La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Promotion dans les ordres impériaux
Jeu 19 Juil 2018 - 22:56 par Prince Andronikov

» Noces impériales
Jeu 19 Juil 2018 - 22:13 par Prince Andronikov

» Prochaines régates du Déacan
Lun 16 Juil 2018 - 21:13 par Zoéé

» Arrivée du Prince Impérial Kouadio Moutawa
Dim 15 Juil 2018 - 16:38 par Kouadio Moutawa

» 2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Sam 23 Juin 2018 - 23:32 par Prince Andronikov

» Anonce de mariage
Dim 17 Juin 2018 - 16:52 par Mikha Brasnov

» Département du Patrimoine Culturel
Ven 18 Mai 2018 - 0:48 par Le Secrétaire

»  Oukaze du 12 mai 1918 : nomination gouvernementale
Sam 12 Mai 2018 - 20:33 par Mikhaïl II

» Demande en mariage
Sam 12 Mai 2018 - 17:14 par Mikhaïl II

» LE VIGILANT, 10 mai 1918
Jeu 10 Mai 2018 - 17:31 par Le Secrétaire

» Bulles patriarcales
Mer 9 Mai 2018 - 1:04 par Le Secrétaire

» Organisation Micromondiale Océanographique (O.M.O)
Mar 8 Mai 2018 - 14:55 par Zoéé

2e législature de 1918 : Loi relative à la peine de mort
Jeu 14 Juin 2018 - 23:27 par Prince Andronikov
Le Prince Andronikov avait eu sans problème le soutien de la majorité des députés de la Douma. Il avait un programme de redressement de la Russlavie et de reprise en main du bloc russlave. Si elle ne pouvait, pour l'heure, jouer les puissances mondiales, elle ne pouvait renoncer à son rôle de puissance régionale et devait redevenir la tête du monde russlave en lieu et place du Kolozistan qui …

Commentaires: 2
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum
anipassion.com
Partagez | 
 

 Assassinat du général Ioudenitch

Aller en bas 
AuteurMessage
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Assassinat du général Ioudenitch   Mer 3 Avr 2013 - 22:07

Ioudenitch, un nom haï par l'ensemble des transylvains et des valaques.

L'homme, un général d'armée, est la plus haute autorité que l'on trouve sur ce territoire que les russlaves appellent "Transvalachie".

L'armée russlave à beau partir en lambeaux et le territoire être livré à l'anarchie, l'homme n'en reste pas moins le plus puissant de la région.

L'heure de frapper l'occupant à son coeur est venue.

Ion Boulkaniov, le "résistant", celui qui échoua à instaurer un régime indépendant, tente à nouveau d'inscrire son nom dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   Mer 3 Avr 2013 - 22:16


Le "grand palais" est à présent devant Ion Boulkaniov.

Péniblement, il est parvenu à réunir un peu plus de 1500 hommes qu'il a positionné aux quatre coins de Sibiou, mais la plus grosse force est là, sous son "commandement", pour l'assaut sur le "grand palais", avec l'objectif d'éliminer Ioudenitch.

Il a fallut du temps pour s'assurer de l'agenda quotidien du général mais il n'y aucun doute à présent : il est là, dans le palais !


Dernière édition par Ion Boulkaniov le Mer 5 Fév 2014 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   Mer 3 Avr 2013 - 22:29

EL : en pause ! suite à la fin de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aventin Pankratov

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 87
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   Jeu 4 Avr 2013 - 2:19

EL: J'ai bien hâte de voir la suite... je me demande ce qui arrivera à la transvalaquie Very Happy

_________________
Sa Sainteté Aventin Pankratov
Patriarche de Russlavie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   Jeu 6 Fév 2014 - 0:13

C'est l'heure de l'attaque.

Les résistants transylvains et valaques se ruent sur le palais, hurlant à s'en crever les tympans. Les sentinelles russlaves, figées de stupeur, sont rapidement éliminées par le feu nourri des assaillants. Néanmoins, la surprise initiale passée, la résistance s'organise à l'intérieur du palais. Enthousiastes mais inexpérimentées, les troupes de Boulkaniov affrontent des fantassins russlaves aguerris à qui toute retraite est impossible, l'affrontement est dantesque. On se bat dans chaque pièce, dans chaque couloir, l'atmosphère est suffocante car saturée de poudre.

Dans le reste de la capitale, les hommes de Boulkaniov se sont facilement emparés des lieux clés, les "mercenaires" de Ioudenitch ne souhaitant pas mourir pour une solde de misère qui n'est même plus versée.

Peu à peu, les fidèles de Ioudenitch tombent, et sans renforts ils ne peuvent que refluer, d'étage en étage. Écrasé par le nombre, le dernier carré russlave se réfugie dans les appartement d'un général Ioudenitch bouffi par l'alcool et terrorisé.
Les partisans de Boulkaniov lancent la dernière charge qui se termine dans un corps à corps d'une violence inouïe.

Ioudenitch, qui n'a pas tiré un seul coup de feu durant tout le siège, est attrapé par les hommes de Boulkaniov.
On le bouscule, on lui crache dessus, il est molesté, mais tant bien que mal on le descend entier jusqu'au rez de chaussé du bâtiment.

On le jette violemment à terre, il se met à pleurer à chaudes larmes.
Un homme s'avance vers lui.
Ioudenitch lève la tête, une profonde stupeur peut se lire sur son visage.

Ioudenitch : Tu... tu es vi...
Boulkaniov : SILENCE CHIEN !

Boulkaniov assène une puissante gifle à Ioudenitch qui s'affale de tout son long.
Deux soldats relèvent Ioudenitch sur ses genoux.

Boulkaniov : Tu devrais avoir honte de toi misérable. Tes hommes se sont vaillamment battus et tu déshonores leur mémoire.

Ioudenitch, craignant une nouvelle gifle, n'ose pas répondre.

Boulkaniov : Toi et ton bâtard de maître me pensiez mort n'est-ce pas ? Aujourd'hui ce Tsar que tu vénérais tant est crevé et toi tu es là à mes pieds, tel le chien que tu es, saisis-tu toute l'ironie de la situation ?

Boulkaniov sourit alors à Ioudenitch, lequel n'a jamais connu une telle terreur intérieure.

Boulkaniov : Tu te demande ce que je vais faire de toi chien ?

Ioudenitch croit voir une planche de salut s'offrir à lui.

Ioudenitch : Je... je peux te servir de monnaie d'échange... te servir d’intermédiaire pour négocier avec Gornograd... te...

Une nouvelle gifle s'abat sur le pauvre Ioudenitch.

Boulkaniov : Idiot ! Tu ne me sers à rien ! Ton misérable empire est livré à l'anarchie ! Ce qu'il reste de l'administration russlave peine déjà à contrôler la capitale alors ce qu'il arrive ici c'est le cadet de leurs soucis ! Vous autres russlaves êtes finis !

Il s'arrête, jète un regard de dégoût à Ioudenitch.

Boulkaniov : Emmenez moi ce cloporte ! Et allez me le pendre sur la place publique !
Ioudenitch : NNNOOOOOONNNN !!!! PITIÉÉÉÉ !!!!

Une flaque d'urine se forme sous le corps du russlave.
Les soldats de Boulkaniov agrippent Ioudenitch qui essaye vainement de se dégager de leur étreinte.
Trimballé des heures durant, l'infortuné général sera pendu à une potence en fin d'après-midi.

Le maître de Sibiou est de retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ion Boulkaniov

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : Provinces Rolamaviennes Libres et Unies
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   Jeu 6 Fév 2014 - 13:40

C'est la chasse aux russlaves dans toute la capitale. Exactions, lynchages, tout y passe et les nouvelles autorités restent passives, trop occupées à organiser la nouvelle armée nationale. On passe à deux doigts de scènes d'émeutes mais étonnement le calme revient de lui même, la ville pense ses plaies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assassinat du général Ioudenitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assassinat du général Ioudenitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit bar !
» Question con
» J'en en plein...
» Gianluca PESSOTTO:Suicide ou tentative de meurtre?
» Alta Frequenza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya de Gornograd :: Kraï de Transvalachie-
Sauter vers: