La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Bureau de l'Ambassadeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diplomatie krasslandaise



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Bureau de l'Ambassadeur   Mar 3 Mar 2015 - 13:35

Le Krassland ayant rekonnu le gouvernement républicain de Murrasibirsk comme gouvernement de Russlavie avait établi son ambassade dans une résidence cossue des beaux quartiers de la ville.

De retour dans son ambassade après un séjour de quelques semaines au Krassland, l'ambassadeur Odo Giftig réunit son équipe dans son bureau pour faire le point sur la situation.


Six personnes étaient présentes dans la pièce.

L'ambassadeur Odo Giftig, un chauve au corps trappu et musclé, qui avait débuté comme vigile dans une usine pétrochimique de St Krassimir avant de connaitre une fulgurante progression sociale grâce aux succès électoraux du Mouvement Patriotik Krasslandais. Il avait été un temps député au Krasstag et même vice-ministre de la culture et des sports dans le gouvernement Kleinstükk. Sa nomination comme ambassadeur en Russlavie tenait sans doute plus à son profil de baroudeur téméraire qu'a ses talents de diplomate.

La première sekrétaire de l'ambassade, Saskia Krautzig, une jeune femme blonde d'une trentaine d'années qui sous des apparences de vierge effarouchée timide et inoffensive cachait en fait une redoutable manipulatrice, avait amené un épais dossier ou elle avait rassemblé des notes sur les diverses factions russlaves et leurs leaders.

Wandal Lingelfeld, le responsable de la sécurité, un grand gaillard un peu parano aux lunettes cerclées avait plus l'air d'un intello que d'un parachutiste. Chimiste diplômé ce spécialiste des explosifs avait néanmoins servi plusieurs années dans les unités commando de l'armée krasslandaise. Dépurvu de vie sociale il passait son temps libre à perfectionner les systèmes d'alarme et les dispositifs anti intrusion de l'ambassade.

L'attaché militaire Raban Geldner était un bon vivant et cela se voyait. La consommation excessive de krasswust et de krassbier l'avaient doté d'un embompoint pour le moins prononcé. C'est lui qui avait été chargé de la direction du projet de transformation de l'usine automobile de Murrassibirsk en fabrique de chars.

Dans le coin le plus sombre de la pièce se tenait enfin celui qui se faisait appeller Linus Steinmann. Personne ne connaissait son véritable nom mais tous savaient que c'était un agent des services secrets krasslandais. Il avait participé a de nombreuses missions au quatre coins du micromonde. C'est lui qui avait infiltré les forces aériennes nôdiennes pour récupérer des avions volés, c'est toujours lui qui avait mené des négociations secrètes pour installer des bases militaires krasslandaises en Sorabe puis plus tard en Rolamavie. Cet homme semblait être partout et connaitre tout le monde.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Mar 3 Mar 2015 - 14:34

L'ambassadeur lança la discussion...

Odo Giftig : - J'arrive de Neu Krassburg. Komme vous le savez nous avons une nouvelle présidente, Marilke Kraspouët mais je n'ai pas pu la renkontrer et j'ignore enkore ce ke sera sa politike envers la Russlavie. Elle riske toutefois de me demander un rapport alors je voudrais k'on fasse le point sur la situation. Jusk'ici notre position était de soutenir le gouvernement de Murrasibirsk et de l'inciter à s'allier avek les merksistes pour kombattre les forces monarchistes réaktionnaires. La présidente Uberkrass ne voulait pas d'une intervention militaire krasslandaise en Russlavie tandis ke le chancelier Kleinstükk était plutôt favorable a un soutien plus prononcé à ses amis merksistes de Siberie.... Bon kelle est la situation sur le terrain à l'heure aktuelle ? Il parait ke c'est enkore plus le bordel ke lors de mon départ.

Saskia Krautzig : - Depuis ke l'impératrice édoranne Iraina tente de s'autoproklamer régente, il a pas mal de mouvement. Certains komme l'autokrate de Petite-Russlavie Ztalinov ou l'assassin Pojarski se sont empressés d'aller lui lècher les bottines d'autres sont allés ékouter ce k'elle avait a proposer sans pour autant s'engager et puis il y a ceux ki refusent de traiter avek elle la konsidérant komme un agent de l'étranger.

Odo Giftig : - K'en est t'il de Kouznetsov ?

Saskia Krautzig : - Il est allé à Gornograd et depuis plus de nouvelles...

Wandal Lingelfeld : - Kouznetsov est une lopette, il n'a pas les kouilles de Romanovsky. Il va s'applatir komme une krèpe devant la kréature des Edorannais et nous on va avoir l'air fin... Si ça se trouve ils l'ont peut être déjà koffré.

Raban Geldner : - Bah au moins Iraina a déklaré k'elle ne revendikerait plus le Nord Krassberg, c'est toujours ça de pris.

Wandal Lingelfeld : - Entre ce k'elle dit et ce k'elle fait il ya pas mal de différence. Ce ke je konstate c'est k'on a des armées édoranaises ki se promènent un peu partout dans le pays sous pretexte d'aller kombattre les Livadiens. Les Edorannais semblent mieux kontrôler la Russlavie ke leur propre kapitale. A mon avis les déklarations de la pseudo-régente sur l'abandon des revendikations russlaves sur le Nord Krassberg c'est juste un susukre k'elle nous tend pour k'on lâche les républikains et k'on rekonnaisse son régime. Mais kand je vois k'elle s'appuie sur ce salopard de Pojarski, l'un des pires ennemis du Krassland, j'ai de koi douter sur la sincérité de cette offre.

Saskia Krautzig : - Faudra voir aussi komment évolue la guerre civile en Edoran, kar si les républicains prennent le pouvoir, Iraina perdra le soutien des Edoranais et sans eux elle se fera bouffer en deux jours. Moi si j'étais la présidente Kraspouët je soutiendrais en douce les républicains édoranais pour k'il renversent le régime impérial avek pour kontrepartie la rekonnaissance du gouvernement républikain russlave par le nouveau régime républikain édoranais. Après y'aurait plus k'a négocier une alliance avek les merksistes pour ékrabouiller tous ces groupuskules d'arriérés monarchistes.

Odo Giftig : - Mais tu n'est pas la présidente Saskia....Pour l'heure on ne sait pas kelle est son avis sur la krise russlave ni même si elle en a un. Elle est peu expérimentée sur les affaires étrangères. Mais si on lui présente un bon dossier on peut lui prodiguer de bons konseils. En attendant j'aimerais ke tu m'arranges un rendez vous avek Kouznetzov s'il est rentré ou un de ses lieutenants s'il est enkore à Gornograd.



l

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Mer 4 Mar 2015 - 2:12

Un peu plus tard dans la journée l'ambassadeur fit venir Saskia dans le bureau.


Odo Giftig : - Tu as pu obtenir un rendez-vous avek Kouznetzov ?

Saskia Krautzig : - Non, il semble k'il est toujours à Gornograd. J'essaye d'avoir un de ses kollaborateurs.

Odo Giftig : - De toute façon ça ne jouera pas pour moi demain. Je dois repartir ce soir à Neu Krassburg, j'avais komplètement oublié le banket donné par la présidence en l'honneur des médaillés de Superkrassberg. Ce sera une bonne okkasion pour sonder les intentions de la nouvelle présidente sur la Russlavie. Je te laisse gérer l'ambassade en mon abscence. Soyez prudents si vous sortez en ville, Steinmann m'a rapporté ke les milieux monarchistes tentent d'hatiser la krasslandophobie. On peut s'attendre de leur part a des aktes anti-krasslandais alors soyez sur vos gardez et évitez de vous exposer inutilement.


Peu après Geldner et Lingelfeld conduisirent l'ambassadeur à l'aérodrome où l'attendait l'avion du MAM qui décolla rapidement en direction du Krassland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Mer 11 Mar 2015 - 11:52

Saskia Krautzig ki assurait l'intérim a la tête de l'ambassade en l'abscence de l'ambassadeur Giftig ki se trouvait enkore au Krassland, réunit ses kollaborateurs Lingelfeld et Geldner pour faire le point. Steinmann n'était pas présent, il était parti la veille en mission vers une destination sekrete.

Saskia Krautzig : - Je ne vous kache pas ke la situation n'a pas l'air des plus reluisantes. Les tsaristes semblent progresser par le nord et par le sud avek l'appuis des Edoranais. Seul l'est tenu par la RDPR permet d'éviter un encerklement komplet. J'ai tenté en vain de trouver un interlokuteur du kôté du gouvernement républikain mais il semble ke c'est un peu la débandade. On est censé soutenir un gouvernement ki ressemble de plus en plus a un gouvernement fantôme. Kel est la situation militairement ?

Wandal Lingelfeld : - C'est pas avek les 5 chars k'on leur a konstruit avant d'arriver à kourt d'acier k'ils vont tenir longtemps vu la débauche de moyens k'alignent en face les Edoranais, surtout si les officiers s'évaporent dans la nature. La seule chance d'éviter a la ville de tomber sous la koupe des tsaristes serait l'arrivée de renforts. Mais s'il n'y a même plus de gouvernement pour formuler une demande d'assistance militaire je vois mal nos forces armées intervenir dans ce merdier.

Raban Geldner : - Le kontrôle de Murassibirsk offrirait un avantage au kamp ki s'en emparerait. Je vois mal les merksistes de la RPDR laisser Pojarski et ses sbires s'emparer de la ville sans broncher. A mon avis ils vont aussi tenter leur chance. Et a choisir je préférerais ke ce soit eux plutôt ke cette bande de barbares arriérés.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplomatie krasslandaise



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Mer 11 Mar 2015 - 19:20

L'avion cargo K-60 Kolosse se posa sur l'aérodrome de Murassibirsk tandis que les deux Superdahus d'escorte tournaient au desus de la ville prêts à pulvériser toute menace potentielle.

Des soldats des commandos de l'armée krasslandaise se positionnèrent autour de l'avion pour en assurer la garde. La porte arrière de la soute s'abaissa et il en sortit un véhicule blindé S-61 Fourmi qui prit la direction de l'ambassade krasslandaise à vive allure.

A l'ambassade krasslandaise, Saskia Krautzig, Raban Geldner et Wandal Lingelfeld montèrent à bord du véhicule blindé sous la protection de plusieurs soldats krasslandais. On avait au préalable pris soit de détruire tous les documents qui ne devaient pas tomber en de mauvaises mains.

Lorsque le S-61 se remit en route vers l'aéroport, Lingelfeld se retourna une dernière fois pour regarder le bâtiment qui avait hébergé l'ambassade krasslandaise en Russlavie et pressa sur un bouton déclenchant les nombreux explosifs qu'il avait réparti dans l'édifice. Une violente explosion secoua Murassibirsk lorsque l'ambassade s'effondra dans un nuage de feu et de fumée. Lingelfeld arbora un sourire comblé : il adorait faire sauter des trucs et c'était la première fois qu'on lui laissait exploser un bâtiment de cette taille.

Le véhicule blindé atteignit sans encombre l'aérodrome et s'engouffra directement dans le Kolosse dont les moteurs tournaient déjà. Les soldats postés autour de l'appareil se replièrent à l'intérieur.

Une petite foule de Russlaves cherchant à quitter la ville avant l'arrivée des tsaristes s'était amassée autour de l'avion krasslandais. On laissa embarquer quelques femmes et enfants après les avoir soumis à une fouille pour s'assurer qu'ils n'étaient pas armés et on repoussa les autres sans ménagement.

Deux minutes plus tard, le Kolosse de l'armée krasslandaise décolla et prit la direction du sud escorté par les deux Superdahus. L'opération avait pris a peine plus d'une demi-heure.

Il n'y avait désormais plus d'ambassade du Krassland en Russlavie et il n'y en aurait sans doute plus avant longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de Hauteville



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Mer 11 Mar 2015 - 21:20

Quelques lieues au nord de Murasibirsk, au sein d'une batterie d'artillerie édoranaise...

- Chef ! Un avion sur le radar !

- Il vient d'où, caporal ?

- Du Krassland. On le descend ? Attendez, deux autres avions plus petits l'escorte !

- Non, pas avant qu'ils n'attaquent...

- Le gros se pose à Mura.

- OK, il vient évacuer l'ambassade. J'informe l'état-major.

...une grosse explosion se fit entendre et un champignon de fumée s'éleva du centre-ville... Avant que les avions Krasslandais ne repartent.

- Chef, ils ont détruit un bâtiment... La politique de défense édoranaise voudrait qu'on détruise 100 bâtiments au Krassland. Non ?

- Certes, mais bon, je ne pense pas qu'on en arrive là. Finalement, le Krassland semble acquiescer à la reprise de la Ville Impériale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor V. Pojarski



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Jeu 12 Mar 2015 - 18:27

Le prince Pojarski laissa échapper un gémissement plaintif quand un officier de liaison edoranais vint lui apprendre qu’un avion de transport krasslandais s’était envolé le matin même de l’aérodrome de Murasibirsk, exfiltrant selon toute probabilité le personnel de l’ambassade krasslandaise.

Quel dommage ! Alors que le prince avait passé toute la matinée en grande discussion avec les membres de sa garde cosaque et son exécuteur chynien personnel, Wang Li, pour savoir quel traitement administrer aux diplomates krasslandais une fois ceux-ci capturés !

Et alors qu’on venait enfin de se mettre d’accord (pour les hommes, le knout jusqu’à ce que mort s’ensuive ; pour les femmes, le viol suivi des habituelles mutilations), voilà qu’on apprenait que les Krasslandais s’étaient envolés ! C’était vraiment pas de chance !

_________________
Prince Feodor Vassilievitch Pojarski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau de l'Ambassadeur   Aujourd'hui à 3:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau de l'Ambassadeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BUREAU DES RECLAMATIONS (Spécial Fantomas ! )+ preuves
» Le bureau des "Fadas du RCT communique"
» Election bureau AFB 2010
» Bureau noir en verre
» mini - bureau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Relations diplomatiques :: Ambassades :: Ambassade de la Semi-Republik du Krassland-
Sauter vers: