La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Usines Mossine-Nagant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Usines Mossine-Nagant   Mar 3 Mar 2015 - 7:55

Une berline sombre tirée par deux chevaux s’arrêta devant de lourdes grilles de fer forgé surmontées par un écriteau poussiéreux " Industries Mossine-Nagant ". Adossés contre les murs proches, une dizaine d’hommes vêtus modestement s’agglutinèrent autour de la voiture. Quelques-uns d’entre eux avaient des pieds de biche, des gourdins, ou encore de vieux fusils à baïonnette et montraient des signes d’appréhension jusqu’à ce que l’une des portières ne s’ouvre et que l’occupant du véhicule ne s’en extrait enfin.

- " Messieurs… "

Les individus se découvrirent par respect devant le grand homme sec habillé de noir qui venait de poser le pied sur le bitume humide de Novolensk.

- " Altesse, veuillez nous suivre. "

Ils se rapprochèrent de la grille, défirent le cadenas et les chaînes qui la maintenaient fermement close et inviolée depuis bien longtemps, puis marchèrent jusqu’à la première structure de l’immense complexe industriel. Des planches bloquaient les portes de l’usine, une poignée d'ouvriers présents se chargèrent donc de les faire sauter.

Mikhaïl-Alexandrovich entra le premier. Ses pas retentirent lugubrement dans la manufacture de chars, l’obscurité totale y régnait. Soudain, de grosses ampoules s’allumèrent sur le plafond, lentement et une à une, dans un claquement puissant et répété. Les lignes de montage étaient toutes là, couvertes de bâches blanches, dans le même état que lorsque le Prince avait ordonné la condamnation des lieux dans la précipitation.

Il se tourna lentement vers l’attroupement. L’émotion était visible sur leur visage émacié.


- " Patriotes, voilà que débute un renouveau décisif pour cette compagnie et, plus important encore, la Russlavie. Notre Mère nécessite ses forces vives et travailleuses pour s’extraire de sa redoutable torpeur. Battez le métal et assemblez des machines, nuit et jour s’il le faut, et montrez que le lien national entre le marteau et le sabre est indestructible. Allumez les fours, actionnez les presses… Que le vrombissement sourd des fonderies résonne, que nos usines vomissent des torrents d’armes et d’engins de guerre jusqu’à ce que l’ennemi périsse dans la boue sous les chenils de nos régiments.
Patriotes, AU TRAVAIL ! "

Le Prince se retira sous de vives clameurs enthousiastes. Chacun reprenait sa place dans les usines tandis que la nouvelle se répandait dans les quartiers proches, où résidaient les autres ouvriers qui se précipitèrent bientôt en masse pour reprendre leurs activités.

Flanqué de l’un de ses secrétaires, l’aristocrate bifurqua quelques minutes vers les bureaux du directeur, encore inoccupés, afin de récupérer les dossiers les plus urgents et sensibles.


" Dîtes-moi Andrei, avez-vous lu le dernier Vigilant ? "

- " Assurément, Votre Altesse. Une heureuse surprise, qui annonce peut-être le réveil nationaliste que nous appelons tous de nos vœux. "

- " Que Dieu vous entende ! La Grande-Duchesse a fait une erreur conséquente en reconnaissant aux Crasseux les terres russlaves occupées. C’est d’autant plus dommageable que le Conseil est composé de plusieurs étrangers. De telles erreurs de jugement, en plus de me consterner profondément, créeront de nombreux remous au sein du Parti Impérial et des mouvances monarchistes et nationalistes, mouvances qui s’avèrent être précisément les principaux soutiens d’une régence Samsonov. "

- " Je vous vois venir, Votre Altesse…. Dois-je préparer votre retour à Gornograd ? "

- " Ah Andrei, si tous mes employés avaient eu votre degré de perspicacité… Faîtes donc, nous repartons sous peu. Et n’oubliez pas ma directive sur le salaire mensuel de base : 3 000 roubles. C’est inespéré dans la région et devrait assurer la paix au sein de mes usines. "

Les deux personnages se quittèrent avec des formules courtoises.
Au-dessus de Novolensk, l’on apercevait déjà les colossales cheminées en briques des fabriques Mossine-Nagant recracher une épaisse fumée noire parsemée de braises étincelantes.



_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozy Krasstchenko



Nombre de messages : 2176
Age : 98
Localisation : Gornograd & Piter
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Usines Mossine-Nagant   Mar 3 Mar 2015 - 22:27

Un habitant des faubourgs de Novolensk fut surprit de voir de la fumée noirâtre et bien sale sortir des hautes cheminées du complexe industriel.

Hey ben par Khrestos, cré bin que le Prince Mikhail est de retour parmis nous! Faudrait ben que je tente ma chance. Y'a pas grand ouvrage dans les environs depuis que les merksistes sont au pouvoir dans la région.

Lorsqu'il finit de lire l'affiche, le pauvre bougre bondit dans les airs.

3000 Roubles par mois! Bout d'Khrestos, c'est une fortune. Vite.... à moi le magot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikhaïl-Alexandrovich
Aristocrate


Nombre de messages : 234
Localisation : Mourmansk
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Usines Mossine-Nagant   Mar 10 Mar 2015 - 4:10

Actives nuits et jours, les usines déversaient de longues files d’armes et engins de guerre que l’on installait directement sur les rails adjacentes au complexe avec pour destination le centre et le sud du pays. D’autres convois bourrés à craquer partaient sur le bitume, prenant les grandes routes russlaves. On avait également installé des batteries DCA sur les pourtours des usines et des wagons par mesure de précaution.

La liste des armes produites par Mossine-Nagant était longue, mais trois créations notables faisaient désormais la fierté des armées impériales et de ses vassaux
.




Les chars KVF 1, avec leur blindage épais et angulé et leurs howitzers de 80 mm.



La mitrailleuse lourde PR M1915 de 7,62 × 54 mm, très résistante aux intempéries et aux températures extrêmes.



Le biplan Sokhov-1, avion à deux places armé de mitrailleuse Kazan 7,7 mm et trois bombes légères (ou deux bombes moyennes)

En tout, les provinces et alliés russlaves reçurent les premières livraisons suivantes avec leurs instructeurs :

Citation :
Petite-Russlavie :

28 KVF-1
252 PR M1915
35 Sokhov-1

Citation :
Cosaques :

53 PR M1915

Citation :
Armée Impériale en Murosavie :

95 KVF-1
701 PR M1915
119 Sokhov-1

_________________
Son Altesse Illustrissime Mikhaïl-Alexandrovich Cheremetievska-Brasnov,
Ministre de l'Intérieur et de la Justice,
Prince de Mourmansk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Usines Mossine-Nagant   Aujourd'hui à 16:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Usines Mossine-Nagant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 13 000 m2 de magasins d'usines au Havre
» [Question] Dans quelles usines sont construites nos Citroën
» Les usines a gaz
» Salariés de Dacia et de leurs familles visitant les usines dans le train.
» Usines Peugeot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: A travers le pays :: Régions et Villes de Russlavie :: Gubernya de Navolstov :: Novolensk-
Sauter vers: