La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Gratitude éternelle du peuple au Soviet d'Ekaterinopol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Gratitude éternelle du peuple au Soviet d'Ekaterinopol !   Dim 5 Juin 2011 - 18:34



Témoignage de Mikhaïl Lavrovitch Geller, sous-lieutenant au 108e Sibérien [29 octobre 1911]:


« C’est-à-dire que ça m’a rappelé quelque chose… Ça s’était déjà vu… Enfin, pas exactement. J’avais lu quelque chose d’approchant dans le Vigilant, à l’époque de la République. Après les élections provinciales et la victoire des rouges à Novolensk. C’était un article haut en couleurs, vous voyez, très croque-mitanesque, dans la plus pure tradition de ce torchon tsariste. Le genre de trucs qu’on lisait pour rigoler avec les copains. On n’y croyait pas, bien évidemment. C’est pour ça qu’au début, quand des bruits ont commencé à circuler, j’ai dis aux soldats que c’était de la connerie et qu’ils pouvaient bien se gratter, c’était pas demain qu’ils allaient tirer leur coup. Enfin, je leur ais pas dit exactement comme ça, parce je la jouais plutôt profil bas, tovaritchi soldats et compagnie : j’oubliais pas qu’il s’en était fallu de peu que je subisse le même sort que les autres officiers du régiment, ce gros connard de Machkedov et tous les autres, même le capitaine Minine, qui pourtant leur disait bien – il hurlait, plutôt – qu’il était membre du PR depuis avant leur naissance, aux gars… Mais ça ne suffisait pas : c’étaient tous les officiers qu’ils voulaient buter, les gars, sans faire dans le détail. Pourquoi pas moi ? Ben j’ai aucun mérite : c’est le Soviet qui m’a sauvé la mise, en décrétant qu’il fallait garder au moins un officier par régiment comme « spécialiste ». Apparemment, c’est le général Golovkine, cette enflure galonnée, qui a réussi à les convaincre que la révolution avait besoin d’officiers… Donc, je suppose que je dois dire merci à Golovkine, même si voir ce salopard krasschenkiste parader dans une automobile ornée de drapeaux rouges, ça m’est un peu resté en travers de la gorge, je dois bien le reconnaitre.

Donc j’y croyais pas, à cette rumeur. Je pensais qu’après réussi le tour de force de liquider tous les ploutocrates d’Ekaterinopol en deux jours, le Soviet allait se calmer… Je crois que personne ne saisissait encore ce qu’ils entendaient vraiment par « ennemi de classe ». Ils ont d’abord commencé par une proclamation, une parmi d’autre, une anodine proclamation. Elle demandait aux familles des ploutocrates assassinés de se rendre Place Nikolaï (rebaptisée Place Molotov), pour y être recensées en vue de se voir attribuer un logement (j’ai oublié de dire que tous les palaces et les maisons de bourges avaient été expropriées au profit des ouvriers et des soldats). Du coup, il y en à pas mal qui sont venus de leur propre chef. Pour les autres, ceux qui se méfiaient quand même, on a envoyé la troupe les chercher. La place Molotov était bondée, pleine de bourgeoises, et des dames de la haute, qui cachaient encore des bijoux sur elles, et leurs enfants, des petits trucs geignards en costume de marin et des petites filles craintives.

Je ne suivais pas vraiment cette affaire. Je me consacrais principalement à organiser la défense de la ville avec les autres « spécialistes » survivants. J’avais pas trop de temps à perdre à écouter toutes ces rumeurs… C’était trop « Vigilant-esque » pour que j’y accorde le moindre crédit. Sans doute qu’on les avait envoyé dans un camp d’internement, les familles de la ploutocratie. Voilà tout. Les gars s’emballaient, ils avaient de l’imagination. C’était plus facile de penser ça, évidemment.

Puis est arrivée la proclamation n° 37. »




Note de Curzio Gavriilovitch Gellini, Haut-procureur de la Couronne, président de la Commission d’enquête sur les Evenements survenus en Petite-Russlavie durant l’été 1911:

Le sous-lieutenant M. L. Geller a été condamné à mort le 30 octobre 1911 par un tribunal militaire sous la présidence du général A. A. Golovkine. Le sous-lieutenant Geller a été fusillé le lendemain à l’aube, avant que je puisse entendre la suite de son témoignage.
Je suis néanmoins parvenu à récupérer un exemplaire de la proclamation n° 37 à laquelle il est fait référence ci-dessus.




Citation :
Prikaze n°37


Soldats, ouvriers, mudziks, travailleurs de la terre petite-russlave !

Gloire vous soit rendue, vous qui avez brisé le joug des exploiteurs ! Vous réclamez justice, vous réclamez réparation, et le Soviet Socialiste-Révolutionnaire d’Ekaterinopol vous les donne !

Les officiers tiraient sur le peuple, ils tuaient vos frères ? Vous leur avez fait justice !
Les nobles opprimaient le peuple, ils knoutaient vos pères ? Vous leur avez fait justice !
Les ploutocrates exploitaient le peuple, ils asservissaient vos fils ? Vous leur avez fait justice !

Mais est-ce tout ? Avons-nous faite totale et complète justice ? Voilà ce que se demande la Soviet ? Et la réponse est non.

Les boyards violaient vos mères, les bourjouis prenaient vos sœurs, ils prostituaient vos filles à leurs vices décadents !
Leur avez-vous fait justice ? La réponse est : non, pas encore.

Allons, tovaritchi ! Il est temps de faire payer aux femmes et aux filles des exploiteurs leurs crimes et leurs vices ! Elles sont à vous ! Le Soviet d’Ekaterinopol est fier d’annoncer l’ouverture du Bordel du Peuple, sis rue Savioutski, à l’emplacement de l’ancien Pensionnat pour jeunes filles ! Venez montrer aux bourgeoises décadentes l’ardeur virile du prolétariat victorieux ! Le Bordel du Peuple est un bordel où on ne paye pas !

K. Z. Schlomonov, pour le SSR d’Ekaterinopol,

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Gratitude éternelle du peuple au Soviet d'Ekaterinopol !   Dim 5 Juin 2011 - 18:55


Soviet Socialiste-Révolutionnaire d'Ekaterinopol - Fiche de présentation


Le régime mis en place à Ekaterinopol est le fer de lance d'une ère nouvelle pour les peuples. C'est un ouvrage titanesque, un chantier futuriste, une oeuvre non-finie, un monument dynamique, une révolution perpétuelle à la gloire du peuple petit-russlave.

Modèle ultime de la démocratie directe, le Soviet Socialiste-Révolutionnaire d'Ekaterinopol rassemble en son sein tous les travailleurs et soldats du territoire contrôlé par le régime. Du coup, le Soviet n'a aucun pouvoir réel.

L'organe réel de décision est le SovPrezSR, comité restreint de dix membres (d'où son appellation usuelle de "Conseil des Dix"). Les dix Commissaires du SovPrezSR ne sont pas tous nécessairement membres du PSRPR, mais ils ont tous la particularité d'être totalement dévoués à la Révolution Petite-Russlave. Ce sont tous des intellectuels de haut vol.
Dès sa formation, le SovPrezSR s'est distingué par une activité intense et avant-gardiste de la Révolution Micromondiale, conformément au dogme du PSRPR qui veut que la révolution Petite-Russlave soit l'élément déclencheur du Grand Bouleversement.

Composition du SovPrezSR:

I.L. Otchakov: Commissaire à la Révolution Petite-Russlave
N.N. Parvus: Commissaire à la Révolution Micromondiale
K.Z. Schlomonov: Commissaire à la Répression et aux Purges
G.E. Hebraïmowicz: Commissaire à la Libération des Masses
V.V. Plejnikov: Commissaire à l'Armée des Ouvriers et des Paysans

S.D. Dutronc-Pombal*, E.R. Vichniak, D.I. Moldanu, M.A. Rachidov, P.X. Strauss: Commissaires sans portefeuille.




Les membres du SovPrezSR: quand des intellectuels se mêlent de politique, ça finit toujours en bain de sang.


Le général Golovkine en compagnie des "spécialistes" de l'Armée Socialiste-Révolutionnaire d'Ekaterinopol.


* Notez la présence de Sergueï Dmitrievitch Dutronc-Pombal parmi les Commissaires. Un cousin du duc d'Esse, probablement.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gratitude éternelle du peuple au Soviet d'Ekaterinopol !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la planete se peuple ....youpi!!!
» Le peuple tunisien récupère les Ferrari de Ben Ali
» Les deux minutes du peuple
» Une petite pensée pour le peuple japonais...
» au non du peuple.........N°2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Zone d'influence russlave :: Petite Russlavie-
Sauter vers: