La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917
Dim 21 Mai 2017 - 19:32 par Mikhaïl II
Comme l’exigeait l’article 12 des Lois Fondamentales, le Tsar convoqua formellement la Douma suite aux élections du mois de mai. Le cérémonial était relativement simple et débutait avec le discours du trône au Palais des Terems auquel les députés étaient invités. Cette fois-ci, le tsar se fit présenter son texte par la majorité PCD, rompant avec la tradition qui laissait au souverain le choix de …

Commentaires: 0
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 0
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikha Brasnov
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Un Prince de plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fricard

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Un Prince de plus   Jeu 23 Juin 2011 - 2:02

Henri de Fricard est une des personnalités majeures en Edoran. En effet, on murmure que c'est l'âme damné de l'empereur Charles III de Traceau, qui l'a nommé à la charge de Grand-Chambellan.
Et depuis quelques semaines, l'Empereur ne s'exprime plus qu'à travers lui. Moultes langues indiscrètes se plaisent à raconter qu'il est fourbe et comploteur à souhait, ne visant qu'une seule chose : le trône impérial. Néanmoins, Henri de Fricard n'a que faire des racontars et est tout dévoué au service de la Couronne. Issue de l'ancienne famille royale chironnaise, les Fricards sont devenus au fil du temps une dynastie de très hauts fonctionnaires, secondant fidèlement leurs anciens rivaux, les Traceau. Henri, lui est dans la tradition familiale et se contente d'être dévoué à son Empereur. Mais l'ambition est un trait de caractère bien présent chez lui, et Éther seul sait de quoi il est capable...


Pour l'heure, le représentant officiel du Palais venait d'arriver à Sibiou. Le but de son voyage était de féliciter les armées édorannaises pour la brillante campagne qu'elles avaient menées. Ainsi donc, à peine son convoi arrivé, le Grand-Chambellan se rendit chez le Feld-Maréchal Störtebeker. Il le félicita chaleureusement et le pria de convoquer le plus gros de ses troupes autour des postes récepteurs de radiodiffusion militaires que possédaient l'armée impériale. Quelques heures plus tard, Henri de Fricard émit l'allocution suivante :

"Messieurs les soldats de l'Armée impériale édorannaise,

C'est en tant que représentant de notre bien aimé Empereur, Charles III, que je suis venu à vous ; ici à Sibiou.

Je suis venu vous exprimer toute la gratitude de la nation envers ses soldats. Vous, les pères, les frères, les fils, braves parmi tous, qui avaient choisis de défendre vos foyers, votre patrie. Aujourd'hui est venue l'heure des remerciements.

Cette guerre que vous avez menée, et au cours de laquelle certains de nos frères ont perdus la vie, vous l'avez faites au nom de la protection de vos foyers et familles. Vous avez été le sabre vengeur de tout Edoran, réduisant ainsi au silence les assassins qui s'en étaient pris à nous.

Votre courage et votre grandeur sera un exemple pour tout les dissident qui ose menacer le Saint-Empire.

Puisse Éther vous bénir, bénir Edoran et bénir notre bien aimé Empereur Charles."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville

avatar

Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Un Prince de plus   Jeu 23 Juin 2011 - 23:40

Les troupes applaudirent l'intervention du Grand-Chambellan, les soldats était plus que jamais fiers de servir leur pays et leur Empereur ! Ils savaient que l'ensemble des édoranais comptez sur eux pour leur sécurité et la venue d'Henri de Fricard leur prouvaient que le Palais ne les avait jamais abandonné contrairement à une partie, socialiste, des députés...

Le Feld-Maréchal était heureux de la visite et du discours du Prince, il avait beaucoup d'estime pour le Grand-Chambellan... du reste, Störtebeker avait de l'estime pour tout ce qui portait ou était susceptible de porter une couronne souveraine... Mais à cet instant c'était du moral d'acier et regonflé de ses troupes dont il était le plus satisfait à l'issue de cette intervention...

Et ceci était d'autant plus important que les troupes édoranaises n'était pas prêtes de partir... On ne savait pas clairement où était le criminel Pojarski, et s'il aurait une condamnation à la hauteur de ces crimes cruels...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un Prince de plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Kraïs russlaves :: Transvalachie-
Sauter vers: