La Sainte Russlavie

Micronation virtuelle inspirée de la Russie tsariste des années 1910
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
Douma d'Empire - Composition actuelle
Mar 9 Mai 2017 - 2:32 par Mikha Brasnov
Composition de la Douma : Session du 3 mai 1917 au 3 septembre 1917.

Spoiler:
 



Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : Traité de la CFI-TTN
Mar 1 Mai 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Vladimir Kerensky : " Messieurs les députés, le dernier thème à l’ordre du jour de cette législature est aujourd’hui soumis au vote. Il est question du texte issu de la Conférence Ferroviaire Internationale - Transterranovien (CFI-TTN). Gardons à l'esprit qu'une procédure de ratification s’effectue sans débat, bien que j'autorise une déclaration par groupe si besoin est. "

Citation :
Traité …


Commentaires: 3
1ère législature de 1918 : résurrection de Livadia
Dim 15 Avr 2018 - 0:16 par Mikha Brasnov
Pour ce qui devait être l’un des derniers actes de cette législature, le gouvernement décida de laisser les élus prendre l’initiative de présenter une proposition de loi. Cinq députés issus de la majorité ainsi que des conservateurs de l’opposition constructive rouvrirent donc le dossier épineux de Livadia.

Aux yeux de nombreux russlaves, cette entité dénaturée, brièvement païenne, aux pulsions …


Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Dim 21 Déc 2014 - 23:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Verstinskia et la Grande Armée de Livadia

Aller en bas 
AuteurMessage
Maison de Livadia

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 36
Date d'inscription : 11/03/2014

MessageSujet: Verstinskia et la Grande Armée de Livadia   Lun 31 Mar 2014 - 23:12

La deuxième ville de l'Orient russlave n'était pas encore sous le contrôle du comte. A cet effet, la Grande Armée de Livadia, nouvellement mise sur pied allait remédier.

La Grande Armée de Livadia comptait quarante mille hommes. Elle avait récupéré les stocks des arsenaux de Svetivostok et était bien équipée. Elle était également bien entrainée et bien commandée, puisqu'elle était constitué à quatre vingt pour cent d'anciens soldats russlaves stationnés en Orient.

Le cœur de l'armée était constitué par le cinquante-quatrième régiment. C'était le corps d'élite de l'armée. Entièrement composés de soldats provenant de la capitale et de la péninsule de Lazournaia, il faisait office de garnison de Livadia et de la péninsule éponyme. Ces hommes étaient les fidèles de la première heure du Comte. Ils s'étaient endurcis dans les combats à Khotkovo, Krasnovosk, Bielnost et Svetivostok. Arborant fièrement un brassard LIV, il se considérait comme l'aristocratie de l'armée, et ne se sentait plus d'orgueil depuis que leur ville commandait à Svetivostok, et bientot Verstinskia. 
L'armée, personnellement commandé par le Comte-Prince, arriva en vue de la ville. On demanda sa reddition. Devant cette démonstration de force, la cité s'empressa de rallier la Principauté. Le Comte y entra comme s'il était le tzar. Il nomma un nouveau gouverneur, enrôla les miliciens de la ville dans un nouveau régiment, et en laissa un autre en guise de garnison.

Le Comte projetta de rester quelques jours à Verstinskia. Il n'avait pas consacré trois jours à Svetivostok.

Ce fut pour Nikolai l'occasion de réorganiser l'armée. Il renvoya le cinquante quatrième régiment à Livadia, et casa les autres régiments un peu partout sur son territoire. Il envoya cinq régiments, soit une masse de manœuvre de vingt-cinq milles hommes sur sa frontière occidentale à proximité de la grande ville resté russlave de Kalingrad. Il ordonna et supervisa les premiers travaux d'un grand complexe défensif : le fort Nikolai Ostermann-Ivanovitch. Il prévoyait de faire camper ce corps d'armée-là en permanence. Le jour ou le Tzar voudrait reconquérir l'Orient, il partirait forcément de Kalingrad.
La Principauté était faite. Nikolai lui avait donné les moyens de survivre et de se défendre. Il pouvait rentrer à Livadia, et gouverner depuis cette ville qu'il aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Verstinskia et la Grande Armée de Livadia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Provinces :: Gubernya d'Orient-
Sauter vers: