La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casimir III



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Ven 14 Oct 2011 - 16:15

Citation :

Lettre à Sa Majesté Impériale le Tsar de Toutes les Russlavies

Votre Majesté,

Votre armée se masse en ce moment même aux portes du nouveau Royaume de Transvalachie en montrant des signes ostentatoires d'invasion imminente.

Où étaient les armées du Grand Tsar lorsque Pojarski massacrait la population transvalaque ? Où étaient-elle lorsqu'une République markiste attaqua la mission humanitaire édoranaise en Transvalachie et attaqua la frontière moldavienne ? Où étaient-elles lorsque le Saint-Empire libéra cette province ? Où était-elle enfin lorsque Edoran et la Palogne reconstruisirent et électrifièrent Mircea, Areguitha, Sint-Paulus et bien d'autres villes de Transvalachie ?

Nous voyons que vous êtes bien plus prompt à réunirent vos armées pour nous envahir que pour aider le peuple transvalaque...

La mesure de sauvegarde qu'à pris l'Empereur d'Edoran en me confiant le Royaume de Transvalachie aurez du être de votre initiative.

Le peuple transvalaque n'a que trop souffert des crimes et des guerres de ces derniers mois. Un nouveau conflit dans cette région que nous avons remit sur pied serai un gâchis immense.

Nous vous invitons donc à Mircea afin d'établir un nouveau traité qui clarifiera le statut et la suzeraineté de la Transvalachie.

Que la raison vous éclaire, Votre Majesté,

Sa Majesté Casimir III,
Roi de Palogne et de Transvalachie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Ven 14 Oct 2011 - 16:30


Aussitôt après avoir pris connaissance de cette missive pour le moins inattendue, le Tsar convoqua le prince Gornostaï. L'Imperator, déconcerté par cette lettre qui était à la fois insultante et demandeuse de pourparlers, désirait l'expertise de son Ministre des Affaires Etrangères. Fallait-il donner suite à une lettre aussi arrogante ?

Une demi-heure plus tard (le temps qu'il fallut à Gornostaï pour quitter le Ministère, entrer au Palais, s'affranchir des fastidieuses formalités du protocole, monter les innombrables escaliers et traverser les non moins innombrables couloirs), le prince Anissim Miroslavovitch fit son entrée.

Sans lui laisser le temps de débiter les banalités d'usage, l'Autocrate lui tendit la lettre du Roi de Palogne:


- Eh bien, Gornostaï, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Ven 14 Oct 2011 - 20:58

Gornostaï, encore essoufflé d'avoir monté les marches quatre à quatre non sans manquer de trébucher et de donner du chef contre les marches de marbre de Mircea, pris connaissance du courrier qui, même si le contenu n'était que niaiserie, était écrit d'une fort belle manière sur un papier filigrané digne des meilleurs ateliers du Tsar...

- Majesté, ce pleutre de Kasimir, si je puis me permettre, essaie de vous saisir par vos royales gonades!

Gornostaï desserre son col amidonné, déboutonne son gilet, se masse le front et relit encore la missive empoisonnée

- Imperator, ce souverain de pacotille sait que dans les apparences son action semble honnête et salvatrice, et il en joue effrontément et éhontément! Attaquer frontalement serait pour toute la communauté intermicromondaile l'aveu d'une brutalité aveugle qui serait la nôtre propre, opposée à la faiblesse des peuples opprimés, massacrés et privés de toute liberté... Cela n'est pas tout à fait vrai, nous le savons bien... Mais cela grandirait effectivement ce fantoche et ses alliés edoranais...

Gornostaï est devant un dilemne

- Majesté, nous ne pouvons attaquer, nous ne pouvons aller à cette entrevue humiliante... Notre demande d'explication auprès de l'ambassadeur edoranais est toujours sans réponse et le délai d'une demi-heure imposé est bel et bien dépassé...

Après un bref silence

- Attendons le retour de l'Ambassadeur car Edoran ne doit pas être écarté de cette action qu'il a mené en sous-marin! Un empereur traite avec un empereur, pas avec ses vassaux cul-terreux! Faisons ensuite preuve de plus de mansuétude, de conciliation, puia alors nous reprendrons la main en retrouvant la voie de la suzeraineté de la Transvalachie... ce roi de Palogne deviendra votre vassal obligé et si cela n'est pas le cas, nous savons que bien des accidents de chasse n'en étaient pas... Et puis il semblerait que nous ayons désormais de puissants alliés, vos cousins Klausburg, dont le Grand Duc de Zollernberg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Ven 14 Oct 2011 - 23:12

Le Tsar fit la moue:

- Bien, attendons encore un peu... laissons une chance à ce pleutre de Roussillon de revenir avec une réponse satisfaisante.

La moue du Tsar se mua en sourire carnassier. En autocrate tout droit sorti du Haut Moyen-âge, il avait particulièrement apprécié le nouveau style de diplomatie inauguré par le prince Gornostaï. Une preuve éclatante de ce que les meilleurs instincts des vieilles familles survivaient à tout, même à plusieurs siècles de mœurs policées et de costumes bien coupés...

- ... Mais si nous ne recevons pas de réponse, il faudra bien se rendre aux négociations proposées par ce gueux palonien, au moins pour avoir la conscience tranquille. Je ne te cache pas que malgré les démonstrations de force, l'état de nos armées ne me rassure qu'à moitié... Une guerre contre la Palogne seule serait un jeu d'enfant, mais si Charles III décide de soutenir son infect vassal...

Quant à nos alliés, je suis moins optimiste que toi, Miroslavytch. Le Belondor ne nous soutiendra que par des mots, le Noordzeeland ne nous suivra que pour dépecer Eupatoria. Quant à ce grand-duc de Zollernberg, peut-on lui faire vraiment confiance ? La gratitude est chose que l'on oublie aisément...

Inspectant négligemment ses innombrables médailles;

- Je me demande si on ne devrait pas garder Klausbourgsky chez nous un peu plus longtemps... Une telle démonstration d'hospitalité devrait lui inculquer la gratitude...


Ce fut au tour de Gornostaï de constater que le Tsar, malgré ses uniformes occidentaux et sa barbe bien taillée, était assez proche de ces tsars des temps anciens qui n'hésitaient pas à séquestrer leurs "amis" dans les innombrables geôles du Palais des Terems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Sam 15 Oct 2011 - 0:14

Et de se feliciter de voir ressurgir ainsi l'esprit de la noblesse sans peur et sans reproches -du moins sans scrupules- qui avait fait de la Russlavie un Empire, le centre du Micromonde! La démocratie et les façades civilisées n'avaient jamais conduit qu'à la chienlit et au pires massacres et pogroms... L'autocratie avait le mérite de canaliser la violence et d'en user afin de redresser la Russlavie!

- Majesté, Prince des Princes, je crois que le brave Roussillon ne pourra qu'être soulagé de voir que sa femme possède encore tous ses membres -bien que sans extrémités tactiles pour certains- et s'empressera de ménager les siens face à notre mansuétude... Nous les mènerons là où nous voudrons bien aller!

Après avoir resserré son col amidonné et avoir reboutonné son gilet, le Ministre des Affaires Étrangères reprit:

- Plus j'y pense et plus je me dis que d'aller chez ce gueux palonais indigne de tout titre de Prince ou de souverain, ne peut être qu'un signe d'affaiblissement. La Sainte Russlavie est forte et doit le rester en toute circonstance! Nous avons résisté à tant de choses, ce n'est pas pour plier devant cette pantomime de cour palono-transvalaquienne!

Le regard du premier des diplomates s'illumine:

- Quant au Prince Klausburgsky, votre hospitalité est généreuse! Mais sa proposition de rencontre en un lieu neutre est plutôt intéressante... Je vous propose un compromis: ce prince de Zollernberg possède une superbe embarcation pouvant contenir bien du monde. Pourquoi cette nef, sous pavillon zollernois ne nous accueillerait-elle pas au large des deux transvalachies en une zone neutre?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Dim 16 Oct 2011 - 23:00


- Un terrain neutre par excellence, bien sûr ! Excellente idée, Miroslavytch ! Télégraphie donc au Palonien les termes de l'entrevue. Quant au Zollernberger, je me charge de lui annoncer la nouvelle.

Un larbin choisit ce moment pour entrer et déposer devant les deux hommes un plateau d'argent sur lequel se trouvent alcools et cigares en quantité. Tétant tranquillement le cigare que vient d'allumer le domestique, le Tsar poursuit:

- Je me prends à croire que le plus dur est passé pour la Russlavie. Même le Noordzeeland est à nos côtés ! D'ici peu, nous aurons récupéré la Transvalachie, et sans même verser une goutte de sang. Nous pourrons alors nous occuper de cette bande de fous qui s'est emparé d'Eupatoria, sans oublier nos chers petits Jatonnais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantin Ier



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Mer 19 Oct 2011 - 0:56

Négocier la tenue de... négociations s'était fait rapidement. L'accord du Grand-duc du Zollernberg, de pure formalité (il avait plutôt intérêt, s'il voulait quitter un jour la Russlavie pour son royaume d'opérette), avait été obtenu. Celui du Roi de Palogne également. La présence d'un émissaire de l'Empereur Charles III était acquise. Le Tsar convoqua à nouveau son Ministre pour régler les derniers détails:

- Miroslavytch, il est temps pour toi de partir pour la Transvalachie. Je t'offre la lourde charge de défendre les intérêts de l'Empire dans cette négociation qui s'annonce. Montre-toi digne de ma confiance et tu en seras grandement récompensé...

Quoique à part lui, le Tsar voyait difficilement comment récompenser un homme qui non seulement était de plus ancienne extraction que lui-même, mais dont la fortune était réputée la seconde de Russlavie (la première restant celle de l'increvable Krasschenko).


- Vu que, selon toute probabilité, Charles III ne se déplacera pas en personne, il est hors de question que moi je le fasse. Mon protonotaire, le baron Sternberg t'accompagnera. Le Ministère de l'Intérieur a également insisté pour déléguer un représentant,... Le Tsar consulta en bâillant une note que lui avait transmis Pankratov...Le sous-substitut Brummer, chargé des questions relatives aux tribunaux spéciaux pour la Transvalachie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages : 140
Localisation : Murasibirsk
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Mer 19 Oct 2011 - 22:39

Gornostaï vit en effet la longue note de son collègue de l'Intérieur et eu envie à sont tour de bailler...

- Majesté, c'est avec honneur que je prendrai la route des négociations! Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai. Voyez-vous, je sais que l'on m'attend. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de la Transvalachie plus longtemps.

Gornostaï eu comme un sentiment de déjà vu ou déjà lu, mais peu importait, sa gloire se jouait en ces heures sombres de la frange méridiono-occidentale de l'Empire Russlave!

- Tsar Imperator, puisque ainsi est ta volonté je négocierai âprement et défendrai tes intérêts!

Les deux hommes se saluent selon le protocole impérial puis le Ministre des Affaires Étrangères prend congé, devant préparer sa malle et son vanity pour le voyage à la durée incertaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie   Aujourd'hui à 12:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre du Roi de Palogne et de Transvalachie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un cdt de gendarmerie
» Besoin de conseils : lettre de motiv
» 1600 GT BTE AU LETTRE
» Plaque avant? avec ou sans logo européen et lettre du pays
» lettre pour notre maitre capelo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Politique :: Palais des Terems-
Sauter vers: