La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Developpement des soviets de la RDPR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iuri Ilitch Oubranov



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 22/02/2014

MessageSujet: Developpement des soviets de la RDPR   Ven 25 Avr 2014 - 22:37

Les merksistes du PMLR n'avaient pas fait que prendre le contrôle de la vaste région sibérienne, loin de là. Pour éviter que leur coup de force reste sans lendemain, les maquis avaient eu tôt fait de remonter une administration fiable, constituée de cadres les plus fiables du Parti. Des écoles avaient été reconstruites par les bénévoles et les membres du PMLR, des écoles qui faisaient salles de réunion et d'éducation politique le soir venu. Avec les subsides et le matériel apportés par les voisins valdisks on avait labouré les champs grâce aux tracteurs et autres véhicules à moteur, on instruisait les petits garçons et les petites filles de façon obligatoire sur ordre des commissaire politiques. Même les paysans les plus réticents aux marges des quelques villages avaient fini par laisser le doute les gagner concernant le merksisme : les collectes récoltes collectives de leurs champs et les gains de productivités acquis grâce à l'entraide dans les villages et les techniques d'agriculture moderne avait fait le plus grand bien comparé à ces années de guerre et de disette.
Enfin, les boyards et les administrateurs véreux, nommés par le Tsar pour s'engraisser sur les petites gens avaient été chassés ou exécutés séance tenante par les merksistes, tandis que les prêtres avaient été épargnés par les procès expéditifs et les pillages, protégés par la police politique.

De cette façon, nombre de paysans avaient pu être gagnés aux idées merksistes, tandis que d'autres avaient pu revenir bien plus vite de leurs travaux des champs, libérés par les travaux réalisés par les "brigades des champs". La défense de Tobolsk et de l'ouest sibérien n'avait donc pas été trop touchée par la désaffection de certaines de ses troupes. Pour le reste, les patrouilles des milices de la police politique s'assuraient que le quota de "volontaires" combattant aux frontières était toujours rempli...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuri Ilitch Oubranov



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 22/02/2014

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Ven 25 Avr 2014 - 22:45

Parallèlement ne cessaient d'affluer des réfugiés venus de l'ouest républicain. Des milliers de soldats d'unités en déroute, de paysans auxquels ont avait pillé ou incendié leur ferme erraient sur les routes en quête d'un abri qu'ils trouveraient dans les villes de l'est merksiste, encore épargnées par les razzias des cavaliers de Pojarski...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Litovski



Nombre de messages : 58
Localisation : Tobolsk, Sibérie
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Sam 14 Fév 2015 - 10:40

La Sibérie était redevenue depuis de longs mois le territoire sans agitation et loin de tout qu'elle avait été avant la révolution rouge. Les paysans étaient retournés passer le rude hiver chez eux, les ouvriers étaient mobilisés dans les usines et les nouveaux dirigeants étaient occupés à asseoir leur pouvoir dans cette région rurale, avec l'aide des commissaires politisues valdisks. Le praesidium du Soviet de Tobolsk, l'instance qu dirigeair officiellement la Sibérie merksiste, était majoritairement composé de personnes peu connues en dehors du PMLR, excepté Iuri Ilitch Oubranov, le nouveau chef d'État, et Dimitri Litovski...

Ce dernier était passé clandestinement en Russlavie pour échapper au Parti révolutionnaire valdisk qui avait été bien décidé à purger la République de toute présence modérée ou MViste. Arrivé à Murasibirsk, il avait soutenu le régime républicain face à la RDP de Russlavie, une "république fantôche du PVR" disaient les modérés à l'époque. Mais l'élan républicain avait vite disparu et Murasibirsk avait été assiégée par les forces tsaristes. Litovski, dans la campagne lointaine dela,ville, avait fini par apprendre par un émissaire modéré que Karamazov et le PVR étaient tombés et que Koloskopy, le chef de la police politique, et Bourikov, le chef d'État-Major avaient pris sa place. "Il fallait s'y attendre" avait répondu l'ancien président "la PPV et l'Armée ne pouvaient cautionner d'avoir le second rôle bien longtemps..." Mais la fin de Karamazov signifiait aussi la fin de son emprise sur la RDPR, alors Litovski partit pour Tobolsk... Là il prit sa carte d'adhérent du Parti. Après avoir été amené à enseigner la doctrine merksiste-violëtiste à l'École du Parti, au vu de son expérience dans cedomaine, on lui avait proposé d'entrer au comité exécutif du Soviet. Et bien que la menace valdiske - puiquels nouveau régime de Maskva n'était pas réellement favorable aux autres mouvements politiques que le sien - fût bien prèsente, il accepta. Le voilà donc membre du praesidium chargé de la Propagande et de l'Éducation. Il bénéficiait de la protection du chef d'État, même si face à la PPV cela ne signifiait pas grand chose. Il tâchait toutefois de se faire discret pour ne pas attirer l'attention négativement sur lui... Il fallait bien assurer son avenir, surtout dans un régime comme celui de la RDPR.

Si l'on assurait à tous que cette république maintenait l'ordre et offrait de quoi vivre à tous ses citoyens, la réalité était tout autre. Le Kaukaze avait du mal à accepter l'autorité sibérienne et à l'ouest, les moujiks pensaient encore le Tsar vivant, et le merksisme-violëtisme leur échappait totalement. Les frontières, elles, s'étaient stabilisé et la présence militairey avait été intensifiée pour lutter contre toute tentative d'incursion de brigands ou de fidèles du Tsar tels les Livadiens qui s'étaient établis plus au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Litovski



Nombre de messages : 58
Localisation : Tobolsk, Sibérie
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Dim 15 Fév 2015 - 18:35

Alors que le Praesidium du Soviet de RDPR était en pleine réunion concernant "l'éducation des masses paysannes russlaves au merksisme", un grand homme barbu à l'allure sévère, Vitaly Andreipov, le chef de la police politique russlave, fit irruption dans la salle du conseil trainant avec lui un homme visiblement passé à tabac avant sa présentation aux hautes-autorités merksiste et une feuille de papier froissée. Iuri Oubranov, qui n'aimait guère que l'on trouble des réunions "d'une importance capitale pour l'avenir du régime" lui demanda sur un ton réprobateur la raison de cette entrée impromptue.

- Cet ennemi réactionnaire était tranquillement monté sur une estrade sur la place publique du village de Kurov pour lire une proclamation tsariste, en étant pas le moins du monde inquiété par son acte infâme ! Dis-nous ce que tu lisais, sale réactionnaire !

Andreipov avait beau hurler sur l'homme, ce dernier était tellement pétrifié par la peur qu'il était incapable de parler. Après l'avoir été convaincu par la force, l'homme, vraisemblablement un fidèle au régime qui avait sans le vouloir passer la frontière invisible - toute proche de Kurov - entre Russlavie et RDPR, commença à lire confusément l'acte de proclamation de la Régence de la Tsarevna. Quand il termina, Andriepov le confia ensuite à ses hommes sans manquer de lui donner une dernière correction de sa part.

Ce fut une nouvelle fois Oubranov qui prit la parole devant les regards confus et convergeant tous vers lui des autres membres qui ne savaient quoi penser de cette proclamation. Le texte où figuraient les armes de la monarchie et le nom de la Tsarevna semblait authentique...


- Je pense que nous sommes tous d'accord pour ne pas reconnaître le pseudo-pouvoir de ses réactionnaires tsaristes.

Tout le monde approuva d'un signe de la tête, la monarchie avait apporté bien trop de malheurs au eptit peuple russlave et l'on ne voulait plus entendre parler d'elle. Le premier secrétaire du PMLR continua alors.

- Et s'ils veulent la guerre, ils l'auront, mais nous ne ferons que nous défendre face à une agression impérialiste.
Adreipov, tout individu suspecté de propager la nouvelle est un ennemi du régime et il est bien sûr à traiter comme tel. Nous allons prévenir Maskva de la nouvelle, même s'ils doivent déjà être au courant, et leur demander des précisions sur les sujet.


Dourchov, le Commissaire à la Défense nationale, demanda la parole.

- Profites-en pour leur demander une aide militaire, camarade. Nos frontières sont bien gardées mais face aux forces tsaristes aidées par les édoranais, on finirait par tomber tôt ou tard malgré la volonté de fer de nos soldats dévoués à la cause merksiste.

Iuri Oubranov inscrit cela sur une feuille de papier avant de reprendre la réunion là où elle en était. Il ne s'inquiétait pas pour la RDPR, le soutient des valdisks pouvait dissuader les tsaristes à tenter une invasion de l'est Russlave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Litovski



Nombre de messages : 58
Localisation : Tobolsk, Sibérie
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Mar 17 Fév 2015 - 17:25

Oubranov avait convoqué une nouvelle séance du praesidium. Cette fois-ci l'ordre du jour paraissait bien plus intéressant, puisqu'il s'agissait de fournir une réponse à la nouvelle lettre envoyée par Gornograd à Tobolsk. Les membres arrivèrent au fur et à mesure, puis Oubranov commença par lire la réponse de la Tsarevna avant de se lancer dans une tirade contre les "forces obscures de la réaction de Gornograd". Il conclut alors que Pavel Iobov, un paysan chargé de la réforme agraire, bâillait pour la douzième fois si Litovski avait bien compté.

- Pour conclure, camarades, la République russlave s'est déclarée favorable à une union. Ce n'est plus Romanovsky qui a le pouvoir à Mura', mais un militaire nationaliste d'après les informations de la part de la PPV valdiske. Nous allons renforcer notre frontière ouest. Livadia reste quant à elle contre son indépendance. Et Ostermann menace de plus en plus le merksisme et la Révolution sibérienne et russlave.

Khariton A. Dourchov, chargé de la guerre, intervint ensuite.

- Qu'a dit Maskva à propos de la réponse de la Tsarevna ?

Litovski, excédé par l'attitude de Dourchov qui souhaitait toujours prendre connaissance des "conseils" de Maskva, coupa la parole à Oubranov qui allait se lancer dans un autre de ses discours.

- "Qu'a dit Maskva ?", "que conseille Maskva ?", vous n'avez que c'est mots-là à la bouche, camarade Dourchov. La RDPR est parfaitement capable de prendre des décisions toute seule sans les précieux "conseils" de nos "grands alliés et amis" valdisks !

Quelques rares téméraires approuvèrent parmi l'assemblée. Alors que Dourchov, énervé par l'intervention de Litovski, qui sortait du cadre de l'éducation et de la propagande, se préparait à répondre, le président intervint.

- Litovski, on ne vous a pas donné la parole. Pour te répondre, camarade Khariton Anatolievna, Maskva nous conseille de prendre contact avec les autorités tsaristes pour ne pas permettre à leurs soutiens à la conférence d'utiliser l'argument du refus de dialogue contre eux et contre nous.
Pour pardonner vos mauvaises manières, vous serez celui qui nous représentera si les tsaristes acceptent de vous recevoir, camarade Litovski. Vous avez été longtemps commissaire aux affaires étrangères valdisk donc vous êtes tout désigné pour ce poste. Je vais rédiger un communiqué de réponse pour leur demander une rencontre. Tout le monde est d'accord ?


Personne n'osa contredire Oubranov, cela n'aurait servi à rien. La réunion se termina et Litovski rentra dans son appartement du centre de Tobolsk peu enthousiaste quant à la suite des événements, la RDPR avait à sa tête des pantins de Maskva qui n'étaient pas réellement capable de prendre des décisions. Heureusement - ou malheureusement pour Litovski, les nombreux conseillers du Parti violëtiste valdisk et du Gouvernement de la RPV étaient là pour les aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Litovski



Nombre de messages : 58
Localisation : Tobolsk, Sibérie
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Sam 10 Oct 2015 - 12:45

Même si la Sibérie était une province mineure au sein de l'Empire, surtout peuplée de paysans, les autorités merksistes estimaient qu'elles avaient leur mot à dire sur la gestion de l'Empire. Et c'est précisément ce que le Bureau Politique du Parti allait aborder aujourd'hui lors de sa réunion hebdomadaire. Condamnant les uns après les autres la nomination au poste de "Président du Gouvernement" du Prince Klausburgsky, les membres du Politburo se lancèrent dans des diatribes toujours plus violentes contre le tsarisme et le gouvernement.

Litovski, secrétaire-général du Parti, adopta quant à une lui une position plus modérée, exigeant que les sections du PMLR dans tout l'Empire condamnent "cet acte antidémocratique" et appellent à des élections. Le gouvernement de la région demanderait quant à lui des précisions sur cette nomination. Les consignes données ne satisfirent pas les plus radicaux, ceux qui voulaient une nouvelle révolution, mais suffirent à rassurer les plus modérés. C'était maintenant à la propagande du parti de se mettre au travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre de Klausbourg



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Dim 11 Oct 2015 - 20:54

Le Président du Gouvernement avait été mis au courant des menées merksistes en Sibérie. Le Prince Klausburgski avait, dès son arrivée au pouvoir, pris la main sur l'Okhrana, la police secrète de l'Empire, seul organe d'état encore viable. Les merksistes avaient encore une grande capacité de nuisance. Aussi le Prince Klausburgski soucieux de ne pas raviver les hostilités de la guerre civile qui avaient vu la Russlavie dépecée par les appétits des factions, prenait-il l'affaire des plus sérieusement.

Dans son bureau du Palais Samsonov, depuis lequel il entendait présider aux destinées de l'empire, le Prince travaillait d'arrache-pied, conscient qu'il ne tenait sa légitimité que de l'action qu'il menait. L'homme était de haute stature, plutôt fort, l'allure charpentée des Klausbourg, le front large et sensuel de ses parents Cobourg-Nassau. Tous s'impressionnait de sa capacité de travail, l'on voyait les chandelles du Palais Samsonov ne s'éteindre que tard le soir. Il malmenait ses secrétaires leur imposant un rythme de travail effrenné, dictant jusqu'à quatre lettres à la fois.

Le directeur de l'Okhrana, Koutaissov, qui s'était acoquiné au nouveau régime était présent. Klausburgski se renseignait :
- Que les merksistes me condamnent cela ne m'étonne guère. Que demandent-ils ?
- Des élections.
- Et Litovski ?
- Il semble choisir la carte de l'apaisement.
- Le parti le suit-il ?
- Les plus radicaux souhaitent la révolution.
- A-t-on leur nombre ?
- Non, toutefois, j'ai fait renforcer la surveillance des plus radicaux Excellence.
- Très bien Koutaissov.
- Villetaneuse, c'était le nom du secrétaire particulier du prince, il est temps d'organiser une consultation des partis politiques - il ne fallait pas laisser penser que l'on voulait se concilier le PLMR, de plus l'unanimité des autres partis de gouvernement à l'égard du nouveau régime ne pourrait qu'aider le prince dans ce nouveau duel - je recevrai chacun de leur président. Invitez également le PMLR - dans l'esprit du Prince, ce dernier ne pouvait qu'accepter sans quoi il s'ostraciserait.

Le secrétaire général du Parti reçu un pli. Le ton était consensuel.

Citation :

PALAIS SAMSONOV
Présidence du Gouvernement

Son Excellence le Prince-Président,


M. Dimitri Litovski,
Secrétaire général du PMLR,


Monsieur le Secrétaire Général,


Après les affres de la guerre civile, il est temps de travailler dans un esprit d'union nationale à la reconstruction de notre mère-patrie. Aussi, je souhaite entreprendre dès ce lundi, une vaste consultation des chefs des formations politiques anciennement représentés à la Douma afin de lancer ce vaste mouvement de refondation. C'est pourquoi je vous invite à vous rendre, ou vous faire représenter, à Murasibirsk afin que je puisse m'entretenir avec vous de la situation de notre pays.

Prince Klausburgski
Président du Gouvernement

Klausburgski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Developpement des soviets de la RDPR   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Developpement des soviets de la RDPR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3s developpement a colomars
» MP Developpement
» Dimitri au Pays des Soviets
» Problème de developpement du biceps
» Boitier LC Developpement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Les Territoires de Sibérie-
Sauter vers: