La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Proposition de rencontre
Aujourd'hui à 9:59 par Alexeï Karenine

» Convocation
Aujourd'hui à 9:24 par Alexeï Karenine

» Oukaze du 17 janvier 1918 : présidence du Conseil
Aujourd'hui à 2:55 par Mikhaïl II

» Absence
Lun 15 Jan 2018 - 14:39 par Alexeï Karenine

» LE VIGILANT, 12 janvier 1918
Ven 12 Jan 2018 - 10:52 par Le Vigilant

» Rendez vous au Club Universitaire
Ven 12 Jan 2018 - 10:02 par Iraklion Menchikov

» Arrivée de l'ambassadeur de la Semi-Républik du Krassland
Ven 12 Jan 2018 - 1:39 par Mikhaïl II

» Modifier le nom d'un parti
Jeu 11 Jan 2018 - 22:21 par Alexeï Karenine

» Programme et idéologie
Jeu 11 Jan 2018 - 19:58 par Miroslav Kopernich

» Communiqué de la faction parlementaire démocrate
Jeu 11 Jan 2018 - 9:52 par Iraklion Menchikov

» Concernant le prétendant au trône Kolozistanais
Jeu 11 Jan 2018 - 8:31 par Charles de Hauteville

» Réunion de cabinet
Mer 10 Jan 2018 - 20:58 par Prince Andronikov

Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 2
3ème Législature de 1917 : Ratification de traités
Lun 18 Déc 2017 - 16:34 par Mikha Brasnov
Concentrés sur l’aventure martiale en Kolozistan, les politiciens russlaves s’étaient assez peu exprimés sur la conclusion du Sommet régional d’Arzamozate. Il faut dire que le contenu exact des négociations n’avait pour une fois pas fuité dans la presse, même si le communiqué introduisant la rencontre avait clairement mentionné l’épineux sujet du Canal Transcontinental reliant le Lac de Centurya …

Commentaires: 2
Session extraordinaire - Crise au Kolozistan
Mar 12 Déc 2017 - 19:04 par Feodor Pojarski
Alors que le Ministre de la Guerre descendait de la tribune pour retourner à sa place, et que le Ministre des Phynances s'apprêtait à lui succéder pour présenter le budget du gouvernement, des cris éclatèrent en provenance de l'extrême-droite de l'hémicycle:

- Ce n'est pas Malvaneck que l'on veut ! Assez perdu de temps en peccadilles ! Le gouvernement va-t-il enfin réagir à la crise majeure qui …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Poursk, tome II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légation du Daearuil



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Poursk, tome II   Sam 4 Juin 2011 - 12:13

Après deux jours et une nuit de trajet, le convoie arriva à Poursk. Deux régiments des chasseurs-montés, chacun de quatre escadrons de cinquante-quatre hommes, soit un peu moins de cinq cents montures. Les descendant des raideurs du corsaire amphibie, l'yssois Yanis Xenakys, héros des guerres pryano-daeariennes, l'archétype de l'étranger héros d'un pays qui n'est pas le sien. En trois siècles, l'uniforme n'a pas changé d'un pète dirait l'autre. Mais l'expérience était là, il ne faut surtout pas s'arrêter à l'apparence, surtout avec eux. Le vingt-cinquième bataillon des chasseurs à pied, le mystérieux bataillon des chasseurs-urbains, était également de la partie. La ville est leurs terrain de jeu de prédilection, tout porte à croire qu'il serait d'une grande utilité si Poursk venait à être assiéger.


Rien que le 13eme peloton porte malheur, surtout pour ceux d'en face ...

Les Francs-Tireurs de la Garde eux, se firent plus discret et plutôt que de s'arrêter à Poursk continuèrent leurs trajet pour rejoindre l'armée de Pojarski. Pour l'anecdote, des paysans affirmèrent qu'on leurs avaient volés des draps, mais pas n'importe quel drap, des tissus plutôt ton sur ton avec la nature, ce qui laissait présager qu'il y aurait des surprise. Pedro qui entretemps avait rejoint la ville enjoignît les magistrats à le rejoindre dans une prairie pour leurs faire une démonstration d'un genre spéciale.

Devant cette prairie, les notables s'était réunis, face à eux, Pedro et deux de ses sous-fifres. Ils avaient avec eu un drôle de canon.



-L'obusier pneumatique, messieurs, est un petit bijou. Le cadeau d'anniversaire dont rêve tout bons militaires. L'alliance entre la légèreté et la sureté. Pas une once de poudre utilisé, SEUL, la force de l'air sous pression suffit. Avantage ? Polyvalence des munitions, balles de 50mm minimum, sinon ça nage dans le canon et c'est pas bon. Balle creuse, balle blindé, balle explosive. Obusier explosive, à fragmentation, incendiaire, chaux vive (mon préféré !), obus sifflant et obus aveuglant. Les obus sifflant peuvent effaroucher tant les chevaux que les pucelles si elle ne le sont pas déjà ! Les obus aveuglant sont bourrés de magnésium, un élément chimique qui s'enflamme au contact de l'air. Quand l'obus éclate, l'éclair est tel que l'unité ciblé n'a plus aucun repère pendant quelques instants, les tireurs doivent se protéger les yeux car c'est une arme à double tranchant. Ce catalogue rend l'obusier pneumatique efficace contre l'infanterie, la cavalerie et les blindages légers. C'est votre compagnon, et dans les situations graves votre meilleur ami ! Comment ça fonctionne ? C'est simple, regardez bien !

Les deux hommes à coté de l'engin se mirent en place, l'un deux pris une bouteille d'oxygène et la brancha à la culasse de l'obusier, tandis que son collègue pris un obus, et le clipsa à l'embout du canon car trop grand pour entré dans l'arme. Ceci fait, il se recula et son collègue commença à envoyer l'air dans l'obusier. La pression augmenta jusqu’à un certain seuil, suffisamment fort pour faire catapulté l'obus avec un petit sifflement.

-Messieurs les Magistrats de Poursk, veuillez acclamez comme il se doit l'obusier pneumatique Bebel modèle III !

A l'instant ou Pedro termina sa phrase l'obus explosa à plusieurs centaines de mètres derrière lui. Un obus incendiaire, ce qui explique les grandes gerbes de flamme qui sortait derrière l'homme. L'assistance était stupéfaite, assurément Pojarski aurait un avantage en plus qui lui permettrait de tenir tête à l'envahisseur.

-Il y a soixante de ses frères qui attendent d'être livrés à Pojarski.

Pedro s'avança plus loin vers la gauche, pris un pied de biche et ouvrir une caisse, en fouillant un peu dans la paille il en sorti un petit fusil à peine de la longueur d'un bras de Pedro.


-Lui aussi est un bijou, léger, pratique, et d'une grande précision. Ce fusil n'a pas la force d'impact d'un modèle classique, mais un tir bien placé reste mortelle. le Fusil Bebel sera votre ami dans toute les situations. Vous brillerez en société avec lui. Son magasin cependant mériterait mieux, mais ses huit coups feront certainement la différence face à l'ennemie.

Pedro se retourna brusquement et mit en joue un paysan plus loin dans la prairie qui accourait pour voir le feu provoqué par l'obus de tout à l'heure. Il tira et le paysan fut comme foudroyé sur place, un tir à la nuque, à quelques deux cents mètres. Les notables applaudirent la performance. Pedro savait cependant qu'il ne pourrait pas doté toute la troupe de Pojarski avec cette arme, il n'y en avait que cinq-cent à disposition (si l'on ne compte pas les troupes daeariens qui utilisent déjà cette arme), cependant la munition d'un calibre de .341 ne poserait pas un problème car largement utilisé par la plupart des armées du micromonde, les munitions ne viendrait pas à être en manque.

-V12, je repars pour Opessa, faites en sorte que tout ça arrive à Pojarski, dite lui que les fusils sont destinés à ses meilleurs tireurs, expliquez bien à ses artilleurs comment utilisé l'obusier, et qu'il fasse intégrer à son état-major les haut-gradés de nos troupes. Une fois ceci fait, rejoignez moi au plus vite. Nous ne savons toujours pas si les belondaures vont agir.

-Justement un télégramme à ce sujet.

V12 tandis le billet à Pedro.

Citation :
« troupes belondaures massés sur frontière STOP Franchissemen imminent STOP Franchissement effectif demain ou après demain si temps vire à l'orage STOP »

-Si le temps se gate les routes seront difficilement pratiquable surtout ici cela nous fera gagner du temps. Hâtons-nous

Il est vrai que depuis quelques jours le temps était très nuageux, quelques pluies ici et là, mais l'on redoutait un orage surtout et tout laissait croire qu'il y aurait de la gadoue.

-Vous êtes sure qu'on arrivera à temps ?

-Les chevaux des cosaques sont très endurants, maintenant c'est à celui qui sera le plus rapide, si jamais Opessa est pris, direction Nijni-Constantinopole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Poursk, tome II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le scorpion tome 6
» Joe Bar Team tome 7
» Tome 7 des Joe Bar Team
» Cherche les savoirs éthologiques tome 2... A EMPRUNTER
» BD motard marrante de SATO, Tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Gornograd :: Kraï de Petite Russlavie-
Sauter vers: