La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Convocation de la Douma : 2ème législature de 1917
Dim 21 Mai 2017 - 19:32 par Mikhaïl II
Comme l’exigeait l’article 12 des Lois Fondamentales, le Tsar convoqua formellement la Douma suite aux élections du mois de mai. Le cérémonial était relativement simple et débutait avec le discours du trône au Palais des Terems auquel les députés étaient invités. Cette fois-ci, le tsar se fit présenter son texte par la majorité PCD, rompant avec la tradition qui laissait au souverain le choix de …

Commentaires: 0
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 3:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 0
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikha Brasnov
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Mikha Brasnov

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Après la frontière zollerno-sibérienne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edorel Gatline
Aristocrate
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Après la frontière zollerno-sibérienne...   Mar 3 Juil 2012 - 0:16

Voila déjà deux jours que le train spécial à destination de Gornograd avait quitté Whilelstaufen. Avec a son bord le Feld-Maréchal du Zollernberg, Edorel Gatline. Curieux destin pour un belondaure que d'être le chef de facto de la plus puissante armée du micromonde. Enfin, ça c'était avant la prépondérance d'Edoran et la guerre d'Edredonie. La petite armée Grand-Ducale comparé au monstre édoranais pouvait au moins se targuer d'avoir à sa tête un homme connaissant bine l'exercice belondaure (réputé comme l'un des meilleurs qui soit).

Le voyage fut long et risque de l'être encore. Les montagnes du Zabruck et les savonifères occidentales laissant place aux immenses plaines infinies de l'arrière-pays russlave promettait au moins le dépaysement. Et comme à son habitude, le Feld-Maréchal avait le nez collé à la vitre. Et quant le paysage l'ennuyait, il sortait son théorbe et improvisait quelques mélodies d'Yrusalem, la belle trois fois sainte ou il vit le jour et qui lui manque comme la belle promise peut manquer à l'homme parti guerroyer.

Refoulant ses émotions autant que possibles, surtout devant son cabinet (et surtout SURTOUT devant Scarmyglyone, son valet qui ne le lâche pas de la semelle,) il sentait que le voyage serait encore long, a peine le train avait passé Tobolsk ou le train avait fait un arrêt pour refaire sa réserve de charbon. Il restait deux jours de trajet, ce soir, Edorel dormira dans une chambre d'un hôtel de Murasibirsk ou le train doit faire un arrêt pour changé de convoie. En effet, il y a un nouveau modèle de locomotive sur la ligne Murasibirsk-Gornograd, qui va à une vitesse bien meilleur que cette vieille chaudière.

On frappa à la porte.


-Entrez !

-Un télégramme urgent pour vous Monsieur.

...

-Fait chiez, fait chiez, fait chiez et fait chiez.

-Un problème maître ?

-Un coup d'état Merkiste au Nordenmark, et le gros veut mon aide. Ça va être gâteau à des milliers de kilomètres d'ici.

-Comment faire ?

-Répondez à Felgeheim que j'ai formé les ZZZ de manière à ce qu'ils puissent agir de manière autonome sans mon aide, qu'ils vont s'occuper de la situation et qu'étant détenteur de la force de frappe Grand-Ducale, qu'il est prié d'attendre mon retour. Dites au gros de laisser mariner les putschistes jusqu'à ce que je revienne et qu'on me fasse un rapport de la situation chaque jour.

-Bien monsieur. Répondit le télégraphiste en refermant la porte.

-Ça s'annonce serré, je suis sûr que les édoranais vont nous reprocher ça.

-Ils ont bien des problèmes avec leurs propres vassaux pourtant.

-Oui mais l'édoranais moyen quand il sait que son pays est une puissance d'ampleur micromondiale et qui ressort victorieusement d'une guerre, il prend trop la grosse tête pour reconnaitre ses erreurs.

-Voila un calcul qui ne risque pas de plaire à votre homologue.

-Il me plait déjà pas, ça nous fera un pied d'égalité parfait pour commencer ces négociations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Après la frontière zollerno-sibérienne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant et après la saillie
» Vidange après rodage
» Coffret cadeau après livraison de votre DS3
» Mal après les entrainements... Comment soulager ?
» progresser sur un 10 km après 40 ans ? Possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces russlaves :: Gubernya de Sibérie-
Sauter vers: