La Sainte Russlavie

Pour Oelita
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Au palais Gornostaï...
Lun 27 Oct 2014 - 19:00 par Anissim Gornostaï

» DISPARUS DE MOURMELON
Lun 20 Oct 2014 - 18:12 par JIVKOV

» Alekseï Sazonov
Mar 26 Aoû 2014 - 7:47 par Aleksei Sazonov

» QG de Boulkaniov - entretien Pozarkine / Boulkaniov
Sam 7 Juin 2014 - 15:37 par Ion Boulkaniov

» Le pelerinage
Mar 6 Mai 2014 - 12:31 par Frère Ivan l'entameur

» Principauté de Livadia
Mar 29 Avr 2014 - 18:12 par Comte Osterman-Ivanovitch

» EL : site de la Rolamavie
Sam 26 Avr 2014 - 0:44 par Ion Boulkaniov

» Naissance de l'entreprise AROL
Sam 26 Avr 2014 - 0:43 par Ion Boulkaniov

» Statut de la Transylvanie
Sam 26 Avr 2014 - 0:11 par Ion Boulkaniov

» L'exploit horrifique et héroïque de Frère Ivan des Gageures
Sam 26 Avr 2014 - 0:06 par Frère Ivan l'entameur

» Developpement des soviets de la RDPR
Ven 25 Avr 2014 - 21:45 par Iuri Ilitch Oubranov

» Aux frontières de l'Est russlave
Jeu 24 Avr 2014 - 23:09 par Serguei Pozarkine

Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 1:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Rentrée parlementaire
Mar 11 Oct 2011 - 14:16 par Iossif Maï-Maïevski

C'était un des nombreux paradoxes du régime tsariste. Alors que le Tsar allait toujours plus avant dans la recréation du vieux mythe bytanzino-murasovite qui lui tenait tant à coeur, la Douma, institution moderne s'il en était, pouvait encore se réunir comme dans n'importe quelle démocratie occidentale, et les députés de l'opposition y tenir des discours. La profonde originalité - certains …


Commentaires: 7
Douma d'Empire - Composition
Mer 30 Mar 2011 - 22:24 par Le Secrétaire
Composition de la Douma d'Empire - Avril 1913 - Résultats des élections



Mouvement Cathodoxe-Orthodique 49 sièges

Parti Paysans 20 sièges

Parti Merksiste-Luniniste 20 sièges

Parti Impérial Russlave 10 sièges

Indépendants 1 siège



Les élus sont appelés à faire leur entrée à la Douma, sise Palais Marinski, Murasibirsk

Commentaires: 0
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Dim 17 Nov 2013 - 19:43
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum
Partagez | 
 

 Imperial Pardon - Oukase du 21-III-1912

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konstantin Ier



Nombre de messages: 68
Date d'inscription: 22/03/2011

MessageSujet: Imperial Pardon - Oukase du 21-III-1912   Mer 21 Mar 2012 - 11:13


Le dernier oukaze imperial fit grand bruit a travers l'Empire. L'Autocrate etait-il devenu senile ? se demandaient les junkers. Est-il possible pour ce regime de tomber plus bas ? s'outraient les liberaux ?

La raison de ce tumulte ? L'oukaze imperial du 21 mars 1912 octroyait tout simplement "imperial pardon" a l'infame criminel Pojarski, qui etait, par la simple volonte de l'Autocrate, "retabli dans tous ses titres et possessions". Et, plus inquietant pour les boyards qui se disputaient les ors du pouvoir, l'ex-ex-prince etait "convoque a Murasibirsk pour y servir la Patrie"....

Que pouvait bien signifier le retour en grace fulgurant d'un reitrebrutal, anti-edoranais convaincu et belliciste notoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anissim Gornostaï
Aristocrate


Nombre de messages: 140
Localisation: Murasibirsk
Date d'inscription: 27/07/2010

MessageSujet: Re: Imperial Pardon - Oukase du 21-III-1912   Jeu 22 Mar 2012 - 23:18

"Non mais tu te fous de moi, bon à rien!" avait crié le Prince Gornostaï à son secrétaire qui venait de lui apprendre la nouvelle tandis qu'il s'occupait à tailler une azalée miniature arrivée tout droit du Jaton...

Puis, après avoir lu une copie certifiée de l'Oukaze, le Ministre des Affaires Étrangères ressentit un besoin impérieux de prendre un grand bol d'air, ce qu'il fit immédiatement en ouvrant en grand les portes-fenêtres qui donnaient sur un balcon surplombant la place Impériale... Il sortit, respira profondément, regarda la place avec circonspection, serra les poings, se frappa discrètement les cuisses...
Comment ce sombre personnage avait-il bien pu manigancer dans l'ombre la plus obscure à un retour en grâce le faisant quitter le pire katorga de tout l'Empire... Assurément, cela ne laissait rien présager de bon. Mais il serait toujours temps d'aviser: ce fou pourrait toujours servir des causes "malheureuses" et disparaître selon les intérêts du Cabinet...

Gornostaï essaya de se rasséréner puis rentra. Il se rassit et repris l'entreprise méticuleuse qui consistait à tailler stratégiquement les branches minuscule de cet arbre lilliputien: un coup de forces trop nerveux lui fit sectionner un rameau chargé en bourgeons: cela augurait-il de plus amples désastres? Il s'emporta alors, traitant de tous les noms le domestique qui se trouvait à portée de main, aussi bien que son secrétaire et les mit tous les deux hors de son bureau à coups de pieds aux fesses!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Imperial Pardon - Oukase du 21-III-1912

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mascaret vendredi a st pardon ? qui y sera ?
» A vendre, Boardtracker Indian 1000cc 1912
» kawasakie Z 750 anné 2009 bleu candy imperial
» IMPERIAL DU BLIN performer CSIP et championnat d'europe
» RAID IMPERIAL COMPIÉGNOIS - 20/06/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie ::  :: -