importe quel Russlave à porter secours à ses semblables slaves et cathodoxes. Peut-être le "Docteur", comme on l'appelle, est-il un véritable patriote ! Pour le savoir, il nous faut simplement le rencontrer.

Doubrovine, soupçonneux, acquiéça et prit des mesures pour convoquer Pavel Ivanovitch Pestel à Tobolsk...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merkoul I. Pankratov



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Sam 8 Oct 2011 - 22:08

Le décret de nomination avait atteint Tobolsk par voie télégraphique : Konstantin Ier, loué soit Son nom, avait remercié le Prince Gornostaï. Dans la foulée, la fonction de Premier Ministre était abolie. La Sainte Russlavie retrouvait entièrement sa forme de gouvernement autocratique d'avant 1905, année des premières réformes semi-constitutionnelles de Nicolas Ier.

A Gornostaï succédait un cabinet restreint de quatre membres, organe que les brillants juristes de l'Institut Iakovlev - pressés d'inventer des termes théoriques pour des réalités pratiques - devaient bientôt baptiser "gouvernement d'action impériale directe".

Le gouverneur Doubrovine avait déboulé dans le Salon de Jade, porteur du message. La nomination de Merkoul Ippolitovitch Pankratov à la fonction de Ministre de l'Intérieur et de la Justice fut accueillie par des vivats enthousiastes. La bonne société de Tobolsk se pressait autour de l'honorable professeur pour le féliciter du grand hommage qu'il venait de recevoir de l'Empereur lui-même.

Voilà qu'il se retrouvait à la tête de tous les tribunaux, polices et pénitenciers de Russlavie !... Voilà qu'il contresignait les nominations impériales des gouverneurs provinciaux !... Voilà qu'il... Hum ! Mais mieux valait-il maintenant jouer au grand libéral.

- Votre Haute Noblesse, dit-il en s'adressant à Doubrovine, Messieurs, dit-il à l'intention de tous les autres spectateurs mondains du grand événement, je promets solennellement de servir Sa Glorieuse Majesté du mieux que je le pourrai, tout en garantissant des tribunaux impartiaux, une bureaucratie réformée et libérée de la corruption, l'ordre et la paix publique dans toute la Russlavie, ainsi que l'arrestation et le jugement des terroristes spartakistes !

Se tournant vers le colonel Evgraf Zakharovitch Choulguine, secrétaire d'Etat à la Police :

- Excellence, convoquez-moi immédiatement le dénommé Pavel Ivanovitch Pestel !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Mer 12 Oct 2011 - 22:22

Pavel arriva aussitôt que la demande lui parvint. Quatre jours c'était presque digne de figurer dans les annales. Le docteur quitta donc sa clinique, qui désormais tournait à plein rendement. Une économie de substitution s'était mise en place pour permettre à chacun de se faire soigner.
Arrivé au rendez-vous, le médecin des moujiks attendit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merkoul I. Pankratov



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Sam 15 Oct 2011 - 1:06

Le Ministre Pankratov n'était pas le genre d'homme que le docteur Pestel avait imaginé.

On aurait pu le croire identique aux sombres représentants de la clique de junkers et d'officiers à laquelle il appartenait; on aurait pu l'imaginer aussi cruel et hautain que Gornostaï, aussi réactionnaire qu'Ourioche ou encore aussi opportuniste qu'Arpakine. On aurait pu imaginer tout cela, et bien pire : car peu encourageantes étaient les perspectives des progressistes en 1911 ! Et Pavel Ivanovitch Pestel avait eu suffisamment l'occasion de côtoyer les belles institutions impériales, que ce soit dans la personne du gouverneur Doubrovine ou dans les lettres impersonnelles et incompréhensibles du Saint-Synode, pour saisir toute l'étendue de la corruption et de l'inefficacité administrative.


Mais Pankratov était différent. Il était instruit et savait promener son charisme professoral dans les soirées mondaines. Son imposante stature, son tempérament calme et réfléchi, sa modération et sa sensibilité le rendaient presque sympathique. Fait remarquable : il ne montrait jamais de signes d'énervement, même lorsqu'il parlait des pays voisins de la Russlavie. Sa posture était celle de l'ethnographe. - Je peux vous assurer, Monsieur Pestel, que tous les Edoranais sont des sodomites; de nombreuses études l'on démontré. Evidemment, les Turcoses sont les pires de tous... expliquait-il à Pavel Ivanovitch, la voix tremblante d'enthousiasme. - Et que dire des Jatonnais, sinon qu'ils sont... Bien que parfaitement conscient des tares congénitales de ces peuples, il ne semblait pas remettre en question leur droit d'exister. Au-delà de cette humeur fantastiquement tolérante, Pankratov semblait aussi être un grand libéral, c'est-à-dire qu'il ne niait pas totalement le concept d'Etat de droit - plutôt de bon ton pour un Ministre de la Justice ! - et qu'il admettait, jusqu'à un certain point, l'idée de de tribunaux impartiaux. A tout cela s'ajoutait une très légère tendance à la corruption et au népotisme (l'épisode de la nomination de Porphyre I. Pankratov l'avait montré), ce qui ne le rendait que plus humain.

Bref, tout autant que Doubrovine était un beau spécimen du fonctionnaire réactionnaire, Pankratov était celui du fonctionnaire libéral. Que de progrès !


- Monsieur Pestel, l'on me dit que vous avez développé un projet de soins sanitaires démocratisés. Comment cela est-il supposé fonctionner, au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Dim 16 Oct 2011 - 18:44

Pavel était impressionné par son hôte. Il n'avait pour l'instant connu que des indigents et des personnes passablement incultes. Il avait d'ailleurs entrepris de les faire sortir de cette inculture crasse malgré les difficultés posées par le Saint-Synode.
- Pour l'instant nous tentons d'apporter tant bien que mal les premiers soins et un minimum de rudiment d'hygiène aux populations de Sibérie. Autant vous dire que cela relève de la gageure. Tout ce que nous pouvons faire pour le moment c'est accepter en payement ce que les habitants peuvent nous apporter. hélas, cela ne nous permet pas d'acheter du matériel de qualité. Et sans l'un ou l'autre de nos mécènes nous aurions déjà du fermer. La population de la Sibérie est mal en point et faible. Sans cela elle pourrait fournir des soldats de qualités à notre Tsar bien aimé, des travailleurs aguerris à nos usines et à nos champs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merkoul I. Pankratov



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Jeu 20 Oct 2011 - 22:45

- Des soldats de qualité ? Des travailleurs aguerris à nos usines et à nos champs ? éructa Pankratov, dont les yeux pétillaient d'étincelles.

- Vous êtes un visionnaire, un grand patriote ! Se tournant vers Doubrovine : - Excellence, c'est le meilleur champagne de vos caves qu'il nous faut ouvrir pour fêter le docteur Pestel, ce brillant soutien de la Mère Patrie, exterminateur de bactéries, chasseur de maladies !

Dans l'esprit du Ministre de l'Intérieur, l'extermination de microbes se confondaient intimement avec l'extermination d'un autre genre de germe : le bacille révolutionnaire. A n'en pas douter, l'humeur révolutionnaire constituait une sorte d'aliénation mentale. Dans le chef de Pankratov s'était enracinée une intuition tenace; pour lui, l'apprentissage d'une hygiène sommaire ne devait pas seulement enrayer les infections biologiques, il devait aussi - selon toute logique - prévenir toute possibilité d'insoumission au Saint Autocrate, Oint du Seigneur.

- Dites-moi, docteur Pestel, quelle est la politique que devrait mener le Gouvernement de Sa Majesté pour initier une action de salubrité publique efficace et ainsi éloigner simultanément les périls biologiques et politiques.

Minuit moins quart sonnait du haut du dôme de la Cathédrale St-Toruński-de-Palogne de Tobolsk. L'ensemble de l'assistance mondaine, avec à sa tête le gouverneur Doubrovine, sortit en procession du Palais de la Guberniya pour assister à l'office cathodoxe-orthodique. Pankratov marchait, son bras dans celui de Pavel Ivanovitch, en ruminant des idées de programme sanitaire. Sans doute devait-il nommer ce Pavel Pestel sous-secrétaire. Mais une autre vision s'imposa bientôt dans sa cervelle académique : Pestel pouvait aussi être envoyé hic et nunc sur la frontière transvalaque et prendre en main la coordination sanitaire des armées du Tsar. Après tout, les conscrits ne se comptaient plus, et bientôt chaque Russlave allait se retrouver en uniforme, prêt pour la Grande Guerre de tous les Slaves contre l'ennemi naturel : Edoran...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Dim 23 Oct 2011 - 13:39

La première chose à faire serait de nettoyer les rues. Je sais que les recouvrir de ce nouveau matériaux à base de pétrole n'est pas donner et il serait impossible d'en recouvrir rapidement l'ensemble des rues de notre vaste et grand empire, néanmoins si les rues principales pouvaient être pavées et non plus en boue. L'hygiène général serait augmenté et la propagation des maladies et des microbes diminuée. Sortis de leur saleté endémique, les Sibériens auraient moins de raison de se détourner de la voie naturelle que notre bien-aimé Tsar nous montre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Mar 25 Oct 2011 - 16:18

Le gouverneur-général-baron Doubrovine et son acolyte le colonel Choulguine haussèrent des sourcils horrifiés. Qu'était-ce donc que cela ? Un phénomène incompréhensible se déroulait sous leurs yeux: le bon Pankratov, fier pilier du Parti Impérial, se transformait à vue d’œil en un libéral impénitent. Non, la fréquentation trop assidue des deux Capitales ne pouvait seule expliquer cette étrange métamorphose. Le libéralisme était clairement une maladie contagieuse dont cet individu, ce Pestel, était le bacille. Il lui avait suffit d'une conversation pour contaminer nul autre que Sa Très Haute Excellence le Ministre de l'Intérieur et de la Justice.

Et, manifestement, la maladie se répandait à vue d'oeil. Quelle ne fut pas l'horreur de Doubrovine et Choulguine quand ils virent Iegorov, le sous-secrétaire à l'administration des Postes et Télégraphes, s'enthousiasmer à son tour devant les propos parfaitement abscons de "moussié" Pestel !


- Mais oui, s’exclama Iegorov, au comble de l'enthousiasme, des rues pavées ! Cela changerait notre ville du tout au tout ! Nous devons faire de Tobolsk un pôle économique et agraire, digne rival de la Seconde Capitale ou de Svetivostok ! Il est temps que la Sibérie se réveille et montre l'exemple au reste du pays ! Notre ville doit devenir la Gornograd des steppes !

T. M. von Sutchelen, le maire de Tobolsk, surenchérit d'une voix extatique:


- Et j'en serais le maire ! Nous créerons une banque agricole pour soutenir les propriétaires tout en aidant les paysans à moderniser leurs lopins !


Le général-gouverneur-baron Doubrovine en perdit son monocle. Le colonel Choulguine faillit avoir une crise cardiaque: les progrès fulgurants de l'épidémie était proprement terrifiants. Une vision d'horreur se fit jour devant eux, celle d'une Sibérie pleine de routes pavées et d’écoles laïques, de citoyens éclairés, de hauts-de-formes et de machines à vapeur. En ces temps où tout l'Empire se tenait coi sous la férule du Tsar, était-ce des profondeurs reculées de la Sibérie que viendrait la lumière du progrès ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Sam 26 Nov 2011 - 13:52

les résultats des élections municipales de ce début de mois avaient réjouis Pavel. Le parti Paysan dont ils défendaient les vues à la Douma avait réalisé des scores parfois plus qu'honorables.
- Chers amis, force est de constaté que nous progressons après les errements des dernières années. Cela est plus qu'heureux croyez moi. Nous allons pouvoir dans ces municipalités faire progresser nos idées et développer la Sibérie qui deviendra un modèle pour l'ensemble de notre bel Empire. la Sibérie doit montrer la voie de la grandeur de la Sainte Russlavie, une Sibérie plus forte donnera de meilleurs soldats et de meilleurs paysans à notre Empire.
Vive la Sibérie, vive la Sainte-Russlavie, Vive notre Tsar bien aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Mer 6 Juin 2012 - 18:07

Selon les informations recueillies au fil des mois par Pavel, l'espérance de vie en Sibérie avait augmenté de 57 jours pour les hommes et de 75 pour les femmes. Un énorme progrès si l'on considère que celle-ci dépasse rarement la barre des 36 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Secrétaire



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Jeu 7 Juin 2012 - 8:26

... Ou pis encore, puisque selon les statistiques officielles du Sous-secrétariat provincial aux Études démographiques, l’espérance de vie du Sibérien moyen tournait autour de 55 minutes et 08 secondes.

Face à des résultats aussi admirables, face à une activité sociale aussi obstinée, aussi désintéressée, les autorités provinciales se trouvaient face à un choix: soit appliquer la solution habituelle, c'est-à-dire arrêter le docteur Pestel en pleine nuit et le déporter en Khazarie sans procès, soit réagir de manière "libérale", voire "pankratovienne", et récompenser l'ennuyeux personnage. Sous l'influence du professeur Pankratov, la seconde solution prévalut. On fit remonter un dossier appréciateur à la Capitale. S'il y avait moyen de récupérer la popularité de ce personnage au profit du régime, pourquoi pas.

Quelques jours plus tard, un courrier officiel atterrissait sur le bureau du docteur Pestel. Celui-ci était convoqué à Murasibirsk. Pour une audience extraordinaire avec le Tsar lui-même.

_________________
Secrétaire du Gouvernement
Huissier du Palais
Procureur de la Couronne

Ура Царю!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sainterusslavie.megabb.com
Pavel Ivanovitch Pestel



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Dim 10 Juin 2012 - 20:20

Pavel qui lut cette missive avec attention se rendit donc au rendez vous du Tsar, avec une certaine appréhension. Il tenta de se rappeler s'il avait pu faire quelque chose qui aurait déplu. Malheureusement en Russlavie tout pouvait avoir déplu.
- Que Khrestos vous protège docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arrivée de Pavel   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
arrivée de Pavel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Arrivée officielle] Romain FROSSARD
» il m'est arrivé un truc bizarre
» pas d arrivée de liquide de frein
» Système AMBrc3 compte tour arrivé!
» New Burgman Fraichement arrivé d'Espagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Les Territoires de Sibérie-
Sauter vers: