La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Renouveau pour la Petite Russlavie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Renouveau pour la Petite Russlavie   Dim 30 Juin 2013 - 0:37

Une fois encore la Russlavie était livrée à l'anarchie. Les popes avait échoué à rétablir la grandeur de l'Empire malgré les efforts de Soyembika.

Les Etats vassaux maintenait une certaines autorité sur leurs terres malgré l'absence d'Etat central, mais les provinces classiques et la Petite Russlavie, territoire directement administré par le Gouvernement, sont durement livrés à eux-même !

Leonid Ztalinov, le Commissaire Impérial nommé par le Régent Soyembika il y a quelques mois, administrant la Petite Russlavie au profit du Gouvernement, devait prendre des initiatives pour maintenir l'ordre.

C'était un gros bonhomme, du genre rural, avec peu de manières, barbu, chevelu, obèse et se complaisant dans la fourrure. Il était né et avait grandit en Petite Russlavie, du coté d'Ob, au sein d'une famille de paysan assez pieux. Dans sa jeunesse, il n'allait pas souvent à l'école à la demande de ses parents pour aider au travail de la ferme. Mais il quittait souvent en douce l'exploitation pour aller lire à la bibliothèque... Leonid entra au séminaire cathodoxe-orthodique, plus par la soif de pouvoir spirituel sur autrui que par foi, mais le quitta pour débuter son année de conscription. Au terme de celle-ci dans l'infanterie, il s'engagea et devint sous-officier après quelques années de services exemplaire. Au grade d'Adjudant-Major, il était devenu agent d'Etat-major au service de Pojarski en Petite-Russlavie. Il rêvait secretement de l'indépendance du territoire et d'en être à sa tête. Il croyait en Pojarski pour réunir les conditions de son dessein mégalomaniaque. Au cours de la guerre de Transvalachie, il se battit dans l'armée rebelle du Prince-Criminel. Celui-ci le fit Colonel. Lors de la chute de Pojarski, Ztalinov se fit oublier en retournant aux moissons, labours et semences dans la ferme familiale. Les régimes succéssifs n'ennuyèrent pas  notre homme et lorsque les religieux prirent le pouvoir, Ztalinov, flairant une occasion d'arriver à son but de toujours, fit valoir sa formation de pope pour représenter l'Etat central en Petite Russlavie, terres qu'il connaissait parfaitement. Soyembika accepta faisant fit du passé de ce personnage.  

Du fait de la présence en Petite Russlavie de la ville portuaire stratégique d'Opessa, le Grand Prêt Edoranais avait copieusement arrosé le territoire, et Leonid avait ponctionné sérieusement l'argent qui était passé par son bureau d'Ekaterinopol en direction du sud. L'anarchie avait ensuite permit au commissaire de récupérer la totalité des milliards édoranais qui furent versé après la chute des popes.

Il convoqua le Conseil Administratif du Territoire et pris des décisions pour le bien de la Petite Russlavie.

Ainsi fut publié un acte historique pour le Petite Russlavie.

Citation :




OUKASE PRIME

Les administrateurs du Territoire de Petite Russlavie réunit en Conseil Administratif à la demande et sous la présidence du Commissaire Impérial Leonid Igorevitch Ztalinov,

Considérant l'absence d'autorité centrale au sein de l'Empire de Sainte-Russlavie,

Considérant la nécessité de maintenir l'ordre et d'assurer la sécurité des personnes et des biens en Petite Russlavie,

Ont convenu et ordonne la publicité et l'application des dispositions suivante :


- I -

La Petite Russlavie est érigée en Etat Souverain de Petite Russlavie, partie intégrante de l'Empire de Sainte-Russlavie, mais pleinement indépendant jusqu'à la restauration d'un Etat central impérial reconnu comme légitime et viable par les autorités de Petite Russlavie.

Sa Capitale est Ekaterinopol.

- II -

Leonid Igorevitch Ztalinov est reconnu Chef de l'Etat Souverain de Petite Russlavie.

Par mesure conservatoire, le Chef de l'Etat Souverain exerce les pleins-pouvoirs.

Le Chef de l'Etat Souverain est assisté d'un gouvernement nommé Praesidium Suprême de Petite Russlavie, composé de Secrétaires d'Etat. Le Chef d'Etat en est le Président.

- III -

Le Conseil Administratif de Petite Russlavie devient le Conseil Général de Petite Russlavie. Les conseillers généraux sont nommé par le Praesidium. Ils conseillent le Chef de l'Etat Souverain, valident les lois, appliquent la politique de l'Etat et administrent le territoire.  Le Chef de l'Etat est Président du Conseil Général.

- IV -

L'Eglise Cathodoxe-Orthodique sur le territoire est placé sous la tutelle de l'Etat Souverain. Le Chef de l'Etat est Primat de l'Eglise Cathodoxe-Orthodique Autocéphale de Petite Russlavie et Métropolite d'Ekaterinopol et de toute la Petite Russlavie.

- V -

Les forces de police de Petite Russlavie et les forces de police impériale sont fusionné en une Police Souveraine de Petite Russlavie et les garnisons de l'Armée Impériale en Petite Russlavie sont fusionné en une Armée Souveraine de Petite Russlavie. Le Chef de l'Etat est Maréchal-Général de l'Armée Souveraine.

- VI -

Les tribunaux et les magistrats de Petite Russlavie sont sous l'autorité du Praesidium et la justice est rendu au nom du Chef de l'Etat.


Pour le Conseil et par délégation,
Leonid Igorevitch Ztalinov,
Chef de l'Etat Souverain de Petite Russlavie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serguei Pozarkine



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Mar 13 Aoû 2013 - 14:04

Pozarkine avait suivi l'autonomisation de la Petite-Russlavie avec intérêt, et ne manquait pas d'envoyer régulièrement des rapports à la DVM et au MAE de la République Populaire. L'intérêt pour la Russlavie avait baissé depuis quelques temps au Valdisky avec l'anarchie gagnant du terrain en Russlavie. Cependant les vélléités autonomistes du peuple eriake à cheval sur la frontière inquiétaient le Parti à Maskva. Il était inconcevable pour les aparatchiks du Palais Volker de voir un mouvement eriake émerger, peut-être les armes à la main, de l'autre côté d'une frontière incontrôlée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Sam 31 Aoû 2013 - 23:12


Leonid sortit du Palais d'Ekaterinopol. Après quelques pas dans la neige -oui, la Petite Russlavie subissait un hiver précoce-, il s'immobilisa face à la Grande Place Impériale. Devant lui était rassemblé 4000 cavaliers, 10 000 fantassins avec un millier de véhicules de transport, 100 chars de combat, 1500 pièces d'artillerie de toutes sortes...

L'Armée Souveraine prenait corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Sam 1 Mar 2014 - 1:00

- Monseigneur... Monseigneur... MONSEIGNEUR !

- HEIN ? QUOI ?! M'enfin, Colonel, vous voulez ma mort ! Ne puis-je pas faire une bonne sieste avant les vêpres !

- Monseigneur, c'est que nous avons un télégramme de Gornograd... vous savez, vos espions... ils nous ont écrit.

- Colonel ! Il fallait le dire tout de suite ! Bon dîtes-moi tout...

- Le Prince Pojarski... Il a été vu au siège du gouvernorat, avec Karpov. Il parait qu'il souhaite mettre de l'ordre dans l'Empire...

- Pojarski... ce vieux bougre... Merci Colonel, disposez !

Ztalinov ne savait que pensait... La Russlavie avait était en anarchie durant des mois, et aujourd'hui elle se brisez en autant de morceau qu'il y avait de gros égo dans l'Empire d'autrefois... Des merksistes ici ou là, des républicains à un autre endroit, des paysans en Sibérie, mais aussi des étrangers avides... Ztalinov savait tout de même qu'il n'y avait qu'un homme pour se dresser contre cette état de fait. Un homme qui battait à plate couture tous les Ztalinov, Boulkaniov, Romanovsky,... Un homme qui survécu aux postes les plus éminents, au statut de criminel de guerre, à la disgrâce et à l'oubli... Un fantôme... Un Prince Russlave... Pojarski.

Le Chef de l'Etat Souverain de Petite Russlavie était sûr de cela. Mais il se le répétait intérieurement... Il se préparait au retour du Prince... Car ne savait cependant pas à quoi s'attendre... Qu'adviendrait-il de lui et de la Petite Russlavie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Ven 27 Fév 2015 - 19:46

Voilà un an que Ztalinov dormait, au sens propre comme au figuré, dans son Etat Souverain.
Réveillé par le retour de l'autorité tsariste, incarné par une fille de Konstantin, le potentat de Petit-Russlavie eu la surprise d'apprendre sa nomination au Conseil de Régence. Il était récompensé de sa coopération avec les édoranais qui avaient creusé un immense canal à travers la province et grâce à qui il s'était enrichit !

Il confia son Etat Souverain au Généralissime de Petite-Russlavie et pris le train pour Gornograd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Dim 18 Oct 2015 - 1:39

Le despote petit-russlave Leonid Ztalinov s'en était rentré dans son pays après le couronnement de Mikhail II et méditait sur la situation de l'Empire.



La récente prise de pouvoir de Klausburgski le rassura. Après les actions de stabilisation et d'ouverture aux merksistes de la Régente Iraïna et le traité livado-russlave du nouveau président du gouvernement, la paix semblait gagner durablement l'Empire. Et Ztalinov, de carrure épicurienne davantage que martial, aimer la Paix. Car quand d'autres s'enrichissent de la guerre, lui s'enrichissait du commerce dont sa province était un carrefour entre le Nord et le Sud depuis l'ouverture du canal de Bordeleau à Opessa.

Le seul point noir à l'horizon, était la conversion de Livadia à la Zorthodoxie. Lui-même était le primat d'une Eglise cathodoxe autocéphale. Il entretenait ainsi une triple autorité sur la Petite-Russlavie : impériale de par sa nomination à la tête de la province par le Régent Soyembika, populaire par l'autoproclamation de l'Etat Souverain empreinte de faux-socialisme, et donc divine par son saint ministère. Il se dirait hébraïte si cela lui assurerait le maintien de son pouvoir quasi absolu sur la province, alors Zorthodoxe, cela lui importait guère. Mais il n'en demeurait pas moins qu'il craignait, pour son commerce, un conflit religieux au sein de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonid Ztalinov



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013

MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Ven 23 Oct 2015 - 12:40

Leonid inaugurait ce jour le nouvel hôpital d'Ekaterinopol. Financé encore une fois par le Grand Prêt Edoranais souscrit par le Régent Soyembika, mais ayant principalement arrosé la Petite-Russlavie, il devenait un symbole du pouvoir populaire du potentat Ztalinov.

La Petite Russlavie s'en sortait bien grâce au fameux prêt et au commerce fluviale, l'économie était relancée et l'autosuffisance était presque atteinte. Mais la pauvreté et la maladie touchait toujours une grande partie de la population.

L'Hôpital d'Ekaterinopol se voulait un lieu de dispensation de soins gratuit ou peu onéreux pour les plus nécessiteux. Et la foule immense réunit pour l'inauguration était là pour attester de la gratitude des Petits Russlaves à l'égards du Chef de l'Etat Souverain. Ztalinov était presque vénéré, on lui embrassait les mains et on lui demandait sa bénédiction lorsqu'il fendit la foule pour s'installer sur le perron du bâtiment et y couper le ruban inaugurale. Le peuple chantait des cantines et psalmodiait des psaumes.

Le Patriarche Cathodoxe-Orthodique n'aurait pas été pareillement accueillit. Ztalinov était bel et bien le Primat d'une Eglise autocéphale, mais il était devenu bien plus.

Bien sûr, un tel hôpital ne pouvait fonctionnait durablement en ne soignant que les indigents. Ainsi, cette activité généreuse d'assistance publique ne serait pratiquée que dans des dispensaires en ville et en banlieue, souvent des granges ou entrepôts aménagés, rattaché administrativement au nouvel hôpital. Mais le bâtiment principal, neuf, qu'inaugurait aujourd'hui Leonid, accueillerait lui le gratin, la haute société, les bourgeois et aristocrates, les riches industriels ou dignitaires étrangers. Il serait à la pointe de ce qui peut se faire en médecine moderne de l'année 1915. On parlait même de l'achat d'appareil d'édoraniographie comme il y en a dans le Saint-Empire pour voir avec précision d'éventuelles fractures !

Ces soins de luxe rapporteraient assurément encore de l'argent au protectorat petit-russlave.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renouveau pour la Petite Russlavie   Aujourd'hui à 23:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Renouveau pour la Petite Russlavie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» justaucorps sur mesure pour ma petite amie, besoin d'avis.
» Question pour une petite peinture
» Recherche poney pour petite fille handicapée
» pour une petite omelette
» acheter un Vito pour ma petite famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Zone d'influence russlave :: Petite Russlavie-
Sauter vers: