La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Aux frontières de l'Est russlave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serguei Pozarkine



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2013

MessageSujet: Aux frontières de l'Est russlave   Ven 28 Fév 2014 - 16:58

Depuis quelques temps déjà les mouvements de partisans merksistes et de troupes de l'Armée Violette valdiske se faisaient de plus en plus nombreux le long de la frontière, mais toujours du côté du Valdisky. Pressentant un danger, à tort ou à raison, de nombreux habitants des marges de la Sibérie préféraient s'éloigner d'un côté comme de l'autre de la démarcation.

On ne savait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serguei Pozarkine



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2013

MessageSujet: Re: Aux frontières de l'Est russlave   Dim 2 Mar 2014 - 17:06

Les gares frontalières du Valdisky, controlées par les cheminots merksistes, connaissaient une activité débordante : chars, canons et matériels divers arrivaient en masse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serguei Pozarkine



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2013

MessageSujet: Re: Aux frontières de l'Est russlave   Mar 4 Mar 2014 - 16:06

La jeune République Démocratique et Populaire pouvait craindre le péril pojarskiste d'après les funestes nouvelles qui parvenaient de Gornograd où le régent Soyembika avait été démis par le prince-bandit : la peur des massacres et des crimes perpétrés par un félon se réclamant faussement de l'Empire s'emparerait à nouveau des campagnes. Ou du moins c'est à quoi s'employaient rouges et valdiskes en deversant leur propagande : radios, journaux, discours devant les usines, tracts et feuillets déversés par avions et par trains dans les gares... Rien n'était de trop pour crier sur tous les toits que l'ennemi ne représentait pas la mère-patrie mais plutôt son antithèse : le symbole d'un empire décadent et criminel.

Suite à l'intervention edoranaise, décision avait été prise par les autorités valdiskes de porter assistance aux camarades de la RDPR à Tobolsk. Avec le soutien de forces impérialistes aux impériaux, la RDPR pouvait craindre non pas pour son intégrité mais pour son existence même. Par l'Est, c'était bien d'autres choses qui parvenaient maintenant : le Vème Corps Choc de la Troisième armée valdiske, soit 57 000 hommes, venait en soutien des partisans par voie ferrée. Déjà les premiers trains étaient parvenus à la gare de Novo Tobolsk gagnée par les troupes d'Oubranov, déversant du matériel mais aussi des soldats alliés par miliers.

Pozarkine, présent à la gare observait tout ce ballet d'un oeil inquiet. L'enjeu avait grimpé avec l'implication des empires de la Triple Alliance, mais il ne serait pas dit que le Valdisky ne soutiendrait pas ses frères merksistes si les empires prétendait s'impliquer aussi ouvertement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serguei Pozarkine



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2013

MessageSujet: Re: Aux frontières de l'Est russlave   Ven 25 Avr 2014 - 0:09

Comptant toujours avec les dizaines de milliers de partisans merksistes, les milices paysannes et ouvrières, ainsi que les partisans républicains et la troupe loyaliste, les sibériens restaient toujours acquis au gouvernement de Romanovski. Les difficultés de Murasibirsk, aux prises avec l'ennemi Pojarskiste, n'avaient fait que renforcer leur détermination : la succession des crimes de guerres et des pillages du clan pseudo-"impérial" avait nourri la crainte du retour de la barbarie de ces nobles gornogradois, plus proches d'assassins et de voleurs de grands chemins que de serviteurs de la sainte patrie.
De plus, les partisans de Romanovski et de la RDPR pouvaient compter avec les 57 000 soldats valdisks du Vème corps choc de l'Armée Violette. Bien équipés, bien ravitaillés et armés, ces troupes pouvaient tenir tête a des impériaux qui n'avaient fait que bricoler une armée à base de levées de masse et de recrutement de mercenaires cosaques. De plus l'aviation valdiske disposait d'appareils fiables et relativement nombreux à proximité.

Les républicains étaient d'ailleurs en plein travaux : un terrain d'aviation avec ses barraquement avait pu être bricolé derrière la ville de Tobolsk. Protégé par les défenses de Tobolsk en cours de construction (des kilomètres de tranchées et de défenses de barbelés, de sacs de sable amenés par la ligne de chemin de fer Eriagrad-Tobolsk), les républicains et les merksistes seraient capables de tenir un siège conséquent face aux soudards et aux bandits impériaux.

Visiblement le commandement valdisks, s'il avait respecté la trève imposée à l'occasion du sommet de Valdrak, comptait bien défendre les bastions républicains des pillages du camp adverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux frontières de l'Est russlave   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux frontières de l'Est russlave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ping Sans Frontières
» Slalom des 3 frontières 2011
» Skateurs sans Frontières.
» Slalom des 3 Frontières 2012
» Internet abat les frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Les Territoires de Sibérie-
Sauter vers: