La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Conseil de Régence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Conseil de Régence   Sam 14 Fév 2015 - 2:31

La Régente avait découvert au détour d'un couloir de l'immense Palais d'Hiver de Gornograd, un salon de bonne taille, mais somme toute assez intimiste... Elle le trouvait fort convenable pour y abriter son conseil.

Elle fit venir le Général de Fonteneuve.


- Général, c'est ici que mon conseil se réunira... D'ailleurs je vais vous en communiquer la composition. Je souhaite que vous en soyez ! Ainsi que ma fille Marie-Charlotte qui porte un intérêt intarissable sur la Patrie de sa mère, sur l'Empire de son Grand-Père et qui m'a accompagné jusqu'ici. Ah... et puis le commandant de notre yacht, ce jeune et beau Prince de Klausbourg, Alexandre... de plus, il s'entend fort bien avec ma fille. Qui pourriez-vous me suggérer d'autre, Général ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Sam 14 Fév 2015 - 2:49

- Altesse, je suis honoré que vous me nommiez en votre conseil... Je puis vous suggérer de faire de l'Amiral Adalbert de Klausbourg, le Président de votre conseil. C'est lui qui va prendre le commandement des opérations ici... Il vous sera précieux. Aussi, il faudrait intégrer des personnalités russlaves. Le Prince Pojarski est tout indiqué, si nous le retrouvons, il fera un membre éminent de votre conseil. Je tiens même à dire qu'il mérite de grande fonction au sein de l'Empire. Il y a aussi ce fameux Ztalinov, en Petite-Russlavie. C'est un allié fidèle d'Edoran... qui s'enrichi grassement par notre canal... mais il a clairement annoncé que son indépendance durerait jusqu'au retour d'un Tsar. C'est aussi un atout pour votre Régence... Enfin, je vous conseille une personnalité un peu particulière... un moine... mais un moine qui est devenu en quelques mois l'icône de l'anti-merksisme dans l'Empire... grâce à des méthodes brutales, mais efficace. Il est assez itinérant... Mais sa nomination sera un signal fort de votre détermination. Il s'agit du Frère Ivan, dit l'Entameur... Je ne vois personne d'autre dans l'immédiat, mais nous pourrons toujours allonger la liste plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Dim 15 Fév 2015 - 2:46

- Je vous remercie pour vos conseils, Général.

La Régente rédigea son premier décret :

Citation :





Empire de Sainte-Russlavie
***
Son Altesse Impériale la Régente de Russlavie



DECRET


Nous, Son Altesse Impériale la Grande-Duchesse Iraïna Konstantinovna Samsonov, Tsarevna de toutes les Russlavie,

Décrétons :

Sont nommés membre de notre Conseil de Régence :
- Son Altesse Royale l'Amiral Adalbert de Klausbourg, avec qualité de Président.
- Son Altesse Impériale Marie-Charlotte de Traceau, Princesse d'Edoran
- Son Altesse Sérénissime le Prince Alexandre de Klausbourg
- Son Altesse le Prince Fédor Pojarski
- Son Excellence Leonid Ztalinov
- Général d'Armée Pierre-Henri de Fonteneuve
- Frère Ivan des Gageures





Donné au Palais d'Hiver de Gornograd, le 14 février 1915,
par Son Altesse Impériale la Grande-Duchesse Iraïna Konstatinovna Samsonov, Tsarevna de toutes les Russlavie, Régente de l'Empire de Sainte-Russlavie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Jeu 26 Fév 2015 - 21:37


L'impératrice d'Edoran était tranquillement en train de tailler le bout de gras avec ses "conseillers" (dont, de manière caractéristique, aucun n'était Russlave), quand un officier d'ordonnance fit irruption dans la salle du Conseil:

- Votre Majesté ! Vos Hautes Noblesses ! Vos Excellences ! Le prince Pojarski demande audience !

Comme, à l'exception de l'impératrice, personne autour de la table ne semblait avoir compris un traître mot, l'officier repris, en edoranais cette fois-ci:

- lé priince ! Podjarski ! danne l'entréé je fé attaandre !


_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 27 Fév 2015 - 2:28

Le Général de Fonteneuve sorti son arme et descendit l'officier d'ordonnance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 27 Fév 2015 - 12:02

PAN !

La detonation se fit entendre à travers tout le palais d’Hiver, jusque dans le vestibule où le prince Pojarski attendait en compagnie de son fidèle garde du corps cosaque Goukmassov, qui l’avait acceuilli à la gare Nikolaïev.

Le pince Pojarski, qui avait développé des instincts de bête traquée, bondit du banc sur lequel il patientait, dégainant son tokharev.
- Un coup de feu ? Fuyons, Prokhor Akhrameïevitch !

Et, sans plus de cérémonie, le prince Pojarski sortit en courant du vestibule, tirant au passage une balle en plein visage du huissier qui venait aux nouvelles.
Les deux hommes franchirent les portes du palais en un éclair et entreprirent un sprint à travers la cour pour atteindre la sortie du Liteïni Prospekt, le cosaque Goukmassov se retournant dans sa course pour dégainer un pistolet mitrailleur et arroser copieusement à l’aveugle derrière lui…


- Un piège ! hurla Pojarski en courant ventre à terre. J'aurais du m'en douter ! Maudits Edoranais ! Ennemis de ma race !

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 27 Fév 2015 - 13:20

Les gardes impériaux répliquèrent aux tirs du causaque, celui-ci fut abattu non sans qu'un édoranais se fasse perforer le foie...

Pojarski fut rattrapé.


- Votre Altesse attendez ! Le Géneral a abattu un espion livadien infiltré. La Régente vous attends. Elle a une mission très importante à vous confier. Elle dit que ça vous sortira des rôles secondaires que vous tenez depuis trop longtemps. La Russlavie a besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 27 Fév 2015 - 13:57

S’il y avait une chose à laquelle Pojarski était sensible, c’était la flatterie. Enjambant sans un regard le corps de son fidèle cosaque qui gisait dans la cour criblé de balles, le prince Pojarski se laissa ramener vers le Palais.

- Oui, diablement difficiles à repérer, ces espions livadiens, d’autant plus que rien ne les distingue des Russlaves.

Une mission de la plus haute importance, dites-vous ! Ah, je n’ai jamais eu l’occasion de le lui dire, mais j’ai toujours su que Sa Majesté Impériale était une femme d’une exceptionnelle intelligence !

Où est-elle ? que je me prosterne aux pieds de la fille chérie de feu notre Tsar bien-aimé !

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Sam 28 Fév 2015 - 2:20

La Régente entendit le Prince qui revenait vers la salle du Conseil. Elle se présenta au devant de lui, enjambant l'officier d'ordonnance.

- Rien ne les distingue des vrais russlaves, en effet, ces livadiens. A part peut-être leur teint livide, qu'ils empruntent aux morts qu'ils sèment... Mes respects Votre Altesse. Bon retour à Gornograd. Nous avons à parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Dim 1 Mar 2015 - 23:56


Sans crainte d'en faire trop, le prince se jeta aux pieds de l'Impératrice d'Edoran, tentant vaille que vaille de couvrir de baisers les escarpins de celle-ci:

- Oh ! Seigneur Khrestos, tu peux prendre ma vie, car toutes les joies terrestres à venir ne seront rien face à la félicité de cet instant ! Béni soit le jour où Votre humble esclave Pojarski a pu contempler le reflet de Votre auguste regard et l'ombre de Votre sérénissime silhouette ! Oh adorable enfant que j'ai fait sauté sur mes genoux du temps du glorieux règne de Votre père le Tzar Konstantin, bénie soit Sa dépouille !

Le prince se releva en essuyant des larmes plus vraies que nature:

- A l'auguste progéniture de notre Souverain défunt, je ne peux que prêter le concours de mon bras et de mon épée ! claironna-t-il. Je suis tout ouïe ! A quel usage Votre Majesté daigne-t-elle utiliser son pauvre serviteur Pojarski ?

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Lun 2 Mar 2015 - 1:14

Altesse, cessez sur le champ de vous répandre de la sorte. Reprenez la posture qui sied à votre rang. Et avant que je puisse vous confiez la mission que je vous réserve, je souhaite connaître votre opinion sur l'Oeuvre de Réunification. Je sais votre parcours, Altesse. Et j'ose croire que vos convictions les plus clivantes sauront reconnaître malgré tout la voie la plus raisonnée pour opérer cette Oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Lun 2 Mar 2015 - 1:55

Les sbires du Grand-Duc Krasstchenko n'étaient jamais bien loin. Il avait eu vent des tergiversations et autres intrigues qui ce déroulait.

Ozy faillit s'étouffer avec son verre de vodka lorsqu'il lu la dépêche...

Cette Tsarevna de pacotille , régente d'un grand royaume fantoche qu'était devenu la Russlavie, menerait cet empire à la perdition.


Comment peut-on endurer plus longtemps que les edorannais soient en train de faire main basse sur nos terres? Comment pouvons-nous laisser cette vipère assoiffée de sang une seule seconde de plus sur le trône du royaume sans coup férir?

Ozy ruminait en silence...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Lun 2 Mar 2015 - 12:21

Le prince Pojarski salua d'un court signe de tête les autres membres du conseil de Régence (des princes étrangers, dont la raison d'être était sans doute de rappeler à la Régente qu'elle avait beau être née Russlave, elle n'en était pas moins Edoranaise par mariage), puis répondit à Sa Majesté:

- Da, j'ai pris connaissance des manifestes de Votre Majesté et de la convocation d'un Séminaire dans un journal de province, alors que mon train faisait halte à la gare de Mourmansk... La même gare d'où votre oncle Nicolas Ier partit pour l'exil en 1907, chassé par la révolution...

Le prince s'interrompit un instant et fronça les sourcils, comme pour chasser un souvenir douloureux, puis reprit, sa physionomie changeant du tout au tout:

- J'ai lu le programme de réunification de Votre Majesté, et je l'approuve entièrement ! Khrestos sait que je n'approuve pas les Merksistes, mais je suis passé par la Sibérie pour arriver ici, et je dois reconnaitre que ceux-ci semblent raisonnables. Je n’ai vu ni purges sanglantes, ni misère abjecte. Si messieurs les Merksistes sont prêts à œuvrer de concert pour rétablir la paix en Russlavie, je suis prêt à travailler avec eux... ainsi qu'avec les Livadiens. A ce titre, il me parait nécessaire que les opérations militaires en Orient soient suspendues et qu'une trêve soit instaurée afin d'entamer des pourparlers avec le Comte Osterman-Ivanovitch.

Cet aveu avait beaucoup coûté au prince, cela se voyait sur son visage. Il poursuivit :

- Je mettrai toute ma force et mon influence au service du projet de Votre Majesté, et je suis sur que tous les patriotes feront de même. J’ai déjà pu prendre contact par téléphone avec un certain nombre de généraux et d’anciens ministres de Votre père, et tous semblent bien disposés envers Votre projet…

Le prince poursuivit en posant nonchalamment la main sur l’épaule d’un membre du Conseil de Régence – un obscur principicule edoranais, à en juger par ses épaulettes chamarrées et ses moustaches savamment cosmétiquées :

- J’ai également pris la liberté de ressusciter le Vigilant, qui dès demain reprendra sa publication, afin de soutenir Votre action. J’ai envoyé mes Cosaques « emprunter » les presses d’un torchon local sans intérêt, tandis que mon âme damnée, le fidèle colonel Frounze, a entrepris de rafler les anciens collaborateurs sur lesquels il pouvait mettre la main, afin de les enfermer à l’Amirauté pour qu’ils pondent un numéro d’ici demain matin !

Le prince se dirigea vers la desserte et se servit un généreux verre de kognac, puis se retourna vers la Régente, un sourire triomphant aux lèvres :


- Et quelle est donc cette mission que Votre Majesté daigne me confier ?

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Mar 3 Mar 2015 - 1:36

Votre Altesse, je souhaiterai que vous présidiez le Conseil de Régence, car celui-ci va bientôt laisser place à un Conseil Impérial et que les dignitaires édoranais laisseront leur place aux russlaves. Sous le titre de Ministre-Président du Conseil de Régence, vous aurez en charge les affaires internes de la Russlavie. En particulier sa réunification. Aussi, et ça sera votre mission prioritaire, vous devez réorganiser l'Armée Impériale... Et je veux en premier lieu que vous renforcez les troupes édoranaises qui marche à l'Orient. Car les édoranais n'ont pas vocation à rester. Et Livadia n'a qu'un but, se maintenir hors de notre autorité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Mar 3 Mar 2015 - 16:07

Le prince Pojarski s’inclina respectueusement.
- Votre Majesté me fait un immense honneur ! … Mais je ne peux accepter la charge de présider le conseil de Régence.
En effet, il me parait important que la Régence reste entre les mains d’une personne neutre et respectée de tous, un arbitre capable de fédérer les énergies. Or, ma propre personne est… comment dire, trop clivante pour ce rôle.


Je supplie donc Votre Majesté de rester à la tête de la Régence jusqu’à ce qu’un Tzar puisse être couronné… ce qui ne pourra être obtenu immédiatement. En effet, il me parait vital que la restauration du Tzar soit approuvée par un consensus général du peuple russlave, et non proclamée à la sauvette ici à Gornograd, alors que la Régence ne contrôle qu’une partie du pays…

Si Votre Majesté ne peut rester en personne, qu’elle daigne au moins conserver nominalement la Régence, et qu’elle nomme un délégué edoranais pour exercer celle-ci ici à Gornograd.


Le prince Pojarski poursuivit, abordant maintenant la question militaire :
- Certes, je comprends que les troupes edoranaises présentes en Russlavie devront tôt ou tard rentrer en Edoran, où l’insurrection républicaine fait rage. Mais Votre Majesté doit savoir qu’un retrait précipité du corps expéditionnaire edoranais aurait des conséquences dramatiques pour la Russlavie. En effet, reconstituer l’armée impériale pour en faire une force digne de ce nom ne se fera pas en un jour… Et là aussi, le soutien du peuple russlave rassemblé en assemblée nationale sera nécéssaire.

Je supplie donc Votre Majesté de maintenir une présence edoranaise politique à Gornograd, et militaire sur le front oriental, même de manière défensive, jusqu’à ce que la Russlavie puisse reprendre son rôle.

Cela étant, j’accepte avec fierté la tâche de reconstituer l’Armée impériale. Je me contenterais de reprendre le titre de Général-en-chef des Armées russlaves.


Après s’être servi un nouveau verre de kognac, il reprit :

- Nous devrions également incorporer d’autres Russlaves dans le conseil de Régence, notamment pour prendre en main la résurrection des structures administratives et économiques de l’Etat. Des hommes de la société civile, des capitaines d’industrie ou de négoce nous seraient utiles…

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atropatène



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Mar 3 Mar 2015 - 17:07

L'archonte-polémarque Critéon est, dans le gouvernement satrapiale, l'équivalent d'un ministre des affaires étrangères et d'un feld-maréchal. Gérant à la fois la diplomatie et les armées d'Atropatène. Celui-ci avait rejoint Gornograd pour représenter le satrape Artabarzane à sa demande auprès de la régente. Ce ne fut pas une mince affaire, car les atropaténiens ne souhaitant pas avoir à faire aux rouges pour traverser la Sibérie et relier la capitale, préférèrent passer par ailleurs. Et cet ailleurs, c'est le Krassland.

Il fallut traverser le pays incognito, acheter le silence d'un plaisancier krasslandais pour atteindre Opessa puis continuer via le canal jusqu'à la mer des glaces pour enfin longer la côte jusqu'à Gornograd. Si il est vrai que les seuls montagnards de Russlavie sont les atropaténiens et qu'ils valent effectivement le double de leur poids en or à la montagne, à la mer c'est une autre histoire. Le pauvre magistrat avait passé une semaine après son arrivée à Gornograd à l'hopital pour soigner son mal de mer.

Maintenant qu'il était de nouveau sur pied lui et sa suite (6 thesmothètes (sorte de haut-fonctionnaires) et 10 chasseurs) gagnèrent enfin le palais ou ils se firent annoncer au conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Mer 4 Mar 2015 - 2:01

Altesse, je ne vous propose pas la Régence ! Je vous nomme à la tête du conseil de Régence. Alors, ne me dîtes pas qu'il faut plus de Russlaves en son sein si vous en refusez la direction ! Je vous nomme Ministre-Président du Conseil de Régence, vous me ferez une proposition rapidement sur les nouveaux membres à nommer, et vous assurer le rétablissement de la structure économique et administrative de l'Empire. Et je vous fait Maréchal d'Empire, pour que vous commenciez dès maintenant à remettre sur pied l'Armée Impériale.

Je resterai Régente tant qu'il n'y aura pas couronnement d'un nouveau Tsar.

Je demanderai à l'armée édoranaise de rester jusqu'à ce que l'armée impériale soit prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Mer 4 Mar 2015 - 15:17

- Ah ! bien, dans ce cas, j'accepte ! Je travaillerai donc à la reconstruction de l'Armée impériale et de l'Etat sous la direction de Votre Majesté et au nom de Celle-ci !

Bombant le torse, le prince Pojarski regarda autour de lui avec un œil expert;

- Passons aux choses pratiques. Je vais donner des ordres pour installer la Stavka [le Haut-commandement] à l'Amirauté et d'y faire tirer une ligne de téléphone directe jusqu'ici.... Si Votre Majesté n'y voit pas d'inconvénient, j'installerai mes quartiers dans l'aile droite du Palais, où se trouvait jadis la chancellerie de la Maison impériale... Je vous laisse tout le reste. Il est temps de se mettre au travail !

Quelques heures plus tard, l'aile droite du Palais d'Hiver avait été transformée en une véritable ruche: des dizaines de soldats et de préposés s'activaient en tous sens, installant des bureaux, tirant des lignes de téléphone et de télégraphe. Les pieds nonchalamment posés sur un gigantesque bureau qui avait jadis appartenu au Tzar Alexandre III en personne, le prince Pojarski passait coup de téléphone sur coup de téléphone:

- Passez-moi l'hôtel Zouvorov... oui, le gouverneur... Comment, c'est toujours Karpov ? Eh bien dites-lui de venir, j'ai à lui parler !

- Je ne sais pas mademoiselle, je ne suis pas téléphoniste... Débrouillez-vous pour me mettre en contact avec le groupe-armée Centre, où ce qu'il en reste... Le général Tourmanov, ou Schiller, peu importe.

- Baryatinski, c'est vous ?! Comment ? ... Oui, oui, c'est moi. De retour aux affaires. Rien de nouveau à l'ouest ? Les Transvalaques se tiennent bien calmes ? Parfait ! Veuillez me faire rapport au plus vite sur le nombre de divisions opérationnelles dont vous disposez !


C'était dans ce brouhaha permanent que la délégation d'Atropatène trouva le Conseil de Régence. Un aide-de-camp les avisa:

- Vous voulez parler au Conseil de Régence ? On va prévenir la Tsarevna !

La délégation atropatène fut conduite jusqu'au Salon où se tenait la Tsarevna et ses conseillers edoranais.


_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Jeu 5 Mar 2015 - 0:08

La Régente laissa Pojarski s'affairer à redresser l'Armée et l'Etat... la tâche était dure...

Elle pu enfin recevoir l'émissaire d'Atropatène


- Excellence Critéon, bienvenue au Palais d'Hiver de Gornograd. J'ai entendu dire que vous avez eu un voyage compliqué... J'espère que ça va mieux.

Donnez-moi des nouvelles de la Satrapie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atropatène



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Jeu 5 Mar 2015 - 13:52

Critéon était un homme vieux, la soixantaine, chauve et barbu. Tout dans son physique respire la sagesse (du moins selon les critères de beauté persiens). Il avait servi trois satrapes avant Artabarzane, d'abord comme hoplites puis taxiarque, stratège et enfin polémarque. Un cursus honorum bien remplie pour ainsi dire. Une vie entière à cultiver la perfection.

"Le voyage fut long et périlleux, mais grâce aux dieux, nous nous tenons devant vous.

La situation n'a guère changé, nous sommes toujours sous la menace des rouges. le traitre Autophradate, tente de les monter contre notre satrape et de les convraincre de nous envahir. Nous craignons tôt ou tard qu'il réussise à mettre son plan à exécution. Nous ne pouvons rien faire contre ça, sans risquer que les rouges considèrent que nous tirions les premiers, quoi que nous fassions. Nous demandons votre aide. Nous voulons qu'il nous soit rendu pour être jugé de ses crimes contre Sa Seigneurie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAI Iraina Samsonov
Aristocrate


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 6 Mar 2015 - 0:58

Excellence, nous doutons des mauvaises intentions de l'autorité merksiste en Sibérie, mais nous allons personnellement nous occuper de vos inquiétudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 6 Mar 2015 - 2:44

Une silhouette élancée en complet noir se présenta aux portes du Palais d’Hiver accompagné d’un secrétaire à la serviette de cuir. Elle écrasa son cigare dans un cendrier après une dernière bouffée puis fut conduite à l’intérieur par des huissiers. Les lieux reprenaient lentement vie mais il faudrait encore patienter de longs mois avant que les fêtes grandioses d’antan n’y soient de nouveau organisées.

En entrant dans le salon du Conseil, Mikhaïl-Alexandrovich retira son haut de forme et s’inclina devant la Régente.


- " Votre Altesse, recevez mes hommages. "

Il toisa les conseillers édoranais puis se tourna vers les quelques russlaves présents, qu’il salua poliment, en particulier le dénommé Pojarski dont il avait apprécié la missive. Ce dernier avait attisé l’attention de l’aristocrate vétéran de la Cour de Nicolas Ier en mentionnant les 'matières d’importance patriotique' discutées ici-même.

" Altesses, Excellences, avant toute chose, je puis vous faire part de la réouverture des industries impériales d’armement. Nulle dissidence intraitable ne pourra être étouffée sans les fusils russlaves. "

Le Prince laissa naturellement son voisin de table, le Ministre-Président du Conseil, décider de l’ordre du jour. Il demanda néanmoins aux gratte-papiers présents que soit préparée une carte de la Russlavie où seraient placées les différentes provinces indépendantes et zones d'influence du pays afin que chacun s’y retrouve lors des discussions.

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Ven 6 Mar 2015 - 16:35

Les membres du Conseil de Régence et le prince Mikhaïl Alexandrovitch s’assirent autour de la gigantesque table qui avait jadis été présidée par Nicolas Ier et Alexandre III, à l’époque faste de la monarchie.

Le prince Pojarski jaugeait du regard le nouvel arrivant. A première vue, ils n’avaient rien de plus en commun que leur titre de prince. Le prince de Cheremetievskia-Brasnov était richissime, l’un des capitalistes les plus en vue du pays, possédant des usines et des domaines innombrables à travers la gubernya de Navolstov et au-delà, tandis que Pojarski venait d’une famille qui avait depuis longtemps perdu sa splendeur : le grand-père de Feodor Vassilievitch ne possédait que deux serfs et maniait lui-même la charrue, tandis que la carrière du propre père de Pojarski, sous-lieutenant d’infanterie, avait connue une fin abrupte pour cause de suicide suite à la perte au baccarat de la caisse du régiment…

Le prince Mikhaïl Alexandrovitch était un homme puissant, riche, d’un certain âge, posé, respectable, influent, secret, mystérieux même, jouissant d’un crédit qui s’étendait de la haute aristocratie aux milieux d’affaire. Une puissance calme et bénéfique.

Feodor Vassilievitch était un aventurier d’épée et de corde, un loup, une crapule notoire dont les penchants sadiques n’étaient que trop connus, et dont l’influence dans l’armée et les milieux monarchistes tenait uniquement à son énergie inépuisable. Un homme qui était à la fois craint et détesté.

Pourtant, par delà ces différences radicales, les deux princes partagaient quelque chose de fondamental, quelque chose d’à la fois très fragile, très dérisoire, et pourtant essentiel : dans leurs veines à tous deux coulait encore, dilué par les siècles, l’antique sang des premiers grand-princes qui, en des temps immémoriaux, avaient fondé l’ancienne Murasovie, cœur de la Russlavie actuelle. Au fil des générations, ce sang antique s’était mêlé à celui de la populace russlave, il avait été abreuvé de sang tatar, palonien, lithuzanien, edoranais, turcose, moldavien ou même noordzeelandais, mais toujours avait subsisté, en droite ligne masculine, ce mince ruisseau sombre qui liait encore une poignée de familles comme les Pojarski et les Cheremetievski aux temps héroïques où, contre toute logique et contre tout espoir, naquit cette nation à nulle autre pareille, la Sainte Russlavie.

Ce sang signifiait un devoir. Et au moins deux hommes autour de cette table étaient prêts à accomplir ce devoir.

Sur un signe de Pojarski, un aide-de-camp étala sur la table une carte de l’empire.



Après avoir laissé la Régente ouvrir formellement les discussions, le prince se pencha sur la carte, et à l’aide de crayons, entreprit de dessiner grossièrement les positions respectives des différentes factions :

- Comme vous le voyez, les provinces de Gornograd, Navolstov et Oudmourtie demeurent fidèles à l’empire, ou du moins ne sont-elles pas activement en révolte contre la Régence.

Ce qui reste de l’Armée impériale est représentée par ces traits verts. Ceux-ci ne doivent pas nous méprendre sur la qualité et la quantité de nos moyens militaires. Les corps d’armée disposés à la frontière Transvalaque et ceux qui longent la Sibérie sont des corps d’observation, qui plus est rongés par la désertion et un faible moral. On peut compter sur eux pour défendre le périmètre qui leur a été assigné, mais sans doute pas pour lancer une vaste offensive.
Nos troupes les plus combatives se trouvent au sud, dans la province de Murasibirsk. C’est moi qui avais pris la décision, l’année passée, d’envoyer nos meilleures divisions dans cette direction, pour étouffer dans l’œuf la soit-disant « république russlave ». Depuis, ces troupes se sont enterrées dans des tranchées à quelques verstes à peine de la Vieille capitale.

A l’ouest, la défense de l’Oudmourtie est en quasi-totalité assurée par le corps expéditionnaire edoranais pour le moment.
Passons à nos ennemis :

La Sibérie est aux mains d’une clique merksiste qui bénéficie du soutien du Valdisky voisin. Selon nos renseignements, ils semblent craindre avant tout une offensive livadienne à travers le Caucase.

L’Orient est aux mains du Comte Osterman-Ivanovitch, autproclamé Prince de Livadia. Ses armées se sont brièvement emparées de Kalingrad il y a quelques jours, et sont maintenants tenues en échec par les Edoranais.

La « république russlave » est le plus faible de nos ennemis. Les républicains de Kouznetzov contrôlent Murasibirsk et ses environs immédiats, mais le reste de la province est en train de sombrer dans l’anarchie, chaque village s’érigeant en commune autogérée tandis que des bandes de Cosaques et de Tcherkesses fuyant l’occupation de leurs terres par les Krasslandais ravagent le sud de la Murasovie.

Enfin, la Transvalachie et la Petite-Russlavie sont de facto indépendantes, mais ne semblent pas menaçantes. L’homme qui règne sur la Petite-Russlavie a dailleurs manifesté sa volonté de travailler avec nous.


Le prince Pojarski releva les yeux vers les membres du Conseil de Régence :

Soyons honnêtes, messieurs. Pour le moment, nous n’avons pas les moyens militaires et logistiques pour affronter tous nos ennemis. Et nos alliés edoranais devront sans doute se retirer progressivement, vu les troubles qui ravagent en ce moment même leur pays.

Nous devons négocier avec certains de nos ennemis. Ou avec tous.


Le prince se tut, attendant les réactions des membres du Conseil.

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Sam 7 Mar 2015 - 1:48

Le Général de Fonteneuve pris la parole à la suite du Ministre-Président du Conseil.

Votre Altesse, merci pour ce point sur la situation. Le sud de la Murasovie est effectivement soumit à l'anarchie, mais une anarchie calme, du fait de la présence d'une de mes divisions dans le secteur. Vous pouvez sans soucis y réimplanter l'Etat.

Concernant, les merksistes, je conçois que ce ne sont pas les alliés naturels de l'Empire, mais ils ont étaient les plus prompt à répondre à la Régente, et ne se sont pas opposé à rejoindre l'Empire. Contrairement au Comte Ostermann-Ivanovitch, dont j’espérais le soutien et qui finalement se révèle être un autocrate qui n'a que faire de la Russlavie. Il a rompu le cessez-le-feu de la Régente en prenant Kalingrad. Suite à quoi mon armée est entrée en Orient. Nous en contrôlons une petite partie, et nous pourrions écraser cette principuscule en une semaine. Mais l'Armée du Saint-Empire est une armée de défense, et elle espère toujours la Paix.

Ztalinov ici-présent, l'homme qui règne en Petite-Russlavie est acquit à notre cause. Il bénéficie d'une armée restreinte, mais armée et entraînée par Edoran. Le Saint-Empire possède d'ailleurs deux bases bien garnie sur ce territoire.

Ztalinov a été chargé d'aller administrer la Transvalachie, mais il demeure incertain de ne pas voir arriver les puissances étrangères qui étaient derrière l'indépendance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Dim 8 Mar 2015 - 2:04

Le prince enfila une paire de pince-nez et étudia avec attention les cartes présentées au Conseil, écoutant en parallèle les propos du Ministre-Président. Il repensa un instant à son service dans les cuirassiers du Tsar, où il avait terminé Colonel de réserve, et à la possibilité de ressortir son uniforme fringuant si l’opportunité se présentait lors de la campagne de réunification russlave. Sous ses airs sérieux, parfois austères, l’aristocrate conservait encore l’esprit chevaleresque de son ancêtre Vladimir Cheremetievska, compagnon de route intrépide de Micha Dimitrievitch, premier souverain cathodoxe-orthodique du pays.

- " Messieurs, il me semble judicieux de presser séance tenante notre avantage sur ce cadavre moribond que constitue cette prétendue république de Murasibirsk. Procédons à son encerclement en rappelant les peuplades cavalières des territoires occupés à leurs obligations d’allégeance envers la couronne. Harcelée au sud sur ses arrières et lignes de ravitaillement par les cosaques et édoranais, et débordée au nord et sur ses flancs par nos troupes, cette entité autoproclamée s’écroulera d’elle-même. Ce sera par ailleurs l’occasion de tester à grande échelle les nouveaux chars d’assaut et biplans russlaves.

Voyons là une occasion de porter un coup décisif et soudain dont les répercussions psychologiques seront telles que les autres territoires dissidents se précipiteront pour réclamer notre grâce et une place à la table des négociations. "

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseil de Régence   Aujourd'hui à 14:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil de Régence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Conseil] Achat réfrigérateur combiné [Résolu]
» Conseil sur le CB1000 R par rapport à Z750
» conseil choix de sac de frappe
» conseil pour devenir pilote
» Conseil déménagement (ou pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya de Gornograd :: Gornograd-
Sauter vers: