La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» 2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Hier à 0:29 par Alexeï Karenine

» Programme et idéologie
Lun 7 Aoû 2017 - 13:19 par Miroslav Kopernich

» Siège du PTER
Lun 7 Aoû 2017 - 13:18 par Miroslav Kopernich

» Bureau d’enregistrement des partis politiques
Dim 6 Aoû 2017 - 21:05 par Mikha Brasnov

» Demande de rencontre auprès du ministre
Dim 6 Aoû 2017 - 3:35 par Mikha Brasnov

» Miroslav Kopernich
Sam 5 Aoû 2017 - 22:37 par Mikha Brasnov

» [Vote Critique] Quel micromonde ?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:23 par Mikhaïl II

» Constantïn
Ven 28 Juil 2017 - 5:29 par Mikha Brasnov

» Oukaze du 20 juillet 1917
Jeu 20 Juil 2017 - 16:13 par Alexeï Karenine

» Charte de l'Organisation des Nations de l'Archipel
Mer 19 Juil 2017 - 5:34 par Mikhaïl II

» Entretien avec l'ambassadeur yssois
Mer 19 Juil 2017 - 0:16 par Alexeï Karenine

» Arrivé d'un diplomate yssois
Mar 18 Juil 2017 - 18:50 par Alexeï Karenine

2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 2
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le Vigilant - 15 XI 1911

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel sort mérite Pojarski, l'Architraître ?
La corde
17%
 17% [ 1 ]
Le knout jusqu'à ce que mort s'ensuive
0%
 0% [ 0 ]
Douze balles dans le buffet
33%
 33% [ 2 ]
La déportation à Berstov
50%
 50% [ 3 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Le Vigilant

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Le Vigilant - 15 XI 1911   Mar 15 Nov 2011 - 14:54



LE VIGILANT

Sommaire

Première page: Avis aux lecteurs: changement de propriétaire.
Page deux: Les conceptions du monde en Russlavie (2/3)
Page quatre: Élections communales en Sibérie, Mgr Kouzmitch s'inquiète du sort des moujiks pervertis par le Parti Paysan.
Page cinq: Scandale de mœurs à Dunav, la famille Sebastopol impliquée dans une désagréable affaire de chantage, de cantatrice et de fraudes à l'assurance.
Page sept: Bal de la duchesse de Litchenburg: un franc succès pour tous les participants.
Page huit: l'Okhrana, le glaive et le bouclier de la Nation russlave.




Avis à nos lecteurs

Suite à de sombres démêlés judiciaires, la rédaction du Vigilant a la joie de vous annoncer que le journal que vous tenez entre les mains change définitivement de propriétaire. Le précédent détenteur du journal, le prince Pojarski, criminel notoire, a vendu ses parts majoritaires pour la somme de trois roubles-papier à une association sans but lucratif, dont le capital n'a pas été puisé dans les fonds spéciaux de l'Okhrana, je peux vous l'assurer.

Le nouveau comité directeur du journal se compose des colonels E.K. Pyramidov, N.R. Mahometov et de Sa Haute Noblesse Porphyre Ippolitovitch Pankratov.




Suite de notre dossier "Les conceptions du monde en Russlavie"


Le Colonialisme Panslave, ou le destin manifeste

Suite de notre voyage à travers les conceptions du Micromonde qui se partagent l’âme russlave. Aujourd’hui, place au Colonialisme Panslave, qui peut se targuer d’être l’idéologie politique la plus influente parmi les cercles dirigeants de l’Empire depuis près d’un siècle.

La doctrine d’expansion panslave présente la particularité d’avoir été une politique avant d’être une théorie. Dans un premier temps, il s’agissait tout simplement d’un argument politique à même de dissimuler l’impérialisme rapace et cynique des Tsars sous un voile de vertu : la libération de tous les Slaves et leur union sous le sceptre protecteur du Souverain Imperator. Ce n’est qu’à partir des années 1850-60 que s’est développée un corpus théorique visant à donner de solides assises éthiques à la politique extérieure des Tsars.

En théorie, le colonialisme panslave signifie deux choses :

Premièrement, qu’il est dans l’ordre des choses que tous les Slaves du Micromonde puissent un jour s’unir et connaitre la concorde et la joie au sein d’un vaste Empire de peuples-frères.

Deuxièmement, que c’est le destin de la Russlavie de réaliser cette unité et plus encore, d’être le point de départ d’une nouvelle ère de paix et de justice qui s’imposera au Micromonde entier, sans distinction de race (ce qui permet, fort opportunément, de justifier les annexions de peuplades non slaves). Tout comme les Konspirationnistes, les Panslavistes sont persuadés du destin hors-norme de la Russlavie, mais alors que les premiers voient celle-ci comme une forteresse assiégée, les seconds croient en une dynamique d’expansion et de domination.

Voilà, en gros, pour la théorie. En pratique, le colonialisme panslave signifie l’exploitation brutale et sans frein des territoires allogènes, qu’ils soient slaves ou pas. Le colonialisme panslave signifie mettre les moyens militaires et diplomatiques de l’Empire russlave au service des intérêts d’une coterie d’affairistes sans scrupules, d’aristocrates ambitieux et de généraux cupides. Le colonialisme panslave signifie l’expansion continuelle de l’Empire dans toutes les directions possibles, généralement en direction des proies les plus faibles, subverties par un mélange d’intimidation cynique et d’agression brutale, de rapacité économique et de coups de force gratuits.

Les Panslavistes sont tout particulièrement hostiles à Edoran et à la Turcosie, car ces deux Empires abritent de nombreuses minorités slaves comme les Tchécoslovènes, les Paloniens ou les Slavons, malheureux peuples qui, bien évidemment, n’aspirent qu’à sentir sur leur nuque la férule du Tsar Autocrate. Le démembrement du Saint-Empire d’Edoran et du Grand Fez figurent en tête de liste des objectifs panslaves.


« Ce soir, on envahit le Mnibet pour provoquer une hausse des prix sur le lait de chèvre»

On l’aura compris, le colonialisme panslave a les faveurs des patriotes « éclairés », avides de « progrès » au sens étroit d’une rationalisation du despotisme autocratique et d’une maximisation des profits. Les grands industriels, les diplomates, les officiers désireux de se tailler des domaines exotiques sont ses soutiens naturels. On les trouve au sein du Parti Impérial et du Parti Constitutionnel Démocrate. Ses appuis académiques résident au sein de la Faculté de Sciences de la Domination Eco-politique de l’Université St-Wolodymir, l’Académie Impériale et l’Institut d’Etudes Géo-Impérialistes de Novgorod. Son journal phare est La Sentinelle, bien qu’il ait également ses entrées au Vigilant.


Ce jeune commerçant de Svetivostok sourit après avoir réalisé une vente d’esclaves particulièrement lucrative.



La semaine prochaine: la Révolution Micromondiale (3/3)


Addendum

Après de nombreuses lettres et remarques émanant de notre lectorat, nous sommes arrivés à la conclusion que notre article sur la hiérarchie berstovienne (Le Vigilant du 27-X-1911) se révélait assez obscur et, disons le franchement, carrément hermétique pour nombre de nos lecteurs peu au fait des arcanes secrètes qui régissent la Franc-Charpenterie.

C'est pourquoi nous ajoutons ici un schéma explicatif qui devrait éclairer nos lecteurs.

Organigramme de la répartition des pouvoirs à Berstov:


Priap K. Rioumine,
Rédacteur-en-chef,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Vigilant - 15 XI 1911
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montage d'un 1911,need help!
» Vend [Bell] Colt 1911 full métal
» m4 dboys full metal avec red dot bon prix+1911 bell bon prix
» GBB 1911A1 ou MEU // Kit métal 1911 ou MEU // culasse
» Dan Wesson 4" contre M9 ou 1911 GBB full métal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: