La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Sibiou est prête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ion Boulkaniov



Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Sibiou est prête !   Ven 3 Juin 2011 - 2:08


L'artillerie était en place, la défense anti-aérienne en alerte, les pièges et mines placées, Sibiou toute entière retenait son souffle. Le peuple transylvain allait se battre jusqu'à la mort pour sa liberté.

_________________
Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Sibiou est prête !   Ven 3 Juin 2011 - 10:36

Sibiou était exposée aux menaces edoranaises venant de la terre comme de la mer, mais elle pouvait compter sur le dévouement total de sa population. Tout le monde participait aux travaux de fortification, y compris les femmes et les enfants. On voyait des vieillards d'âge canonique revêtir de vieux uniformes miteux qu'ils avaient porté lors de guerres oubliées. On voyait des jeunes bourjouis, étudiants, ouvriers, unis dans la guerre comme ils ne l'avaient jamais été dans la paix. On voyait les grandes dames de la Szlachta faire don de leur bijoux à l'effort de guerre. On voyait les vieux Pans, bouffis d'un orgueil séculaire, offrir leurs chevaux, leurs palais et leurs domestiques à l'Armée Républicaine. On voyait tout cela, et c'était un beau spectacle que l'esprit de sacrifice des peuples Transvalaques.


De jeunes recrues du Ier bataillon d'auto-défense de l'Usine Schmidt


Les automobiles des bourjouis sont réquisitionnées...


Le Comte Sturdza bénit l'étendard du régiment qui porte son nom.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Sibiou est prête !   Jeu 16 Juin 2011 - 13:49


La capitale de Transvalachie n'était pas encore directement attaquée. On entendait le grondement sourd du canon retentir au sud, mais pour l'instant, les troupes de l'Armée Républicaine Transvalaque parvenaient à contenir la progression edoranaise.

En arrivant à Sibiou, le prince releva le col de son épais manteau paysan et rabattit sa casquette de toile: il ne tenait pas à être reconnu. Vu le souvenir qu'il avait laissé dans cette ville lorsqu'il était encore Généralissime des Armées Impériales, il y avait fort à parier que la foule ne lui réserverait pas un bon accueil, a fortiori s'il n'avait plus de soldats avec lui.

Le prince se dirigea vers le GQG de la République, où il espérait trouver Ion Boulkaniov. En route, il pu constater que ça n'allait pas fort pour les habitants. Le spectre grimaçant de la famine commençait à se faire voir, de ci de là. Les rues étaient pleines de réfugiés hagards, désespérés, affamés. Des soldats dépenaillés couraient en tout sens. Des cadavres jonchaient les trottoirs: c'étaient les habituels boucs émissaires, victimes inévitables de toute révolution.

Dans l'atmosphère de désordre monstre qui régnait dans la ville, le "moujik" Pojarski n'eut aucun mal à s'introduire dans l'immense Palais Stravisky, autrefois sa propre résidence à Sibiou, à présent siège de la République.

Faisant de son mieux pour adopter l'accent mou et traînant des paysans valaques, Pojarski s'adressa à un officier:


- J'dois parler au tovaritch Boulkaniov, Vot'Haut'Noblesse. Ct'important...

- Dégage, foutu cabochard. Le camarade président n'a pas de temps à perdre en ce moment !

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov



Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Sibiou est prête !   Sam 18 Juin 2011 - 12:53

Et en effet, il n'en avait pas. Constamment sur le sentier de la guerre, Ion Boulkaniov n'avait pas une minute à lui, occupé à maintenir en vie sa précaire "République Populaire et Socialiste". D'ailleurs, qu'espérait Pojarski en se rendant au Palais Stravisky ? Il avait rudoyé les populations transylvaniennes et valaques comme personne ne l'avait jamais fait ! Etait-il assez fou pour croire le nouveau maître de Sibiou magnanime ?

_________________
Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Sibiou est prête !   Sam 18 Juin 2011 - 13:52


- Mais que faites-vous ici ? Vous êtes complètement fou !
chuchota le colonel Petrulescu en empoignant le prince Pojarski par le bras et en l'entraînant dehors, dans une ruelle étroite; Si Boulkaniov vous met la main dessus, vous passerez un sale quart d'heure.

- Je ne comprend pas, répondit candidement Pojarski: nous sommes dans le même camp pourtant. C'est grâce à moi que cette damnée république existe, bondieu !


Le colonel Petrulescu resta muet. Comment était-ce possible ? Ce mélange de cruauté et de naïveté... Pojarski espérait-il donc réellement être accueilli à bras ouverts à Sibiou ?


- Bon, écoutez-moi, prince. Vous devez quitter cette ville le plus vite possible. Il n'y a rien ici pour vous, excepté la mort. Boulkaniov sera trop heureux de vous sacrifier à la vindicte populaire, ou de vous livrer au Tsar. Sans parler du Comte N. qui réclame votre mort depuis que vous avez enlevé sa fille. Tiens, où est-elle d'ailleurs, la fille du Comte N. ?

Le prince ne répondit rien. Il semblait hagard et perdu. La vérité était qu'il n'avait plus aucune carte à jouer: il n'était plus rien. Rien qu'un fugitif aux abois. Le prince se laissa conduire jusqu'à la gare, où le colonel Petrulescu lui apporta une poignée de roubles et un uniforme d'officier de l'armée transvalaque. C'était tout ce que son dernier ami pouvait faire pour lui.

Déguisé en capitaine de l'Armée Républicaine de Transvalachie, le prince quitta Sibiou, puis obliqua vers le sud-ouest. Il n'avait plus d'autre choix que de se rendre à l'ennemi. Sa carrière était terminée.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sibiou est prête !   Aujourd'hui à 5:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Sibiou est prête !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Zone d'influence russlave :: Transvalachie-
Sauter vers: