La Sainte Russlavie

Micronation inspirée de la Russie tsariste des années 1900
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
2éme Législature de 1916: Révision des Lois Fondamentales
Mar 18 Oct 2016 - 5:05 par Mikhaïl-Alexandrovich
Dans ses moments de lucidité, le tsar Mikhaïl II montrait une singulière intelligence politique doublée d’un attachement réel pour son pays. Et il se trouvait que le remplacement de son médecin personnel, ancien moine au passé douteux, par un professionnel respecté avait presque pérennisé la maîtrise de soi du souverain. Les effets des nouveaux médicaments expliquaient peut-être sa décision …

Commentaires: 4
1ère Législature de 1916: Séance 1: Réforme Agraire
Lun 16 Mai 2016 - 22:30 par Mikhaïl-Alexandrovich

Radimir Komiov (PNJ), Président de la Douma.


Quelques heures après le discours du trône débuta la première séance de la Douma depuis la fin des hostilités. Tel bon nombre d’édifices publics, le palais Marinski était en phase de réparation. Les forces républicaines l’avaient utilisé comme entrepôt, d’abord à munitions …

Commentaires: 2
Discours sur l'état de l'Empire
Mer 10 Avr 2013 - 2:40 par Stemka Soyembika
Le régent de la couronne se plaça derrière le strapontin que lui avait expressément installé les huissiers de la Douma. Si le Régent se foutait un peu de la démocratie et de ce qu'elle avait apporté de négatif à l'empire, il était important que les députés sachent tout de même ce qui se passait dans les tractations diplomatique internes et externes.

Excellences, Altesses, messieurs et mesdames.



Commentaires: 3
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 22 Déc 2014 - 1:40
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 LE VIGILANT 10 - III - 1915

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Vigilant



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: LE VIGILANT 10 - III - 1915   Mar 10 Mar 2015 - 21:55



LE VIGILANT
contre la franc-charpenterie, l'information



La Transvalachie ramenée sous la férule impériale


Répondant au commandement de la Régence, Sa Haute Naissance le Voïvode de Petite-Russlavie a entrepris de restaurer l’autorité impériale en Transvalachie. Les troupes petite-russlaves sont entrées comme papa dans la bonne en territoire transvalaque, libérant village sur village au chant de « Khrestos sauve le Tzar et Notre Voïvode ». La clique de républicains et de capitulards qui gouverne la Transvalachie semble incapable d’organiser la moindre résistance, signe de son écroulement rapide et de l’absence totale de soutien populaire.

La chute de Sibiou est imminente, et seule la présence de bases militaires valdiskes et krasslandaises sur le territoire transvalaque pourraient remettre en question la réintégration totale de la Transvalachie sous l’autorité impériale.

A l’heure où nous écrivons, il est probable que le Voïvode Ztalinov négocie avec les garnisons étrangères les conditions de leur départ pacifique du territoire russlave.


Jean Pierre,
reporter underground




Reprise économique en Navolstov

La gubernya de Navolstov reprend sa place de bassin industriel de l’empire, grâce à l’action résolue de S.A.I. le prince Mikhaïl Alexandrovitch de Cheremetievska-Brasnov, premier propriétaire terrien de la gubernya et capitaine d’industrie bien connu, dont le capital se compte en centaines de millions de roubles.

Avec l’approbation sans réserve de Sa Haute Noblesse Roman Petrovitch Doukhonine, gouverneur de Navolstov, le prince a entrepris de ressusciter le poumon économique de l’empire par des mesures énergiques et débonnaires.


Les écoles primaires ont été fermées pour redéployer les enfants dans les mines de charbon

Inspirés par cette initiative, de nombreux industriels et propriétaires ont suivi l’exemple du prince et ont entrepris de rouvrir leurs usines ou de réinvestir dans la gubernya.

Dans une région autrefois sinistrée par l’agitation syndicaliste et les frasques de la canaille medjeleviste, les ouvriers se pressent à présent aux portes des usines pour reprendre le travail et fabriquer avec enthousiasme fusils, canons et véhicules autotractés pour la plus grande gloire de la Mère-Patrie.

Eli Iakovlevitch Gurbinstein
chroniqueur Phynances & Capital



Résurrection du Burlesque


Nous saluons le retour en kiosque du journal satirique Le Burlesque’, administré par le notaire de la succession Krasschenko.

Sans pouvoir prétendre à l’objectivité et à la rigueur déontologique du Vigilant, Le Burlesque est néanmoins un apport utile à la diversité de la presse en Russlavie.

Nous ne pouvons qu’émettre le voeu que Egalité (le torchon merksiste bien connu), La Sentinelle (cette infâme feuille libérale) ou encore Le Correspondant de Somorkonde reprennent également leurs activités.

Antip Arkadievitch von Tolly,
Chroniqueur mondain



La Rayypoublik’ de Murasibirsk vit ses derniers jours

La suppression de la soit-disant « République de Russlavie » est proche. L’autorité de cette république fantoche créée l’année dernière par l’archi-traître Romanovsky ne s’étend guère plus loin que les faubourgs de la Vieille Capitale, et les troupes loyales à l’empire se rapprochent de toute part pour l’hallali.

Les bandes de Cosaques, Tcherkesses et Tatars qui occupent le sud de la Murasovie depuis leur fuite des territoires annexés par le Krassland se sont ralliés à la Régence en échange de concessions de terres en Murasovie même, confisquées aux propriétaires ralliés à la République et à la paysannerie rebelle.

Les troupes régulières, qui se tiennent à quelques verstes à peine des faubourgs nord de Murasibirk, ont reçu l’ordre de procéder à l’attaque finale de la Vieille Capitale. Vu la faiblesse et la démoralisation des autorités républicaines, l’issue des combats ne fait aucun doute.

Réjouis-toi, Russlave ! L’heure est proche où Murasibirsk, antique cœur de notre nation, sera libérée du joug des laquais de l’étranger et ressuscitée dans sa pureté originelle, comme aux temps jadis où le saint Tzar Micha libèra la Murasovie du joug Palonien !

Réjouis-toi, Russlave ! Le retour de ton Tzar est imminent !

Que tes ennemis tremblent, car leur juste châtiment approche !

Priap Kassianovitch Rioumine,
Rédacteur-en-chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE VIGILANT 10 - III - 1915
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Indian 1915
» Cadillac 1915 ???
» J.11 1915 ou 16 ?
» Plusieurs photos : Lozier (1900-1915)
» configuration pour un 1776 ou 1915 coupleux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie :: Société :: Presse :: Le Vigilant-
Sauter vers: