La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» 2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Hier à 22:35 par Mikha Brasnov

» Programme et idéologie
Lun 7 Aoû 2017 - 13:19 par Miroslav Kopernich

» Siège du PTER
Lun 7 Aoû 2017 - 13:18 par Miroslav Kopernich

» Bureau d’enregistrement des partis politiques
Dim 6 Aoû 2017 - 21:05 par Mikha Brasnov

» Demande de rencontre auprès du ministre
Dim 6 Aoû 2017 - 3:35 par Mikha Brasnov

» Miroslav Kopernich
Sam 5 Aoû 2017 - 22:37 par Mikha Brasnov

» [Vote Critique] Quel micromonde ?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:23 par Mikhaïl II

» Constantïn
Ven 28 Juil 2017 - 5:29 par Mikha Brasnov

» Oukaze du 20 juillet 1917
Jeu 20 Juil 2017 - 16:13 par Alexeï Karenine

» Charte de l'Organisation des Nations de l'Archipel
Mer 19 Juil 2017 - 5:34 par Mikhaïl II

» Entretien avec l'ambassadeur yssois
Mer 19 Juil 2017 - 0:16 par Alexeï Karenine

» Arrivé d'un diplomate yssois
Mar 18 Juil 2017 - 18:50 par Alexeï Karenine

2ème législature de 1917 : Modifications constitutionnelles
Dim 6 Aoû 2017 - 21:18 par Mikha Brasnov
Il était presque de coutume que chaque parti contrôlant la Douma tente de modifier la constitution, une façon de marquer l’histoire et de se garder une place dans le lent et difficile processus de modernisation du pays. Mais tous n’en avaient pas eu le pouvoir par manque de voix à l’assemblée unicamérale ou par absence de courage politique. Aujourd’hui, ces écueils n’existaient pas. Le PCD avait …

Commentaires: 1
[Ratification] Charte de Talamanca de février 2015
Dim 16 Juil 2017 - 19:21 par Alexeï Karenine
Karénine : Honorables députés de la Douma,

Le gouvernement que je préside à l'honneur de vous soumettre le texte de la Charte de Talamanca instituant l'Organisation des Nations de l'Archipel. L'un de nos objectifs est de permettre la restauration de l'influence russlave dans les affaires de l'Archipel. La participation à l'ONA est donc une opportunité indispensable de donner de l'écho à notre …

Commentaires: 5
Election du Président de la Douma
Dim 4 Juin 2017 - 22:23 par Alexeï Karenine

Le député PCD Ilya Vostov, doyen d'age de l'assemblée présidait aux débat de la nouvelle législature. Le seul acte de sa courte magistrature consistait à présider à l'élection du président de l'assemblée. Il prit la parole.

Vostov : Honorables collègues,

conformément à la Constitution et au règlement de la Douma, les candidats à la présidence de la Douma sont invités a se faire connaitre. La …

Commentaires: 2
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Dragomir Iakovitch Utchenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anakin Pankratov

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 86
Localisation : Gornograd
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Dragomir Iakovitch Utchenko   Mar 16 Avr 2013 - 3:09




Biographie antéludique

Dragomir Iakovitch Utchenko
Père: Iakov Abramovitch
Mère: Fedora Boïanovna Griznievsky
Né en 1871 à Piter

Dragomir est issu d'une famille de médecins de la petite bourgeoisie piteroise. En 1890, quand son frère ainé, Anatoli, décide de se faire moine, il est envoyé à Gornograd pour effectuer des études en Médecine, et perpétuer la tradition familiale vieille de quatre générations. A l'Université, il est très vite séduit par les idées révolutionnaires et merksistes-luninistes, s'active au sein de gropuscules étudiants radicaux. En 1893 il abandonne ces études en médecine, au grand désespoir de son père et entame des études en Littérature. La même année, il fait la connaissance d'Appollonia Bjanoveï, une militante, issue d'une famille de la vieille aristocratie reconvertie aux idées libérales, qu'il épouse 2 ans après et dont il aura trois enfants, Spartak (1897), Viktor (1899) et Lev (1905).

Se démarquant très vite par son éloquence et ses sulffureuses publications dans des journaux clandestins, il se trouve en conflit avec les forces de l'ordre et à partir de 1894 il est régulièrement arrêté et effectue plusieurs séjour en prison.

En 1902, en tant que rédacteur en chef d'un journal clandestin, "l'Etendard" (officiellement il est maître d'école dans un faubourg de Gornograd), Utchenko s'aventure à publier un virulent pamphlet anti-monarchique. Accusé de Lèse-Majesté et sommairement jugé il est envoyé dans un lointain bagne sibérien. Mais grâce à l'intervention d'un ami de la famille de haut rang, il est libéré l'année suivante mais tout de même obligé de s'exiler.

Avec sa femme et ses enfants il part pour l'Edoran, où à coté de son travail d'enseignant de Russlave, il se consacre à ses études littéraires, son anthologie de la poésie russlave et à une abondante correspondance avec plusieurs militants de gauche de l'époque.


Biographie ludique

Malgré une vie assez confortable en exil, Utchenko n'aura de cesse de tenter de rentrer en Russlavie. Après plusieurs tentatives, il traverse fin 1907 les frontières russlaves avec un faux passeport edoranais sous le nom de Philippe Mortrand. Mais en situation irrégulière il est obligé de faire profile bas jusqu'en 1908 où il est finalement amnistié et se rétablie à Piter.

Abandonnant ses idées merksistes-luninistes pour des idées plus modérées, Dragomir Iakovitch milite au sein du Parti Républicain et devient rédacteur en chef de son journal, "la Gazette" (à côté de son travail d'enseignant).

Mais malgré cette adhésion assez tardive, Utchenko arrive à se faire une importante place dans le parti. Il est ainsi élu député aux élections de Septembre 1908 et reçoit le portefeuille du Travail et de l'Education au sein du gouvernement Godinnik.

Toutefois, quand en début de l'année 1909, le pays est regagné par les troubles et que le gouvernement républicain dans l'incapacité est déchu par le Tsar, Utchenko milite pour une riposte forte de la part des Démocrates.
Mais il est aussitôt amené à regagné sa province natale, pour contrer une sécession orchestrée par le Grand-duc Krasstchenko.

_________________
Sa Sainteté Anakin Pankratov
Patriarche de Russlavie
Président du Conseil Suprême théocratique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dragomir Iakovitch Utchenko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RESULTAT DU 10 000 M JEUX OLYMPIQUES DES JEUNES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Religion et philosophie :: Panthéon des gloires nationales-
Sauter vers: